"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

13 octobre 2019

Comment avoir la liberté dans l'Église (p. Georghe Calciu)

L'Église du Christ est vivante et libre. En elle, nous bougeons et nous vivons à travers le Christ, qui est sa Tête, et nous avons la pleine liberté, parce que nous apprenons la Vérité et la Vérité nous rend libres.

Vous êtes dans l'Église du Christ chaque fois que vous relevez quelqu'un qui ploie sous la tristesse, que vous aidez quelqu'un de plus âgé à marcher plus facilement, ou que vous donnez l'aumône aux pauvres et rendez visite aux malades.

Vous êtes dans l'Église du Christ quand vous criez : "Seigneur, aide-moi."

Vous êtes dans l'Église du Christ quand vous êtes patients et bons, quand vous refusez de vous fâcher contre votre frère, même s'il a blessé vos sentiments.

Vous êtes dans l'Église du Christ quand vous priez "Seigneur, pardonne-lui."

Quand vous travaillez honnêtement dans votre travail, en rentrant chez vous fatigué le soir, mais avec le sourire aux lèvres, apportant avec vous une lumière chaleureuse et gentille ; quand vous répondez au mal par l'amour -- vous êtes dans l'Église du Christ.

Ne voyez-vous donc pas, mon ami, à quel point l'Église du Christ est proche ?

Vous êtes Pierre et Dieu construit Son Église sur vous.

Vous êtes le rocher de Son Église contre lequel personne et rien ne peut prévaloir, parce que vous êtes un rocher libéré - une âme qui s'accomplit dans Son Église....

Construisons des églises, mon ami.

Construisons des églises du plus profond de notre cœur, enflammées par la lumière du Soleil de la Justice, Qui est le Christ Lui-même, Qui nous a dit que par la foi nous sommes libérés du péché.

Construisons les églises de notre foi qu'aucune puissance humaine ne peut abattre, car la puissance ultime de l'Église est le Christ lui-même.

P. Georghe Calciu, Entrevues, homélies et discussions, p. 162-163.
https://www.sainthermanmonastery.com/Father-George-Cacliu-p/fgc.htm





The Church of Christ is alive and free. In her, we move and live through Christ, Who is her Head, and have full freedom, because we learn the Truth and the Truth makes us free.

You are in Christ's Church whenever you uplift someone bent down in sorrow, when you help someone elderly walk more easily, or when you give alms to the poor and visit the sick.

You are in Christ's Church when you cry out, "Lord, help me."

You are in Christ's Church when you are patient and good, when you refuse to get angry with your brother, even if he has wounded your feelings.

You are in Christ's Church when you pray, Lord, forgive him."

When you work honestly at your job, returning home weary in the evenings but with a smile upon your lips, bringing with you a warm and kind light; when you repay evil with love -- you are in Christ's Church.

Do you not see, therefore, my friend, how close the Church of Christ is?

You are Peter and God is building His Church upon you.

You are the rock of His Church against which no one and nothing can prevail, because you are a liberated rock -- a soul that is fulfilled within His Church...

Let us build churches, my friend.

Let us build churches from the depths of our hearts ablaze with the light of the Sun of Righteousness, Who is Christ Himself, Who has told us that by faith we are free from sin.

Let us build the churches of our faith which no human power can pull down, because the ultimate power of the Church is Christ Himself.

+Father George Calciu, Interviews, Homilies, and Talks, p. 162-163.

12 octobre 2019

Sagesse ou folie? (p. Andrew)

"…là où il n'y a pas de foi, il n'y a pas d'espoir mais le désespoir. Et là où il n'y a pas d'espoir, il n'y a pas d'amour mais de la haine. Et là où il n'y a ni foi, ni espérance, ni amour, vous ne trouverez pas la mère de ces trois vertus, la Sagesse. Au lieu de cela, vous trouverez de la folie."
P. Andrew Phillips, homélie du 10ème Dimanche
http://orthodoxengland.org.uk/biog.htm






"…where there is no faith, there is no hope but despair. And where there is no hope, there is no love but hatred. And where there is neither faith nor hope nor love, there you will not find the mother of these three virtues, Wisdom. Instead you will find foolishness."
Fr Andrew Phillips, homily on the 10th Sunday

11 octobre 2019

Vous protéger du mal qui nous entoure (s. Séraphim)

On n'est jamais trop gentil, trop bon. Évitez même d'avoir l'air dur dans la manière dont vous vous traitez les uns les autres. La joie, la joie rayonnante, jaillit du visage de celui qui donne et allume la joie dans le cœur de celui qui reçoit. Toute condamnation vient du diable. Ne vous condamnez jamais les uns les autres, pas même ceux que vous attrapez en train de commettre une mauvaise action. Nous condamnons les autres uniquement parce que nous évitons de nous connaître nous-mêmes. Quand nous regardons nos propres échecs, nous voyons un tel marécage de crasse que rien dans l'autre ne peut l'égaler. C'est pourquoi nous nous détournons, et faisons beaucoup de cas avec les fautes des autres. Évitez de vous perdre en vains bavardages. Au lieu de condamner les autres, efforcez-vous d'atteindre la paix intérieure. Se taire, s'abstenir de juger. Cela vous élèvera au-dessus des flèches mortelles de la calomnie, de l'insulte, de l'indignation, et protégera vos cœurs rayonnants contre le mal qui rampe autour.
Saint Séraphim de Sarov






“You cannot be too gentle, too kind. Shun even to appear harsh in your treatment of each other. Joy, radiant joy, streams from the face of one who gives and kindles joy in the heart of one who receives. All condemnation is from the devil. Never condemn each other, not even those whom you catch committing an evil deed. We condemn others only because we shun knowing ourselves. When we gaze at our own failings, we see such a morass of filth that nothing in another can equal it. That is why we turn away, and make much of the faults of others. Keep away from the spilling of speech. Instead of condemning others, strive to reach inner peace. Keep silent, refrain from judgement. This will raise you above the deadly arrows of slander, insult, outrage, and will shield your glowing hearts against the evil that creeps around.”
St. Seraphim of Sarov

10 octobre 2019

Se rapprocher du Paradis ou de l'enfer (s. Justin)

L'homme est placé sur un chemin entre le Paradis et l'enfer, entre Dieu et satan. Chaque pensée et réflexion de l'homme, chaque sentiment que ça apporte, amène l'âme un pas plus près du Paradis ou un pas plus près de l'enfer.
Saint Justin Popovic

09 octobre 2019

Ne croyez pas vos pensées (s. Païssios)

Ne croyez pas vos pensées, ni quand elles vous disent que vous êtes mauvais, ni quand elles vous laissent croire que vous êtes un saint.
Saint Païssios l'Athonite