"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

07 novembre 2006

ATHOS : DES MOINES ET DES HOMMES

"Les moines sont les nerfs et les fondements de l'Église" disait saint Théodore Studite dans ses Petites Catéchèses (v.114). Je n'ai hélas pas encore lu un journaliste du quotidien "Le Soir" ou de "La Libre Belgique" s'intéressant au Mont Athos autrement que pour dire que les femmes devraient y avoir accès. Alors pour trouver un témoignage médiatique, comme celui d'un journaliste [non-Orthodoxe] qui partage son expérience d'un voyage à ce haut lieu spirituel, il me faut... quitter l'Europe.. Nul n'est prophète en son pays.. ou Continent. Ce témoignage est aussi important parce qu'il montre bien que la question du "lex orandi, lex credendi" n'est pas à prendre à la légère, et explique bien l'impossibilité du partage de la prière. C'est la règle sur l'Athos parce que c'est la règle depuis toujours dans l'Église, et donc pas une quelconque "rigidité" de tel ou tel Synode "non-oecuménique" dans l'Église. Mais c'est bon de le lire sous une plume étrangère. La route du retour est longue pour ceux qui se sont séparés de l'Église, de tels rappels sont là pour que nul ne l'oublie.

Athos : des moines et des hommes
Le Mont Athos, Grèce, est un monde en lui-même – monde où les femmes ne sont pas admises - et il fonctionne relativement de la même manière qu'il le faisait aux jours de l'empire Byzantin.

Neil Averitt, envoyé spéciale du journal "The Chronicle"
Dimanche 8 octobre 2006

(08 oct) 04:00 PDT Mont Athos, Grèce – Bienvenue dans la République Monastique du Mont Athos. Veuillez reculer votre calendrier de mille ans.

Ici, les horloges fonctionnent selon l'heure byzantine, qui commence au coucher du soleil. Les dates sont calculées selon le calendrier Julien de l'empire Romain, qui diffère de 13 jours par rapport au calendrier grégorien moderne auquel nous sommes habitués. Certaines implantations ne sont approvisionnées que par transport en mule, et les drapeaux du Byzantium y flottent encore.
Radio? Télévision? Journaux? S'ils n'existaient pas en l'an 972, alors vous ne les trouverez probablement pas ici.

Et si vous êtes une femme, mieux vaut avoir d'autres projets. Les femmes sont strictement interdites en ce lieu, depuis mille ans. Pas même les femelles d'animaux n'y sont admises.

Le Mont Athos est une république monastique Orthodoxe Orientale [1] et une unité administrative survivante de l'empire Byzantin – un mini-Etat entièrement fonctionnel, avec ses routes, ses implantations, et une ville capitale, le tout fonctionnant sous une charte accordée par l'empereur Byzantin à Constantinople en 972.

Ce monde est ici préservé de manière surprenante, détaillée. Les vêtements, musique, routes, fontaines publiques, aqueducs, les ponts arqués en pierre, les parcelles de légumes – tout est d'un autre âge. Même la plus brillante nouvelle chapelle est bâtie en brique selon le style traditionel byzantin, le produit d'une culture vivante.

Sur le plan légal, le Mont Athos est une région autonome au nord-est de la Grèce, avec nombre de caractéristiques d'un Etat indépendant. Les visiteurs doivent montrer leur passeport pour y entrer, et se soumettre à une inspection douanière en sortant.

Psychologiquement et géographiquement parlant, c'est un monde à part. Il est perché sur une péninsule montagneuse et très boisée – 9,5km de large et 56km de long – qui se termine au sommet du Mont Athos lui-même, un rocher pointu culminant à 2km d'altitude et plongeant à pic dans la Mer Égée.

Éparpillées sur cette péninsule au paysage escarpé, on trouve 20 grands monastères, une douzaine de plus petites communautés, d'innombrables ermitages et 2.500 moines. On ne sait y parvenir que par bateau.

Ce petit Etat exotique possède nombre des caractéristiques des véritables grandes destinations de voyage : architecture grandiose, des sommets de montagne avec des sentiers de randonnée qui s'y accrochent ou traversent des forêts vierges, des chambres d'hôte en monastère, des repas de nourriture fraîche et naturelle, et un chance de pouvoir rencontrer des hommes sages et riches en réflexion connaissant bien la nature de la bonne vie et l'état de votre âme.

Et nul ne saurait raisonnablement se plaindre à propos du prix : dans la tradition de l'hospitalité monastique, chaque monastère offre 2 repas et une nuit de logement gratuitement, puis vous envoie reprendre la route. Vous pouvez passer une semaine sur le Mont Athos, comme je l'ai récemment fait, sans dépenser un centime.

Mais tout cela n'est possible que si vous y êtes admis.

Les démarches du pèlerin.
Le Mont Athos préserve son isolement et décourage les visiteurs désinvoltes. Pour y être admis, j'ai dû préparer une lettre pour le Bureau central des Pèlerins, expliquant pourquoi je voulais y venir. Heureusement, j'avais une bonne raison : après des années de pratique légale, j'étais prêt pour un pèlerinage sérieux, sans but matérialiste. Je me suis vu accorder un des 10 permis accordés chaque jour pour des visiteurs non-Orthodoxes.

Le Mont Athos est le centre spirituel pour le monde Orthodoxe Oriental. Les visiteurs n'ont pas besoin d'être Orthodoxes, mais avoir un but religieux ou spirituel en tête les aidera à y aller.

J'ai reçu l'autorisation de visiter le Mont Athos en mai dernier, et j'y suis entré, comme la plupart des visiteurs, via la ville d'Ouranopolis, une bourgade paumée à 120km de Thessalonique. Elle se trouve à l'extrémité de la route depuis le monde extérieur. J'ai présenté mes documents d'entrée et suis monté à bord du bateau pour le voyage de 2 heures de cabotage jusqu'à la ville de Daphne, le port du Mont Athos.

Depuis Daphne, les visiteurs peuvent prendre un autre bateau qui dessert les monastères situés plus loin le long de la côte, ou partir par un des chemins pédestres, ou utiliser le système simple mais efficace d'autobus et minibus. Le bateau est plus agréable que les minibus, vu qu'il navigue à une centaine de mètres de la côte, si belle, et qu'il ne rejette pas des nuages de poussière. Mais le meilleur plan, c'est de quitter le réseau public de transport avant d'atteindre votre destination, et de marcher les dernières heures restant, afin d'acquérir un bon état d'esprit de pèlerin. C'est ce que j'ai fait.

Côté architecture, le plus impressionnant est le monastère de Simonos-Petra, où je suis resté la première nuit. Il se trouve accroché à un promontoire rocheux à 300m au dessus de la mer et se dresse comme une forteresse, avec les 12 mètres de mur du dessous sont en pierre blanche. Cependant, les étages supérieurs sont ouverts à tout vent; 4 étages de balcons en bois à l'aspect franchement branlant font le tour du bâtiment. Marcher sur ces balcons fournit à chacun un bon test de sa foi et de sa sérénité. Il y a des trous entre les planches et le sol en-dessous est fort loin.

Comme la plupart des monastères, Simonos-Petra résonne des sons des lourdes rénovations. Il y a une trentaine d'années d'ici, il semblait que l'Athos était sur le point de mourir. Les bâtiments étaient en manque de réparations, et la plupart des moines étaient vieux. Aujourd'hui cependant, l'âge moyen a chuté pour être proche de 40 ans, les jeunes moines sont habituels, et nombre de nouveaux candidats ont des hauts diplômes. Un est un ancien professeur d'Harvard.

Ce tournant est en partie attribué à l'arrivée d'une nouvelle génération de dirigeants, charismatiques (certains ayant fuit des endroits qui, tels les Météores, étaient devenus trop touristiques pour la pratique monastique), et en partie aux changements organisationnels qui ont amené plusieurs monastères à un style de vie plus en commun et mieux organisé.

A Simonos-Petra, j'ai commencé à apprendre la routine de base au Mont Athos : un moine passe par chaque cour de monastère à 03h30, battant un rythme bien distinct sur une planche en bois appelée "talanton" pour que tout le monde soit réveillé pour l'Office de 04h, qui commence dans l'obscurité complète et dure 3 heures, jusqu'à ce que l'église éclairée aux cierges commence à lentement être illuminée de la lumière du jour.

Après le petit-déjeuner, il y a un petit voyage en bateau ou quelques heures de marche jusqu'au prochain monastère, pour rencontrer le moine hôtelier, qui accueille les visiteurs, leur offre le traditionnel don de bienvenue, une confiserie en gelée et de l'eau fraîche, et explique le fonctionnement du monastère et sa disposition. Nonante pour-cent des pèlerins sont Grecs, mais la plupart des moines hôteliers parlent au moins un peu l'anglais.

Il s'ensuit quelques heures paisibles à explorer, parler avec les moines, participer aux Offices de l'après-midi et prendre le repas. Après encore un peu de temps libre et une heure de coucher assez tôt, 21h30, le visiteur apprécie le sommeil profond et aisé d'une vie non-stressée.

A Simonos-Petra, j'ai aussi découvert le rôle que tiennent les reliques dans la tradition Orthodoxe. Le monastère en a beaucoup, y compris une que l'on dit être la main gauche de Marie la Magdaléenne. On peut les embrasser, ou les toucher avec les croix que les visiteurs ont apportées avec eux.

Hospitalité ou Philoxénie d'Abraham, Icône du monastère Vatopedi, Mont AthosDans 2 des monastères que j'ai visités, les moines m'ont montré les caves contenant les squelettes de leurs frères défunts. La pratique était d'enterrer les corps dans le sol pour quelques années, puis de transférer les ossements dans la cave.

Ma destination du lendemain était le Danieleon – ce n'est pas un monastère mais une maison détache [skete] pour 5 ou 10 moines, se trouvant à l'extrême pointe de la péninsule, dans un endroit sauvage et sans routes. J'ai pris le bateau, puis j'ai peiné pour gravir un chemin raide en lacets, sous le dur soleil, une heure durant. Puis, enfin, le soulagement : une terrasse, une allée sous une charmille fraîche et ombragée, des lits de fleurs, et une vue sur la Mer Égée.

Les moines du Danieleon sont célèbres pour leur maîtrise du chant. Ils commencent tôt le matin, dans les ténèbres, dans une petite chapelle faiblement éclairée avec quelques petites veilleuses à l'huile d'olive, certaines brillant à travers de petits globes en verre coloré. Mais de ces ténèbres s'élève une harmonie de nombreuses voix, sonore, complexe, fredonnante, apaisante et comme céleste, un parfait accompagnement pour les 3 heures de méditation.

Cependant, tout n'était pas douceur et lumière. La veille au soir, à l'heure du repas, j'avais été envoyé dehors par un bref "exo, exo" ("dehors, dehors") et j'avais mangé seul à table à la terrasse. [2] Ceci probablement parce que j'étais non-Orthodoxe. Les non-Orthodoxes sont parfois envoyés dans des endroits secondaires, sur l'Athos, en particulier durant les offices ecclésiaux. Cependant, les moines m'avaient invité à la chapelle pour l'Office du matin, qui était l'événement important.

Les monastères varient grandement dans leur approche de la question, certains traitant le non-Orthodoxe de manière égale, d'autres les faisant s'asseoir dans le couloir externe et d'autres les laissant même sous le porche de l'église – l'exonarthex. Dans tous les cas où la distinction était faite, cependant, c'était fait avec douceur et avec l'explication qu'il existait une injonction interdisant de prier avec des gens qui ne sont pas membres de l'Église.

Cadres et styles variés
Le monastère de Grigoriou fut le suivant de mon voyage, un monastère de taille moyenne, sur un rocher juste au-dessus de la mer. Il est noté pour la gentillesse de ses moines; des bancs et des kiosques sont disposés pour faciliter les conversations. Les visiteurs se rassemblent par 2 ou 3 autour de moines, parlant tranquillement, comparant souvent l'Orthodoxie et le Christianisme occidental.

Un novice d'un des monastères – ancien professeur de lettres classiques – expliquait que le Catholicisme-romain avait une importante tradition intellectuelle, illustrée par les Jésuites, alors que l'Orthodoxie est plutôt "une religion du coeur". Elle tente de persuader spirituellement par des moyens plus directement esthétiques, tels que les chants, l'encens, les cierges, et plus important, les Offices durant les parties les plus tranquilles de la nuit, lorsque le coeur est le plus ouvert.

La nourriture au monastère est toujours sobre et fraîche, mais elle varie dans sa sophistication. Certains endroits servent un simple bol de lentilles; d'autres présentent des coeurs d'artichauts à la sauce citron. Le repas à Grigoriou s'est achevé par une excellente tarte au chocolat.

Le monastère de Vatopedi est à l'extrémité matérielle de l'échelle. C'est un des plus grands sur la Montagne, avec une cour qui qui ressemble au centre d'une ville de la Renaissance italienne. Un des moines m'a dit que le Prince Charles d'Angleterre, un visiteur régulier du Mont Athos, y avait été hôte au début du mois.

Vatopedi se trouve dans une zone de terre agricole meuble, plutôt que sur de raides pentes. Une marche aisée mène à des fermes et à des chemins champêtres, où une paix des plus profondes repose sur le pays. Vous pouvez entendre le battement des ailes des oiseaux et le bourdonnement des abeilles dans les arbres en fleurs.


Je me suis rappelé d'une conversation quelques jours auparavant avec un moine Anglais nommé père Damian, qui s'était arrêté au monastère Grigoriou en tant que visiteur, et avait finit par y rester. Il recommandait ce verset des Psaumes : "Reste calme et apprend que Je suis Dieu."


De retour dans le monde


Alors que ma semaine se déroulait, j'ai réalisé qu'une sorte de désintoxication spirituelle avait eu lieu. J'ai senti que j'avais été assez longtemps sur le Mont Athos lorsque j'ai commencé à attendre après le rituel d'avant l'aube, lorsque j'ai accepté avec contentement n'importe quelle portion de nourriture qui m'était offerte, et lorsque je n'ai plus ressenti une forte envie d'apprendre les dernières nouvelles. A vrai dire, cependant, la douche bien chaude du monde extérieur me manquait.

En chemin de retour vers le bateau et la terre ferme, je suis passé par la ville de Karyes, le siège administratif du Mont Athos, et, avec une population de 350 personnes, certainement la plus petite et la plus poussiéreuse capitale en Europe. La rue principale a quelques magasins généraux. Des mules de charge sont habituelles. Mais j'ai réussi à y acheter un bâton de confiserie.

De retour à Ouranopolis, j'ai expérimenté un bref choc culturel : des femmes! Des enfants! Des voitures! Des foules! Bien vite, je me suis réadapté, mais le souvenir de l'Athos a persisté. Et j'avais emballé un drapeau byzantin en souvenir.

Cette montagne n'est assurément pas un endroit pour une femme
Il est notable que la touche féminine est absente du paysage du Mont Athos. C'est en partie la conséquence du statut monastique, car le Mont Athos est à la base une coopérative de monastères privés. Une autre raison est la croyance que le Christ a donné la péninsule à Sa mère, Marie, pour être son jardin privé, et les autres femmes en sont exclues pour honorer plus distinctement la Vierge Marie.

L'exclusion des femmes est, naturellement, controversée. Le Parlement Européen a adopté un rapport contenant un paragraphe qui suggère que ce serait une violation des droits des femmes. Le gouvernement Grec a répondu que le statut spécial du Mont Athos était en premier lieu reconnu dans le traité par lequel la Grèce a rejoint l'Union Européenne.

Il y a eu quelques rares exceptions à cette interdiction. Durant la Guerre Civile grecque, le Mont Athos a accordé sanctuaire aux réfugiés, y compris les femmes et les jeunes filles. Et dans les années 1930, une reine de beauté Grecque nommée Aliki Diplarakou, qui avait remporté le titre de Miss Europe, s'était déguisée en homme et y était entrée.

Pour le visiteur masculin, il y a quelques bénéfices. L'absence de femmes semble faciliter la communication entre les hommes et élever l'introspection en enlevant non pas précisément les tensions sexuelles, mais un niveau de complexité sociale qui demanderait autrement quelqu'attention.

L'interdit protège aussi un esprit qui est partagé parmi les visiteurs, qui veulent se concentrer sur l'expérience spirituelle et partager ce lien. Nombreux sont ceux qui craignent que si cet interdit était levé, le Mont Athos deviendrait une destination touristique comme n'importe quelle autre, une fois son atmosphère distincte perdue.

-- Neil Averitt

Comment y aller.
[Depuis la Belgique ou la France, n'importe quel vol vers la Grèce, ou par la route & le bateau via l'Italie, ou par la route et les Balkans, puis suivre le chemin proposé ci-après une fois arrivé en Grèce; ndt]
Depuis San Francisco, Lufthansa et United proposent un vol long-courrier (avec une escale) vers Thessalonique, Grèce. Ou allez à Athènes, prenez de là un train express Hellenic Railways vers Thessaloniki, un voyage de 4 heures et demi; les trains partent presque chaque heure. De Thessaloniki, il y a 2 heures d'autobus jusqu'Ouranopolis, à quelque 120km à l'Est du Mont Athos; plusieurs bus chaque jour. A Ouranopolis, les bateaux prennent les visiteurs masculins jusqu'à Daphne, le port du Mont Athos; la réservation et un permis d'entrée sont requis (voir plus bas). Les femmes et les autres ne pouvant pas visiter le Mont Athos peuvent voir depuis la mer les monastères, par une promenade maritime au départ d'Ouranopolis.

Visiter les monastères

Bureau des Pèlerins du Mont Athos, 109 rue Egnatia, GR-54635 Thessaloniki, Grèce, 011-30-2310-252578.
Délivre les permis d'entrée pour le Mont Athos, qui admet quelque 120 visiteurs Orthodoxes et 10 non-Orthodoxes par jour.

Amis du Mont Athos
http://abacus.bates.edu/~rallison/friends
Une source à jour, détaillée, d'informations pour les visites. Certains monastères demandent à présent une réservation; vérifiez le site pour les listes et numéros de téléphone. Notez que le monastère de Simonos-Petra est fermé jusqu'à la fin de cette année pour cause de travaux de rénovation.

Neil Averitt est avocat à Washington, D.C.
Commentaires : travel@sfchronicle.com

*-*-*-*-*-*

Notes du traducteur :
[1] Orthodoxe Oriental à présent. Jusqu'en 1287, il y avait un célèbre monastère Bénédictin en cette sainte montagne, Amalfion, et son père abbé signait en 2ème lieu sur les documents du Mont Athos. Dire à quel point il était élevé en dignité, pour qu'un abbé "latin" se voit ainsi honoré.
[2] Voici ce qu'écrit l'auteur sur un autre site internet :
http://www.getreligion.org/?p=1809
a. Les moines à Danieleon chantaient magnifiquement, mais ils n'étaient pas aussi ouverts aux visiteurs que les monastères ne l'étaient, peut-être parce qu'ils n'étaient pas prévus pour les recevoir. Lorsqu'arriva le moment du repas, on m'a envoyé dehors avec l'ordre "exo, exo", ou "dehors, dehors", et j'ai mangé seul à la table sur la terrasse. C'était probablement parce que j'étais non-Orthodoxe. [... etc, voir plus haut]
b. Le père Damien s'était au départ arrêter à Grigoriou pour la visite normale, une journée. Il
l'apprécia et s'y sentit chez lui, et donc il demanda la permission à l'abbé pour allonger son séjour d'une journée à la fois, et puis une semaine à la fois. Après quelque temps (2 mois je pense, mais je ne suis pas sûr), il est rentré en Angleterre pour en parler avec sa famille et vérifier ses sentiments, et puis il est retourné sur l'Athos. La réaction de l'abbé à cette entrée imprévue dans le monastère a été que "peut-être c'est ainsi que cela devait se passer."
c. Cette attitude – que les oeuvres de la Providence se montrent d'elles-mêmes dans la vie quotidienne – semble relativement habituelle sur l'Athos. Lorsque les moines parlent de comparaisons entre les chrétientés orientales et occidentales [**], c'est un point qu'ils mentionnent fréquemment – que le Catholicisme-romain a une tradition intellectuelle, telle qu'illustrée par les Jésuites, mais que l'Orthodoxie est plutôt "une religion du coeur," avec ses rituels pour encourager un sens de la spiritualité par des moyens plus directement esthétiques. Ceci inclus les Offices nocturnes, les cierges, l'encens, etc.
Neil Averitt

*-*-*-*-*
[**] l'Occidental actuel ignore quasiment totalement que l'Occident a été Orthodoxe près d'un millénaire durant, et que donc cette manière de voir les choses était nôtre. Pas celle qui est venue après, lors du remplacement de l'Église par l'institution qui est là maintenant depuis près de mille an. D'où la différence abyssale et la difficulté de compréhension en Occident.

Quelques belles photos de l'article original :
http://www.sfgate.com/cgi-bin/object/article

Amis du Mont Athos :
http://www.athosfriends.org/

Belle Icône athonite des saints Pierre et Paul (29 juin)
http://www.pitt.edu/AFShome/s/o/sorc/public/html/ocfellow/icons.html

La ceinture des moines Athonites : tout un art!
http://www.moinillon.net/post/2006/10/10/ceinture-athonique

Guide de marche pour le Mont Athos (en anglais)
http://www.macedonian-heritage.gr/Athos/General/trekking_guide.html

Vin du Mont Athos (publicité du magazin belge Delhaize)
http://www.delhaize.be/delhaize/pressreleases/_media/_FR/greece%5B1%5D.pdf
Le blanc vient du monastère Saint-Panteleimon (monastère de saint Silouane l'Athonite).
Le rouge ne précise pas le monastère, c'est importé par un marchand Grec de vins bien connu des amateurs, Tsantali.

Le rouge est bon, sans plus, mais le blanc, miam! :-)


On trouve aussi des vins athonites au magasin d'alimentation grecque "Agora", à Charleroi
http://www.pagesdor.be/detailssearch.ds




Les numéros de téléphone des divers monastère de l'Athos:








Grande Lavra

Vatopedi

Iviron

Chilandari

Ag Dionysiou

Koutloumousiou

Pantocrator

Xeropotamos

Zographos

Dochiariou

Karakallos

Philotheos

Simonos Petras

Ag Paulou

Stavronikita

Xenofontos

Os Grigoriou

Esphigmenou

Ag Panteleimion

Konstamonitou

Skite de Ste Anne

Nea skiti
377 022586

377 023219

377 023643

377 023797

377 023687

377 023226

377 023253

377 023251

377 023247

377 023245

377 023225

377 023256

377 023254

377 023250

377 023255

377 023249

377 023218

377 023796

377 023252

377 023228

377 023320

377 023269

Visite virtuelle du Mont Athos – présentation d'un diaporama commercial réalisé (en "flash") avec 5.000 photos :

http://www.athenshop.com/en/WalkInAthos.swf

Aucun commentaire: