"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

26 juillet 2016

"Onze gedachten bepalen ons leven" - nieuwe boek in't nederlands (nouveau livre en néerlandais de Thadée de Vitovnitsa)

"Wij moeten alles geduldig verdragen en alles vergeven. Als we goede gedachten en verlangens hebben, zullen deze gedachten ons zelfs in dit leven vrede en vreugde geven, en nog meer in de eeuwigheid. We zullen dan zien dat er geen dood is, dat de Heer de dood heeft overwonnen, en dat Hij ons het eeuwige leven heeft geschonken!"
Vader Thaddeüs



Nieuw bij Uitgeverij Orthodox Logos, vertaald door Moeder Lydia (Klooster Portaïtissa, Trazegnies), het prachtige boek van Vader Thaddeüs van Vitonica, een hedendaagse staretz uit Servië

ISBN 978-94-92224-06-4

Vader Thaddeüs van Vitovnica was een van de bekendste geestelijk vaders van Servië in de 20e eeuw. Als novice was hij onder gehoorzaamheid van vader Ambrosius van het Miljkovo-klooster, die zelf weer een leerling was van de Optina-vaders. Van hem leerde vader Thaddeüs het gebed van het hart en de onbaatzuchtige liefde, die zo kenmerkend was voor zijn hele dienstwerk voor de lijdende Servische mensen.
Geboren in 1914 maakte vader Thaddeüs al het lijden mee dat Servië trof in de 20e eeuw. Tijdens de twee wereldoorlogen, gedurende de communistische overheersing en de bombardementen van de NAVO in 1999, leed hij samen met zijn volk. Hij onderwees, gaf raad en bad voor een ieder die bij hem kwam met pijn en verdriet. Zijn woorden van liefde en hoop waren een geestelijk geneesmiddel voor mensen uit alle lagen van de samenleving. In 2002 overleed vader Thaddeüs, een schat aan raadgevingen achterlatend, verzameld door zijn trouwe geestelijke kinderen. Zijn leven, leer en geestelijke gesprekken worden hier voor het eerst in het Nederlands gepresenteerd.




Te koop in't klooster, langs uitgever, of langs boekhandel


25 juillet 2016

La pauvreté évangélique et la richesse du clergé (patriarche Pavle de Serbie)


Un jour, arrivant au batiment patriarcal, sa sainteté Pavle, remarquant les nombreuses voitures près de l'entrée, s'enquit de savoir à qui elles appartenaient. [son diacre] lui expliqua qu'elles appartennaient à ses évêques. Ce à quoi le patriarche répondit en souriant "Si eux, qui connaissent le commandement du Sauveur à propos du nécessaire détachement par rapport aux biens matériels, possèdent de telles voitures.. imaginez-vous un peu quelles voitures ils auraient si un tel commandement n'existait pas!"



Il ne roulait pas en limousine comme certains. Il n'allait pas au Hilton lorsque visitant Bruxelles, comme d'autres. Pas plus qu'il ne s'imaginait être "au sommet de la chrétienté". D'où l'humilité et la vie de sainteté de feu le patriarche Pavle lui vaudront sûrement une place dans nos prochains synaxaires, au contraire de nombreux qui vivent selon l'esprit de ce monde. Opinion perso' que je maintiens mordicus sur base de 2 millénaires d'expérience de l'Église!




"Once, approaching the patriarchate building, His Holiness, Pavle, noticed many cars near the entrance and became interested in whose they were. He was told that these cars belonged to bishops. To this the Patriarch replied with a smile: “If they, who know the Savior’s commandment about unacquisitiveness, have such cars, just imagine what kind of cars they would have if there this commandment did not exist!”"
http://www.pravmir.com/patriarch-pavle-of-serbia-reposed-in-the-lord/


La religion ou la Foi, ressembler à ce monde ou y insuffler l'Évangile, il faut choisir..


24 juillet 2016

Comment aider l'Église (st Païssios)

Si vous voulez aider l'Église, il vaut mieux vous corriger vous-même, plutôt que de vouloir corriger les autres. Si vous vous efforcez de vous corriger, une petite partie de l'Église se trouvera ainsi immédiatement corrigée. Bien entendu, si tout le monde faisait pareil, le corps de l'Église serait en bonne santé. Mais de nos jours, les gens se mèlent de tout sauf d'eux-mêmes. Voyez-vous, juger autrui, c'est si facile, tandis que travailler sur soi-même, cela requiert de l'effort.
Saint Païssios l'Athonite

23 juillet 2016

On n'obtient rien sans effort, aussi spirituellement (saint Théophane le Reclus)

L'aide de Dieu est toujours prête et toujours proche, mais elle n'est accordée qu'à ceux qui cherchent et oeuvrent, et uniquement pour ces chercheurs qui, après avoir vu toutes leurs forces soumises à l'épreuve, s'écrient de tout leur coeur 'Seigneur, aide-nous!'"
Saint Théophane le Reclus

22 juillet 2016

Humillité contre fierté (st Païssios)

Celui qui a l'humilité est couvert par la grâce de Dieu.
Par contre, l'orgueilleux est comme un gouvernail brisé, qui tourne tous azimuths, ou comme une scie dont les dents seraient à moitié aiguisées.
Saint Païssios l'Athonite

21 juillet 2016

Le pardon et la prière sont liés (saint Isaac)

Garder des griefs contre autrui et prier, cela revient à semer des graines en mer et espérer une récolte.
Saint Isaac le Syrien

Belgique : bonne fête nationale! Eendracht maakt macht - l'union fait la force!