"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

21 septembre 2019

Offrir sa faiblesse à Dieu (s. Grégoire)

La voix d'un cœur soupirant, ses sanglots et ses cris de deuil, je Te les offre, ô Voyant des Secrets, en déposant les fruits de mon esprit hésitant comme un sacrifice savoureux sur le feu de mon âme en deuil pour Te les livrer dans le brasier de ma volonté.
Saint Grégoire de Narek





The voice of a sighing heart, its sobs and mournful cries, I offer up to You, O Seer of Secrets, placing the fruits of my wavering mind as a savory sacrifice on the fire of my grieving soul to be delivered to You in the censer of my will.
Saint Gregory of Narek

20 septembre 2019

Voir le bon dans le coeur du méchant (metr. Tikhon)

"Une personne spirituelle ressent les intentions des autres (par exemple, si quelqu'un veut l'exploiter ou le voler), mais elle envisage toujours ce qu'il y a de mieux en eux et les traite en conséquence. Il ne les empêche pas d'agir, pensant qu'ils ont plus besoin de ce qu'ils veulent lui prendre que lui."
Métropolite Tikhon Shevkunov





A spiritual person feels the intentions of others (for example, if someone wants to exploit him or rob him), but always assumes the best in them and treats them accordingly. He doesn’t hinder them, thinking that they have a greater need of what they want to take from him than he does.
(Metropolitan Tikhon Shevkunov pravoslavie.ru)

19 septembre 2019

Espérer contre toute logique humaine

En 1988, un tremblement de terre en Arménie a coûté la vie à plus de 30.000 personnes.

Après la fin du tremblement de terre, un père s'est précipité vers le bâtiment de l'école primaire où se trouvait son fils. Quand il est arrivé, il a vu que le bâtiment avait été transformé en tas de ruines. Le désespoir l'a maintenu en vie. Des larmes coulaient sur ses joues.

Mais il se souvint ensuite des paroles qu'il répétait souvent à son fils : "Quoi qu'il arrive, souviens-toi, je serai toujours là." Cela lui a donné force et inspiration. L'emplacement de la salle de classe de son enfant a été déterminé et il a commencé à déblayer les débris.

D'autres parents ont essayé de calmer son enthousiasme, en disant qu'il était trop tard. Cependant, l'homme a dégagé les débris pendant 36 heures.
Et après qu'un gros morceau de béton ait été déplacé sur le côté, il a entendu son fils crier : "Papa, c'est moi !" Le garçon, avec un petit groupe de camarades de classe, était vivant. Son fils, cette fois, avait convaincu les enfants effrayés que son père viendrait les sauver.

"Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les Cieux en donnera-t-Il de bonnes à ceux qui L’en prient! " Mt 7,11





In 1988, an earthquake in Armenia claimed the lives of more than 30,000 people.

After the earthquake ceased, the father ran to the elementary school building where his son was. When he arrived there he saw that the building had been turned into a pile of debris. The despair kept him going. Tears rolled down his cheeks.

But then he remembered the words he often repeated to his son: "Whatever happens, remember, I'll always be there." This gave him strength and inspiration. The location of his child's classroom was determined and he began to dismantle the debris.

Other parents tried to calm his enthusiasm, saying it was too late. However, the man dismantled the debris for 36 hours.
And after a large piece of concrete was moved to the side, he heard his son scream: "Dad, it's me!" The boy, with a small group of classmates, was alive. His son, this time, convinced the scared children that his father would come and save them.

" So if you, though you are evil, know how to give good gifts to your children, how much more will your Father who is in heaven give good things to those who ask Him! ». Matthew 7:11

Orthodox Parables and stories

18 septembre 2019

Silence et passivité ne sont pas toujours appropriés

"Vous voyez des gens maltraiter et insulter des choses saintes et sacrées, et d'autres qui ne disent rien. C'est démoniaque d'être doux en une telle occasion."
Saint Païssios du Mont Athos

"Même par le silence, la Vérité peut être trahie"
Saint Grégoire de Nazianze


"You see people abusing and reviling holy and sacred things and others not saying anything. Being meek on such occasion is demonic"
Saint Paissios of Mount Athos

"Even by silence, the Truth can be betrayed"
Saint Gregory the Theologian

17 septembre 2019

Voulez-vous être reconnu dans la vie? (parabole asinesque)

Deux ânes marchaient dans Jérusalem lorsqu'un des deux dit à l'autre
- Hier encore, j'étais ici, je portait Jésus, et le peuple acclamait, chantait, jetant des feuilles de palmiers et leurs manteaux par terre pour que j'y marche, et aujourd'hui, ils ne me reconnaissent même pas...
L'autre âne répondit
- c'est ainsi, mon ami, sans le Christ, nous ne sommes rien...

16 septembre 2019

L'hérésie de la fin des temps (staretz Athanasios)



"Vous devez avoir une vision claire de l'hérésie de l'œcuménisme. Vous devez prendre une position responsable. C'est l'hérésie de la fin des temps...."
Staretz Athanasios Mytilianaios, 2006

“You must have a clear view as to the heresy of Ecumenism. You need to take a responsible stance. It is the heresy of the end times...”
Elder Athanasius Mytilianaios, 2006


''Ξεκαθαρεῖστε τὸ τοπίο ὡς πρὸς τὴν αἵρεση τοῦ Οἰκουμενισμοῦ.
Λάβατε ὑπεύθυνη θέση. Εἶναι ἡ αἵρεση τῶν ἐσχάτων...''
π. Ἀθανάσιος Μυτιληναῖος, 2006