"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

20 décembre 2014

L'Évangile continue de s'écrire (saint Justin Popovic)

L'Évangile s'écrira à jamais. Toute la Création, en tant que création rationnelle, écrit incessament l'Évangile du Logos - du Seigneur Jésus-Christ. Chaque violette l'écrit; chaque feuille d'herbe, chaque insecte, chaque oiseau; et en particulier l'humanité - de par sa ressemblance à Dieu, au Christ.
Saint Justin Popovic, "L'homme et le Dieu-Homme"







"The Gospel is endlessly written. All of creation, as a logical creation, ceaselessly writes the Gospel of the Logos—of the Lord Christ. Every violet writes it; every blade of grass, every insect, every bird; and especially humanity—as a God-like, Christ-like being."
St Justin Popovich, "Man and the God-Man"

19 décembre 2014

Le prêtre guide, mais la conversion reste personnelle (Tite 2 / P. Schmemann / P. John)

Lectures du jour : Tite 1,15-2,10 & Mc 9,33-41

"Pour toi, enseigne ce qui est conforme à la saine doctrine"(Tite 2,1)

En plus d'être son berger et de diriger le culte liturgique, un autre aspect du rôle du prêtre dans l'Église, c'est de prêcher et d'enseigner, pendant que de leurs côtés, les fidèles ont la responsabilité d'écouter et d'apprendre. Cependant, comme l'écrivait un jour le p. Alexandre Schmemann :"La conversion et la Foi ont toujours été personnelles, et cela signifie que bien que le prêtre doive prêcher à tous, il n'y aura jamais que quelques uns qui écouteront et recevront la Parole et y répondront."

Dès lors, face à une si profonde déclaration, qui est mille fois hélas bien trop réaliste, faites tous les efforts pour faire partie de ces "quelques uns!"

P. John







Today's Scripture Readings:
Titus 1:15-2:10 & St. Mark 9:33-41

"But as for you, teach what befits sound doctrine" (Titus 2:10)

Besides being its shepherd and leading worship, another aspect of the priest's role in the Church is to preach and teach while the faithful, on the other hand, have the responsibility to listen and learn. Yet as Fr. Alexander Schmemann once wrote: "Conversion and faith are always personal, and this means that although the priest must preach to all, it is always only some who will hear and receive and accept the Word and respond to it."

Therefore, given such a profound statement, yet all too unfortunate
fact, strive diligently to be part of that "some!"

Fr. John

La prière, expérience de liberté spirituelle (s. Sophrony de Maldon)

La prière permet une expérience de liberté spirituelle qu'ignorent la plupart des gens. Le premier signe d'émancipation est un abandon de vouloir imposer sa volonté aux autres. Le second - la libération intérieure de l'emprise que les autres ont sur nous-même.
Archimandrite Sophrony




Prayer affords an experience of spiritual liberty of which most people are ignorant. The first sign of emancipation is a disinclination to impose one's will on others. The second - an inner release from the hold of others on oneself

Archimandrite Sophrony

18 décembre 2014

L'abeille et la mouche, l'optimiste et le pessimiste (p. Païssios l'Athonite / Tite 1,15)


Lectures du jour : Tite 1,5-2,1 & Mc 9,10-16

"Tout est pur pour les purs. Mais pour ceux qui sont souillés et qui n’ont pas la foi, rien n’est pur. Leur esprit même et leur conscience sont souillés." (Titus 1:15)

L'Ancien Païssios de la Sainte Montagne classait les gens en 2 catégories : les mouches et les abeilles. Il disait que si vous demandiez à une mouche "y-a-t'il des fleurs dans le coin?", elle répondrait "je ne connais rien aux fleurs, mais ici il y a un fameux paquet de détritus et vous pourrez y trouver tous les déchets que vous voulez", et de continuer à décrire et lister tout ce qui est impur. Cependant, si vous demandiez à une abeille "a-tu vu des déchets dans le coin?" elle répondrait "Des détritus? Non, je n'en ai pas vu un seul. Ce champs n'est rempli que des plus belles et odoriférantes fleurs," et elle continuerait à en conter les merveilles.

L'Ancien Païssios avait compris que bien qu'elles vivaient dans le même environnement, la mouche et l'abeille avaient leurs propres centres d'intérêts. Pour les humains, c'est pareil, il y a ceux qui passeront toute la vie à trouver du mal en toutes circonstances, et en seront préoccupés, ne voyant jamais du bien en rien. Et il y a aussi d'autres, qui comme l'abeille, garderont un regard positif, ressentant et se concentrant sur le bon en tout ce qu'ils voient.
P. John






Today's Scripture Readings: Titus 1:5-2:1 & St. Mark 9:10-16

"To the pure all things are pure, but to those who are defiled and unbelieving nothing is pure." (Titus 1:15)

Elder Paisios of Mount Athos likened people into two categories: flies and honey bees. He said that if you ask a fly, "Are there any flowers in the area?" it will say, "I don't know about flowers, but over there is a heap of rubbish and you can find all the filth you want;" and it will go on to list and describe every unclean thing. However, if you ask a
honeybee, "Have you seen any garbage in this area?" it will reply, "Garbage? No, I have not seen any. This meadow is filled only with the most beautiful and fragrant flowers," and it will go on to name them all.

Elder Paisios understood that although they each lived within the same environment, the fly and honey bee has its own focus. As for people, there are those who will go through life finding evil in every circumstance and are preoccupied with it, never seeing the good in anything. Yet there are also others who, like the honeybee, maintain a positive outlook, sensing and focusing the good in all they see.

Fr. John

17 décembre 2014

Le prophète Daniel ou la confiance absolue en Dieu (p. John)

Aujourd'hui, nous commémorons le saint prophète Daniel, qui vécu au 7ème siècle avant Jésus-Christ. En dehors d'être un homme de profonde foi et engagement, la manière dont on se remémore le plus Daniel est probablement pour avoir été jeté dans la fosse aux lions par le roi Darius, parce qu'il refusait de continuer à prier et louer Dieu. Et néanmoins, pour son extrême courage et obéissance, Dieu envoya un Ange pour veiller sur Daniel et le protéger de la gueule des lions. L'histoire de Daniel est un rappel continuel que si nous avons confiance en Dieu et L'honnorons en gardant notre foi, Dieu nous récompensera pour nos efforts et ne nous abandonnera jamais en temps d'épreuves.

P. John
Archangel Michael Orthodox Church



Glory to Jesus Christ!

Today we commemorate the Holy Prophet Daniel who lived during the 7th century BC. Besides being a man of devout faith and commitment, Daniel is probably best remembered for having been sealed in the lion's den by King Darius because he refused to stop worshiping God. However, for his extreme courage and obedience, God sent an angel to watch over Daniel and guard him from the mouths of the lions. Daniel's story is a continual reminder that if we trust in God and honor Him by maintaining our faith, God will reward us for our efforts and never abandon us in times of trouble.

Fr. John
Archangel Michael Orthodox Church

16 décembre 2014

Le Filioque dénoncé par le pape!

Lettre du Pape Jean VIII à Saint Photios-le-grand

"Pour vous rassurer touchant cet article qui a causé des scandales dans les Eglises : non seulement nous n'admettons pas le mot en question, mais ceux qui ont eu l'audace de l'admettre les premiers, nous les regardons comme les transgresseurs de la parole de Dieu, des corrupteurs de la doctrine de Jésus-Christ, des apôtres et des Pères qui nous ont donné le symbole. Nous les mettons à côté de Judas, puisqu'ils ont déchiré les membres du Christ. Mais vous avez une trop haute sagesse pour ne pas comprendre qu'il est très difficile d'amener tous nos évêques à penser ainsi, et de changer en peu de temps un usage qui s'est introduit depuis tant d'années. Nous croyons donc qu'il ne faut obliger personne à renoncer à l'addition faite au symbole, mais les engager peu à peu et avec douceur à renoncer à ce blasphème. Ceux qui nous accusent de l'accepter se trompent ; mais ceux qui affirment qu'il y a parmi nous beaucoup de gens qui l'acceptent, disent la vérité. C'est à vous de travailler avec nous pour ramener par la douceur ceux qui se sont écartés de la sainte doctrine."



Il s'agissait bien entendu du dernier pape Orthodoxe de Rome ;-)
A savoir celui qui a souscrit au 8ème Concile Oecuménique et a été assassiné pour ça par les Francs le 16 décembre 882, "empoisonné, et, comme le poison n’agit pas assez vite, il a la tête fracassée à coups de marteau" (Annales de Fulda)... In memoriam.

Jean VIII, sceau de la papauté romaine Orthodoxe (+ 16/12/882)