"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 mai 2006

Le patriarche de Constantinople à Florence, Italie

14.05.2006, 19.44

C'est l'agence Itar-Tass, bureau du Vatican, qui nous apprend cette visite.

Le Patriarche Bartholomée 1er de Constantinople, "prima inter pares" de l'Eglise Orthodoxe, est en visite à Florence. C'est le premier déplacement du genre pour un patriarche Orthodoxe depuis le tristement célèbre faux concile de Florence de 1439
Bartholomée 1er est l'hôte d'honneur 3 jours durant, et samedi, il a célébré une Liturgie orthodoxe dans l'ancienne cathédrale Santa Maria del Fiore.
A cette occasion, on a exposé des fragments des saintes reliques de saint Jean le Baptiste, l'Apôtre saint Philippe, l'Apôtre saint André, et saint Jean Chrysostome.
Ce dimanche, il a célébré une Liturgie dans un nouveau diocèse de l'Eglise Orthodoxe Grecque.
Ce soir, il a reçu une distinction honorifique de paix, à l'occasion d'une réunion inter-religieuse.

Aucun commentaire: