"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

01 août 2020

Saints Friard et Secondel, ermites en Bretagne


Chapelle Saint Second, Besné (reconstruction vers 1640)




SAINTS FRIARD ET SECONDEL, ERMITES (6ième SIÈCLE)
Né au pays nantais de parents très modestes, le Gallo-Romain Friard cultiva la terre dans ses jeunes années, au rapport de Grégoire de Tours. Mais sa grande piété le distinguait de ses compagnons de travail. Un jour qu'ils avaient été piqués par un essaim de guêpes et forcés de quitter les lieux, le saint se mit à genoux, fit le signe de la croix et les guêpes s'enfoncèrent dans leur trou.
Résolu de tout quitter pour se consacrer à Dieu, il se retira dans une île de la Loire, Vindunitta, avec l'abbé Sabaudus et le diacre Secondel. Sabaudus ne tarda pas à rentrer dans son monastère; Secondel alla prêcher aux alentours. Mais, d'après Grégoire de Tours, c'était une tentation du démon que Friard démasqua. Quelques années plus tard Secondel mourut dans les bras de Friard, mais la réputation du saint attira d'autres compagnons pour le remplacer. Saint Félix l'avait en très haute estime; aussi, quand Friard se sentit près de sa fin, lui fit-il demander de venir le bénir et lui donner le baiser de paix. Félix, retenu par des attaires importantes, lui fit dire de ne pas mourir qu'il ne l'eût vu, et le saint, très obéissant, attendit.
Il mourut aux alentours de 570. La paroisse de Besné réclame l'honneur de lui avoir donné le jour et de posséder ses reliques. D'après A. Oheix, Vindunitta serait Besné.
Bibl. - Grégoire de Tours, Vitae Patrum, 10, éd. B. Krusch, dans Mon. Germ. hist. - Biblioth. hag. lat., n. 3148. - Act. sanct., août, t. 1, p. 57-59. -



Huile sur toile, 19ème s - celle de saint Friard est encore moins réussie.. On attend un évêque pour se décider à faire réaliser l'iconographie de tous nos saints selon les canons et l'art religieux local de l'époque du saint.



26 juillet 2020

Le Remède pour le corps et l'âme (p. Tryphon)

La puissance vivifiante du Corps et du Sang du Sauveur

L'Éternité est un banquet sans fin (la Divine Liturgie) qui se déroule dans le Royaume céleste. A chaque fois que nous participons à la Divine Liturgie, nous sommes transportés en un lieu où il n'y a ni temps ni espace, et nous participons à ce banquet-là. En recevant les Saints Mystères (à savoir, vraiment le Corps et le Sang du Christ), nous recevons le remède guérissant tout ce qui nous rend malade. Notre décrépitude, corps et âme, se voit administrer le médicament dont nous avons tant besoin.

Dieu est partout présent et rempli tout. Il n'y a nul endroit où Il ne serait pas. Le feu des enfers n'est rien d'autre que le Feu de Dieu, brûlant ceux qui manquent d'amour et qui refusent de répondre à Son invitation de rentrer en communion avec Lui. Dieu n'envoie personne en enfer, car nous nous y condamnons nous-mêmes. L'éternité avec Dieu requiert une transformation de nos âmes, nous devons être purifiés afin de pouvoir être baignés dans la Lumière incréée de Dieu. Sans cette transformation, le feu de Dieu nous brûle, non pas qu'Il souhaite que nous brulions, mais parce que notre nature déchue ne saurait soutenir la présence de Dieu sans avoir été purifiée.

L'Eucharistie est le remède même que Dieu a voulu pour cette transformation. Notre réponse devrait être une humble soumission à cette invitation à communier avec ce Dieu même Qui nous a créés. La Sainte Communion est là pour être le moyen de notre transformation, qui nous restaure en plénitude. Les Saints Mystères nous donnent la vie. La Confession et la Communion régulières sont les moyens dont nous disposons pour changer.

L'Eucharistie est à la fois mystique et symbolique, et est comprise comme étant authentiquement Corps et Sang du Christ, précisément parce que le pain et le vin sont des mystères et des symboles de la véritable et authentique présence de Dieu, et Sa manifestation pour nous en Christ.

La Sainte Eucharistie défie toute analyse et explication purement rationnelle, de même qu'une terminologie logique, précisément parce que c'est un mystère. L'Eucharistie, étant le Christ Lui-même, est un mystère du Royaume des Cieux qui, comme Jésus nous l'a dit, n'est "pas de ce monde-ci." Du fait qu'elle relève du Royaume de Dieu, l'Eucharistie est totalement inaccessible à la "logique" terrestre de l'humanité déchue.

Saint Jean Damascène en disait : "Si vous voulez savoir commence cela se passe, il vous suffit d'apprendre que c'est par le Saint Esprit... nous n'en savons rien de plus, sinon que la Parole de Dieu est véridique, active et toute puissante, mais insondable en son mode opératoire."

A l'occasion de cette pandémie [Coronavirus Covid-19], un petit nombre de fidèles a eu peur de recevoir les Saints Mystères avec la même cuillère que celle qui avait administré la Communion à leur prédécesseur dans la file. Ces gens se privent donc d'eux-mêmes du vivifiant Corps et Sang du Christ, par peur d'être atteints par un virus. Je leur dirais qu'il est important de se rappeler que l'Eucharistie apporte la guérison SIMULTANÉMENT au corps et à l'âme.

Comme prêtre, après avoir administré le Corps et le Sang aux fidèles, je place la sainte cuillère dans ma propre bouche, de peur que la moindre parcelle des précieux Dons puisse en tomber. Et comme tous les prêtres, j'ai accompli cela depuis le jour où mon archevêque m'a ordonné à la sainte prêtrise. Je n'ai JAMAIS été frappé par le moindre virus que ce soit pour avoir agit de la sorte, et ça n'aura jamais lieu. C'est tout simplement impossible, vu ce que je reçois dans ma bouche.

Cette peur est générée par les puissances des ténèbres, car le démon voudrait que nous ayons peur de recevoir la grâce vivifiante qui vient de la réception des Saints Mystères. Le démon sait tout à propos de la puissance vivifiante du Corps et du Sang du Sauveur, et c'est le démon qui va chercher à provoquer la peur chez les fidèles, de sorte que nous évitions de recevoir le Remède nécessaire pour nos âmes.
Les fidèles, tous ensemble, nous devons tenir ferme dans notre Foi, et dire au démon de retourner en enfer, là d'où il vient

.
Dans l'amour du Christ,
Higoumène Tryphon







Medicine for Both Body and Soul
The life-giving power of the Body and Blood of the Saviour

Eternity is an everlasting banquet (the Divine Liturgy) that takes place in the heavenly realm. Every time we participate in the Divine Liturgy we are transported into a place where there is neither time nor space, and participate in that very banquet. As we receive the Holy Mysteries (Christ's very Body and Blood), we receive the healing medicine for that which ails us. Our brokenness in both body and soul are given the healing medicine that we so very much need.
God is everywhere present and fills all things. There is nowhere He is not. Hell fire is none other than the Fire of God, burning those who are unloving and unresponsive to His invitation to commune with Him. God does not send anyone to hell, for we sentence ourselves. Eternity with God necessitates a transformation of our souls, that we be purified in order to be engulfed by God's uncreated light. Without transformation the fire of God burns us, not because He desires we be burned, but because our fallen nature can not withstand the presence of God without having been purified.
The Eucharist is the very medicine that God designed for this transformation. Our response should be one of humble submission to this invitation to commune with the very God Who created us. Holy Communion is meant to be the very agent that changes us, making us whole. The Holy Mysteries give us life. Frequent confession and communion are the means we have for change.
The Eucharist is both mystical and symbolic and is understood to be the genuine Body and Blood of Christ, precisely because bread and wine are the mysteries and symbols of God's true and genuine presence and His manifestation to us in Christ.
The Holy Eucharist defies analysis and explanation in purely rational and logical terms precisely because it is a mystery. The Eucharist, as is Christ himself, is a mystery of the Kingdom of Heaven which, as Jesus has told us, is "not of this world." The Eucharist, because it belongs to God's Kingdom, is truly free from the earth-born "logic" of fallen humanity.
Saint John of Damascus says, "If you enquire how this happens, it is enough for you to learn that it is through the Holy Spirit ... we know nothing more than this, that the word of God is true, active, and omnipotent, but in its manner of operation unsearchable".
During this pandemic there are a small number of people who fear receiving the Holy Mysteries from the same spoon as those who have gone before them in the communion line. These people are thus depriving themselves of the Live-Giving Body and Blood of Christ, for fear of getting the virus. To them I would say, it is important to remember that the Eucharist brings about healing of BOTH body and soul.
As a priest, following the reception of the Body and Blood by the faithful, I place the holy spoon into my own mouth, lest any particles of the precious Gifts fall off the spoon. I, like all priests, have done this since the day my archbishop ordained me into the sacred priesthood. I have NEVER come down with a virus of any sort for doing so, and I never will. It would be impossible, given that which I am taking into my mouth.
It is from the Powers of Darkness that such fear is generated, as the Evil One would have us fear receiving the very life-giving grace that comes from the reception of the Holy Mysteries. The Evil One knows of the life-giving power of the Body and Blood of the Saviour, and it is the devil who would strike fear in believers, so we avoid receiving the Medicine needed for our souls. Let us, collectively as believers, stand firm in our faith, and tell the devil to go back to hell, from which he came.
Love in Christ,
Abbot Tryphon

24 juillet 2020

Une religion mondiale unique (p. Tryphon)



Le Mouvement du Nouvel Age et sa Charte en 10 points pour détruire le Christianisme.

Alice Bailey, connue comme étant une des "prophétesses" du Mouvement du Nouvel Age, était un écrivain qui a vécu entre 1880 et 1949, et on lui attribue la création du terme "Nouvel Age". Ses enseignements et ses écrits sont considérés comme fondateurs et d'autorité dans le Mouvement du Nouvel Age. Elle décrivait elle-même la majorité de son travail comme lui ayant été dicté télépathiquement par un Maître de Sagesse, ou une entité spirituelle identifiée comme Djwal Khul. Pour nous autres Chrétiens, il est évident que cette entité est un démon.

Alice Bailey a fondé le "Lucis Trust", connu en 1922 sous le nom de Lucifer Publishing Company, et son organisation a eu une grande influence dans nombre de pays européens, et même aux Nations Unies.


Un des principaux agendas du Mouvement du Nouvel Age, c'était de devenir la religion ou le style de vie dominant dans le monde entier. Afin d'y parvenir, toutes les autres religions, en particulier le Christianisme, devaient soit être anéanties, soit perdre leur influence spirituelle dans la société et dans les vies individuelles des gens. Pour ce faire, Alice Bailey a établi cette Charte en 10 points pour détruire le Christianisme, de sorte que les pensées du Nouvel Age puissent devenir la religion mondiale unique.

Voici la Charte en 10 points d'Alice Bailey :
1. Enlevez la présence de Dieu et la prière des systèmes éducatifs.
2. Réduisez l'autorité parentale sur les enfants.
3. Détruisez la structure familiale judéo-chrétienne ou la structure familiale traditionnelle chrétienne.
4. Si le sexe est de pratique libre, alors légalisez l'avortement et rendez-le facile d'accès.
5. Rendez le divorce facile et légal, libérez les gens du concept de mariage pour la vie.
6. Faites de l'homosexualité un style de vie alternatif.
7. Niveler l'art par le bas, le rendre fou.
8. Utiliser les médias pour promouvoir et changer les mentalités.
9. Créer un mouvement inter-religieux.
10. Utiliser les gouvernements pour qu'ils fassent passer tout cela sous forme de lois, et faites en sorte que les églises approuvent ces changements.


J'ose dire qu'il ne faut pas être un savant ou un historien pour voir que nous sommes entrés dans une ère où les objectifs d'Alice Bailey ont pris racine, et que cette Religion Mondiale unique qui a été prophétisée par les Écritures, elle est plus proche que nous ne le pensons.

Dans l'amour du Christ,
Hiéromoine Tryphon




l'occultisme….


The One World Religion
The New Age Movement and their Ten Point Charter to destroy Christianity
Alice Bailey, known as one of the "prophetesses" of the New Age Movement, was a writer who lived between 1880 and 1949 and is credited with having created the term “New Age”. Her teachings and writings are viewed as foundational and authoritative within the New Age Movement. She herself described the majority of her work as having been telepathically dictated to her by a Master of Wisdom, or spirit entity identified as Djwal Khul. This entity is, for us Christians, clearly a demon.

Alice Bailey founded The Lucis Trust which was formerly known as Lucifer Publishing Company in 1922, and her organization has had wide influence within many European countries, and even the United Nations.

One of the main agendas of the New Age Movement has been to become the dominant religion or lifestyle within the entire world. In order for this to happen, all other religions, especially Christianity, must either be destroyed or become less of a spiritual influence within society and in the individual lives of people. Thus, Alice Bailey came up with a Ten Point Charter to destroy Christianity so that New Age philosophies could become the one world religion.

The 10 Point Charter by Alice Bailey is as follows:
1) Take God and prayer out of the education system.
2) Reduce parental authority over the children.
3) Destroy the Judeo-Christian family structure or the traditional Christian family structure.
4) If sex is free, then make abortion legal and make it easy.
5) Make divorce easy and legal, free people from the concept of marriage for life.
6) Make homosexuality an alternative lifestyle.
7) Debase art, make it run mad.
8) Use media to promote and change mindsets.
9) Create an interfaith movement.
10) Get governments to set all these into law, and get the churches to endorse these changes.

I dare say, it doesn't take a scholar or historian to see that we have entered an age where the goals of Alice Bailey have taken hold, and that the One World Religion that was prophesied in the scriptures is closer than we thought.
With love in Christ,
Abbot Tryphon



la "chapelle" au siège de l'ONU à New York….

22 juillet 2020

Célébrer la Lumière

A l'aube, nous prions en célébrant la lumière qui vient en ce monde. Au crépuscule, nous prions en célébrant l'allumage des lampes. Dans les deux cas, la lumière vient dans le monde, et les ténèbres ne peuvent pas la vaincre (Jean 1,1-9).
La lumière est le sacrement de la présence de Dieu, emplissant et guidant le monde. Lorsque nous voyons la lumière, nous contemplons Dieu tout autour de nous. Dieu avec nous. Dieu pour nous. Dieu comme sagesse, bonté et beauté. Dieu est Celui qui nous donne les yeux pour voir, et Qui sans cesse nous voit.

The Art of Transfiguration





At sunrise, we pray celebrating the light coming into the world. At sundown, we pray celebrating the lighting of lamps. In both cases, light comes into the world, and darkness cannot overcome it (John1:1-9). Light is the sacrament of God's presence, filling and guiding the world. As we see light, we contemplate God all around us. God with us. God for us. God as wisdom, goodness, and beauty. God as the one who gives us eyes to see, and Who always sees us.
- The Art of Transfiguration

29 juin 2020

Les "prières - flèches" (p. Tryphon)

Petites prières utilisées dans la dévotion personnelle

De nombreux Pères de l'Eglise ont enseigné l'utilisation de la "prière des flèches", des prières délibérément courtes, utilisées pour la dévotion personnelle, dont on se souvient facilement, porteuses de notre amour pour Dieu tout en cherchant Son aide. C'était comme des flèches tirées en l'air, démontrant ainsi de tout cœur notre sincérité à demander l'aide de Dieu.  L'une de mes préférées est une "prière-flèche" attribuée à Saint Grégoire Palamas.

Seigneur, éclaire mes ténèbres, Seigneur, éclaire mes ténèbres, Seigneur, éclaire mes ténèbres....

C'est la prière parfaite lorsque l'on cherche l'aide de Dieu pour garder Ses Commandements, et lutter contre les "péchés habituels".  Par cette prière, nous demandons que la grâce abonde et la transformation ait lieu.  Il s'agit d'un appel à la miséricorde de Dieu, et à ce qu'Il nous sanctifie en venant rapidement à notre aide.

C'est la prière parfaite à prononcer au moment même où nous recevons le Saint Mystère du Corps et du Sang du Christ, ces charbons ardents qui brûlent à l'intérieur et provoquent la guérison du corps et de l'âme, et illuminent notre cœur.  C'est une prière dans laquelle nous confessons devant Dieu que nous vivons dans un état de ténèbres, et Lui demandons de dissiper toute cette obscurité qui nous empêche d'atteindre la sainteté et de communiquer avec Lui.

Dans l'amour du Christ,
Hiéromoine Tryphon





 Arrow Prayers
Short prayers used in personal devotion
Many Church Fathers taught the use of the "arrow prayer", deliberately short prayers for personal devotion that were easily remembered, and could communicate one's love for God, while seeking His help. They were like arrows being shot into the air, wholeheartedly demonstrating our sincerity in asking God's help. One of my personal
favorites is an arrow prayer attributed to Saint Gregory Palamas.

Lord enlighten my darkness, Lord enlighten my darkness, Lord enlighten my darkness.....

This is the perfect prayer when seeking God's help in keeping His Commandments, and doing battle with habitual sins. By this prayer we are asking that grace abound and transformation take place. It is a prayerful plea for God's mercy, and that He makes us holy by coming quickly to our aid.
It is the perfect prayer to utter at the very moment we are receiving the Holy
Mysteries of Christ's Body and Blood, the hot coals that burn within and bring about healing of body and soul, and illumine our heart. It is a prayer in which we confess before God that we are living in a state of darkness, and asking Him to dispel all that darkness which keeps us from attaining holiness, and communing with Him.

Love in Christ,
Abbot Tryphon
Src

28 juin 2020

Ne pas perdre son temps

Le seul temps qui n'est pas perdu,  c'est celui que vous passez avec le Christ. Quoique vous fassiez d'autre,  ça restera ici, vous ne l'emporterez pas au au-delà de la tombe.
Prédicateur Dimitrios Panagopoulos +





 The only time that doesn't go to waste is the time you have with Christ. Whatever else you do,  it will remain here and does not stand beyond the grave.
Preacher Dimitrios Panagopoulos +

Src