"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

19 septembre 2018

La Bible est un jardin (st Jean)


La Bible est un jardin parfumé, délicieux, beau, elle enchante nos oreilles de chants d'oiseaux d'une harmonie douce, divine et spirituelle; elle touche notre cœur, nous réconforte dans la douleur, nous apaise lors d'un moment de colère, et elle nous remplit de joie éternelle.
Saint Jean Damascène

16 septembre 2018

Quand devons-nous fréquenter Dieu?

Pas seulement le dimanche, c'est 24h/24 que nous devons essayer d'être Chrétiens : "Dieu veut une fréquentation permanente, pas uniquement des visites de fin de semaine!"

15 septembre 2018

Le pouvoir dans l'Église et le schisme actuel (Grande Duchesse Marie de Russie + articles)


Господи помилуй - Κύριε ἐλέησον

[..]
 "Les Canons qui confèrent à l'Église de Constantinople certains pouvoirs d'arbitrage des différends et de coordination des diverses fonctions dans l'Église découlent entièrement de conditions qui n'existent plus depuis plus de 500 ans.

Ces conditions sont que le Siège du Premier Hiérarque de l'Eglise Constantinople se trouvait dans la "Cité Impériale", dans la "Nouvelle Rome" - le centre spirituel et politique de l'Empire romain oriental. C'est pour cette raison, et pour cette seule raison, que les Canons attribuant certains pouvoirs supplémentaires à l'Église de Constantinople ont été acceptés par les Conciles Oecuméniques.

Seule la proximité des hiérarchies de Constantinople avec les empereurs romains, vénérés comme les dirigeants sacrés et légitimes de l'œcumene - tout le monde chrétien - a donné à ces hiérarchies non seulement le statut de hiérarchie titulaire, mais aussi le statut réel d'"oecuménique" - ou universelle (*). Il n'y avait pas d'autre fondement pour ce statut et ce rôle.

Mais en 1453, l'Empire romain d'Orient a cessé d'exister. Et avec elle cessèrent les conditions qui donnaient aux patriarches de Constantinople le rôle d'arbitre suprême et final des chrétiens orthodoxes, même ceux qui n'étaient pas directement sous la juridiction de l'Église de Constantinople.

La primauté traditionnelle d'honneur et même le titre "oecuménique" sont restés la coutume et la pratique parmi les patriarches de Constantinople. Tous les autres hiérarchies orthodoxes et chrétiens orthodoxes ont accepté cette coutume et cette pratique. Cependant, la symphonie entre les patriarches et les empereurs, qui a atteint sa forme parfaite à Constantinople et a servi de base aux processus juridiques régissant les relations entre l'Église et l'État, a cessé d'exister après le XVème siècle."
[..]
Grande Duchesse Maria Vladimirovna de Russie, 11 septembre 2018

(*) Cependant, et en cette période de crise, il est essentiel de rappeler que le "titre" en question a été rejeté avec vigueur et argumentation forte par saint Grégoire le Grand, pape de Rome, appelé saint Grégoire "dialogos" dans l'Orthodoxie orientale où on a préféré se cantoner à la lecture de ses "Dialogues" (vies de saints) qu'à ses écrits dogmatiques très forts et génants pour la soif de pouvoir terrestre de certains "jusqu'à nos jours". NDT.



http://www.imperialhouse.ru/en/allnews-en/news/grand-duchess-maria-of-russia-constantinople-s-position-will-lead-to-the-splintering-of-the-very-foundations-of-orthodoxy.html

[..]
 "The Canons that assign to the Church of Constantinople certain powers to arbitrate disputes and coordinate various functions in the Church derive entirely from conditions that have not existed for more than 500 years.

These conditions are that the See of the First Hierarch of the Constantinopolitan Church was located in the “Imperial City,” in the “New Rome”—the spiritual and political center of the Eastern Roman Empire. It is for this reason, and this reason alone, that the canons assigning certain additional powers to the Church of Constantinople were accepted by the Ecumenical Councils.

It was only the proximity of the hierarchs of Constantinople to the Roman emperors, who were revered as the sacral and legitimate rulers of the oecumene—the entire Christian world—that gave these hierarchs not only the titular, but also the actual status of “Ecumenical”—or universal—hierarchs. There was no other basis for this status and role.

But in 1453, the Eastern Roman Empire ceased to exist. And with it ceased the conditions that gave the patriarchs of Constantinople the role of supreme and final arbiter over Orthodox Christians, even those who were not directly under the jurisdiction of the Church of Constantinople.

The traditional primacy in honour and even the title “Ecumenical” remained the custom and practice among the patriarchs of Constantinople. All other Orthodox hierarchs and Orthodox Christians agreed to this custom and practice. However, the symphonia between the patriarchs and emperors, which achieved its perfect form in Constantinople and served as the foundation of legal processes regulating relations between the Church and State, ceased to exist after the 15th century."
[..]
Grand Duchess Maria Vladimirovna of Russia September 2018


Article fermé aux commentaires.

A lire sur la situation (et prier!)


Habemus Papam!
vendredi 14 septembre 2018
https://orthodoxologie.blogspot.com/2018/09/habemus-papam.html

Le mentor du promoteur du chaos tombe le masque:
Les États-Unis soutiennent officiellement l’autocéphalie de l’Église en Ukraine
vendredi 14 septembre 2018
https://orthodoxologie.blogspot.com/2018/09/les-etats-unis-soutiennent.html


Archiprêtre André Novikov: L'APOTHÉOSE DU PAPISME ORIENTAL
samedi 15 septembre 2018
https://orthodoxologie.blogspot.com/2018/09/archipretre-andre-novikov-lapotheose-du_15.html

mais, pour le moment, pas encore de rupture de la communion eucharistique..
Fin de la commémoration du Patriarche de Constantinople
samedi 15 septembre 2018
https://orthodoxologie.blogspot.com/2018/09/fin-de-la-commemoration-du-patriarche.html

Les menaces physiques directes contre tous les Chrétiens d'Ukraine se profilent clairement...
Ukrainian gov’t posts petition to take Kiev Caves Lavra away from Ukrainian Church
Kiev, September 13, 2018
http://orthochristian.com/115736.html

et voici les "trente deniers" reçus pour avoir causé tout ce chaos :

Turquie: la justice rejette une demande de prières musulmanes à Sainte-Sophie
http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/turquie-la-justice-rejette-une-demande-de-prieres-musulmanes-a-sainte-sophie-5b9a5e45cd7076ce3b276608
Publié le jeudi 13 septembre 2018 à 14h54 à Istanbul (AFP)
"Le plus haut tribunal de Turquie a rejeté jeudi la requête d'une association demandant le droit d'organiser des prières musulmanes à l'intérieur de la basilique Sainte-Sophie[...]"


Statement of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church concerning the uncanonical intervention of the Patriarchate of Constantinople in the canonical territory of the Russian Orthodox Church
http://orthochristian.com/115776.html
DECR Communication Service
15.09.2018


Alexandre Chtchipkov: "ON SE SOUVIENDRA DU PATRIARCHE BARTHOLOMÉE COMME D'UN PROFESSEUR DE SCHISME"
https://orthodoxologie.blogspot.com/2018/09/alexandre-chtchipkov-on-se-souviendra.html

Prière pour l'unité de l'Église
http://www.moinillon.net/post/2018/09/08/priere-universelle

"Ces hommes auront beaucoup de mal à répondre devant Dieu"
le septembre 15, 2018
https://orthodoxe-ordinaire.blogspot.com/2018/09/ces-hommes-auront-beaucoup-de-mal.html

Réflexions passagères d'un O.o.
le septembre 14, 2018
http://web.archive.org/web/20180916051452/https://orthodoxe-ordinaire.blogspot.com/2018/09/reflexions-passageres-dun-oo.html




Déclaration du Saint-Synode de l’Eglise orthodoxe russe suite à l’intrusion illégale du Patriarcat de Constantinople sur le territoire canonique de l’Eglise orthodoxe russe
14.09.2018 18:21
https://mospat.ru/fr/2018/09/14/news163803/




Comme lorsque le patriarche Nestorius de Constantinople tenta de détruire l'Église de l'intérieur, seul un Concile général peut venir à bout du schisme. Dès lors, le Saint Synode de Russie appelle à la tenue d'un grand Concile pan-orthodoxe sur la situation en Ukraine :
ROC Synod proposes to hold pan-Orthodox discussion on situation in Ukraine
14 September 2018, 20:51
http://spzh.news/en/news/55951-sinod-rpc-predlozhil-provesti-vsepravoslavnyj-sobor-po-situacii-v-ukraine
"The discussion of the situation by representatives of all Local Churches will help overcome a new schism in the Orthodox world, the ROC believes.
The Synod of the Russian Orthodox Church proposed to hold a pan-Orthodox discussion on the situation in Ukraine, reports RIA Novosti with reference to the text of the statement adopted on September 14 at a meeting of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church in Moscow.
"Recognizing that what is happening poses a threat to the entire world Orthodoxy, we reach out for support to the Local Autocephalous Churches in the time of distress, we call upon the primates of the Churches to understand the common responsibility for the fate of world Orthodoxy and initiate a fraternal all-Orthodox discussion of the church situation in Ukraine," the publication quotes a fragment of the document.
As the chairman of the DECR, Metropolitan Hilarion of Volokolamsk, told the media, the ROC "is deeply convinced that if this issue is not resolved unilaterally by the Patriarchate of Constantinople but in a fraternal dialogue, a solution will be found that will calm all, reconcile all and help to overcome the schism."

La discussion de la situation par les représentants de toutes les Eglises locales aidera à surmonter un nouveau schisme dans le monde orthodoxe, estime l'EOR.
Le Synode de l'Eglise orthodoxe russe a proposé de tenir un synode pan-orthodoxe sur la situation en Ukraine, rapporte RIA Novosti en référence au texte de la déclaration adoptée le 14 septembre lors d'une réunion du Saint Synode de l'Eglise orthodoxe de Russie à Moscou.
"Reconnaissant que ce qui se passe constitue une menace pour l'Orthodoxie dans le monde entier, nous demandons le soutien des Églises autocéphales locales dans les moments de détresse, nous appelons les primats des Églises à comprendre la responsabilité commune du sort de l'Orthodoxie mondiale et à entamer une discussion fraternelle sur la situation de l'Église en Ukraine," cite un fragment du document.
Comme l'a dit aux médias le président du DECR, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, le ROC "est profondément convaincu que si cette question n'est pas résolue unilatéralement par le Patriarcat de Constantinople mais dans un dialogue fraternel, une solution sera trouvée qui calme tout, réconcilie tout et aide à surmonter ce schisme"


Oukaze 69 et 70 du Patriarcat de Moscou suite à la décision non-canonique du patriarcat à Istanbul d'accorder l'autocéphalie à un groupe religieux se trouvant sur le territoire canonique du Patriarcat de Moscou

http://www.patriarchia.ru/db/text/5268260.html
ЖУРНАЛ № 69
ИМЕЛИ СУЖДЕНИЕ об ответных действиях в связи с назначением Константинопольским Патриархатом своих «экзархов» в Киев в рамках принятого Синодом этой Церкви «решения о предоставлении автокефального статуса Православной Церкви в Украине».

Справка:
Священный Синод Русской Православной Церкви в заявлении от 8 сентября 2018 года выразил решительный протест в связи с антиканоническим назначением архиепископа Памфилийского Даниила и епископа Эдмонтонского Илариона «экзархами» Константинопольского Патриархата в Киеве и заявил об ответных действиях, которые последуют в ближайшее время.

Украинская Православная Церковь также осудила назначение «экзархов» Константинопольской Церкви, назвав его «грубым нарушением канонической территории Украинской Православной Церкви» (заявление Отдела внешних церковных связей Украинской Православной Церкви от 7 сентября 2018 г.).

ПОСТАНОВИЛИ:
1. Приостановить молитвенное поминовение Патриарха Константинопольского Варфоломея за богослужением.
2. Приостановить сослужение с иерархами Константинопольского Патриархата.
3. Приостановить участие Русской Православной Церкви во всех Епископских собраниях, богословских диалогах, многосторонних комиссиях и других структурах, в которых председательствуют или сопредседательствуют представители Константинопольского Патриархата.
4. Принять заявление Священного Синода в связи с антиканоническими действиями Константинопольского Патриархата в Украине.



ЖУРНАЛ № 70
ИМЕЛИ СУЖДЕНИЕ о возношении молитв во всех храмах Русской Православной Церкви о единстве Святого Православия.
ПОСТАНОВИЛИ:
Во всех храмах Русской Православной Церкви за каждой Божественной литургией включать в сугубую ектению следующие прошения:
    Еще молимся Господу и Спасителю нашему о еже сохранити в единении и правоверии Церковь Православную во всем мире пребывающую и даровати ей мир и безмятежие, любовь и согласие, рцем вси, Господи, услыши и помилуй.
    Еще молимся о еже благосердием и милостию призрети на Святую Церковь Православную и сохранити ю от разделений и расколов, от вражды и нестроений, да не умалится и не поколеблется единство ея, но да славится в ней Трисвятое имя Твое, рцем вси, Господи, услыши и помилуй.
Пресс-служба Патриарха Московского и всея Руси


Le Saint Synode de l’Église orthodoxe de Russie réuni le 14.9.2018 en session extraordinaire a examiné la question de l’envoi de 2 exarques du patriarcat de Constantinople à Kiev, et a pris les décisions suivantes :
1. Suspension de la mention du nom du patriarche Bartholomeos de Constantinople pendant les offices
2. Suspension de la concélébration avec les hiérarques du Patriarcat de Constantinople.
3. Suspension la participation de l'Église orthodoxe de Russie à toute assemblée épiscopale, à tous les dialogues théologiques, aux commissions multilatérales et aux autres organismes, présidés ou co-présidés par des représentants du Patriarcat de Constantinople.
4. Accepte la déclaration du Saint Synode en rapport avec les actions anti-canoniques du Patriarcat de Constantinople en Ukraine.

Il a été de plus décidé d’ajouter dans l’ecténie instante de la Liturgie les prières suivantes :

"Dans toutes les églises relevant de l'Église orthodoxe de Russie, lors de chaque divine Liturgie, il est décidé d’inclure les demandes suivantes dans l’ecténie double :

    Nous prions encore notre Seigneur et Sauveur de garder l’Église Orthodoxe dans le monde entier dans l'unité et dans la vraie Foi et de lui accorder la paix et la sérénité, l'amour et la concorde, disons tous, ô Seigneur, exauce-nous et et aie pitié de nous.
    Nous Te prions encore de jeter les yeux, avec bienveillance et miséricorde, sur notre sainte Église Orthodoxe et de la préserver des divisions et des schismes, de l'inimitié et des désordres, de ne pas amoindrir et de ne pas ébranler son unité, mais qu’en elle soit glorifié ton Nom trois fois saint, disons tous, ô Seigneur, exauce-nous et aie pitié de nous
."



14 septembre 2018

Êtes-vous fatigué que vos prières ne s'exaucent pas? (st Jean)



Lorsque vous êtes lassé de prier sans rien en recevoir, pensez un peu au nombre de fois où vous aurez entendu l'appel d'un pauvre, et que vous n'y aurez pas prêté attention.
Saint Jean Chrysostome

13 septembre 2018

Avant-fête de l'Exaltation de la Croix : dédicace de la basilique de l'Anastasis à Jérusalem

13/26 septembre : Vigile de l'Exaltation de la vénérable et vivifiante Croix et Dédicace de la Basilique de la Résurrection à Jerusalem (335)

Suivant l'antique loi, le nouvel Israël
du Renouveau célèbre le faste annuel.
En Septembre, le treize, pour la Dédicace
de sa Résurrection, au Seigneur rendons grâce
.

Tropaire, t. 4

Comme tu as orné de splendeur * le céleste firmament, * sur terre aussi tu pares de beauté * la sainte demeure de ta gloire, Seigneur. * Pour les siècles des siècles affermis-la * et par les prières de la Mère de Dieu * agrée les incessantes supplications * qu'en ce temple nous faisons monter jusqu'à toi, * Seigneur, notre vie et l'universelle résurrection.

Tropaire, t. 2

Nous t'offrons, Seigneur, le talisman de la vivifiante Croix * que malgré notre indignité tu nous donnas dans ta bonté; * sauvegarde notre pays et tout le peuple chrétien * par les prières de la Mère de Dieu, seul Ami des hommes.

Lucernaire, t. 6

L'ancienne Loi prescrivait * d'observer la dédicace, et faisait bien; * mais il est préférable d'observer, * par la Dédicace, le renouveau; * car les îles, au dire d'Isaïe, * doivent se renouveler devant Dieu; * par ces îles entendons les Eglises des Gentils * qui viennent d'être fondées * et se consolident pour Dieu; * c'est pourquoi nous aussi, * fêtant la Dédicace, célébrons le renouveau.

Frères, opérez le renouveau * et, rejetant le vieil homme, vivez * dans une vie nouvelle, en refrénant tout ce qui procure la mort; * corrigeons tous nos membres et détestons * la nourriture prise à l'arbre pour notre malheur, * nous souvenant de nos antiques fautes pour les fuir; * c'est ainsi que l'homme est renouvelé, * ainsi est observé le jour du Renouveau.

Ô Christ et Verbe éternel, * telle un donjon tu as placé * ton Eglise, que tu fondas * sur la roche de la foi * et qui demeure, par conséquent, * inébranlable pour les siècles, te possédant, * toi qui pour elle en ces derniers temps * t'es fait homme sans changement. * Aussi, dans l'action de grâces, nous te chantons: * avant les siècles, maintenant et toujours * tu es notre Roi; Seigneur, gloire à toi.

Suivant l'exemple de ta bonté, * les ignorants se révélèrent sensés; * après ta mort, descendu par loi de nature au tombeau, * bienheureux Corneille, tu en fis * la source des miracles coulant à flots * pour guérir les malades, les affligés * et chasser les esprits pernicieux, * par grâce de l'Esprit saint, Pontife inspiré.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

En ce jour fut rendu visible le bois de la Croix, * en ce jour furent détruits les complots des impies, * en ce jour les empereurs des croyants * firent triompher notre foi; * et, si jadis par l'arbre Adam fut déchu, * par l'arbre de la Croix maintenant * les démons sont frappés de terreur. * Gloire à toi, Seigneur tout-puissant, gloire à toi
.

Kondakion, t. 4

L'Eglise s'est montrée comme un ciel aux mille feux * illuminant l'ensemble des croyants; * nous y chantons: Seigneur, affermis ce temple saint.

Ikos

Le Verbe ayant vécu parmi nous selon la chair, * le fils du tonnerre en l'Ecriture nous dit: * Nous avons vu clairement la gloire du Fils, * celle qu'il tient du Père par grâce de vérité. * A tous les fidèles qui l'ont reçu * il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu; * et nous qui sommes nés de nouveau * non par la volonté du sang ni de la chair, * mais tirons notre croissance de l'Esprit saint, * dans la maison de prière bâtie de nos mains * nous chantons: Seigneur, affermis ce temple saint.

Exapostilaire t. 2

Le Seigneur élevé sur la croix au Golgotha * accomplit notre salut et renouvela l'entière création; * déposé au tombeau vivifiant, le troisième jour * il ressuscita comme Dieu; * et nous tous, avec les chœurs des Anges nous célébrons * la Dédicace de sa lumineuse et vénérable Résurrection.

Au milieu de la terre il accomplit le salut par la Croix, * le Seigneur Dieu qui voulut prendre chair pour le renouveau du monde entier; * déposé au tombeau, le troisième jour * il est ressuscité, et désormais * comme arrhes de la vie nous avons sa divine Résurrection, * dont nous célébrons la Dédicace avec les Anges de Dieu.

Ô Vierge, dans l'allégresse nous te disons: Réjouis-toi, * qui délivres Adam et Eve de l'antique malédiction; * réjouis-toi, par qui la nature des mortels * fut élevée à la gloire céleste de ton Fils et ton Dieu; * réjouis-toi, Mère de Dieu et Vierge Marie, car devant elle, grâce à toi, * se prosternent les Anges en tout temps dans les cieux
.

Comme sainte Hélène venait de découvrir le saint Sépulcre ainsi que les instruments de la Passion [14 sept.], saint Constantin le Grand — qui désirait rendre grâce à Dieu de l’heureuse conclusion du Concile de Nicée — ordonna à l’évêque de Jérusalem, saint Macaire [16 août], d’élever sans retard et aux frais de l’État, sur les lieux de la Rédemption du monde, un édifice qui serait le plus splendide possible. Après avoir isolé le Saint-Sépulcre de la colline dans laquelle il avait été creusé, on orna richement la grotte, qui devait être recouverte, par la suite, d’un édifice en rotonde : l’Anastasis. On construisit ensuite, séparée du Tombeau par un atrium avec portiques et colonnades, une vaste basilique à cinq nefs, nommée le Martyrion1, décorée somptueusement de colonnes de marbres, de mosaïques et de plafonds dorés2, dans laquelle était conservée la relique de la sainte Croix3. Entre l’Anastasis et le Martyrion, au sud-ouest, se dressait le rocher du Golgotha, sur lequel on avait planté une croix que l’on vénérait en accédant à la plate-forme par un escalier à rampe d’argent.
Lorsque, au bout de dix ans de travaux (325-335), l’église fut achevée, l’empereur envoya un représentant au Concile, réuni à Tyr, pour inviter tous les évêques qui s’y trouvaient à se rendre à Jérusalem, afin de procéder à la consécration. La dédicace de la basilique eut lieu à l’occasion du trentième anniversaire du règne de saint Constantin, le 13 septembre 335, au milieu de somptueuses manifestations et de grandes réjouissances populaires. Par la suite, on institua la commémoration annuelle de cet événement dans tout l’Empire, pour remplacer la fête païenne de Jupiter Capitolin. Ce temple élevé à la gloire de la Résurrection du Sauveur était si beau, ce lieu si vénérable, qu’il devint le symbole de la victoire du christianisme et le modèle de toute église. Comme le terme grec pour désigner la consécration d’une église signifie littéralement « renouvellement » (enkainia), les saints Pères ont profité de cette célébration pour célébrer, dans l’office de ce jour, le renouvellement de toute la création sensible, accompli par la résurrection du Christ.

(Le Synaxaire * La vie des Saints de l'Eglise Orthodoxe * Hiéromoine Macaire de Simonos Pètra * Tome premier * Septembre, Octobre)

source image (creative commons)

08 septembre 2018

Les Offices des Heures (explication)

Q: Que représentent les "Heures" (dans les pratiques liturgiques quotidiennes)

R: Fondamentalement, les Heures sont une série d'Offices courts qui correspondent aux quatre veilles de la journée.

Les premiers Chrétiens ont continué l'ancienne pratique juive de réciter des prières à certaines heures du jour ou de la nuit. Dans les Psaumes, nous trouvons des expressions comme "Le matin je T'offre ma prière" ; "A minuit je me lèverai et Te rendrai grâce" ; "Le soir, le matin et le midi je Te louerai" ; "sept fois par jour je Te louerai" ; etc. Les Apôtres observaient la coutume juive de prier à la première, troisième, sixième et neuvième heure, ainsi qu'à minuit (Actes 10,2-3, 9 ; 16,25).

Les Heures elles-mêmes sont quatre Offices de prière relativement brefs du Cycle quotidien d'adoration qui marquent les principales périodes de la journée.
- La première heure (6h00 - 9h00) commémore le Christ comparaissant devant Pilate
- La troisième heure (9h00 - midi) commémore le jugement du Christ par Pilate.
- Sixième heure (midi - 15h00) commémore la Crucifixion
- La neuvième heure (15h00 - 18h00) commémore la mort du Christ sur la Croix.

Chacun de ces Offices, qui se composent principalement de Psaumes, se trouve dans le Livre d'Heures, Horologion en grec ou Chasoslov en slavon
P. John





Q: What are the "Hours"?

A: Basically the Hours are a series of short services which corresponds to the four watches of the day.

The early Christians continued the ancient Jewish practice of reciting prayers at certain times of the day or night. In the Psalms we find expressions like "In the morning I offer thee my prayer"; "At midnight I will rise and thank thee"; "Evening, morning and at noonday will I praise thee"; "seven times a day I will praise thee"; etc. The Apostles observed the Jewish custom of praying at the first, third, sixth and ninth hour, as well as at midnight (Acts 10:2-3, 9; 16:25).

The Hours themselves are four relatively brief prayer services from the Daily Cycle of Worship that mark the principal periods of the day.
• First Hour (6:00 – 9:00 a.m.) commemorates Christ before Pilate
• Third Hour (9:00 - noon) commemorates Pilate’s judgment of Christ
• Sixth Hour (noon – 3:00 p.m.) commemorates the Crucifixion
• Ninth Hour (3:00 – 6:00 p.m.) commemorates the death of Christ upon the Cross

Each of these services, which are comprised primarily of Psalms, can be found in the Book of Hours (Horologion in Greek or Chasoslov in Slavonic).

Fr. John