"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

23 août 2006

L'Orthodoxie prête à "recruter" d'autres évêques Anglicans?

Chic, des nouveaux candidats pour le "Rite Occidental"! :-)

Le Patriarcat de Moscou en solidarité avec les évêques Episcopaliens américains qui ont refusé de d'avaliser la direction féminine de leur Eglise
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1884

Moscou, 23 Août 2006, 14:58, Interfax – L'Eglise Orthodoxe de Russie a exprimé son soutien aux évêques de l'Eglise Episcopale des Etats-Unis [partie américaine de la Communion Anglicane] qui ont décidé de s'abstenir de reconnaître Catherine Jefferts-Shori comme dirigeant élu de cette organisation.
"Je voudrais vous assurer du fait que je soutien pleinement la position que vus avez prise... l'Eglise Orthodoxe de Russie soutien votre acte et exprime la volonté de restaurer les relations avec votre diocèse," a déclaré le métropolite Kirill de Smolensk et Kaliningrad dans une lettre qu'il a adressée aux évêques Duncan de Pittsburg, Salmon de Caroline du Sud et Scofield de San Joaquin.
Il y a peu, ils ont signé une lettre expliquant qu'ils refusaient de soutenir le nouveau dirigeant de l'Eglise Episcopale parce que l'antique tradition ecclésiale était violée.
Le métropolite rappelle dans son courrier ce "pas très difficile franchit" par l'Eglise de Russie le 26 décembre 2003, lorsqu'elle rompit les contacts avec l'Eglise Episcopale aux Etats-Unis d'Amérique du fait de la "consécration" épiscopale de Jene Robinson, ouvertement homosexuel.
"Par cet acte-là, la manière pécheresse de vivre, strictement condamnée par les Saintes Ecritures, a été appuyée par des dirigeants ecclésiaux – un fait qui défie toute explication rationnelle," insiste le métropolite.
Il a exprimé la conviction que les idées séculières libérales, quelle que puisse être l'attitude personnelle de chacun à leur égard, "ne savent et ne peuvent pas adapter la Tradition Apostolique et la compréhension des textes du Nouveau Testaments gardée par cette Tradition."
"Toute tentative d'ajuster la morale Chrétienne et en particulier les ordres de l'Eglise aux goûts politiques d'un environnement externe est dangereuse car elle menace d'une perte d'identité Chrétienne," a affirmé ce hiérarque de l'Eglise de Russie.
Il a aussi ajouté que le précédent Saint-Synode de l'Eglise Orthodoxe de Russie a exprimé son ouverture "aux contacts et la coopération avec ceux parmi les Episcopaliens américains qui demeurent fidèles à l'enseignement moral de l'Evangile."

*-*-*



Lettre du Métropolite Kirill de Smolensk et Kaliningrad à l'évêque Duncan de Pittsburg, l'évêque Salmon de Caroline du Sud et à l'évêque Scofield de San Joaquin, Eglise Episcopale aux Etats-Unis d'Amérique

http://www.interfax-religion.com/?act=documents&div=89
23 Août 2006, 14:19

Cher frère en Christ,

Nous avons appris par les media que vous avez décidé de vous abstenir de reconnaître l'évêque présidente élue pour l'Eglise Episcopale aux Etats-Unis, Mme Cathrine Jefferts-Shori. Il ressort de la lettre publiée que vous avez signée que cette action a été motivée par votre refus d'accepter l'élection d'une femme au poste de chef d'une Eglise parce qu'étant une grave violation de l'antique Tradition ecclésiale. Je voudrais vous assurer du fait que je soutien pleinement la position que vus avez prise.
En son temps, l'Eglise Orthodoxe de Russie eut aussi à prendre une décision difficile en rompant le 26 décembre 2003 ses contacts avec l'Eglise Episcopale aux Etats-Unis à cause de la "consécration" épiscopale de Gene Robinson, ouvertement homosexuel. Par cet acte-là, la manière pécheresse de vivre, strictement condamnée par les Saintes Ecritures, a été appuyée par des dirigeants ecclésiaux – un fait qui défie toute explication rationnelle.
C'est ma profonde conviction que les idées séculières libérales politiques et philosophiques, quelle que soit la manière dont nous les considérons, ne savent et ne peuvent pas adapter la Tradition Apostolique et la compréhension des textes du Nouveau Testament gardée par cette Tradition. Toute tentative d'ajuster la morale Chrétienne et en particulier les ordres de l'Eglise aux goûts politiques d'un environnement externe est dangereuse car elle menace d'une perte d'identité Chrétienne. Il ne doit pas y avoir de crainte dans les efforts à accomplir pour rester fidèle au Christ. En effet, l'Evangile nous appelle à prendre l'étroit chemin que beaucoup pensaient être impossible même durant la vie terrestre du Sauveur:
"De plus en plus ahuris, les disciples se dirent les uns aux autres: 'Alors, qui peut être sauvé?"
L'exemple de l'Eglise Orthodoxe de Russie durant la période Soviétique est la preuve vivante que des Chrétiens savent rester fidèles au Christ même dans les plus terribles conditions. Malgré la sévère persécution et la pression du pouvoir Soviétique, notre Eglise ne s'est pas compromise avec l'esprit de ce monde.
Nous continuons de suivre la situation de l'Eglise Episcopale aux Etats-Unis parce que nous avons toujours chérit les bonnes relations avec ses fidèles. Le dialogue entre nos deux Eglises a été établi il y a plus de cent ans, saint Tikhon, patriarche de toute la Russ' étant un de ses initiateurs. Depuis cette époque, nos relations ont été marquées par la sincérité, chaleureuses, avec une volonté à coopérer et un intérêt mutuel. A présent, et c'est regrettable, nous avons été actuellement privés de ce riche héritage. Cependant, comme le Saint-Synode de l'Eglise Orthodoxe de Russie l'a bien indiqué dans sa décision de rompre les relations avec l'Eglise Episcopale aux Etats-Unis, nous sommes ouverts aux "contacts et la coopération avec ceux parmi les Episcopaliens américains qui demeurent fidèles à l'enseignement moral de l'Evangile."
En lien avec cela, je voudrais vous informer que l'Eglise Orthodoxe de Russie soutien votre action et exprime sa volonté de restaurer les relations avec votre diocèse. Profitant de l'occasion, je vous souhaite une bonne santé, l'aide de Dieu dans votre travail, la paix et la prospérité.
Avec amour dans le Seigneur,

Kirill,
Métropolite de Smolensk et Kaliningrad,
Président du département des relations ecclésiales externes
Patriarcat de Moscou

*-*-*

Photos des évêques concernés et quelques textes, uniquement anglicans et en anglais:


Evêque Duncan de Pittsburgh :
http://www.globalsouthanglican.org/
bishop-bob-duncan-responds-to-archbishop-williams-statement.html
http://www.pgh.anglican.org/bishopblog




Evêque Salmon de Caroline du Sud
http://southcarolina.anglican.org/salmon.htm




Evêque Scofield de San Joaquin.
http://aacblog.classicalanglican.net/archives/002163.html
http://descant.classicalanglican.net/?page_id=1988
http://www.sanjoaquin.anglican.org/sjao/bishopspage.html
http://www.christchurchlemoore.org/ChurchLeadership.dsp

Mise à jour 24/8 :
Réaction du primat de Canterbury à ce qui se passe aux Etats-Unis dans son Eglise - en rappelant que ce primat Anglican soutien toutes les dérives amorales depuis le départ. Montrant le peu de connaissance qu'il a du sujet, et le mépris pour l'Eglise, le dr. Ronan Wiliams, chef de la Communion Anglicane, explique dans cet article (entre autres) "qu'il ne veut pas que l'Eglise Englicane devienne comme l'Eglise Orthodoxe", confondant nos divisions administratives, la plupart du temps héritées de problèmes politiques et qui ne sont rien à côté de l'unité dogmatique et apostolique complète, avec les schismes internes à son Eglise, dûs, eux, aux monstruosités qu'ils ont le culot d'appeler "choix théologiques" et qui les ont fait quitter dans bien des endroits les marges les plus extrêmes de ce qui était encore vaguement Chrétien.
http://www.christianpost.com/article/20060823/23960.htm


Conclusion imagée humoristique de ce refus de "ressembler aux Orthodoxes" et donc d'entrer dans l'Eglise, voir sur cette page:
anglicans-may-soon-look-like-this.html

Quoique... Une photo du dernier des Mohicans aurait-elle été plus en correspondance avec la situation?

Aucun commentaire: