"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 août 2006

Corée du Nord : retour de l'Orthodoxie

L'église de la Vivifiante Trinité consacrée à Pyongyang.
http://www.mospat.ru/index.php?page=32512

Le 11 août, le métropolite Kyrill de Smolensk et Kaliningrad, président du département des affaires ecclésiales externes du Patriarcat de Moscou (DECR), a quitté Moscou pour Pyongyang [Corée du Nord] afin de consacrer l'église de la Vivifiante Trinité en cette ville. Le métropolite Kyril était accompagné du vice-président du DECR, l'évêque Marc de Yegorievsk et du secrétaire du DECR pour les relations inter-orthodoxes, le p. Nikolai Balashov.
Le 12 août, au court d'une brève escale à l'aéroport de Pékin [Chine populaire], le métropolite Kirill a rencontré Jun Xiang et Wang Yanming, représentants de l'Administration Etatique pour les Affaires Religieuses du Conseil de la République de Chine. Ils ont discuté des résultats du Sommet Mondial des Chefs de Religions qui a eu récemment lieu à Moscou avec la participation d'une délégation chinoise, et ont échangé des opinions sur les perspectives de coopération entre l'Administration d'Etat pour les Affaires Religieuses en Chine et le département des affaires ecclésiales externes du Patriarcat de Moscou, de même que de la consécration à venir d'une église dans la capitale nord-Coréenne. Ont aussi participé aux échanges, M. Mayorov, ambassadeur délégué du Ministre Russe des Affaires Etrangères, I. Morgulov, conseiller ministériel de l'Ambassade de Russie en Chine, et d'autres officiels Russes.

Parmi ceux venu rencontrer le métropolite Kiril à l'aéroport de Pyongyang, se trouvaient A. Karlov, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en République de Corée du Nord, des officiels nord-Coréens, l'archevêque Veniamin de Vladivostok et Primorski Krai, l'évêque Ionafan d'Abakan et Kyzyl.
L'archevêque Veniamin a célébré la Vigile de toute la nuit, en concélébration avec l'évêque Ioanafan et du clergé Russe et Coréen.

Le dimanche 13 août, une cérémonie dédiée à l'achèvement de la construction de l'église a eu lieu à l'entrée occidentale de l'église de la Vivifiante Trinité, qui se trouve dans la partie sud de Pyongyang.

Le métropolite Kirill s'est adressé à ceux assistant à la cérémonie, disant : "Nous participons à un événement historique. Des Russes Orthodoxes sont arrivés en Corée il y a plus de 100 ans. La vie de l'Eglise Orthodoxe a commencé, et les 2 nations ont commencé à mieux se comprendre. Cependant, après la 2ème Guerre Mondiale, l'Eglise Orthodoxe de Russie a dû quitter le sud de la Corée pour des raisons politiques. Aujourd'hui, nous allons consacrer l'église de la Vivifiante Trinité à Pyongyang. C'est l'église orthodoxe coréenne bâtie à l'initiative du dirigeant nord-Coréen Kim Jong Il avec la participation active du Comité Orthodoxe de Corée du Nord "par des maîtres Coréens renommés." L'Eglise Orthodoxe de Russie a "aidé à la construction avec amour et joie." Le fait que
des prêtres Coréens célébreront dans cette église nous apporte une joie particulière. L'église sera ouverte pour les fidèles Coréens de même que pour tous les Orthodoxes vivant dans la ville. La coopération entre nos pays s'étend, et nombre de Russes viennent ici. Nous sommes convaincus que l'église de la Trinité deviendra un remarquable symbole de l'amitié Russo-Coréenne et aidera nombre de gens à découvrir la beauté de l'Orthodoxie."

Le métropolite Kirill, l'archevêque Veniamin, l'évêque Ionafan et l'évêque Mark et le clergé Russe et Coréen ont célébré l'Office de grande consécration de l'église. Après la procession avec la croix, un reliquaire contenant des reliques du saint néo-martyr Serge de Rakvere a été placé dans les fondations du sanctuaire. Ensuite, la Divine Liturgie a été célébrée, durant laquelle le métropolite Kirill a ordonné prêtre le diacre Feodor Kim, diplômé du Séminaire Théologique de Moscou, pour servir comme prêtre dans la nouvelle église. Des Chrétiens Orthodoxes résidant à Pyongyang et des hôtes de la capitale nord-coréenne sont venus prier à la Liturgie.

Après la Liturgie, le métropolite Kirill s'est adressé aux fidèles et les a salués de la part de sa sainteté le patriarche Alexis II de Moscou. Le métropolite Kirill a fait remarquer que l'architecture et l'intérieur de l'église étaient dignes de louange. Il a rajouté que l'église était conçue comme symbole de l'amitié Russo-Coréenne et que cette église n'était pas un monument mort mais vivant, et que les gens y venant en seraient le principal trésor. En feront partie les Coréens, les Russes et les représentants d'autres pays Orthodoxes habitant à Pyongyang. Les églises sont bâties afin que les gens y prient. Pyongyang a été ruinée durant la guerre, et la nouvelle église est une contribution visible à l'ornementation de la ville capitale. Nous souhaitons au peuple Coréen la paix, prospérité, et une réunification pacifique, tout en demeurant toujours indépendants et libres. Nous prierons afin que cette église reste ici jusqu'à la fin des temps comme nous l'avons fait durant sa consécration."

Le métropolite Kirill a présenté une Icône de la Sainte Trinité à l'église. Des distinctions honorifiques patriarcales ont été remises à nombreux officiels Coréens et Russes.
L'Office du soir, avec l'Office d'Adoration de la Précieuse Croix, a été présidé par l'évêque Mark de Yegorievsk.
Le 14 août, le métropolite Kirill a célébré la Divine Liturgie à l'église de la Trinité. Un diplômé du Séminaire Théologique de Moscou, le diacre John Ra, a été ordonné prêtre.

Les membres de la délégation de l'Eglise Orthodoxe de Russie ont visité Pyongyang et ont eu des réunions de travail avec les dirigeants du Comité Orthodoxe, durant lesquels les perspectives de coopération entre le Patriarcat de Moscou et les fidèles nord-Coréens et les milieux officiels ont été évaluées.
Le métropolite Kirill et la délégation de l'Eglise Orthodoxe de Russie resteront en Corée du Nord jusqu'au 17 août.

*-*-*-*-*

Compléments d'information en russe & anglais :
http://www.interfax.com/3/183217/news.aspx
http://www.patriarchia.ru/db/photo.html
http://www.tongilkorea.net/?action=fullnews&id=3726
http://www.interfax-religion.com/?act=dujour&div=93
http://www.orthodox.cn/news/20060807nkorea_en.htm
http://www.orthodox.cn/news/20060814pyongyangbeijing_en.htm
http://primamedia.ru/news/show/?id=18538&p=8


L'Eglise : libre d'exister en Corée du Nord? Il est notoire que les groupes hétérodoxes ne le sont pas.
http://www.freerepublic.com/focus/f-news/1682998/posts
http://english.yna.co.kr/Engnews/20060813/630000000020060813230014E6.html

Alors pourquoi le pouvoir politique nord-coréen a-t'il décidé de faire construire cette église? Le dirigeant aurait-il "trouvé la religion", comme se posaient la question nombre de media? Et ce alors qu'il est l'objet d'un culte de divinisation dans son pays?




"Has Kim Jong-Il found religion?"




Selon divers commentateurs Orthodoxes en Amérique du Nord, ce pourrait être une tentative d'utiliser l'Eglise en Russie afin de faire levier sur le gouvernement Russe et couper la Russie des autres pays dans le cadre du problème du nucléaire nord-Coréen. Mais quand on voit le poids réel de l'Eglise en Russie, c'est une illusion. L'Eglise du Christ ne dépend pas de l'Etat et vice et versa.
Par contre, l'Eglise sait fort bien utiliser les opportunités de ce genre... Dieu sait tirer du bien de toute chose négative (Gen. 50,20)...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

L'ancien ambassadeur plénipotentiaire de Russie en Corée du Nord, a été assassiné ce lundi 19 décembre 2016, fête de saint Nicolas de Myre (AC), à Istanbul, par un membre des forces spéciales de la police turque.
Un homme armé a tiré lundi dans le dos de l'ambassadeur russe Andreï Karlov alors que ce dernier visitait une expositon photo baptisée La Russie vue par les Turcs à Ankara. Selon les témoins, avant d'attaquer l'ambassadeur, l'assaillant a crié « Allah Akbar » et évoque une « vengeance pour Alep ». L'agresseur, né en 1994, s'appelait Mevlüt Mert Altıntaş et était membre d'une unité spéciale de la police. Il a été éliminé au cours d'une opération policière lancée suite à l'attaque.
Dossier articles et photos:
https://fr.sputniknews.com/trend/ambassadeur_russe_turquie_meurtre_19122016/

Prions pour le repos de l'âme du défunt André Karlov
Cet ambassadeur était un chrétien orthodoxe croyant, aidant toujours l'Église.
Dans le Paradis céleste, repose éternellement en paix, André.
Toutes les condoléances à sa veuve Marina Mikhaylovna, ses amis et sa famille.

помолимся за упокой души убиенного Андрея.
Пишут что посол был крещённым, венчанным, верующим православным человеком, всегда помогал церкви.
Царство Небесное, вечный покой убиенному Андрею.
Глубокие соболезнования Марине Михайловне, близким и друзьям.