"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

14 avril 2006

Icônes princières & British Museum


From: "Alec"
Newsgroups: alt.religion.christian.east-orthodox
Subject: The Prince of Wales and the British Museum's icons
Date: 6 Apr 2006 17:16:28 -0700
http://groups.google.fr/group/alt.religion.christian.east-orthodox/
2006 Independent News and Media Limited
By Guy Adams
Published: 05 April 2006
Le prince Charles n'adresse pas seulement des lettres courroucées pour bousculer les politiciens. Elles lui servent aussi pour se mêler de la vie quotidienne des plus importantes institutions culturelles de Grande-Bretagne.
Notre futur roi a fait une tentative extraordinaire d'amener le British Museum à réorganiser sa collection, afin de créer une galerie spéciale qui abriterait ses icônes religieuses.
Dans une action qui va mener à de nouvelles accusations d'ingérence, il appert que le prince a écrit au directeur du musée, Neil MacGregor, l'an dernier, peu après une visite au Mont Athos.
Selon le journal "The Art Newspaper", qui a vu la correspondance, il s'y est plaint que seulement 16 des 102 icônes du musée étaient exposées. Le reste se trouvant emballé dans le dépôt.
Dans une longue lettre, qui détaille son intérêt de longue date pour l'Orthodoxie Grecque, le prince décrit cela comme un inacceptable gâchis, et demande à MacGregor aménage un local spécial pour les y placer.
Hélas, MacGregor – un des plus puissants dans les arts Britanniques – n'accepte pas vraiment être ainsi mené par le bout du nez. Sa réponse dit poliment au prince "dissident" de s'occuper de ses affaires, déclarant que les icônes ne devraient pas être considérées comme une catégorie particulière d'objets méritant leur propre pièce.
"L'intérêt principal du British Museum pour les icônes n'est pas en tant qu'oeuvres d'art autonomes, mais comme documents d'une approche changeante de la foi et de la société", a-t'il rajouté, caustique."

****

Rien de bien neuf en tout cas dans ce beau geste princier. Loin des paparazzis et gazettes à paillettes, le prince Charles, en effet, se ressource pour de bon.

Le prince Charles appelle à soutenir le monastère (Serbe) d'Hilandar, sur le Mont Athos :
http://abacus.bates.edu/~rallison/friends/Chilandar/Chilandar3-9a-04.html
(il fera un important don pour aider à relever le monastère victime des flammes)
http://abacus.bates.edu/~rallison/friends/Chilandar/Chilandar3-15-04.html



http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/3707317.stm

http://www.hri.org/news/greek/eraen/2001/01-05-09.eraen.html#03

http://www.mfa.gov.yu/FDP/ind16052004.htm

Le 11 mai 2005, il était dans un monastère Orthodoxe en Roumanie, à Horezu
http://www.hellomagazine.com/royalty/2005/05/11/princecharles/

En français :
http://www.orthodoxie.com/2005/05/le_prince_charl.html

Magnifique : "Has Prince Charles found his true spiritual home on a Greek rock?"
(Visit spark claims of royal's commitment to Orthodoxy)
http://www.guardian.co.uk/uk_news/story/0,3604,1214522,00.html

Et surtout l'article du père Andrew Philips
"Is HRH the Prince of Wales considering entering the Orthodox Church?"
http://www.orthodoxengland.btinternet.co.uk/hrh.htm

La note 1 de sa page
http://www.orthodoxengland.btinternet.co.uk/church.htm
rappelle aussi ce retour du prince Philippe, époux de la reine d'Angleterre, à la Foi de l'Unam Sanctam, en 1992...

Le Prince Philippe, qui appartient à la famille royale de Grèce, était Grec Orthodoxe avant de se marier avec une reine en théorie Anglicane. Il paraîtrait en effet que la reine qui doit être statutairement chef d'une Eglise où elle ne pratiquerait pas, étant Anglo-Catholique traditionelle, va en fait à Westminster, seul endroit où elle vit sa Messe traditionelle dans la "Chapel Royal" http://www.westminster-abbey.org/ . Le prince Philippe aurait donc abandonné sa Foi lors de son mariage avec la reine Elisabeth, mais est bel et bien revenu à la Foi depuis plus de 10 ans déjà. La présence (active) de l'ancien roi de Grèce à la cour d'Angleterre n'y sera sûrement pas étrangère, Dieu merci. La mère du prince Philippe et donc grand-mère du prince Charles, a vécu ses dernières années au chateau de Windsor où elle s'est fait bâtir une chapelle Orthodoxe, qui s'y trouve toujours. Le prince Charles revient donc (plus que) progressivement à la Foi apostolique, qui est bien celle de sa famille. Ca promet pour le couronnement. Prions pour que ce réveil princier soit prémices d'un réveil général parmi les dirigeants & têtes couronnées d'Europe. "Le poisson pourri par la tête" - il est bon de voir que certaines de ces "têtes" se refont une véritable santé, spirituelle bien sûr.

Aucun commentaire: