"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

20 mai 2006

Conclusion du Concile des évêques ERHF

Le Concile des évêques de l'Eglise Orthodoxe Hors Frontières conclut.
Le Concile des évêques de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières s'est rassemblé du 15 au 19 mai à San Francisco, présidé par son éminence le métropolite Laurus.

Dès le début des rencontres, le Concile des évêques a examiné et confirmé les documents du 4ème Concile général de la diaspora; après quoi, le Concile a entrepris une étude exhaustive de toutes les questions relatives aux relations entre l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières et le Patriarcat de Moscou. A cet égard, le Concile des évêques a rédigé et approuvé une épître dans laquelle le processus spirituel de réconciliation a été expliqué. Ensuite, l'ébauche de "l'Acte de Communion Canonique" a été discutée. Cette ébauche a été adoptée et approuvée dans le principe, tout en précisant que certains points restaient à résoudre. La confirmation finale du texte de cet "Acte", de même que les détails quand à la signature solennelle, ont été conférés au Synode des évêques. La Commission des discussions avec le Patriarcat de Moscou a reçu pour instruction de parvenir à un accord pour une publication conjointe de l'ébauche de "l'Acte de Communion Canonique" avant même sa confirmation finale, afin d'informer de son contenu le clergé et les fidèles des 2 parties de l'Eglise de Russie.

Faisant aussi partie de son programme, le Concile des évêques a discuté d'affaires ecclésiales internes, comme par exemple le ministère auprès des jeunes; nos monastères en Terre Sainte; pourvoir aux rangs de l'épiscopat et du clergé; et des affaires financières et administratives. Le Concile des évêques a accepté la demande de mise à la retraite de sa grâce l'évêque Ambroise. L'archevêque Hilarion de Sydney, Australie et Nouvelle Zélande a été nommé Adjoint Principal du président du Synode des évêques, avec résidence à New York, et l'évêque Michael de Boston a été nommé au diocèse devenu vacant de Genève et Europe Occidentale. Suite au retrait de toutes ses charges accepté pour sa grâce l'évêque Ambroise, son éminence l'archevêque Kyrill de San Francisco et d'Amérique de l'Ouest a été nommé membre de la Commission des discussions avec le Patriarcat de Moscou, et sa grâce l'évêque Evtikhii d'Ishim et Sibérie a reçu autorité sur toutes les paroisses de l'Eglise Hors Frontières qui se trouvent sur le territoire russe. La tâche finale du Concile des évêques a été le choix de nouveaux membres pour le Synode des évêques.

Après la conclusion du Concile des évêques, comme c'est le cas après chaque Concile des évêques, la première rencontre du Synode des évêques a eu lieu avec sa nouvelle composition, et les affaires ecclésiales en cours y ont été discutées.









*************************
Le nouvel évêque pour l'Europe Occidentale,
mgr Michel, qui connaît bien la France.

19 mai 2006

Epître du Synode des Evêques de l'Eglise Orthodoxe Hors Frontières 15-19 mai 2006

Aux fidèles aimant Dieu : Epître du Concile des Evêques
de l'Eglise Orthodoxe Hors Frontières 15-19 mai 2006
http://www.russianorthodoxchurch.ws/synod/eng2006/5enposlaniye.html
San Francisco: 19 Mai 2006

Le Synode des Evêques, s'étant rassemblé à San Francisco dans la maison de saint Tikhon de Zadonsk, sous la protection de la Guide de la Diaspora Russe, l'Icône Kursk-Root de la Mère de Dieu, salue son troupeau préservé par Dieu, éparpillé sur toute la surface de la terre, par les radieuses paroles Pascales : "Christ est Ressuscité!"

Basant notre décision sur le support du 4ème Concile général de la Diaspora et exprimant son désir unanime, nous avons pris certaines mesures positives pour le rétablissement désiré de la paix ecclésiale à l'intérieur de notre Eglise Orthodoxe Russe Locale. Avec l'aide de Dieu, l'assentiment général a été atteint pour l'instauration progressive de la communion canonique et Eucharistique entre les parties séparées de l'unique Eglise Russe. La Commission sur les discussions avec la Commission correspondante au sein de l'Eglise Orthodoxe de Russie du Patriarcat de Moscou a reçu comme tâche précise d'envisager immédiatement la prochaine session bilatérale pour résoudre les questions en suspens.

L'espoir agréable à Dieu de la guérison de la séparation forcée nous rend possible d'envisager un effort édifiant, d'un seul esprit, dans les champs de la moisson du Christ. Il est difficile de mesurer et d'évaluer combien de temps et d'énergie ont été gaspillés dans les confrontations des deux côtés, durant les décennies de division, durant le régime sans-Dieu, qui avait tenté de la détruire, mais n'a pas réussi à vaincre l'Eglise du Christ dans la terre très souffrante de Russie.

Le peuple de l'Eglise et de toute la société Orthodoxe qui ont été libérés doivent se centrer sur le courageux combat contre le péché, qui fortement frappé la société humaine, plus profondément que jamais, n'épargnant pas même les familles Chrétiennes.

L'opposition entre les 2 parties du peuple Russe, de même foi, après la chute du totalitarisme Soviétique athée a suffisamment causé de dégâts, en particulier dans le domaine de l'éducation des enfants et des adolescents. Il ne nous est plus possible de nous rassurer avec le fait que nous, peuple Orthodoxe Russe, nous n'en avons pas été acteurs, car nous avons été au moins les spectateurs passifs du déchirement de la Tunique sans couture du Christ, dans les luttes intestines entre frères en Christ de même foi et de même sang.

Il nous est devenu particulièrement évident que nous étions témoins de l'influence visible du Saint Esprit sur les membres du 4ème Concile général de la Diaspora, qui nous a révélé que l'unité dans la Vérité et l'amour est la volonté de Dieu, et que toutes les entreprises humaines doivent s'y soumettre.

Nous ne comptons pas idéaliser la situation; il y a sans aucun doute des problèmes qui demandent à être corrigés dans les 2 parties de l'Eglise Russe.

Prêtons attention au Christ, Qui nous a dit : "Pourquoi regardes-tu la paille dans l'oeil de ton frère, sans remarquer la poutre dans le tien?" (Matthieu 7,3), et agissons conformément à l'instruction de l'Apôtre Paul : "Portez les fardeaux les uns des autres, vous accomplirez ainsi la loi du Christ. (Galates 6,2).

Nous, les évêques de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières, ne tentons pas simplement de saisir et de prendre en considération l'humeur de notre troupeau, afin de manoeuvrer sur les vagues toujours changeantes de l'opinion majoritaire, mais nous devons plus que tous chercher la volonté de Dieu, dans une concentration toute priante, et dans l'esprit et non la lettre de l'Evangile, des Saints Pères et des Canons de l'Eglise.

Cette influence, c'est ce que nous nous efforçons de vous transmettre, nos chers pasteurs et laïcs, afin que nous puissions marcher ensemble sur terre, portant la croix de l'obéissance au Christ (Luc 9,23; Matthieu 10,38).

L'approche pastorale dicte que nous agissions prudemment sur le chemin de la réconciliation avec l'Eglise Orthodoxe de Russie du Patriarcat de Moscou, afin de ne pas "écraser le roseau froissé" (Matthieu 12,20); cependant, la prudence ne signifie en rien un changement de direction ou la mise de côté de la tâche de réconciliation si agréable à Dieu. Aucune date limite fixée ou prescrite par qui que ce soit ne dicte nos actions. Nous avons l'intention de parvenir à l'unité de l'Eglise Russe sans délai, une fois atteinte une solution satisfaisante et mutuellement acceptable aux problèmes restants. Ils sont bien connus et clairement délimités. Nous n'avons pas l'intention de mettre en avant de nouvelles exigences.

L'unité canonique, et par conséquent Eucharistique, entre l'Eglise Russe Hors Frontières et l'Eglise Orthodoxe de Russie du Patriarcat de Moscou est absolument essentielle, seul moyen de mener à la convocation d'un Concile Local de l'Eglise Orthodoxe Russe avec la participation de toutes ses composantes, tel que cela a été dit par nos prédécesseurs, les dirigeants spirituels de la Diaspora Russe. Le chemin vers un tel Concile est un chemin d'unité et non pas de polémique.

Dès lors, nous nous tournons vers notre cher troupeau avec un appel priant à mettre de côté les querelles et les différences, et à s'unir pour la tâche salvifique du rétablissement de l'unité de l'Eglise Russe.

Comme l'a dit le roi Salomon : "La haine provoque les querelles, mais l'amour couvre toutes les fautes" (Proverbes 10,12).

Le Verbe de Dieu nous enseigne que les temps changent : "Il y a un temps pour tout, il y a un moment pour chaque chose sous les cieux" (Ecclésiaste 3,1).

Il y a eu le temps de la résistance; maintenant est venu le temps de la réconciliation.

Le monde qui gît dans le péché a besoin du témoignage de notre unité, a besoin du fait que nous qui sommes dans la diaspora et nos frères et soeurs qui sont dans la patrie renaissante sont véritablement "..un seul corps et un seul Esprit, ... Il n'y a qu'un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême; il n'y a qu'un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, (qui agit) par tous, et qui est en tous." (Ephésiens 4,4-6).

Et nous, les archipasteurs, nous faisons appel à vous, bien-aimé troupeau aimant Dieu, vous implorant par les paroles de l'Apôtre, "à mener une vie digne de l'appel qui vous a été adressé, en toute humilité, douceur et patience. Supportez-vous charitablement les uns les autres; efforcez-vous de conserver l'unité d'esprit dans le lien de la paix" (Ephésiens 4,1-3).

Christ est Ressuscité!

+ Laurus, métropolite de l'Est de l'Amérique et New York, premier Hiérarque de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières

+ Alypy, archevêque de Chicago et Detroit
+ Mark, archevêque de Berlin et d'Allemagne
+ Hilarion, archevêque de Sydney, Australie et Nouvelle Zélande
+ Kyrill, archevêque de San Francisco et de l'Ouest de l'Amérique
+ Evtikhii, évêque d'Ishim et Sibérie
+ Agathangel, évêque de Tavrichesk et Odessa
+ Michael, évêque de Genève de Genève et d'Europe Occidentale
+ Daniel, évêque d'Erie
+ Gabriel, évêque de Manhattan

+ Agapit, évêque de Stuttgart
+ Peter, évêque de Cleveland
+ Evêque Ambroise

4/17 mai 2006
San Francisco



Vous remarquerez parmi les signataires une nouveauté par rapport au Sobor/Concile : mgr Michael (de Boston & Jordanville?) remplace mgr Ambroise de Vevey comme évêque d'Europe Occidentale.

A l'instant, une dépêche (en anglais) de l'agence Itar-Tass :
L'Eglise Russe hors de Russie est d'accord pour l'unité avec le Patriarcat de Moscou
19.05.2006, 21.49
http://www.itar-tass.com/txt/eng/level2.html?NewsID=8458788
(elle résume l'épître synodale)

Veuillez excuser cette traduction un peu "carrée", je souffre des sinus depuis plusieurs jours, la concentration est très difficile à atteindre. Merci de m'indiquer les fautes, que je puisse améliorer. Le blogue va prendre un peu de repos, le Concile étant terminé, j'ai d'autres traductions en cours, ces pages-ci vont un prendre un rythme plus paisible et champêtre, sauf évènement important bien sûr.
JM

Génocide des Grecs du Pont : Jour de Souvenir

19 Mai 2006 17:54:00
http://news.ert.gr/en/newsDetails.asp?id=17973
Ce vendredi, le jour de commémoration nationale du génocide des Grecs du Pont a été célébré par le dépôt de couronnes, récitation de poésies et interprétation de chants traditionnels.
Les représentants des Associations Pontiques ont à nouveau appelé la Turquie à reconnaître le génocide, pendant qu'ils s'opposaient à la police durant une visite prévue au Consulat Turc, pour y remettre une pétition. A l'occasion de la célébration, 11 parlementaires de la Nouvelle Démocratie et du Pasok ont proposé l'instauration d'une minute de silence au parlement. Dimanche, les Associations Pontiques organiseront des célébrations de souvenir, telle qu'un Office de commémoration à la Cathédrale d'Athènes, déposition de couronnes au Soldat Inconnu, et envoi d'une pétition à l'ambassade de Turquie.

Traduit du Grec par Eirene Nisiriou
enisiriou@ert.gr
(en français : JMD)

En grec :
http://news.rnn.gr/gr/index.php?option=com_content&task=view&id=752&Itemid=6
Résumé du message de mgr Chrisodoulos au sujet du génocide :
Il dit, e.a., que le génocide des habitants du Pont est inscrit dans l'histoire, dans la mémoire, et ne pourra pas être effacé. Cela exige reconnaissance internationale. Et c'est un trésor précieux d'enseignement.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *




"Les Arméniens ne furent pas la seule race qui eut à souffrir de ce projet : "La Turquie aux Turcs". Ce que je viens de raconter peut également, avec quelques modifications, s'appliquer aux Grecs et aux Syriens. En fait, les Grecs furent les premières victimes de ce projet de nationalisation; j'ai décrit comment, dans les quelques mois qui précédèrent la guerre européenne, le gouvernement ottoman commença à déporter ses sujets grecs le long de la côte d'Asie Mineure. Ces violences ne semblèrent pas intéresser beaucoup l'Europe, ni les États-Unis ; cependant, dans l'espace de trois ou quatre mois, environ 400.000 Grecs furent arrachés du littoral méditerranéen où ils avaient vécu si longtemps, et dirigés vers les îles grecques de la mer Egée. En général ces déportations méritaient ce nom, car elles ne furent pour les condamnés qu'un changement de pays effectué sans massacres. Ce fut sans doute l'indifférence du monde civilisé qui encouragea les Turcs à user plus tard de ces procédés en grand, non seulement avec les Grecs, mais encore avec les Arméniens, avec les Syriens, Nestoriens et autres peuples. Bedri Bey avoua même à un de mes secrétaires, que la méthode ayant si bien réussi pour les Grecs, on avait décidé de l'étendre aux autres races de l'Empire.

Le martyre des Grecs se déroula en deux phases, la première avant la guerre, l'autre au début de 1915. Dans la première, les opérations se limitèrent aux Grecs de la côte maritime d'Asie Mineure; dans l'autre, on s'attaqua à ceux qui vivaient en Thrace et dans les territoires environnant la mer de Marmara, les Dardanelles, le Bosphore et la côte de la Mer Noire, et qui furent envoyés, par centaines de mille, vers l'intérieur de l'Asie Mineure. Ils furent traités d'une façon presque analogue aux Arméniens. Ils furent d'abord incorporés à l'armée ottomane, formant des bataillons de travailleurs pour la construction de routes dans le Caucase et autres zones de combat. Tout comme les Arméniens, ces soldats moururent par milliers de faim, de froid ou privations. Toutes les maisons des villages furent fouillées, les unes après les autres, pour y prendre les armes cachées, et les habitants furent maltraités et torturés comme leurs compagnons arméniens. Ils eurent également à subir des réquisitions forcées, qui n'étaient qu'un pillage à peine dissimulé. Les Turcs voulurent les obliger à se convertir au Mahométisme, enlevèrent les jeunes Grecques, comme les Arméniennes, pour leurs harems, et les petits garçons pour les cacher chez des Mahométans. Ils les accusaient également de n'être pas fidèles au gouvernement ottoman de ravitailler les sous-marins anglais dans la mer de Marmara et d'espionner ; enfin de pousser la traîtrise jusqu'à attendre avec impatience le jour, où, délivrés du joug ottoman, ils retourneraient à leur véritable Patrie ! Cette dernière plainte était incontestablement fondée et il était bien naturel, qu'après avoir supporté pendant cinq siècles les pires calamités, cette race rêvât de libération. Les Turcs, comme dans le cas des Arméniens, s'armèrent donc de cette excuse, pour se défaire du peuple tout entier et le conduire par groupes, sous la prétendue protection de gendarmes turcs, vers l'intérieur, la plupart du temps à pied. Il est difficile d'évaluer le nombre exact des exilés ; les estimations varient de 200.000 à 1.000.000. Ces caravanes endurèrent de grandes privations, mais ne furent point soumises à un massacre général comme les Arméniens, ce qui explique l'ignorance du monde extérieur à cet égard. Et cependant ce semblant de considération n'était point de la pitié : les Grecs, au contraire des Arméniens, avaient un gouvernement pour qui le sort de la race était une question d'intérêt vital. A cette époque, les alliés des Allemands craignaient généralement que la Grèce ne se mît du côté de l'Entente ; l'extermination des Grecs en Asie Mineure aurait certainement provoqué un état d'esprit tel, que le roi germanophile aurait été incapable d'empêcher son pays d'entrer en guerre. Ce fut donc par pure raison d'ordre politique que les Grecs, soumis au joug turc, échappèrent aux tourments affreux qu'endurèrent les Arméniens. Mais néanmoins leurs souffrances furent grandes et constituent un autre chapitre de la longue série de crimes, dont la Turquie aura à répondre devant le monde civilisé."
Mémoires de l'ambassadeur Morgenthau - Extrait du chapitre 24 "l'assassinat d'une nation"



MÉMOIRES DE L'AMBASSADEUR MORGENTHAU
, 26 mois en Turquie, par Henri Morgenthau, ambassadeur des Etats-Unis à Constantinople, avant et pendant la Guerre Mondiale (PAYOT 1919)

Pas veni, pas vidi, et pas DaVinci! Florilège spirituelo-médiatique

Da Vinci Code? Da Dollar code, oui!

Il y a tant à dire et à redire sur ce nouvel avatar du libertarisme qui ne cherche qu'à salir le Christ en tout premier lieu pour mieux s'auto-justifier. Enfin, qu'ils pensent. Et quoi de plus amoureux du dieu-fric que les libertaires, malgré leur discours pseudo anars qui ne trompent que leurs ouailles? Des dossiers explicatifs des ficelles du mensonge qui tissent le bouquin et le film sont publiés un peu partout. L'Orthodoxie en a plusieurs. J'en ai un en cours de traduction. Voici en attendant un peu d'actualité, Orthodoxe et catholique-romaine. Et la bonne nouvelle ce mercredi 17 au matin sur la radio française "Europe 1", Bruno Cras, responsable de la rubrique "critique de cinéma", à 07h15 a dit que les "2.000 privilégiés" qui avaient pu voir le film en avant-première n'avaient pas applaudi. Comme au rugby, il ne reste plus qu'à transformer, en réservant le plus grand mépris à ce canard boiteux, et en ne perdant pas son temps à aller le voir ou acheter le bouquin, etc. Un toubib n'a pas besoin de tester de l'héroïne ou la morsure de crotale sur lui-même pour vous dire que c'est très mauvais pour la santé. Il en est de même pour ce genre de produits toxiques pour l'esprit : moins on y touche, mieux on s'en porte.


Da Vinci code-barre
http://www.interfax-religion.com/?act=dujour&div=77
16 Mai 2006
Il est clair que cette semaine va regorger de brûlantes discussions à propos du film DaVinciCode, dont le lancement est prévu ce 18 mai. Il y aura autant de voix indignées de Chrétiens de diverses confessions que d'appels à la liberté de créativité, et certainement des mises en garde contre la menace d'une contre-offensive d'un cléricalisme moyen-âgeux. Et tout ceci va sûrement aider à accroître les revenus pour le box-office. En général, les controverses semi-religieuses sont devenu un élément fort commun de la stratégie de relations publiques utilisée par les éditeurs, producteurs de théâtre et de cinéma. Il semble que tant le public religieux que la communauté "de libre création" vont bientôt toucher leurs dividendes pour avoir fait du tapage au bon moment et au bon endroit...

A l'encontre de ce bruit de fond, le film devrait être considéré comme article banal, avec une étiquette de prix et un code barre. Il ne va rien apporter de nouveau aux croyants, aux agnostiques ou aux athées. Son idée de base est vieille comme le monde : tenter de justifier le péché, c'est-à-dire, la vie commune illégitime d'un homme et d'une femme, et imputer cela au Christ Lui-même. En un mot, si Lui "Il a fait ça", nous aussi nous pouvons. Arborons-Le sur les bannières de la révolution sexuelle, et le peuple suivra notre mouvement... De la même manière que le Christ fut représenté comme un ésotériste, un hippie, un révolutionnaire, un chef de mouvement de libération nationale, etc.

Cependant, malgré toute la puissance de lavage de cerveau déployée par ce film sur-publicisé, les gens de nos jours sont capables de faire la distinction entre fiction et histoire. Ceux qui veulent apprendre à connaître le véritable Christ, on leur recommande de lire l'Evangile, puis de se tourner vers Lui dans la prière. Mais ceux qui ne sont que de simples consommateurs de produits de culture de masse sont libres de faire leur propre choix. Le Da Vinci Code sera vite oublié, et vous recevrez des dépliants remplis de toutes sortes de produits, dont des films et des livres sur des thèmes pseudo-religieux. N'oubliez pas de jeter un coup d'oeil aux babioles et de préparer les billets de banque.

Cela donne aussi à penser que les choses ne seraient pas aussi mauvaises que les plus acerbes critiques du film le suggèrent. Si les milieux de la publicité et de la production cinématographique s'intéressent à traiter des sujets pseudo-spirituels, cela signifie que les gens ressentent une soif religieuse. En effet, la plupart des films n'ont pas été sur Hitler ou Voltaire ou Georges Washington, mais sur le Christ. Il semble que les gens soient plutôt dégoûtés des idéaux et idoles séculiers...
Archiprêtre Vsevolod CHAPLIN


Da Vinci Code: P. Metrakos pense que nous protestons de trop
http://www.orthodoxytoday.org/articles6/MetrakosDaVinci.php
Fr. Aris Metrakos
No endorsement implied.

Date de la dépêche : Washington DC. Nous sommes en Octobre, et avec les élections dans moins d'un mois, les opposants au sénateur X l'accusent d'infidélité conjugale. Endéans les 24 heures, on voit apparaître sur toutes les chaînes de télévision des témoignages des bonnes valeurs familiales du sénateur. Durant les 3 semaines qui suivent, impossible de regarder 30 minutes la télévision sans être confronté à une sorte de match de football entre le sénateur, son épouse en délicatesse, et leurs surnaturels enfants aux dents blanches. Et le premier mercredi de novembre, Mme X envoie les documents de divorce au sénateur.

Imaginez-vous cela.

Date de la dépêche : Californie. Une épouse enceinte a disparu. Son époux désespéré se précipite hors de son camion de transport vers le studio de télévision, pour lancer un appel pour qu'on lui ramène son épouse en bonne santé. Il offre même 10.000 dollars de récompense. Une semaine après, la police arrête le cruel mari pour meurtre.

Quelle surprise.
Même les plus occasionnels contemplateurs de la nature humaine savent qu'il n'y a que le coupable qui réponde à des accusations en se livrant à des démonstrations publiques.

Arrive le Da Vinci Code. Apparemment, chaque église devant laquelle je passe peaufine un sermon ou un programme dédié à "casser le Da Vinci Code". Les sites internet officiels d'Eglise répondent point par point aux hérésies et aux erreurs historiques de ce-roman-a-succès-devenu-un-film-très-important. Pourquoi est-ce que les Chrétiens font tant de bruit pour une histoire qui dans 20 ans aura l'air aussi dépassée que "The Paper Chase". Nous avons survécu à Arius, aux Ottomans et à Staline. Pourquoi devrions-nous perdre le sommeil à cause d'un romancier dont le seul crime est d'essayer de gagner du fric?

"Briser", "démystifier", "faire voler en éclats", et tout le restant que l'on déploie contre le DaVinciCode fait plus que gaspiller de la bande passante. Cette histoire a fait vibrer une corde dans les coeurs des cyniques post-modernes Boomers et amateurs de X. En dehors de l'effondrement du communisme européen et de la victoire de la première guerre du Golfe, la plupart des autres "réussites" des dirigeants Américains élus de ces 40 dernières années, c'est surtout de la déception. Les visages des hommes d'affaire corrompus occupent la place dans les journaux autrefois dévolue à John Dillinger, Baby Face Nelson, et Bonnie et Clyde. Les scandales sexuels du clergé sont devenus si banals qu'ils ne sont plus considérés comme scandaleux.

Nombre d'entre nous en sont venus à s'attendre au pire de la part de nos institutions, alors un livre accusant le Christianisme de 2.000 ans de conspiration et de manipulation, ça n'est pas très imaginatif. Les Hippies ont voulu abaisser l'Homme. De nos jours, les méfaits de l'Homme ont rendu cela hors de propos.

Et nous voilà, Chrétiens de tous les parfums et toutes variétés, avec notre Ligne Maginot de sermons-preuves, d'articles exégétiques, de porte-paroles autorisés, fermement décidés à garder le monde libre de l'écriture créative. Nous protestons si fort qu'un lecteur non-religieux ne saurait rien en penser d'autre que de dire que Dan Brown doit avoir raison. Nous avons l'air coupables. Nous faisons ressembler l'Eglise à l'Homme, et non pas à l'Epouse du Christ.

A ces personnes qui sont intriguées par le DaVinciCode, les "évangiles" apocryphes et les écritures Gnostiques, parce que cela entre en résonance avec le mépris fondamental envers les institutions monolithiques, les réponses plates et l'empirisme, je lance l'invitation à venir examiner le Christianisme Orthodoxe.

Nous sommes tout sauf monolithiques. Mais nos quelques 15 Eglises autocéphales à travers le monde sont aussi uniques et diverses que les zones géographiques dans lesquelles elles se trouvent. Nous pouvons nous vanter d'une longue histoire de soutien à l'opprimé, en tout ce qui est juste (faites une recherche sur Google sur "Maxime le Confesseur" et "Marc d'Ephèse"). Et concernant notre structure hiérarchique, l'auteur qui a appelé l'Orthodoxie "organiquement désorganisée" ne pouvait pas nous décrire plus succinctement.

La mystique et la théologie Orthodoxes rejettent cette approche de la foi de type "Dieu-en-kit" qui définit la majeure partie du Christianisme contemporain. Nous reconnaissons que Dieu a un plan, mais nous avouons que la plupart du temps, Lui seul sait ce qu'il en est. Nous soutenons une pensée paradoxale. Nous donnons des réponses difficiles aux questions difficiles. Pour les Chrétiens Orthodoxes, l'information qui compte dans la vie n'est pas obtenue par un micromètre, un stéthoscope ou un radio-télescope. La connaissance que nous recherchons, c'est celle de Dieu. Nous Le rencontrons quand nous Lui ouvrons nos coeurs. Que les statisticiens et les spécialistes des sondages perdent leur temps à remuer leurs données. Il vaut beaucoup mieux passer les jours que nous avons à vivre sur cette terre, peu importe leur durée, à nous tenir devant Dieu avec notre esprit dans notre coeur.

Alors, si vous lisez le DaVinciCode et que vous pensez que tout ça est vrai, s'il vous plaît, cherchez de l'aide. Si cela a suscité en vous un dépoussiérage des Concordances et livres d'Histoire de l'Eglise, ce n'est pas une mauvaise chose. Mais si vous êtes un de ces lecteurs qui avez vu confirmé par ce roman votre fervent agnosticisme, votre cynisme invétéré et votre inébranlable méfiance envers les institutions, s'il vous plait, considérez ceci. Nous sommes tout un tas ici qui ne prétendent pas tout savoir, qui se posent des questions sur tout, et qui reconnaissent que le Salut ne vient pas avec un diplôme d'une parfaite assistance à l'Ecole du Dimanche. Nous sommes des Chrétiens Orthodoxes, et nous aimerions mieux vous connaître.

Le révérend Aris P. Metrakos est un prêtre Grec Orthodoxe, pasteur de l'église grecque-orthodoxe de la Sainte Trinité à Columbia, SC. Ancien aviateur de la "Navale", il a passé 7 ans en service actif avant d'entrer au Séminaire.
Posté le 19 Mai 2006


Vers l'Avenir n° 118, jeudi 18 mai 2006 titre en première page:
"Festival de Cannes 2006 : Un Da Vinci flop
Projetée en avant-première pour la presse mardi soir, la super-production de l'Américain Ron Howard "Da Vinci Code" a été saluée par des sifflets et des rires avant d'être éreintée par la critique présente au festival de Cannes. Mercredi, l'équipe du film a tenté d'éviter le lynchage. AFP."


Un groupe de fidèles Orthodoxes va lancer une action contre le film à Moscou
18 Mai 2006, 10:17
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1436
Moscou, 18 mai, Interfax – Un groupe de fidèles Orthodoxes a prévu une action de protestation contre l'arrivée du film DavinciCode sur les écrans de cinéma en Russie.
"Le but de l'action est d'attirer l'attention des fidèles Orthodoxes sur le nombre sans cesse croissant d'attaques contre Jésus-Christ", a dit le service de presse de l'Union des Citoyens Orthodoxes à Interfax.
Le DavinciCode est "un maillon dans la chaîne de propagande que sont ces productions de culture de masse, destinées à persuader les spectateurs que Jésus-Christ était une personne comme les autres, plutôt que Dieu incarné et Sauveur,' a rajouté l'Union.
L'Union des Citoyens Orthodoxes considère qu'il est nécessaire de créer une alternative à "l'industrie du cinéma de l'Anti-Christ," dit son service de presse. "Une cinématographie Orthodoxe nationale, un Hollywood russe. Nous regrettons que des non-Orthodoxes aient réalisé le film 'La Passion du Christ'. Cela doit changer," a conclu le service de presse.


L'Union des citoyens orthodoxes manifestera jeudi à Moscou contre la projection du film "Da Vinci Code"

Moscou, 18 mai 2006, info Novosti, lire la suite ici http://fr.rian.ru/russia/20060518/48280374.html

L'agence de presse Novosti a un dossier en cours d'élaboration sur le sujet (en français) :
http://fr.rian.ru/trend/code/

Les catholiques brésiliens protestent contre la première mondiale du film Da Vinci Code
RIO DE JANEIRO, 13 mai - Andreï Kourgouzov, RUIA Novosti : [...]
"Le Patriarcat de Moscou lui aussi juge négativement l'adaptation à l'écran du best-seller de Dan Brown, voyant dans son sujet des éléments sacrilèges.
"Je pense que sur cette question nous pouvons être solidaires des représentants de l'Eglise catholique qui s'élèvent contre ce film", a déclaré à RIA Novosti le père Mikhaïl Doudko, porte-parole du Patriarcat de Moscou."
Lire la suite ici :
http://fr.rian.ru/world/20060513/48065521.html


Des membres de l'Union des Citoyens Orthodoxes brûlent des affiches du film DaVinciCode
19/5/2006, 00h38

Photos de l'agence ITAR-TASS :
http://www.itar-tass.com/txt/eng/level2.html?NewsID=8405366

Lire les informations de l'agence Novosti, Moscou, 19 mai 2006
http://fr.rian.ru/russia/20060519/48333096.html


L'Eglise d'Arménie condamne le Da Vinci Code
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1445
18 Mai 2006, 22:26
Yerevan, 18 Mai, Interfax – L'Eglise Apostolique Arménienne a condamné le roman DavinciCode, de l'auteur américain Dan Brown, et le film basé sur le livre, qui a été projeté pour la première fois en Arménie ce jeudi, a annoncé le service de presse de l'Eglise d'Arménie à Echmiadzin.
"Le film contient de fausses informations, qui contredisent les Saintes Ecritures", a dit le service à Interfax ce jeudi.
Le film a suscité des protestations parmi les Chrétiens du monde entier.


Minsk : Le DaVinciCode interdit aux moins de 18 ans
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1441
18 Mai 2006, 16:17
Minsk, 18 Mai, Interfax

Même information sur Novosti, en français :
http://fr.rian.ru/culture/20060518/48299060.html


L'archidiocèse Grec Orthodoxe d'Amérique du Nord répond aux "Da Vinci Code" et "Evangile de Judas"
http://www.orthodoxytoday.org/articles6/GOAJudas.php
New York, NY- L'archidiocèse Grec Orthodoxe d'Amérique a lancé un site internet avec la réponse Orthodoxe aux Da Vinci Code et à l'évangile de Judas. Le site internet comporte des articles par des théologiens de renom, du clergé et des éducateurs, qui passent en revue les différents problèmes et thèmes de ces documents, dans une perspective Chrétienne Orthodoxe. On y trouvera aussi des liens et ressources utiles au sujet du Da Vinci Code.


http://www.goarch.org/en/special/DaVinci/


http://www.goarch.org/en/special/gospel_of_judas/


Le Directoire Spirituel Central des Musulmans de Russie demande l'interdiction de la diffusion du livre et du film "Da Vinci Code" parce que blasphématoire.
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1438
18 Mai 2006, 12:45
Moscou, 18 mai, Interfax


Le Parlement (Duma) ne sait pas interdire le Da Vinci Code, annonce un député
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1446
18 Mai 2006, 22:30
Moscow, May 18, Interfax


Da Vinci Code: navet ou blasphème?
14:13, 18/ 05/ 2006
MOSCOU, 18 mai - RIA Novosti. La première mondiale du "Da Vinci Code", la superproduction qui fait actuellement scandale, a lieu le 18 mai[...]
Pour les responsables de l'Eglise orthodoxe russe, l'histoire du "Da Vinci Code" est également la "suite" du scandale des caricatures.
Antoine Iliine, secrétaire de la représentation de l'Eglise orthodoxe russe auprès des organisations européennes, doyen de la cathédrale Saint-Nicolas de Bruxelles, considère le roman et son adaptation à l'écran comme "un banal blasphème ".[...]
Lire la suite de l'analyse ici, en français :
http://fr.rian.ru/analysis/20060518/48295053.html


Da Vinci Code: l'Eglise catholique chinoise appelle au boycott
http://fr.rian.ru/society/20060518/48312654.html









Du Dieu de qui peut-on se moquer?
http://southern-orthodoxy.blogspot.com/2006/05/getting-down-pat-on-dvc.html


http://www.townhall.com/opinion/columns/patbuchanan/2006/05/16/197428.html
Whose God may we mock?
Par Pat Buchanan
16 mai 2006


Evêques de Moldavie : regarder le DaVinci Code, c'est apostasier le Christ
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1412
Kishinev, May 15, Interfax



HUEES, RIGOLADES ET ECLATS DE DERISION A CANNES
Par DAVID GERMAIN, AP Movie Writer Tue May 16, 6:52 PM ET
http://news.yahoo.com/s/ap/20060516/ap_en_mo/film_cannes_da_vinci_code_2



Les critiques disent que rien n'aidera ce très banal "Code"
http://www.dawneden.com/2006/05/critic-says-theres-no-cure-for-common.html
Mardi 16 mai, 2006
"Il semble bien que ceux qui appellent à interdire le film "Da Vinci Code" ne devraient pas s'en faire. Il va couler de lui-même. "... Il est impossible de croire que, si le roman n'avait jamais existé, un tel scénario aurait pu être envisagé par un studio d'Hollywood." - Variety



L'archiprêtre Mikhail Kozlov appelle à protester activement et publiquement contre le Da Vinci Code
17 May 2006, 15:11
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1431


From: "Bbd"
Newsgroups: alt.religion.christian.east-orthodox
Subject: Frederica M-G on Dav Vinci
Date: 10 May 2006 05:55:10 -0700
Message-ID: <1147265710.272609.159100@y43g2000cwc.googlegroups.com>

DaVinci Dialogue: "Yeah, whatever"
Posted on Sat May 06 2006:
Frederica Mathewes-Green

Tom Hanks and Audrey Tautou in Columbia Pictures' The Da Vinci Code - 2006


La Bombe Da Vinci
http://westernorthodox.blogspot.com/2006/05/da-vinci-bomb.html
17/5/2006
Les critiques se sont exprimés à propos du nouveau film :
"Attardé, ridicule, à mourir d'ennui." -- Devin Faraci, CHUD.
"Un mélodrame, parfois sans vie." -- Claudia Puig, USA Today.
"Plus monotone à regarder que la peinture séchée de da Vinci." -- Edward Douglas, ComingSoon.Net.
"Un film oppressivement verbeux." -- Todd McCarthy, Variety.
"Une adaptation médiocre, barbante, monotone." -- Peter Travers, Rolling Stone.
"Avarié." -- JoBlo, JoBlo's Movie Emporium.
"Une adaptation sans vie qui révèle les défauts de sa source." -- Joe Utichi, FilmFocus.
"Ce n'est pas très bon." -- Richard Corliss, Time.


Un "Da Vinci Code" trop littéral : Enfin dévoilée, l'adaptation du best-seller de Dan Brown révèle ses limites. (17 mai)
http://www.lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=105&art_id=286442
En bref : même sans se préoccuper du sujet du roman, les acteurs sont nuls, la mise en scène médiocre. Un enterrement de première classe!

L'Inde peut interdire la projection du film "Code da Vinci" dans tous ses Etats
http://fr.rian.ru/world/20060517/48233787.html
En bref : un pays où les Chrétiens ne représentent pourtant plus que 2% de la population – on est loin de l'époque de saint Thomas, hélas – pourtant, l'Etat est prêt à faire interdire ce film, conscient des aspects clairement négatifs et blasphématoires qu'il contient (comme le bouquin). Faudra faire élire quelques Hindous au Parlement Européen, la prochaine fois...

A Cannes, le "Da Vinci Code" a reçu un accueil glacial lors de sa présentation à la presse LEMONDE.FR, Mis à jour le 17.05.06, 09h44
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-766360,36-772600,0.html
Les critiques qui éclatent de rire lors de scènes censées être poignantes, les journalistes qui sifflent le film, et pas d'applaudissement... ambiance
Unanimité des critiques à la sortie : une grande déception
Dialogues ratés, acteurs "pas si mauvais"
Peter Brunette, du "Boston Globe" : "C'était presque aussi mauvais que le livre". "Tom Hanks était un zombie..."
Margherita Ferrandino, de RAI 3 : "Je me suis ennuyée, c'est terrible!"

Et la belle réflexion de Christophe, sur les problèmes réels engendrés par ces romans dans les âmes des gens mal informés : http://www.orthodoxie.com/2006/05/le_da_vinci_cod.html
Avec une liste de ressources (pas uniquement Orthodoxes) sur la problématique de ce roman qui mêle fiction et histoire de manière subtile, de sorte que le malheureux lecteur ou spectateur se retrouve à douter. Car comme disait Goebbels, le vrai maître à penser de ces auteurs blasphématoires : mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose.
http://www.orthodoxie.com/2006/05/_da_vinci_code_.html


Et encore de récents commentaires (en anglais) sur le film :
http://southern-orthodoxy.blogspot.com/2006/05/movie-review-da-vinci-code.html


Les cours donnés par le p. Joseph sur le sujet, un argumentaire en 7 points résumant les problèmes soulevés par ce mélange entre fiction et demi-réalités :
http://southern-orthodoxy.blogspot.com/2005/05/da-vinci-code-long-but-final.html
et ces cours du p. Joseph seront traduits et publiés ici :
http://www.amdg.be/dadollardecode1.html

Tous les textes non-traduits ci-dessus seront publiés en français sur :
http://www.amdg.be/dadollarcode1.html

Ouf! That's all folks!

Tom Hanks considère l'Orthodoxie comme écervelée?

Mercredi 17 mai 2006
Questionné pour savoir si sa femme, Rita Wilson, qui est d'origine Grecque-Orthodoxe, avait le moindre scrupule concernant une histoire qui a été condamnée par les Eglises Grecques, il a répondu : "Non, absolument aucun. Mon héritage, et celui de mon épouse, suggère que nos péchés nous ont été enlevés, pas nos cerveaux."

La suite (en anglais) :
http://film.guardian.co.uk/news/story/0,,1777204,00.html

Il sera intéressant de voir comment Tom Hanks réagira lorsqu'en janvier 2007, le prêtre Orthodoxe ne viendra plus pour la bénédiction annuelle de la maison, visite que le fait d'avoir marié une "Orthodoxe" lui valait...

Appuyée par le Conseil de l'Europe, la gay-parade défie Dieu et toute la Russie

Le gouvernement de Moscou a dit non à la gay-parade
http://www.interfax-religion.com/?act=dujour&div=49
Moscou, 19 mai, Interfax – La municipalité de Moscou a refusé aux organisateurs de la gay-parade leur manifestation du 27 mai, a rapporté à Interfax une source du département municipal en relation avec les forces de sécurité.
Il a dit que les activistes de minorités sexuelles avaient planifié une marche de la Poste Centrale, rue Myasnitskaya sur la Pierre Solovki juqu'au square Lubyanka, entre 15 et 17h. Ils espéraient mobiliser jusque 2.000 personnes.
L'informateur a indiqué à Interfax que la décision des autorités de Moscou était motivée par "l'impossibilité de bloquer le trafic sur le parcours de la marche."
Il insista comme quoi cela "n'était possible que les jours de fêtes nationales."

Organisateurs de la gay-parade : la marche aura lieu malgré l'interdit des autorités Moscovites
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1447
Moscou, 19 mai, Interfax – Nikolay Alexeyev, organisateur de la marche, a déclaré à Interfax que la gay-parade aurait lieu comme prévu malgré l'interdiction reçue de la part des autorités Moscovites, et ils feraient appel contre cet interdit auprès du Tribunal de la Ville de Moscou.
[...]
Alexeyev a aussi insisté sur l'idée que l'organisation d'une gay-parade dans la capitale Russe était soutenue par le Conseil de l'Europe à Strasbourg.

***
Une telle "Europe" ne correspond pas à ce que les peuples et nations d'Europe majoritairement souhaitent voir renaître. La Russie, souveraine, ne doit surtout pas s'aligner sur les volontés de nos non-représentants. Et chez nous comme là-bas, l'Eglise Orthodoxe est la seule planche de salut.

Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu rien que pour des petits sauvages!

(merci à "Tiennou" pour le tuyau :-)

Voici de quoi amuser ceux d'entre nous qui ont des enfants dans leur vie, que ce soit les vôtres, des petits-enfants, des nièces, neveux, ou des étudiants...


A chaque fois que vous perdez le contrôle des enfants, vous pouvez vous consoler en pensant au fait que l'omnipotence de Dieu ne s'étendait pas jusqu'à Ses propres enfants. Après avoir créé le Ciel et la terre, Dieu créa Adam et Eve. La première chose qu'Il dit fut "NE FAITES PAS!"

"Ne faites pas quoi?", demanda Adam.
"Ne mangez pas du fruit défendu", répondit Dieu.
"Un fruit défendu? Nous avons un fruit défendu? Hé, Eve... nous avons un fruit défendu!"
"Sans blague!"
"Mais siiii!"
"Ne mangez PAS ce fruit!" dit Dieu.
"Pourquoi?"
"Parce que Je suis votre Père et que c'est ainsi!", répondit Dieu, Se demandant pourquoi Il n'avait pas arrêté la Création après avoir créé les éléphants.

Quelques minutes plus tard, Dieu vit Ses enfants prenant une collation... une pomme.. et Il en fut passablement ennuyé....
"Ne vous avais-Je pas dit de ne pas manger ce fruit?", demanda Dieu.
"Hein, à vrai dire, heuuuu," répondit Adam.
"Alors, pourquoi l'avez-vous fait?", demanda le Père.
"Je n'en sais rien," dit Eve.
"C'est elle qui commencé!", dit Adam.
"C'est pas vrai!"
"Si, c'est vrai!"
"NAN! C'EST PAS VRAI!"
Ayant subi cela avec les deux, la punition de Dieu fut qu'Adam et Eve auraient à avoir leurs propres enfants. C'est ainsi que les choses advinrent, et rien n'a changé depuis.

MAIS IL Y A UNE CONSOLATION DANS CETTE HISTOIRE!
Si vous avez infatigablement et avec amour tenté d'apprendre à vos enfants à être sages, et qu'ils ne le sont pas, ne soyez pas durs envers vous-mêmes.
Si Dieu a eu des problèmes pour élever des enfants, pensiez-vous sincèrement que ça vous serait plus facile?

PENSEZ A CECI :
1. Vous passez les 2 premières années de leur vie à leur enseigner à marcher et à parler. Ensuite vous passez les 16 années suivantes à leur dire de s'asseoir et de se taire.
2. Les petits-enfants sont la récompense que Dieu vous donnera pour ne pas avoir tué vos propres enfants.
3. Les mères d'adolescent(e)s savent à présent pourquoi certains animaux dévorent leur progéniture.
4. Les enfants déforment souvent vos propos. En fait, ils répètent habituellement mot pour mot ce que vous n'auriez déjà pas dû dire vous-même.
5. La principale raison d'avoir des fêtes enfantines à la maison, c'est pour que vous vous rappeliez qu'il y a des enfants bien plus terribles que les vôtres.
6. Nos maisons sont à l'épreuve des enfants, mais ils parviennent encore à y entrer.

Conseil du jour : soyez gentils avec vos enfants. Un jour, ils auront à choisir votre maison de retraite.

ET POUR FINIR:
SI VOUS ETES TRES TENDU AVEC EUX ET QUE VOUS EN ATTRAPEZ UNE MIGRAINE, FAITES CE QUE DIT LA BOITE D'ASPIRINE : "PRENNEZ 2 CACHETS" et "GARDER HORS DE PORTEE DES ENFANTS"!!!




Après l'humour, la sagesse : Saint Silouane l'Athonite, les Lamentations d'Adam :
http://www.pagesorthodoxes.net/metanoia/silouane-lamentations.htm

18 mai 2006

Bénédiction de l'église orthodoxe de Rome ce 19 mai

18 May 2006, 13:10
Moscou, 18 mai, Interfax – La première église Orthodoxe présente dans la capitale de l'Italie [depuis le Schisme de 1054] sera solennellement consacrée ce vendredi 19 mai.
Le chef du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, le métropolite Kirill de Smolensk et Kaliningrad, actuellement en visite à Rome, va accomplir la célébration de la bénédiction de l'église. Une délégation officielle de Moscou, dirigée par le maire, Yury Luzhkov, participera à la cérémonie. Il est prévu que ce soit le choeur du monastère Sretensky de Moscou qui chante l'office.
L'église Orthodoxe russe de Sainte Catherine la grande martyre a été construite à l'ambassade de Russie en Italie, sur la colline Gianiculum, non loin de la basilique Saint-Pierre. La construction a été autorisée en juin 2002, grâce à l'aide de l'ambassade, et les travaux ont commencé l'été 2003. La croix et les dômes ont été bénis et installés en mars 2006.
La nécessité de la construction de cette première église Orthodoxe dans la Ville Eternelle, où tant de martyrs ont versé leur sang, s'explique par la présence de nombreux fidèles Orthodoxes Russes à Rome.
L'idée de construire une église Orthodoxe dans la capitale d'Italie remonte déjà au 19ème siècle, mais la Révolution [athée Russe] a empêché le projet.
Le ministre Russe des Affaires Etrangères a prit la décision de la construction au début des années 1990. Le patriarche Alexis II de Moscou a bénit l'initiative. Une fondation spéciale a été instituée pour soutenir la construction de l'église en mai 2004, sous la direction du métropolite Kirill.
Tant les Orthodoxes que les Catholiques-romains vénèrent saint Catherine, à qui cette église est dédiée.

Reportage TV en russe, sur internet :
http://www-download.1tv.ru/video/2006_05/1905061806.asf

Père Alexander Schmemann et le Rite Occidental

http://homepage.mac.com/gthurman/iblog/C931234280/index.html

Mercredi 10 mai 2006
Une des critiques qui est régulièrement débitée contre le Rite Occidental, c'est l'histoire que "le père Alexander Schmemann ne soutenait pas le Rite Occidental." La difficulté avec ce vieux ragot tient en 2 points.
D'abord, bien que le père Schmemann soit un honorable érudit dont les travaux méritent sûrement d'être étudiés (en particulier dans le domaine de la liturgie), devons-nous nous en remettre à ses opinions dans tous les domaines de l'Orthodoxie? Serait-il une sorte de "pape de l'Orthodoxie américaine" et infaillible en tout?
Et deuxièmement, dire que "le père Alexander Schmemann ne soutenait pas le Rite Occidental" est, dans les faits, incorrect. Il avait des critiques à émettre sur le Rite Occidental (et qui ne sont habituellement citées que partiellement, et donc se trouvent hors contexte sur divers sites internet), mais jamais au point d'un négativisme complet et d'un manque de soutien envers le Rite Occidental.
Ce que je peux proposer, c'est la citation suivante, telle qu'elle apparaît dans le vol. 24, #4 (1980) du magazine "St. Vladimir's Seminary Quarterly". C'est la dernière déclaration écrite que j'ai trouvée à ce jour, exprimant sous forme résumée la position du p. Schmemann au sujet du Rite Occidental :

"Quelque soit le futur du Rite Occidental, cela dépend, j'en suis convaincu, de la soif et de la faim pour la plénitude de la foi Orthodoxe et de rien d'autre. Dogmatiquement, ecclésiologiquement – et je l'ai déjà dit dans ces pages-ci il y a une vingtaine d'années – l'Orthodoxie n'a pas d'objection pour le Rite Occidental en tant que tel. Avoir une telle objection signifierait pour l'Eglise Orthodoxe la perte de sa prétention à l'universalité. Dès lors, la question n'est pas si un rite est Oriental ou Occidental. Ni l'Orientalisme ni l'Occidentalisme ne sont importants en eux-mêmes. La seule question est si un rite incarne adéquatement, manifeste et communique la Vérité éternelle et immuable, et donc s'il est Orthodoxe dans le plus profond sens de ce terme." (p. 269)
Posté à 16h08 par le p. Matthew Thurman. 3 commentaires.

Merci, père, pour cette communication édifiante. Bien qu'étant un relativement grand admirateur des travaux du p. Schmemann, le statut quasi "papal" qu'il a auprès de certains aurait probablement dû l'irriter au plus haut point.
"Dogmatiquement, ecclésiologiquement – et je l'ai déjà dit dans ces pages-ci il y a une vingtaine d'années – l'Orthodoxie n'a pas d'objection pour le Rite Occidental en tant que tel. Avoir une telle objection signifierait pour l'Eglise Orthodoxe la perte de sa prétention à l'universalité."
C'est précisément l'enjeu de tout ce "débat" sur le Rite Occidental – l'universalité de l'Eglise. Le p. Schmemann peut avoir ressenti quelques problèmes face à l'actuelle pratique du Rite Occidental, mais, in fine, il ne pouvait pas nier son intérêt et sa légitimité, et oui, ce témoignage à la catholicité qui appartient en propre à l'Eglise Orthodoxe Catholique.
Encore une fois, merci d'avoir posté ceci.
Ad multos annos, Pater
Ora pro me, quid peccator sum.
Sous-diacre Thomas Llizo
St. Michael Antiochian Orthodox Church (Western Rite), Whittier, CA
Robert Thomas Llizo, 11 mai 2006 - 21h09
http://robertthomasllizo.blogspot.com/


Nous ne devrions pas oublier que l'affirmation comme quoi le p. Schmemann n'aurait pas soutenu le Rite Occidental (WR) est fausse démontrée fausse dans la pratique via un autre point important : Il a aidé à compiler le Missel Orthodoxe [Orthodox Missal, version anglaise]. Dès lors, dans le sens le plus concret, au moins en une occasion, il nous a soutenus.
Posté par David Lewis 13 mai 2006à 16h47

Oui, et il est très intéressant de remarquer que les "critiques" savent mettre en lumière quelques critiques du p. Schmemann sans, dans le même temps, mettre en lumière son soutien, et dès lors défaussent complètement sa position. Le point mentionné par David est aussi crucial. Pour quelqu'un qui aurait soit-disant été aussi critique à l'encontre du Rite Occidental, pourquoi a-t'il perdu son temps à travailler à ses textes liturgiques, et à officier dans la Commission originelle de l'archidiocèse sur le Rite Occidental?
Posté par le p. Matthew Thurman 16 mai 2006 à 14h46


Mardi 9 mai 2006
Avec mes excuses à Adrian Fortescue..
[http://www.latin-mass-society.org/priestscholar.htm]
"Il n'y a rien qu'il faille dénoncer plus fortement que la moindre attitude hautaine des Byzantins envers leurs frères Orthodoxes de Rite Occidental. Les Chrétiens Orthodoxes de Rite Occidental ont absolument autant le droit à leurs vénérables liturgies et coutumes que nous aux nôtres. Elles ne sont en rien un compromis ou une ajoute fortuite à l'Eglise Orthodoxe. Elles en forment une partie intégrante et importante. Elles représentent les anciennes Eglises Orthodoxes Occidentales, ce qu'elles étaient avant que les schismes ultérieurs en arrachent tant de leurs membres. Leur position est exactement celle des grands Pères de l'Occident, Orthodoxe, mais pas Byzantine.
En fait, de la sorte, ils sont ceux qui sauvent la situation de l'Eglise universelle, en faveur de laquelle nous aussi nous sommes."

(une libre ré-écriture d'une citation de Fortescue sur les Eglises Orientales Uniates, appliquée au Rite Orthodoxe Occidental).
Posté par le p. Matthew Thurman à 15h35

Père Alexander Schmemann, entouré de son épouse Juliana et d'Alexandre Soljenitsyne

Monument pour saint Jean de Cronstadt, à Saint-Petersbourg

17 Mai 2006, 21:42
Kronstadt, 17 Mai, Interfax - Un monument à saint Jean de Cronstadt va être élevé en face de la maison où le saint a vécu.
"Ce plan a été conçu il y a 5 ans, lorsque le lieu de mémorial a commencé à être construit, qui s'étendra à partir du jardin public de Saint-André que le père Jean de Cronstadt empruntait pour rejoindre sa maison", a déclaré à Interfax Georgy Boiko, architecte du projet.
Le complexe inclura la rue piétonnière Andreyevskaya, que le père Jean empruntait pour aller à l'église, et une chapelle. Une plaque commémorative sera érigée à l'endroit où se trouvait à l'époque Saint-André, à présent détruite.
"La restauration de la cathédrale Saint-André n'a pas encore été bénie par le métropolite, et nous ne prévoyons que d'ériger un monument amovible, qui pourrait être déplacé au cas où l'église serait restaurée", a-t'il rajouté.
Le monument en bronze à la mémoire de saint Jean de Cronstadt a été conçu par le sculpteur Andrey Sokolov et l'architecte Boiko. Il appartient à la communauté de la cathédrale de Notre-Dame de Vladimir, et la communauté souhaite le donner à Cronstadt.

Saint Jean de Cronstadt, prie Dieu pour nous!

Conclusion du 4ème Concile général de la Diaspora

Le 4ème Concile général de la Diaspora s'est cloturé le 14 mai 2006, Dimanche de la guérison du Paralytique.
La journée a commencé par une Divine Liturgie solennelle présidée par le premier Hiérarque de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières, son éminence le métropolite Laurus. Il était entouré de 12 archipasteurs, 48 prêtres et 14 diacres.
Le sermon a été lu par un délégué d'Australie, le protopresbytre Nicolas Karipoff. Le p. Nicolas a lu l'Epître du 4ème Concile général de la Diaspora aux fidèles aimant Dieu, puis parla de l'aspect spirituel du travail du Concile. Il compara les sessions du Concile à la présence pleine de grâce du Seigneur avec les Apôtres sur le Mont Thabor. Le p. Nicolas a dit que chaque délégué devait rapporter la grâce reçue dans sa paroisse ou son institution ecclésiale, et expliquer la bonne nouvelle de ce qui a été accomplit. Le peuple Russe est comme le Paralytique de l'Evangile, qui des décennies durant a aspiré à la guérison de sa maladie, l'athéisme. Par Divine miséricorde, ce moment est à présent arrivé, et les enfants de l'Eglise Orthodoxe Hors Frontières doivent en rendre grâce à Dieu, et doivent faire leur possible pour ne plus jamais se détacher du Seigneur comme nous l'avons fait en 1917.
La réception de clôture du 4ème Concile général de la Diaspora a eu lieu après la Liturgie. Un discours y a été prononcé par son éminence le métropolite Laurus, l'archevêque Mark, l'évêque Agapit, et d'autres. Le protopresbytre Pierre Perekrestov, président du Comité d'Organisation, a rappelé l'énorme tâche accomplie par ses nombreux membres, et a exprimé sa profonde gratitude à chacun d'entre eux.
Les délégués se sont longtemps attardés après la fin de la réception, souhaitant partager leurs impressions et se congratuler mutuellement pour tout ce qu'ils avaient vu et entendu au cours des jours écoulés.
Bureau de Presse du 4ème Concile Général de la Diaspora.

17 mai 2006

LE SYNODE EPISCOPAL ERHF APPROUVE L'APPEL A RESTAURER L'UNITE AVEC LE PATRIARCAT DE MOSCOU

Il n'y a encore rien sur les pages officielles en anglais, alors voici une traduction de l'information obtenue via les agences de presse Russes :

Russian Church abroad backs reunion with Moscow Patriarchate
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1432
17 May 2006, 16:28
San Francisco, 17 Mai, Interfax - A San Francisco, la réunion du Synode des évêques de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières a approuvé la résolution proposant la réunification avec le Patriarcat de Moscou, indique l'ERHF sur son site internet officiel.
Le Synode va aussi adopter un décret sur l'interaction avec le Patriarcat de Moscou.
La Convention de toute la Diaspora de la semaine passée a convenu que "cette action créative doit culminer dans la restauration de l'unité depuis longtemps recherchée de l'Eglise de Russie," disait la résolution.


La nouvelle est aussi donnée par l'agence TASS :
ROCOR calls for restoring unity with Russian Orthodox Church
http://www.itar-tass.com/txt/eng/level2.html?NewsID=8327349
17.05.2006, 17.12
Résumé : à San Francisco, le Synode des évêques ERHF a approuvé la décision finale du 4ème Concile général en faveur de la réunification avec le patriarcat de Moscou.

Commémoration du génocide des Grecs du Pont ce 19 mai

Depuis 1994, la Grèce commémore tous les 19 mai le génocide des Grecs du Pont Euxin. Après le génocide Arménien de 1915, entre 1916 et 1923, les Turcs ont opéré un véritable nettoyage ethnique sur les rives du Pont-Euxin. Depuis le 11ème siècle avant Jésus-Christ, les Grecs y vivaient. 353.000 d'entre eux ont été massacrés durant ce génocide.
Les populations survivantes ne seront pas protégées par les autres nations européennes, et à Lausanne, les accords de 1923 consacreront la déportation des Grecs du Pont vers la partie libre de la Grèce, en particulier le nord du pays.
De nos jours, à Constantinople, devenue Istanbul, les rares Grecs encore vivants sont toujours plus poussés à l'exil par les discriminations, nottament la persécution religieuse. Dans l'indifférence habituelle de la communauté internationale, comme pour Chypre, etc. Les agences de presse ne cessent d'en parler. En vain. Prions pour celles et ceux qui y vivent.

merci à Christophe pour avoir attiré l'attention sur cet évènement
http://www.orthodoxie.com/2006/05/vendredi_journe.html


Communauté Hellénique locale :
Rue Omer Lefèvre, 40
B-6000, Charleroi
Tél/fax : 071.488.081

ancien site :


http://homeusers.brutele.be/hellas/index.htm



nouveau site :


http://pagesperso.laposte.net/grece/

MOSCOU - L'ORTHODOXIE OBTIENT L'UNANIMITE CONTRE LA TRISTE GAYPARADE : NO PASARAN!

Musulmans, Juifs et catholiques-romains, tous se sont joints à l'Eglise Orthodoxe pour obtenir l'interdiction de cette "parade". Voici quelques dépêches et résumés sur le sujet. Le maire et le conseil municipal sont aussi opposés. Et contrairement à chez nous, le pouvoir politique élu s'y oppose à tous les niveaux. Mais l'Europe, dont les "élus" ne représentent à présent plus qu'eux-mêmes et plus grand chose des aspirations réelles des peuples & nations, notre pauvre Europe, elle a un parlement et une commission qui eux sont pour ce genre de "parade". Et qui font pression sur la Russie pour accepter ces choses-là dans ses villes. Comme si la Russie n'avait pas d'autres problèmes plus importants à s'occuper. Il est légitime qu'ils refusent qu'on leur en rajoute – et jusqu'à preuve du contraire, ils sont encore souverains et maîtres chez eux. Et il est légitime pour nous de prier, que chez nous aussi on revienne à un brin de bon sens. Sans jamais confondre le mal et celui qui le commet – ce dernier ayant droit au repentir. "Oremus!"

Si la gay parade devait avoir lieu, les Moscovites Orthodoxes entreront en résistance
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1425
16 Mai 2006, 14:32

Moscou, 16 mai, Interfax – L'Union des Citoyens Orthodoxes dit que la protestation contre la gay parade soutiendra la politique démographique Russe.
"Le dernier communiqué du président de l'Assemblée Fédérale présente le problème démographique comme essentiel pour la souveraineté et la survie nationale de la Russie. Toute apologie de la perversion sexuelle, y compris la soi-disante gay parade, va en sens contraire du message du président," voilà ce que rapporte ce mardi la déclaration de l'Union.
Les auteurs du document sont convaincus que "si les autorités n'appliquent pas la loi pour empêcher la parade non-autorisée", les citoyens Orthodoxes Russes protesteront à son encontre "car ils ont à le faire pour soutenir la politique démographique du président."
La déclaration note aussi que la protestation contre la gay parade pourra s'exprimer "de manière légitime."
Les paroissiens des églises Orthodoxes devant lesquelles les homosexuels voudraient défiler "pourraient aider les services des forces de l'ordre contre cette marche illégale de 'non-traditionnels' en se tenant pacifiquement sur les trottoirs et en empêchant la parade de passer."
La déclaration de l'Union des Citoyens Orthodoxes affirme que seule une motivation religieuse, au contraire de toute motivation consumériste, serait à même d'accroître effectivement les naissances – l'expérience des pays Occidentaux et leur succès économique le prouvant.


15 Mai 2006, 15:02
La propagande pour l'homosexualité équivaut au suicide, dit un expert.
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1417
Moscou, 15 mai, Interfax - Serafim Melentyev, chef du World Development Institute, soutien fermement la déclaration de l'Eglise Orthodoxe de Russie sur l'inadmissibilité de la publicité en faveur de l'homosexualité.
"Faire de la promotion pour l'homosexualité, quand on prend en compte la situation démographique désastreuse du pays, cela équivaut au suicide, a déclaré le patriarche. A mon avis, c'est le terme le plus approprié," a dit Melentyev lors de la conférence de presse, ce lundi, à Moscou.
Il a rajouté que cela "devrait être la position non seulement de l'Eglise, mais de toute la société."
"Aujourd'hui, les Russes meurent. Et il est évident que les familles homosexuelles ne savent pas avoir d'enfants," a rajouté l'expert.
Le père Maxim Obukhov, chef du centre orthodoxe d'éducation médicale Zhizn ("Vie"), a dit lors de cette conférence de presse que l'homosexualité "n'était pas seulement une maladie, mais une pathologie sociale."

"C'est pourquoi il est inacceptable de faire où que ce soit de la promotion pour l'homosexualité. Parce que le nombre de personnes nées homosexuelles est très faible. Bon nombre de personnes se retrouvent impliquées à cause des mass media et de diverses organisations publiques", a rajouté le prêtre.


Un Chef Musulman Russe prédit de la violence si la gay parade est autorisée à Moscou
http://www.mosnews.com/news/2006/02/14/gayparade.shtml

14.02.2006 13:06 MSK (GMT +3), Updated: 13:06 MSK

MosNews
Les Musulmans Russes pourraient déclencher de massives et violentes protestations si les gays et les lesbiennes tentent de faire leur parade publique à Moscou ce printemps, a dit un le Chef Mufti Russe à Interfax ce mardi.
"Les protestations des musulmans pourraient être bien pire que ces fameux rassemblements à l'étranger contre les caricatures scandaleuses", a rajouté Talgat Tajuddin, le Chef Mufti de la Gouvernance Spirituelle Centrale pour les Musulmans de Russie.
Tajuddin a dit que les actions de protestation pourraient menacer physiquement les homosexuels.
"La parade ne devrait pas être autorisée, et s'ils viennent malgré cela dans les rues, alors ils devraient être rossés."
De plus, il a suggéré que les Orthodoxes devraient se joindre aux Musulmans pour frapper les homosexuels.
"Tous les gens normaux vont se joindre à nous – qu'ils soient musulmans ou Orthodoxes," a-t'il dit.
Le Mufti a rajouté que les gays et lesbiennes pouvaient faire ce qui leur plaisait, tant qu'ils restaient cachés, mais n'avaient pas le droit de faire des actions publiques massives.
"Les minorités sexuelles n'ont aucun droit, parce qu'elles ont franchi la ligne. La sexualité alternative est un crime contre Dieu," a rajouté Tajuddin.
Les activistes gays et lesbiennes avaient annoncé en juillet qu'ils introduiraient une demande d'autorisation pour des festivités publiques à Moscou en Mai. Si cela leur était accordé, ce serait la toute première fois qu'une telle parade aurait lieu dans la capitale Russe. La date projetée est le 27 mai 2006, anniversaire de l'abolition des lois soviétiques contre l'homosexualité, en 1993.
Les activistes ont déclaré qu'en cas de refus d'autorisation de cette marche, ils attaqueraient le maire de Moscou auprès de la Cour Européenne des Droits de l'Homme à Strasbourg.


Les autorités moscovites n'ont pas autorisé les Orthodoxes Chrétiens à protester contre le festival gay (en anglais) :
27 Avril 2006, 14:02
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1363

Les Catholiques-romains approuvent l'interdiction moscovite de la gay parade
13 Avril 2006, 11:32
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1293


****
Le Judaïsme dit clairement non à cette parade
http://www.lifesite.net/ldn/2006/mar/06033003.html
Le Grand Rabbin de Russie, Berl Lazar, a comparé l'offense que cette parade envisagée constituerait pour les Juifs pratiquants et tous les peuples de croyants du pays comme équivalente à ce que les musulmans ont ressenti avec les caricatures du prophète Mahomet vues dans les gazettes européennes. "Je vous assure que cette parade des homosexuels ne serait en rien moins offensante pour les sentiments des croyants que toutes ces caricatures dans les journaux," a-t'il dit.
Le Congrès des Organisations et Associations Religieuses Juives en Russie a publié une déclaration de soutien au maire Luzhkov, pour sa décision de la semaine dernière. "Une telle parade n'est pas une simple manifestation mais la propagation d'un péché," dit la déclaration par le président, Rabbi Zinoviy Kogan. "Nous sommes solidaires avec l'Eglise Orthodoxe de Russie, pas seulement pour le présent, mais aussi pour l'avenir de notre pays."

Voir d'autres articles en anglais sur www.lifesite.net:
Russian Jewish Leaders Join Orthodox in Supporting Moscow Mayor’s Ban on Gay Pride
http://www.lifesite.net/ldn/2006/mar/06032705.html
Russia’s Chief Rabbi: Perverse Gay Pride as Bad as Anti-Religious Cartoons
http://www.lifesite.net/ldn/2006/feb/06021706.html
Patriarch Alexis II: Homosexuality a "Vicious Deviation From God-Given Human Nature"
http://www.lifesite.net/ldn/2006/mar/06031706.html
(c) Copyright: LifeSiteNews.com
****

A lire sur le sujet : l'étude du père Marc-Antoine Costa de Beauregard :
Essai d’une interprétation Chrétienne de la question homosexuelle.

Exode 20,13 : "tu ne tueras pas" – la Russie veut abolir la peine capitale

Enfin un signe concret d'une réelle re-christianisation en cours en Russie? On peut et on doit l'espérer, et prier de toutes nos forces pour que cela soit bien une manifestation externe d'un mouvement interne, spirituel, profond. Deo gratias.

La peine de mort en Russie doit être définitivement abolie (assistante du président Poutine)
Agence de presse Novosti : 16/ 05/ 2006 21h47

Je résume et commente la nouvelle :
Mme Ella Pamfilova, assistante du président Vladimir Poutine et présidente du Conseil pour les institutions de la société civile et les droits de l'homme auprès du chef de l'Etat russe, a appelé à l'abolition rapide de la peine capitale.
Suite à un décret présidentiel en la matière, il y a depuis 10 ans un moratoire sur la peine de mort.
Mme Pamfilova a déclaré sa conviction de l'inutilité de la peine de mort dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme – ce que tout le monde peut constater en observant comment cela se passe aux USA et dans d'autres pays où cet acte, qui abaisse son pratiquant au niveau de celui ou celle qui a tué ou violé, n'a jamais amené à la moindre diminution de la violence générale, que du contraire.
"Tout argument selon lequel la peine capitale peut exercer un impact sur le niveau de criminalité ne tient pas debout et l'exemple des Etats-Unis en est la preuve" - "L'efficacité de la lutte contre le terrorisme et le crime s'explique par des mesures spéciales et régulières et cela ne justifie en aucune manière la nécessité du maintien (formel) de la peine capitale", a dit Mme Pamfilova.

Comme le disait m. D'Aloisio (voir conférence en vidéo sur cette page), Hitler, Staline, aussi monstrueux puissent avoir été leurs actes, sont nos frères en humanité, comme tout criminel.
Et comme je rajoutais à l'adresse d'un des conférenciers Chrétiens (mais hétérodoxe), qui rejettait cette évidence pourtant déductible de la simple lecture biblique, un criminel a droit au repentir. Et je précisais : le Mont Athos est rempli de saints moines qui ont été de fameux salauds, comme notre calendrier liturgique aussi (pensons à saint Bavon de Gand, saint Moïse le Noir, etc).
Bravo la Russie.

mise à jour de 13h40 :
Novosti nous apprend ceci
"Le rétablissement de la peine de mort en Russie n'aidera pas à résoudre le problème du terrorisme et de l'extrémisme, a estimé mercredi dans un entretien avec les journalistes le vice-président de la Douma Vladimir Pekhtine."
Et il insiste : La Douma ne lèvera pas ce moratoire, pas même pour le dernier terroriste survivant des massacres de Beslan.
Voir suite de cet excellent article

16 mai 2006

Orthodoxie et Europe : Roumanie et Bulgarie dans l'expectative pour 2007.

Ce qui est "étonnant", c'est que quand sont concernés des pays extra-européens, et pas seulement géographiquement parlant, au Parlement Européen, il se trouve toujours un tas de gens "élus" à pourtant soutenir sans réserve ces adhésions-là. Au grand mécontentement de la majorité de la population européenne. Par contre des pays qui sont eux bel et bien européens géographiquement, historiquement et sociologiquement parlant, mais qui ont le "malheur" d'être restés Chrétiens, et qui plus est au plus haut niveau, puisqu'Orthodoxes, ceux-là, les difficultés continuent. Et à quelques mois de l'entrée prévue, on est beaucoup plus sourcilleux sur ce qui n'a pas encore été accomplit chez eux que chez certains pays d'Europe orientale dont les anciens leaders, très liés aux anciennes dictatures, n'ont pourtant pas été si tracassés que ça. Et quand on voit d'où ils viennent, c'est un vrai miracle d'en être déjà si près..
Un pays comme la Roumanie, qui souffre depuis plusieurs mois de terribles inondations et dont le budget est nécessairement en mauvais état vu la solidarité interne à rétablir, les infrastructures à reconstruire, etc, a moins droit à l'indulgence que d'ex-collabos de dictatures. Surprenant, non?

Romania, Bulgaria on track for EU membership
16/05/2006 - 2:27:10 PM
http://www.breakingnews.ie/
La Commission Européenne a déclaré aujourd'hui que la Roumanie et la Bulgarie étaient sur la voie pour rejoindre l'Union Européenne le 1er janvier 2007, comme planifié, mais qu'elles devaient aussi accélérer les réformes dans divers domaines.
"La possibilité d'être prêt en 2007 est réalisable, mais c'est à ces 2 pays de tenir leurs engagements," a déclaré à Strasbourg, Jose Manuel Barroso, président de la Commission Européenne.
Il a ajouté que le pouvoir exécutif Européen évaluerait à nouveau début Octobre les progrès de ces pays.


Voir aussi :
Bulgaria and Romania to be urged to speed up reform
16/05/2006 - 10:51:29 AM
http://www.breakingnews.ie/
[..]
La Bulgarie a réduit le nombre de dossiers problématiques de 16 à 6, mais n'a pas encore accomplit toutes les réformes exigées. La Roumanie a encore 4 dossiers à problèmes en cours, essentiellement techniques.
[..]


Eglise Orthodoxe de Bulgarie :

http://bulch.tripod.com/boc/mainpage.htm


http://en.wikipedia.org/wiki/Bulgarian_Orthodox_Church









Eglise Orthodoxe de Roumanie :

http://www.patriarhia.ro/

http://www.mitropolia-paris.ro/

http://en.wikipedia.org/wiki/Romanian_Orthodox_Church

RESOLUTION FINALE CONCILE ERHF 13 mai 2006

SAN FRANCISCO: 13 Mai 2006

RESOLUTION du 4ème Concile général de la Diaspora sur le Ministère et la Mission de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières

Nous, les participants au 4ème Concile Général de la Diaspora, étant rassemblés à San Francisco, ville préservée par Dieu, en la présence bénie de la Protectrice de la Diaspora Russe, l'Icône Kursk-root de la Mère de Dieu, et des saintes reliques de saint Jean de Shangai et San Francisco, ayant écouté les conférences et exposés au sujet la vie de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières dans le monde moderne, exprimons notre opinion conciliaire sur les questions vitales pour notre vie ecclésiale.

Tout au long de l'histoire de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières, ses évêques, théologiens et penseurs ont sans cesse insisté sur le fait que le ministère de l'Eglise Hors Frontières dans le monde était inspiré par les nobles idéaux spirituels de la Sainte Russie, ayant pour pierre angulaire l'accomplissement du témoignage du Christ sur l'amour envers Dieu et l'humanité. Nous reconnaissons être consacrés à l'esprit missionnaire des saints Serge de Radonège, Etienne de Perm, Job de Pochaev, Germain d'Alaska, Innocent de Moscou, Nicolas du Japon, Tikhon de Moscou, et Jean de Shangaï et San Francisco. Nous faisons appel aux enfants de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières pour conserver avec amour la dévotion à cet esprit, par la Foi, la parole, et dans la vie de chacun, à rendre témoignage de la Sainte Orthodoxie dans le monde qui nous entoure, et à agir avec responsabilité dans l'Eglise.

Nous appelons les enfants de l'Eglise à garder la fidélité envers notre hiérarchie, se souvenant des paroles de saint Cyprien de Carthage : "là où est l'évêque, là est l'Eglise."

Le coeur spirituel et la source de la force de vie de l'Eglise est le sacrifice Eucharistique non-sanglant et salvifique du Fils de Dieu, pour tous, vivants et morts. Dans l'Eglise, au saint Autel, et dans la prière ecclésiale commune, l'Eglise terrestre et l'Eglise céleste s'unissent; au Divin Autel sont présents les gens et les Anges et les Saints. Nous appelons à la renaissance de la vie Eucharistique, nous appelons à prendre conscience qu'en participant aux Saints Dons, nous nous unissons avec le Christ, et par Lui, avec l'Eglise Universelle.

Nous appelons à la renaissance à l'intérieur de la conscience conciliaire des pasteurs et du troupeau de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières, du noble idéal de la communauté ecclésiale et de la paroisse. Il n'y a que la paroisse qui se comprend comme étant la structure originelle de l'Eglise Universelle et une partie inséparable du Corps du Christ qui aura la force pour lutter contre ce qui nous fait obstacle pour notre salut – le mal et le péché. Seule la paroisse qui se souvient que ses racines remontent à l'époque des Actes d'Apôtres peut adopter les mesures nécessaires pour rencontrer les besoins spirituels de la jeunesse, pour faire preuve d'amour miséricordieux envers le malheureux et le nécessiteux.

Nous, les délégués du 4ème Concile général de la Diaspora, reconnaissons avec profonde gratitude le vivant et vital ministère que les femmes de l'Eglise Hors Frontières accomplissent dans les paroisses et autres institutions de notre Sainte Eglise, et nous appelons tous les laïcs à apporter leur aide aux pasteurs dans leur très difficile "podvig". [combat ascétique]

Nous appelons à fonder une Commission de la Jeunesse, dépendante du Synode des Evêques, dans le but d'être un organe de coordination pour toute la diaspora. Autorisant cette Commission à examiner l'opportunité d'ouvrir partout les écoles non seulement les samedis et dimanches, mais aussi d'ouvrir des établissements Orthodoxes d'éducation, où la jeune génération recevrait une éducation tant générale qu'Orthodoxe, qui servirait à la renaissance de la culture Russe Orthodoxe.