"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

31 octobre 2014

Pleurer ou prier pour nos défunts? (saint Cosmas d'Etolie / Joseph de Vatopedi)

Nous autres qui sommes de pieux Chrétiens, dès lors nous ne devons pas nous lamenter pour nos morts comme le font les impies et les incroyants, qui n'ont aucune espérance en la Résurrection. Ce monde, mes frères, est comme une prison. Quand donc un homme doit-il se réjouir? Lorsqu'il entre en prison, ou lorsqu'il en est libéré? Il me semble que c'est lorsqu'il y entre qu'il doit pleurer et être triste, et lorsqu'il sort de la prison qu'il doit se réjouir. Dès lors, mes frères, ne vous affligez pas pour les morts, mais si vous les aimez, faites ce que vous pouvez pour leurs âmes : offrez des Liturgies, des Offices de commémorations, des jeûnes, des prières et des aumônes.
Saint Cosmas d'Étolie.



Photo : le saint staretz Joseph de Vatopedi, dans le bienheureux repos, prise lors de ses funérailles.
Photo of Elder Joseph of Vatopedi in blessed repose, taken during his funeral



We who are pious Christians must henceforth not weep for the dead like the impious and the unbelievers, who do not hope in the resurrection. This world, my brethren, is like a prison. When must man rejoice? When he enters the prison or when he is being liberated from the prison? It seems to me, when enters the prison he must weep and be sad, and when he comes out of the prison he must rejoice. Therefore, my brethren, do not grieve for the dead, but if you love them do what you can for their souls; offer liturgies, memorial services, fasts, prayers, alms.
St. Cosmas Of Aitolos

30 octobre 2014

La véritable "Église biblique"


En tant que Chrétien Orthodoxe, vous devenez une partie de la Tradition vivante des Apôtres qui ont écrit les saintes Écritures, des Pères qui les ont enseignées, des martyrs qui les ont vécues, des moines qui les ont recopiées, et de l'Église qui est ces saintes Écritures.
Gloire à Dieu.







Regula Patrum 2 - 2ème Règle des 4 Pères, Lérins (SC297 p.212)

Sicut Scriptum est
Quia Scrimptum est
Quae docet sanctus Apostolus
Secundum praeceptum Domini
Sicut Dominus dixit

parce que c'est écrit
comme c'est écrit
puisque l'enseigne le saint Apôtre
selon les préceptes du Seigneur
parce que le Seigneur l'a dit



Vetus Latina :
http://arts-itsee.bham.ac.uk/itseeweb/vetuslatina/manuscripts.htm

src

29 octobre 2014

L'amour parfait (saint Augustin d'Hippone)

Qu'est-ce que la perfection dans l'amour?

C'est aimer vos ennemis de telle sorte que vous désireriez en faire vos frères.
saint Augustin d'Hippone

28 octobre 2014

La Prière du Seigneur comme modèle (Lc 11 / P. John)

Lectures du jour : Col 1,1-2, 7-11 & Lc 11,1-10

"Seigneur, apprends-nous à prier..." (Lc 11,1)

Le Christ ne nous a pas seulement donné la Prière du Seigneur comme une prière qui se suffirait à elle-même, mais aussi comme "modèle" pour construire toute notre communication avec Dieu.

P. John







Today's Scripture Readings:
Colossians 1:1-2, 7-11 & St. Luke 11:1-10

"Lord, teach us to pray..." (Luke 11:1)

Christ gives us the Lord's Prayer not only as a prayer in and of itself,
but also as a type of "blueprint" for constructing all of our
communication with God.

Fr. John

La compréhension personnelle des saintes Ecritures (saint Ephrem le Syrien)

S'il n'y avait qu'une seule compréhension pour les paroles de l'Ecriture sainte, le premier interprêteur la découvrirait, et tous les autres qui écoutent ne connaîtraient jamais le labeur de la recherche ni le plaisir de la découverte. Mais pour chaque parole de notre Seigneur a sa propre résonnance, et chaque image a ses propres membres, et chaque membre possède sa propre espèce et forme. Chaque personne la comprend en accord avec sa capacité, et elle est interprêtée en fonction de ce qui lui a été donné.
Saint Ephrem le Syrien, Commentaire sur le Diatessaron de Tatien






If there were only one meaning for the words of Scripture, the first interpreter would find it, and all other listeners would have neither the toil of seeking nor the pleasure of finding. But every word of our Lord has its own image, and each image has its own members, and each member possesses its own species and form. Each person hears in accordance with his capacity, and it is interpreted in accordance with what has been given to him.
St. Ephrem of Syria, Commentary on the Diatessaron

27 octobre 2014

Être acteurs d'un monde meilleur (Phi 4 / P. John)

Lectures du jour :
Phi 4,10-23 & Lc 10,22-24

"Je peux tout en Christ Qui me fortifie" (Phil 4,13)

Le Christ a encouragé Ses disciples à êtres des participants actifs du monde, le rendant meilleur en résolvant la famine, diminuant la pauvreté, et offrant le réconfort en Son Nom. Dès lors, lorsque de telles opportunités se présentent à nous, nous avons l'obligation morale et éthique de remonter nos manches, de nous impliquer, et d'aider parce que chaque occasion est une chance unique de faire la différence dans la vie de quelqu'un, et d'avoir un impact positif sur le monde. Se contenter de "rien faire" au moment où on se devrait d'agir, c'est en effet comme refermer brutalement la porte face à une opportunité que Dieu a donnée, et qui aurait permise de rendre le monde meilleur. Souvenez-vous : un saint c'est quelqu'un qui fait ce qu'il faut, au bon moment, pour la bonne raison. Dès lors aujourdh'ui lorsque vous rencontrerez une opportunité de faire quelque chose pour quelqu'un qui pourrait aussi glorifier Dieu, retroussez vos manches et faites-le!

P. John









Today's Scripture Readings:
Philippians 4:10-23 & St. Luke 10:22-24

"I can do all things through Christ who strengthens me." (Phil. 4:13)

Christ encouraged His followers to be active participants in the world,
making it better by alleviating hunger, diminishing poverty, and
offering comfort in His Name. Wherefore, when such opportunities present themselves, we have a moral and ethical obligation to roll up our sleeves, get involved, and help because each and every instance is a one-time chance to make a difference in someone's life and to have a positive impact upon the world. To do "nothing" in a moment when something is required is, in effect, like slamming the door upon an opportunity God has given that could make the world a better place. Remember: a saint is simply someone who does the right thing, at the right time, for the right reason. So today, when you se an opportunity to do something for someone that can also glorify God, roll up your sleeves and do it!

Fr. John