"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

01 juillet 2006

P'tit loup deviendra grand

En attendant le jour qui se rapproche où notre petit loupiot sera sevré (cette semaine déjà) et surtout prêt à partir (vacciné, tatoué, et son carnet "Saint-Hubert" arrivé), nous allons lui rendre de courtes visites au "loupnil" (ou chenil, c'est comme vous préférez, c'est un croisement)

Si lui apprécie visiblement beaucoup, sa maman.... c'est une autre paire de manches...
Quand on parle d'une "mère louve", il faut en voir une de près pour comprendre à quel point ce n'est pas une légende, qu'elle serait prête à tout pour protéger sa progéniture. Et les papattes des gros et costauds dogues du Tibet qui lui sont voisins en savent quelque chose : à chaque tentative de se poser sur les barreaux de sa cage à elle, boum, gnap!, tous crocs dehors elle essaye de mordre l'intrus. Si plusieurs dogues du Tibet ne lui font pas peur, ne pensez pas qu'un groupe d'humains va y parvenir.


Heps! Oui, toi, là!


T'approches pas de mes marmots!


Tu joue l'idiot ou c'est naturel? T'as pas compris ce que je te dis?


SI TU LES APPROCHES, JE TE BOUFFE TOUT CRU !


La meute : Hé kwé, là, à quoi qu'il joue,
le "2 pattes" avec sa tête d'ours mal hiberné?
On cherche des noises à notre copine?



Fenrir (papa de notre loupiot) : t'inquiètes, chérie, j'arrive!
J'arrache vite ces quelques barreaux et je suis là!


Edgard, le maître des lieux : tout doux ma belle.
C'est la nouvelle famille de ton fiston.

(visez un peu les canines de la belle Trisquell)


Alors voilà notre petit loupiot, Elvis. Entre le 10 juin et le 27 juin, il a pris quelques kilos : il pèse 4kg800 à présent. Déjà un sacré gaillard. Et ses frangines, il te me les bouscule. Faut pas croire qu'il va se laisser faire, c'est pas parce qu'elles sont 4 (dont encore 2 en attente de famille d'accueil) qu'il va se laisser impressionner, non mais des fois sans blague! "Cé pô une geuzesse qui va faire la loi avec moi, t'as déjà vu mes biscottaux et mes crocs, et je cours déjà vite!", nous dit-il tout en faisant une démonstration...















Ouaiiiiiiippppppp! Chic, de la visite, la dernière hors de la cage est une chipoune!




















C'est moi'l'premier! c'est moi'l'premier!





















Petit Elvis deviendra grand. Oui, mais grand comment?


Ben comme lui.. qui n'est encore qu'un "jeunot" de 15 mois... qu'on a eu dans nos bras l'an dernier. Dire si on sait à quoi s'attendre...



Bon ben salut les aminches, j'ai une siesta à faire..
Waaw.. quelle vie de chien!


icone Saint Brieuc(notre ami Saint Brieuc, lui aussi ami des loups)

Notes complémentaires, afin de répondre à certaines remarques émises sur un forum animalier (dont certaines étaient adéquates, sinon je ne perd pas mon temps).
Ce "blogue" n'est bien entendu pas un site spécialisé dans l'ethologie canine, tout un chacun qui regarde le restant du contenu s'en rendra aussitôt compte. Les pages se suivent sans se ressembler, et le sujet "loup" ou "chien-loup" est aussi à sa place ici, dans la manière profane dont il est traité, que le sujet "hirondelles" ou "rosiers du Congo". Si ça dérange certains que des Chrétiens puissent en bonne logique aimer les animaux, là je ne sais rien y changer. Je ne vais pas me faire païen pour leur faire plaisir. Si la "tolérance" prônée par les athées est vraie, alors ils accepteront qu'un Chrétien fasse un peu de place à ses animaux préférés au milieu de textes d'autre nature. Non?

Pour qui cherche des informations techniques précises sur le CsV / Chien-loup de Tchécoslovaquie, comme indiqué sur le précédent message ("Elvis II, le retour"), il faut absolument visiter le site internet suivant :
http://www.wolfdog.org/fra/
Et ici :
http://texwolf.free.fr/
Au demeurant, lorsque j'ai composé ce matin le montage ci-dessus, avant d'avoir pu prendre connaissance des remarques du forum dédié, j'avais indiqué ce site en lien du titre.

Les photos ci-dessus sont agencées et scénarisées dans un style "bande dessinée". Mes enfants et plusieurs amis aiment bien - et me l'ont fait savoir - et c'est avant tout pour partager avec ceux qui aiment ce partage un peu onirique que j'ai fait cela. Personne n'est obligé de venir si l'ambiance générale ne plaît pas.

En fait, les loupiots sont en phase de sevrage, et ne vivent plus avec leur mère. Elle a réagit par instinct, et a vraiment "bourré" dans les barreaux comme on le voit, et vraiment fait la chasse aux "voisins". Je n'ai pas eu le temps de prendre en photo ses "bains de tête", mon épouse l'a vue faire, c'était impressionnant, m'a-t'elle dit, de voir ces plongeons et secouades. Quand on veut bien y réfléchir un peu, c'est magnifique à voir, cet instinct de protection de ses enfants. On devrait en prendre de la graine, nous qui dans la "chaîne" sommes théoriquement un cran au-dessus.

Ce qui est aussi admirable, c'est la maîtrise, splendide, qu'a l'éleveur sur ses animaux. Ce n'est pas un élevage industriel, un super-marché du clebbard. Il vit avec eux, et pour avoir rendu visite durant les périodes de gestations de 2 femelles, je peux vous garantir à quel point c'est un travail sérieux, remarquable. Je ne suis pas à mon premier chien, loin s'en faut, mais c'est le premier élevage pareil que je rencontre. Chapeau. Là, les animaux ne sont pas "produits" à la demande, pour une mode. Il vérifie longuement chez qui ils iront, et pourquoi les gens veulent un CsV plutôt qu'un autre animal. Ils sont bien élevés, bien entretenus. Et si ils tiennent leur rôle naturel que tout chien vivant en société tient, à savoir faire comprendre aux "intrus" potentiels qu'ils ne sont pas chez eux, en règle générale, comme les loups du Mercantour au milieu desquels vous pouvez aller vous asseoir en compagnie des conservateurs, ils sont bien moins à redouter que bien des humains. Et le mâle géniteur, mes enfants l'ont "papouillé" copieusement. On ne doit les redouter que si on vient avec un mauvais plan, et c'est bien normal.

Maintenant, les petits vont rejoindre le gros de la troupe - mais séparés de la mère pour diverses raisons naturelles. Là, ils vont commencer à enquiquiner les adultes, leur "knabellant" les pattes, tordillant les oreilles, etc. Et eux vont aller à gauche à droite pour avoir la paix avec ces turbulents mioches. Et quand ça ne suffira pas, ils leur flanqueront une bonne "berlouffe", les envoyant valdinguer 2 mètres plus loin. L'éducation canine de base.

Sur les photos ci-dessus, la "bande qui vient en renfort", présentée façon "Baston Labaffe", mes enfants la fréquentent régulièrement depuis 2 ans, pour leur plus grande joie. Je ne dis pas qu'un mal-intentionné aura le même accueil de la part des CsV, mais en tout cas, eux et nous, on s'entend bien. Le mal-intentionné n'a qu'à changer de comportement et ça sera pareil pour lui.

Les photos ci-dessus et le texte accompagnant, je le répète, c'est un montage "style BD", pas un documentaire "CNRS" ou "Jardin Extraordinaire" sur la vie du CsV. Par contre, les remarques sur le comportement hyper protecteur de la femelle sont tout à fait authentiques. Essayez et vous verrez.

Qu'untel ou untelle préfère qu'on ne parle pas du côté "loup" du CsV c'est son problème. Les histoires de surprotection, de surlégislation, c'est juste bon pour rassurer celui qui ne sait pas - les bandits auront toujours un coup d'avance sur la loi, et contrairement aux braves gens, ça ne les empêchera pas de vivre. Idem pour les questions de législation sur les chiens. Qu'on l'appelle "chien-loup" ou pas, ou qu'on prenne un basset artésien, si le proprio' est un "fondu", son animal sera aussi dangereux qu'un crotale. Et un éleveur sérieux ne vendra pas un tel animal à un tarré.
C'est plus efficace que toutes les législations au monde. Et un forum comme wolfdog est censé être là pour aider à faire le tri.
Tiens, connaissez-vous le lévrier Barzoï? Dans la sainte Russie, ce chien protégeait les troupeaux. Et il était capable d'égorger les loups qui s'en approchaient, poussés par la faim...
Diantre, une telle information ici va-t'elle mener à un interdit des lévriers en Belgique?...

J'aime pas les euphémismes, les discours politiquement correct où il faut se tenir la queue entre les pattes (version loup soumis) et cacher le nom des choses pour ne pas déplaire. Jusqu'à preuve du contraire, basiquement, le CsV est un croisement obtenu entre une louve et un berger allemand. Et les autorités de Tchécoslovaquie n'ont pas fait ça dans un but humaniste, le "paradis des travailleurs" que l'on trouvait de l'autre côté du Mur de Berlin, c'était pas le genre de la maison, l'humanisme béat...
Les croisements conservent toujours une partie des qualités (et défauts!) des races d'origine. Reconnu par la Société Royale Saint-Hubert pour la Belgique, et la FCI au niveau international (FCI n° 332), c'est sa rusticité et son attachement, le fait d'avoir conservé cet instinct de la meute, qu'il transfère sur le groupe (humain) qu'il intègre, et la beauté de l'animal, qui nous ont touché. Le restant...
Les "passionnés" et les puristes pourront toujours m'expliquer pourquoi un mot traduit du Tchèque veut dire une chose, et pourquoi moi je devrais indiquer autre chose.
http://www.slovnik.cz/

Les loups ne devraient pas être "mélangés" leurs cousins dans un même document, pour ne pas confondre? Alors on devrait séparer bien des humains sur les photos des gazettes, pour ne pas confondre entre ceux qui le sont restés et ceux qui n'en ont plus que le nom... Je ne confond pas l'un avec l'autre non plus pour les CsV et les loups, et j'aime les deux.

"Quand on parle du loup en Bretagne"
Bouquin admirable, acheté lors de la visite du musée du loup, en août 2005, au Cloître Saint-Thegonnec, au centre du Parc Régional d'Armorique, visite chaudement recommandée (comme le camping du lieu). Les monts d'Arée, quelle splendeur! Vivement qu'on aie un peu de temps et d'oseille pour y emmener promener notre chtit loupiot : il va aimer ça autant que nos vertes Ardennes.
(Musée à l'entrée duquel il y a un loup blanc de l'Artique (empaillé), le même qu'une de mes frangines a élevé. Elle a aussi élevé un CsV.)


In fine, loup, chien-loup, ou chien, vous l'appelez comme vous voulez. Sachez que celui ou celle qui n'aime pas les chiens (et en général les humains) aura de toute façon toujours critique facile.

Je laisserai la conclusion à un grand philosophe, à présent devant l'Eternel :
"L'homme est un loup pour l'homme" a dit je ne sais plus quel Romain. Il insultait le loup. Nous avons toujours essayé de faire croire qu'il existait des bêtes plus féroces que nous.
André Frankin, génial dessinateur de tant de choses, dont le grand écologaffeur Gaston.

Aucun commentaire: