"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

10 juin 2006

Ce Vent souffle où Il veut

"Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous réunis. Soudain retentit du ciel un fracas semblable à celui d'une bourrasque de vent et ce bruit remplit toute la maison où ils étaient assis. Alors ils virent paraître comme des langues de feu qui, se partageant, vinrent se poser sur chacun d'eux. Ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler des langues étrangères selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. Or, en ce moment, séjournaient à Jérusalem des Juifs et des hommes pieux, originaires de toutes les nations qui sont sous le ciel. A ce bruit, ils accoururent en foule, tout interdits de ce que chacun entendait parler sa propre langue. Hors d'eux-mêmes, ils manifestaient leur stupéfaction : "Hé quoi! tous ces gens qui parlent, ne sont-ils pas Galiléens? Comment se fait-il alors que nous les entendions parler chacun notre langue maternelle? Parthes, Mèdes, Élamites, gens de Mésopotamie, de Judée, de Cappadoce, du Pont et d'Asie, de Phrygie et de Pamphylie, d'Égypte et des provinces de Libye voisine de Cyrène, pèlerins de Rome, Juifs ou prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons proclamer dans nos langues les merveilles de Dieu!"
Livre des Actes d'Apôtres, 2,1-11


"Vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu le Christ", chantons-nous à chaque Baptême, en citant Saint Paul dans son Epître aux Galates (3, 27). La vie Chrétienne, ou plutôt, pour parler comme Saint Paul et comme Nicolas CABASILAS (père de l'Eglise qui vivait au 14ème siècle), la vie en
Christ ne consiste pas seulement à mettre en pratique les Commandements de Dieu : ceci est demandé à un Juif et à un Musulman autant qu'à un Chrétien.
Il s'agit, en outre, il s'agit surtout, comme nous le rappelle Saint Paul dans l'Epitre aux Romains (6, 5), de devenir "une même plante", "symphytoï " avec le Christ afin qu'Il demeure en nous et nous en Lui (Jean 6, 5 et 17, 23). "Je suis le cep, vous êtes les sarments" a dit le Christ Lui-même à Ses disciples (Jean 15,5).
Cette intégration du Chrétien au Corps du Christ se réalise par l'onction du Saint Esprit : "Vous possédez une onction (en grec "chrisma") reçue du Saint (1 Jn 11, 20); "Celui qui nous affermit avec vous en Christ et qui nous donne l'onction (chrisma), c'est Dieu" (2 Co 1, 21).
Le mot grec "chrisma", employé tant par Saint jean que par Saint Paul, renvoie aussitôt à "Christos" (en grec, "oint") et nous rappelle que l'onction du Saint Esprit, le don du Saint Esprit, le don de Pentecôte nous intègre au Christ, nous unit au Christ, sur Qui, en Qui, repose l'onction du Saint Esprit, onction Qui fait de Lui le "Oint" - "l'Esprit de Dieu est sur moi. Il m'a oint" - Il m'a fait Christ - "pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres" (Is. 61, 2). Le Christ fait don de cette même onction, de cette "chrismation" à Ses disciples pour faire d'eux des "christoi", des "oints", des christs, des Chrétiens. C'est ce don que chacun de nous a commencé à recevoir en remontant des eaux du Baptême lorsqu'il reçût le "sceau du don du Saint Esprit" dont nous avons été scellés par le Saint Chrême, par l'onction, par notre "chrismation". Cette chrismation a donc marqué le début de notre Pentecôte personnelle, c'est-à-dire l'actualisation pour chacun de nous, la réception par chacun de nous aujourd'hui, du don fait à l'Eglise toute entière le jour de la Pentecôte.
Ce don, nous l'entretenons et le ranimons par la soif et l'espérance de toute une vie tendue vers cette "acquisition du Saint Esprit" qui, Saint Séraphin de Sarov nous le rappelle, en est le but même et lui donne tout son sens.
Nous l'entretenons et le ranimons en Eglise, chaque fois que nous participons sincèrement à la Divine Liturgie, chaque fois que nous communions aux Saints Mystères, avec "crainte de Dieu, foi et amour".
C'est, en effet, par la communion eucharistique que nous entrons en Christ et Lui en nous : "celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en Moi. et Moi en lui" (Jn 6, 56). Et c'est l'œuvre de l'Esprit qui change le pain et le vin en Corps et Sang du Christ afin de changer chacun de nous qui, en communiant, devient membre de ce même corps.
C'est ainsi que le Saint Esprit, en nous unissant corps et âme à Celui qui est "l'image du Dieu invisible" (Col. 1, 15), "le resplendissement de Sa gloire et l'empreinte de Sa substance" (Hb. 1,3), rend de plus en plus brillante l'image de Dieu en chacun de nous, de sorte que "nous soyons transfigurés de gloire en gloire en cette même Image par le Seigneur qui est Esprit" (2 Co. 3, 18), "jusqu'à ce que nous parvenions tous ensemble à l'unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'adultes, à la taille du Christ dans sa plénitude" (Ep 4, 13).
Croître en Christ, Image parfaite de Dieu, pour réaliser pleinement cette ressemblance selon laquelle nous avons été créés, tel est le but de la vie que nous pourrons atteindre dans la mesure où nous supplions sans cesse le Père d'insuffler en nous Son souffle, Son Saint Esprit, pour projeter en nous l'Image du Fils, nous rendre ainsi de plus en plus semblable à notre Divin modèle et ainsi "nous unir à la Divine Beauté" (kondakion du Dimanche de l'Orthodoxie), bref nous Christifier.
Père Cyrille Argenti

09 juin 2006

Exposition d'icones à Wavre

Association Icône Contemporaine - Madame Irina Gorbounova

Exposition des travaux de l'Académie de l'Icône
samedi 24 juin et dimanche 25 juin de 14 à 17 h30
Centre Pastorale de Wavre, 67 Ch de Bruxelles, 1300 Wavre

Programme de l'exposition:
premier cycle: étude de rochers, eau, arbres et palais
deuxième cycle: étude de drapés
Exposition d'Icônes contemporaines

Conférences-débat:
samedi 24 juin à 14 h 30
" Que peut-on attendre de l' icône dans l'Eglise?"

dimanche 25 juin à 14h30:
"La vision spirituelle et l'icône", et visite commentée de l'exposition.

Marie-Louise WDG

Synaxe des saints de Belgique
(saints Amand, Lambert, Géry, sainte Gudule de Bruxelles, saints Bavon, Remacle, Hubert,
saintes Gertrude de Nivelles et Godelieve, sous la protection de l'archange saint Michel)
Icône d'Irina LOMAX-GORBOUNOVA

Ecole d'iconographie "Svet"
http://www.svetlumen.org/

Mgr Christodoulos en faveur de l'unité Chrétienne

Par PENI HALATSI
Vendredi 9 juin 2006
Lors de sa visite au Conseil Oecuménique des Eglises (WCC), le chef de l'Eglise Orthodoxe de Grèce a exhorté les Chrétiens de diverses dénominations à accélérer la coopération en faveur de l'unité. "Si l'Eglise ne parle pas des valeurs éthiques universelles, qui le fera?", a dit l'archevêque. Il a aussi dit que les efforts pour promouvoir l'unité étaient mis en péril par le prosélytisme de groupes Protestants dans les régions traditionnellement Orthodoxes.

[pour rappel, grosso modo toute l'Eglise du premier millénaire était Orthodoxe, donc toute la planète est à considérer comme "traditionnellement Orthodoxe", pas uniquement les actuels pays où l'Eglise est de rite byzantin. Jean-Michel]

Mgr Basile, nouvel évêque dans l'Exarchat Russe du patriarcat de Constantinople

Fin prévisible du "problème Sourozh". Prions, prions, que ces troubles qui remontent à 2002 déjà puissent enfin cesser. On ne convaincra jamais le monde de la vérité du Christ avec ces incessantes divisions et bisbrouilles de juridictions et querelles intestines.

Décision pour Mgr. Basile de Sergievo
par PENY HALATSI
09-06-2006

Le Saint Synode du Patriarcat Oecuménique a examiné l'appel de Mgr. Basile de Sergievo au Patriarcat Oecuménique. Selon l'agence "Orthodoxie", en prenant en considération les canons 9, 17 et 28 du 4ème concile oecuménique, il a décidé à l'unanimité de l'accepter dans la juridiction du Patriarcat Oecuménique et de le nommer dans l'Exarchat du Patriarcat Oecuménique pour les paroisses de tradition russe en Europe occidentale.


Lire toutes les références dans ce dossier du site "orthodoxie.com":
http://www.orthodoxie.com/2006/06/mgr_basile_acce.html

Le prélat Orthodoxe déposé rejoint le Patriarcat Oecuménique – Varsovie (ENI).
Le chef de l'Eglise Orthodoxe Russe en Grande-Bretagne, déposé, a défendu sa décision de transfert vers le patriarcat Oecuménique de Constantinople, dont le siège est à Istanbul, après que le Saint-Synode de ce dernier l'aie officiellement accepté. "J'ai fait appel à eux pour les rejoindre et ils m'ont à présent accepté selon leurs propres termes," a dit l'archevêque Basil, qui dirigeait jusqu'à récemment le diocèse de Sourozh, nom que porte la section Britannique de l'Eglise Orthodoxe Russe. Basil s'est exprimé après l'annonce de son acceptation par le Saint-Synode du patriarcat Oecuménique. Il dit qu'il s'attend à ce qu'au moins la moitié du clergé des 30 paroisses de l'Eglise Orthodoxe Russe en Grande-Bretagne le rejoigne.
[465 words, ENI-06-0463]
ENI Online - www.eni.ch
Ecumenical News International
PO Box 2100
CH - 1211 Geneva 2
Switzerland

Collaborer ou rompre avec le Vatican? Un appel Russe au contre-uniatisme!

"L'Union des Citoyens Orthodoxes" appelle Alexis II à rompre toute relation avec le Vatican et à lancer l'oeuvre missionnaire en Europe et en Amérique
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=233
23 Août 2005, 10h14
Moscou, 23 Août, Interfax – Les Uniates devenant plus actifs en Ukraine, le public Orthodoxe a lancé un appel au patriarche Alexis de Moscou et Russie à arrêter toutes les relations avec l'Eglise Catholique-Romaine et à entamer l'oeuvre missionnaire en Europe et Amérique.
"Il est nécessaire d'accepter au sein de l'Eglise Orthodoxe toutes les communautés Vieilles Catholiques qui souhaitent s'y adjoindre, de fonder une école Orthodoxe Russe pour former du clergé de rite Latin pour servir en Europe et en Amérique, et y développer un intense effort missionnaire," explique l'appel de l'Union des Citoyens Orthodoxes au patriarche Alexis.
Les auteurs de l'appel, dont le texte a été communiqué à Interfax, pensent que toutes les relations avec le Vatican devraient être rompues, car on pense que l'Eglise Catholique-Romaine ne les utilise que pour ses propres intérêts.
"A notre avis, le moindre accord avec l'ECR dessert exclusivement les intérêts du Vatican et empêche l'Eglise du Christ d'accomplir la mission ordonnée par le Seigneur. Il n'y a qu'un seul moyen de battre un tricheur professionnel – ne pas s'attabler avec lui," maintien l'Union Orthodoxe des Citoyens.


Des Grecs-Catholiques [Uniates] tentent de s'emparer d'une église orthodoxe dans le diocèse de Lvov.
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1524
05 Juin 2006, 12:43
Moscou, 5 Juin, Interfax – Dimanche, des Grecs-Catholiques ont tenté de s'emparer de l'église Saint Jean le Baptiste dans le village de Shandrovets, région de Lvov. L'église appartient à l'Eglise Orthodoxe d'Ukraine (patriarcat de Moscou), a indiqué ce lundi à un correspondant d'Interfax une source de l'administration diocésaine de Lvov.
Les paroissiens ont défendu leur église. Les autorités diocésaines pensent, cependant, que les représentants de l'Eglise Grec-Catholique Ukrainienne vont continuer leurs intrusions.


La reprise de l'uniatisme dénoncée l'an dernier est donc plus que jamais d'actualité. Qui pourrait croire à une once de bonne intention de la part du chef unique et suprême de leur "boutique"? Et les discussions théologiques? Mais à
peine ont-ils signés un texte - comme à Balamand en 1993 - qu'ils le renient publiquement! Ou qu'ils font intervenir en sous-main quantité de leurs "théologiens de supermarché" pour tenter de donner un autre sens à ce qu'ils ont signé, et ainsi vider de sa substance. Le père Hervé Legrand, O.P, n'a pas cessé de le démontrer, vis-à-vis de sa propre Eglise. Les actes comme les paroles, tout le démontre, rien n'a changé en vérité depuis 1054 et la fondation de cette nouvelle Eglise à côté de Rome, sur les ruines de l'antique et sainte Eglise Romaine.
Commentaires sur "Balamand 1993" :
en anglais
en allemand
en français
Vatican & Filioque, par Jean-Claude Larchet.
L'Apôtre Pierre et l'évêque de Rome, par le p. Nicolas Afanassieff.
Volonté ferme du Vatican et de ses Uniates de
créer un faux patriarcat en Ukraine

Lire aussi sur Zenit.org, le site d'information du Vatican, ces 3 textes de l'évêque "suprême et unique de l'Eglise du Vatican sur toute la terre", Benoît XVI, de ce 7 juin 2006. Pas l'ombre d'un doute, il n'a pas l'intention de revenir demain à la Foi apostolique. Ni demain ni après. Qui chez les Orthodoxes peut encore avoir la moindre illusion en la matière? Qui pourrait croire à une volonté d'unité? Coopérer pour défendre la vie et l'éthique, éventuellement oui... si on est 100% certain que ça n'est pas détourné en faveur de cet Etat-Eglise. Mais pour le reste,faut-il coopérer avec celui qui persiste mordicus dans l'erreur? Et jusqu'à quel point, et comment? Ces questions méritent d'être posées, non?
http://www.zenit.org/french/visualizza.phtml?sid=90526
http://www.zenit.org/english/visualizza.phtml?sid=90531
http://www.zenit.org/english/visualizza.phtml?sid=90536

Moscou : main droite de saint Jean-Baptiste


07 Juin 2006, 16:57
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1538

Moscou, 7 Juin, Interfax – La main droite du saint prophète Jean le Baptiste, une relique orthodoxe, est arrivée ce mercredi vers 16h à Moscou, en provenance du Montenegro.
De nombreux représentants du clergé Orthodoxe étaient présents pour accueillir la relique à l'aéroport Vnukovo-3, d'après un correspondant d'Interfax.
Après une courte prière, la main droite sera transportée par un convoi vers l'église du Christ Sauveur pour y commencer une célébration solennelle.

Voir les photos (c) sur le site de l'agence Itar-TASS :
http://www.itar-tass.com/txt/eng/level2.html?NewsID=9681308


Moscou : des milliers de gens font la file nuit et jour pour vénérer la main droite de Saint Jean le Baptiste
13 Juin 2006, 14:22
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1555

Moscou : en une semaine, plus de 250.000 fidèles ont vénéré la main de saint Jean le Baptiste
15 Juin 2006, 17:06
Article Interfax (en anglais)
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1574
et :
http://france-russie-orthodoxie.blogspirit.com/
.

08 juin 2006

L'oeil de Moscou


Désolé, messieurs les candidats James Bond, mais le titre de ce message n'avait bien entendu rien à voir avec le sujet du message précédent.
Mais "Fleur' vous tient à l'oeil, sacrébonsoir! :-)

Entrevue du metr. Laurus (ERHF) à propos de la réunification avec le patriarcat de Moscou

Ad Orientem: More on ROCOR & the MP

Le métropolite Russe aux Etats-Unis d'Amérique
salue l'unité avec le patriarcat de Moscou.

Itar-Tass

JORDANVILLE, NY, 6 Juin (Itar-Tass) – Le premier hiérarque de l'Eglise Orthodoxe Hors Frontières (Rocor / ERHF), le métropolite Laurus, voit un signe de la miséricorde du Seigneur dans les résultats du récent concile général de la Diaspora et du Concile des évêques qui ont adopté une ligne directrice pour la réunification canonique et eucharistique avec l'Eglise Orthodoxe de Russie dépendant du patriarcat de Moscou.

Lors d'une entrevue exclusive avec l'agence de presse Itar-Tass accordée au monastère Holy Trinity à Jordanville, NY, son éminence Laurus a déclaré qu'il était heureux de voir ces résultats.


Il a cependant indiqué qu'il ne pouvait pas dire où, quand et comment la réunification tant attendue pourrait avoir lieu.

"Nous n'avons pas encore discuté de quoi que ce soit sur le sujet," a déclaré son éminence, parlant de lui-même et des autres hiérarques de l'ERHF.
En tout cas, il présume qu'une commission bilatérale de négociations va bientôt se réunir.
La commission a le pouvoir de mettre au point les détails sur l'Acte de communion canonique entre les 2 Eglises et de régler quelques problèmes en suspens.
Les membres de la commission auront aussi à établir la procédure pour la signature du document, car son éminence Laurus pense qu'une cérémonie particulière devra être organisée pour ce faire.
Il n'a pas voulu discuter en détail les problèmes qui nécessitent encore un accord, mais a pointé l'oecuménisme – la pratique de relations avec eux et les assemblées internationales majeures avec des Chrétiens de toutes dénominations.
De telles pratiques "posent des questions récurrentes", a dit son éminence. L'ERHF rejette ces relations.
Il a rajouté ne pas trouver convaincantes toutes les références sur le poids que le dialogue avec les diverses confessions donnerait apparemment pour défendre les positions de l'Orthodoxie Orientale.
Son éminence Laurus a dit qu'il suffisait de rappeler qu'aucun des partenaires de ce dialogue fictif n'avait changé et adopté les positions du Christianisme Orthodoxe au cours des décennies passées.
Quant à l'aide fournie par les organisations oecuméniques, elle semble très sélective, a-t'il dit. Rajoutant qu'étonnamment, le Conseil Mondial des Eglises n'a rien fait pour aider les Chrétiens opprimés dans l'ancienne Yougoslavie, et en premier lieu les Serbes du Kosovo, qui sont Orthodoxes.
Son éminence Laurus s'est aussi montré prudent lorsqu'il a évoqué la reprise des contacts entre le patriarcat de Moscou et le Vatican.
Par exemple, il croit qu'une visite pontificale [vaticane] en Russie – quelque chose que le Vatican a cherché à organiser déjà sous le pontificat du pape Jean-Paul II – pourrait avoir un mauvais impact sur les relations entre le patriarcat de Moscou et l'ERHF.
Cependant, son éminence Laurus a expliqué qu'il n'avait pas de pouvoir personnel pour décider un ralentissement des étapes du processus de réunification, disant que le plein pouvoir en la matière relevait du Concile des évêques.
Il a néanmoins indiqué que l'information dont il disposait ne suggérait pas l'existence du moindre plan précis concernant un possible voyage pontifical [du Vatican] en Russie.
Son éminence Laurus a confirmé que les hiérarques de l'ERHF pensent qu'il serait logique de couronner le processus de réunification par la convocation d'un Concile de toute l'Eglise de Russie.
"Notre peuple, nos évêques vivent avec cet espoir en leurs coeurs," a-t'il rajouté.

L'ERHF a ses propres paroisses sur le territoire canonique de l'Eglise Orthodoxe de Russie dépendant du patriarcat de Moscou, et aimerait bien les conserver après l'officialisation de la réunification, a dit son éminence Laurus.
Cependant, il a bien clairement dit que le Synode Hors Frontières était prêt à régler le moindre problème qui pourrait surgir en la matière.
Son éminence Laurus a déclaré que le rapprochement, après la tragique division qui est apparue dans l'autrefois unie Eglise Orthodoxe de Russie durant les décennies de règne Bolchevique, aurait des effets qui iront bien au-delà des frontières de l'Eglise en elle-même. Cela indiquerait le relèvement moral de la société, a-t'il dit.

Son éminence Laurus a réaffirmé que, en ce qui la concerne – quoique son pouvoir ne soit universel – l'ERHF est prête à aider partout dans le monde à améliorer l'attitude envers la Russie.

Posté par "Ad Orientem", Mardi 6 juin 2006 23h54

******
Après le Concile de l'Eglise orthodoxe russe à l'étranger San Francisco: quelques documents
http://www.orthodoxie.ch/p/2004-2005/news_16.shtml

Le prince héritier Philippe de Belgique attendu en Russie fin juin

SAR le prince Philippe en visite auprès de nos troupes, en maintien de la paix au Kosovo (Serbie)


BRUXELLES, 7 juin - RIA Novosti. La visite du prince héritier Philippe de Belgique en Russie prévue pour les 26-30 juin favorisera la réalisation des ententes du sommet Russie-UE de Sotchi, a déclaré mercredi à Bruxelles le vice-président du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Vassili Likhatchev.

lire la suite :
http://fr.rian.ru/russia/20060607/49184777.html

Prions pour que notre bon prince héritier puisse lui aussi marcher sur les pas de son oncle de bienheureuse mémoire dans le domaine spirituel, et, à l'instar d'un certain prince héritier d'Outre-Manche, se tourner vers les racines spirituelles de notre pays...

"Dieu et mon roi!"

07 juin 2006

Orthodoxie Occidentale - La véritable étendue des Décrets Russes

Western Orthodoxy: The True Extent of the Russian Decrees

S'il est un fait quasiment inconnu parmi les Orthodoxes actuels concernant toutes les parties de l'Eglise (qui est Une), c'est bien l'enracinement doctrinal du Rite Occidental pour l'Orthodoxie Orientale.
Pour l'Occident, c'est évident : nos Pères et Mères d'Occident étaient Orthodoxes, donc beaucoup de ce que notre Eglise a produit avant le Schisme est réutilisable tel quel. Mais pour l'Orient, qui ignorait déjà l'Occident à l'époque, les siècles n'ont rien arrangé. C'est le grand élan missionnaire des Russes, au 19ème siècle, qui changera les choses. Radicalement. Sans retour en arrière possible.
Parce qu'aujourd'hui, en 2006, du fait de ces décrets qui n'ont jamais été rejettés par les autres Eglises Orthodoxes, et même plus, sont appliqués par certaines et non des moindres telles que le Patriarcat d'Antioche (le véritable Siège de saint Pierre!), plus personne, plus aucun évêque Orthodoxe canonique, nulle part, ne peut décrêter un interdit. Il peut dire que pastoralement, là où il se trouve, cela pourrait ne pas être approprié. Mais pour que cela soit le cas, il ne doit pas se trouver en Occident, et surtout en Europe. Puisque c'est ici que tout est né. Et que donc, la légitimité de son utilisation y est au plus haut..

Voyons ce bref survol des "décrets russes" avec ce texte clair et précis d'un site Orthodoxe Occidental Antiochien.

Jean-Michel




saint Tikhon de Moscou, célébrant la Liturgie.
Il est à la base de l'actuel "Rite de Saint Tikhon", Liturgie utilisée dans le Vicariat Orthodoxe Occidental du Patriarcat d'Antioche
Saint Tikhon, prie Dieu pour nous!






La véritable étendue des Décrets Russes

L'Eglise Orthodoxe de Russie qui a examiné la Messe Romaine et le Livre de Prière Commune a en fait accordé une bien plus grande latitude [à leur sujet] que ce qui est généralement mentionné.

1. Romain.
Lorsque l'Eglise Orthodoxe de Russie a approuvé pour la première fois une liturgie de Rite Occidental, le texte résultant était une forme à peine modifiée du Missale Romanum de 1570. Le dr. J.J. Overbeck (ora pro nobis!) a publiquement insisté pour seulement 2 changements textuels à la Messe "Tridentine" :
Suppression du "filioque" et remplacement de la prière "Supra quae proptio" par une épiclèse "descendante". L'Eglise de Russie a sagement retenu cette prière, et a inséré l'épiclèse dans le "Supplices te rogamus".
(ce texte semble en être une traduction en anglais... avec des modifications postérieures; si quelqu'un a quelqu'information certaine, merci de me le signaler). Le dr. Overbeck semble ne pas avoir demandé de traduction différente pour le terme "mérite"

Le dr. Overbeck a aussi demandé que, "les Heures canoniques soient purifiées des maculations papistes; et qu'elles soient dites dans toute leur ampleur par le clergé régulier (moines), mais le 'ritu paschali' par le clergé séculier." Ceci devrait répondre à la question posée sur ce blogue :
est-ce qu'un bréviaire séculier pourrait être approuvé pour le Rite Occidental?
(Le p. Jack Whitbrock, prêtre Antiochien de Rite Occidental en Nouvelle Zélande, a compilé une révision Orthodoxe du Missale Romanum.)

On peut ne pas être d'accord avec les idées du dr. Overbeck – l'Eglise de Russie elle-même ne l'a pas été – mais ses propositions qui sont aux origines modernes de l'Orthodoxie de Rite Occidental méritent discussion.

2. Anglican.
Non seulement les "Commentaires russes sur le Livre de Prière Américain" ont établit des directives précises pour l'adaptation de la liturgie de la Communion Anglicane pour l'usage Orthodoxe, mais ils ont aussi approuvé bien plus du "Livre de Prière Commune" [BCP] que ce qui n'en est utilisé actuellement dans l'Orthodoxie de Rite Occidental. Tout en indiquant les modifications requises à apporter à "l'Ordre pour la Sainte Communion" et aux Matines/Vêpres – modifications que tant Antioche que l'Eglise Hors Frontières ont intégralement appliquées – ils ont aussi approuvé des sections entières du BCP (version 1892)
sans la moindre modification que ce soit à y apporter:

Il n'y a visiblement rien qui soit ouvert à une objection de niveau dogmatique dans les

"Prières et actions de grâce en diverses occasions" qui sont contenues dans le American Prayer Book [1892 BCP], étant en partie communes à celui-ci et à la version Anglaise du livre, et en partie spécifique à celui-ci... Il peut être dit la même chose des offices placés après le rite des funérailles : - rite de rentrée de la femme à l'église après l'accouchement
Formulaire de prières à utiliser en mer
Formulaire de prières lors de la visite aux prisonniers
Formulaire de prières et d'action de grâce pour les fruits de la terre en automne
Prières familiales du matin et du soir.

En d'autres mots, non seulement cette liturgie et ces Heures peuvent êtres adaptées sans crainte de se voir taxés de "Cranmerien / Protestant", mais ces parties-là pourraient être utilisées telles quelles pour la prière. (le document donne aussi des directives pour la révision d'autres Offices du BCP de 1892, comme par exemple l'Ordination, mais à ma connaissance elles n'ont pas encore été entreprises). Cette autorisation est souvent ignorée losque l'on discute à propos du Rite Orthodoxe Occidental.

Sous-diacre Benjamin Johnson, 25 mai 2006, 02h34am

Le patriarche Théophile de Jérusalem en visite à Athènes

http://news.ert.gr/en/6/18454.asp
07 Jun 2006 11:32:00

Sources: ΝΕΤ- ΝΕΤ 105.8
Pour sa première visite officielle à Athènes, le patriarche Théophile de Jérusalem a eu des entretiens avec le premier ministre Kostas Karamanlis et avec Dora Bakoyannis [Affaires Etrangères?]. Le patriarche a mis les dirigeants politiques au courant sur les efforts accomplis pour surmonter les problèmes posés par sa non-reconnaissance par Israël. Aucun commentaire n'a été fait suite à ces rencontres. Cependant, selon une information, le ministre des Affaires Etrangères a exprimé le soutien sans réserve du gouvernement Grec aux efforts du patriarche.

Football et prostitution – et si on parlait un peu des "clients"?


Parmi les Chrétiens (dans et hors de l'Orthodoxie), un fort mouvement de réprob
ation s'est fait jour concernant la manière dont les organisateurs de la coupe du monde de football, en Allemagne, organisent les "détentes" hors des stades. On parle de 40.000 femmes importées pour être esclaves sexuels durant cette grand messe de la nouvelle religion mondiale, et qui seront parquées dans des stades (comme au Chili de Pinochet ou au Vélodrome des Nazis) installés à proximité immédiate des nouvelles cathédrales allemandes, les méga-stades de football.

40.000 esclaves de plus... Comme si l'Allemagne, qui a légalisé en 2002 le proxénétisme, n'avait pas déjà suffisament de malheureuses esclaves du genre sur son territoire. Légaliser un crime, est-ce changer son statut profond?
Plus de 3 millions de visiteurs étrangers sont attendus à ce "rendez-vous de l'amitié". Et on parle de 36 millions d'Allemands attendus. Ce qui donnerait une centaine de "clients" potentiels pour chacune de ces "travailleuses du sexe" (pour reprendre l'horrible expression d'un politicien Belge, voulant légaliser et taxer cet esclavage).
Parce que bon, crier contre les autorités politiques, allemandes ou autres, c'est bien, mais pétition ou pas, ça ne les gênera pas. Elles ne se sont pas gênées pour tous les basculements vers le néant ces dernières années. Alors nos rouspétances contre un méga-bordel ne vont pas les empêcher de dormir. Ils y ont d'autres soucis – je suppose du genre "comment faire avaler à ce peuple ignare et rétrograde la légalisation du mariage entre trans-humains et babouins, et permettre l'adoption de petits chimpanzés pour pallier à leur impossibilité atroooce de se reproduire naturellement"...

Face à "l'offre", ne serait-il pas bon de se poser la question de la "demande"?

Si ces autorités avaient eu la certitude que leur "importation" de "travailleuses" ferait un flop commercial, auraient-elles pris le risque? Les sportifs et spectateurs qui vont aller salir ces femmes – et, pour les nombreux hommes mariés concernés, claquer l'argent du ménage dans une débauche dont ils auraient honte de parler devant leurs enfants et leurs parents.. - les voilà, les premiers coupables. Que ce soit pour faire fabriquer à bas tarif des chaussures dans une cave sordide en Inde ou à Bruxelles, ou pour faire "vendre du pain de fesses", l'humain est toujours prêt à écraser ses "grands principes humanistes", le temps que ça l'arrange. Il se révoltera en "marches blanches" face au massacre de gosses innocents, mais ne résiliera pas son abonnement à cAnal Puss, ni aux gazettes télé qui font la retape pour des gamines déjà prostituées par le chaud-business. Il trouvera honteux – et sera intarissable sur le sujet dans la file d'attente du super-marché local – que l'on maltraite des femmes en Afghanistan, qu'on les planque sous des tonnes de loques et qu'on les enchaîne. Mais ne pipera mot sur ses propres enfants vendus au mercantilisme et au néant. Le voilà, le monde sans Dieu, dévoilé dans toute sa laideur! L'humanisme sans Dieu n'est qu'un cache-misère pour planquer sous des dehors aseptisés des tonnes de pourriture. Le sépulcre blanchi! Ce n'est pas répondre à sa "nature" que se comporter de la sorte. La véritable loi naturelle, "physikos nomos", c'est la conformité de la nature avec la vie morale (ag. Grigorios Theol., orat. 14, n.14,27).

Cependant, "nil novi sub sole".
Ces spectacles remplaçant Dieu dans la conscience populaire, et menant à toutes
les débauches, Rome ou Byzance les ont bien connus.
L'impératrice Théodora, qui avait elle-même "officié" de manière très "spéciale" dès son plus jeune âge sur les gradins, avant de les gravir mais différemment vêtue et différemment regardée par ces mêmes hommes "nobles" (et "bons Chrétiens" pour certains) qu'elle y avait connu, en matière de jeux, elle en savait un bout. Utilisation très importante : manipuler les foules. Créer des partis dont les aspirations les plus terre-à-terre peuvent se voir satisfaites sur le sable. Et donc ne devoir rien faire en pratique pour résoudre les vrais problèmes.










(mosaïques de la basilique San Vitale, à Ravenne : l'empereur Justinien, l'impératrice Théodora, et leurs cours respectives.)

Montesquieu l'a bien analysé, ce problème de décadence...
Les moeurs de ces périodes étaient annonciatrices de la chute finale (et se retrouvent à présent chez nous) : "panem et circenses", du pain et des jeux. Et les jeux, pas seulement dans l'arène

"Deliciae populi, magno notissima circo,
Quintia, vibratas docta movere nates,
Cymbala cura crotalis, pruriginis arma,
Priapo
Ponit et adducta tympana pulsa manu."
Priap. 26. (Anthologie latine, éd. Meyer, 1642. )
Chez les Grecs aussi : Dion Chrysostome (Or., XX. p. 264, M)

mais aussi dans les gradins, aux abords des stades, partout cette débauche. Résultat? Comment voulez-vous avoir une société stable, saine, quand tout est basé sur le faux, sur la vente de l'autre comme marchandise vite consommable et jetable? Comment une famille pourrait-elle exister? Et sans famille, fondement de la société, comment penser voir une société subsister?

A l'époque, tout était fichu chez eux, et tout s'effondra bien vite dès l'arrivée des premières armées barbares. Apparement, la leçon est déjà oubliée.

Non? Voyez chez nous le nombre de "bars à hôtesses" le long des routes nationales à grand trafic international (N5, N4, etc) – et les camions & voitures que l'on y voit s'arrêter. Je me souviens il y a 2 ans, beaucoup de visites dans le si beau Limbourg flamand. Villes bien propres, tout semblait si net. Et pourtant, à la sortie de ces villes, combien de "maisons closes" n'ai-je pas vues? Et en France, avec ces camionnettes le long de ce même genre de routes, la loi-bidon anti-prostitution d'un célèbre ministre n'ayant servi qu'à donner bonne conscience à certains, et surtout, à glaner aux élections les précieuses voix des bonnes mais rarissimes associations familiales genre "Familles de France"...

Je ne vociférerait donc pas contre l'Allemagne, du moins pas plus que contre le restant. Tout est corrompu!
Et plus que jamais, chez nous, la télévision restera éteinte sur le football, et hors de question pour nous d'acheter le moindre produit qui y ferait référence. Dans notre famille, on ne donne pas de prime à l'anti-vie et à ceux qui en sont complices objectifs.

Quelques dossiers à lire sur le sujet:
orthodoxie.com: "un trafic de femmes"
http://www.orthodoxie.com/2006/06/un_trafic_de_fe.html

mouvements.be: dossier "coupe du monde de football et prostitution"

"Ne pas oublier les garages à p.."

Pétition contre cette prostitution du "mundial" & infos sur le proxénétisme légalisé en Allemagne (belle démocraSSie)

La dictature du foot, en BD vu par les chats

ajout 8 juin, reçu via le "fil RSS" du quotidien Le Soir
"Contre la prostitution forcée au Mondial
L'eurodéputée socialiste Véronique De Keyser a officiellement lancé jeudi à Liège la campagne "Carton rouge" qui vise à lutter contre la prostitution forcée entourant les grands événements sportifs. La campagne, qui s'articule autour d'une distribution de cartes rouges reprenant la mention "Carton rouge à la prostitution forcée" en plusieurs langues, attire l'opinion publique sur la problématique de la prostitution forcée lors de la Coupe du Monde de football en Allemagne. by internet@lesoir.be (Avec les rédactions du Soir en ligne, du Soir, d’AFP, d’AP et de Belga) on 8/06/2006 16:08"

Le tout récent rapport USA sur l'esclavage mentionne cette prostitution. Et aussi que l'ambassadeur Allemand a dit qu'il s'occuperait du problème. On a vu comment...
"On-The-Record Briefing by Ambassador John R. Miller, Ambassador-at-Large for International Slavery, on Release of the Sixth Annual Trafficking in Persons Report"


Office of the Spokesman
Washington, DC
June 5, 2006

Contre la traite des êtres humains http://www.lesoir.be
L'Unicef est très préoccupé par la possibilité que des enfants et des femmes soient victimes de la traite et de l'exploitation sexuelle pendant la Coupe du monde de la FIFA 2006. Le Fonds des Nations unies pour l'enfance souligne en effet que la prostitution est légale en Allemagne et que ce pays constitue, selon un rapport du département d'Etat américain, un pays de transit et de destination de la traite d'hommes, de femmes et d'enfants, principalement venus d'Europe centrale et orientale, qui alimente le marché du travail à bas prix et l'industrie du sexe. by internet@lesoir.be (Avec les rédactions du Soir en ligne, du Soir, d’AFP, d’AP et de Belga) on 16/06/2006 14:35






























Prostituées et clients non-repentis : plongés dans la vie soumise aux passions, ce n'est plus l'esprit qui contrôle la chair, mais l'inverse. Même chez l'animal, ce n'est pas le cas à ce point-là..























Prostituées repenties : entrées dans la gloire de Dieu de leur vivant, elles portent la lumière divine en elles. Certains êtres humains, ayant porté cette ascèse au sommet, en portent les fruits éternels dans un corps glorifié, comme la Mère de Dieu ou l'Apôtre saint Jean.

Sainte Marie l'Egyptienne
http://www.orthodoxa.org/FR/orthodoxie/synaxaire/SteMariel'Egyptienne.htm


Sainte Marie de Magdala ou Marie-Madeleine
http://www.culture.gouv.fr/culture/medieval/francais/a019.htm
http://www.saintsdeprovence.com/vie_de_marie-Madeleine.html

"Marie Madeleine, après être venue au tombeau sans y trouver le corps du Seigneur, crut qu'on l'avait enlevé et porta cette nouvelle aux disciples. Une fois venus, ceux-ci constatèrent et ils crurent qu'il en était comme elle l'avait dit. L'Évangile note aussitôt : "Après cela, les disciples rentrèrent chez eux." Puis il ajoute : "Mais Marie restait là dehors, à pleurer."
A ce sujet, il faut mesurer avec quelle force l'amour avait embrasé l’âme de cette femme qui ne s'éloignait pas du tombeau du Seigneur, même lorsque les disciples l’avaient quitté. Elle recherchait Celui qu'elle ne trouvait pas, elle pleurait en Le cherchant, et, embrasée par le feu de son amour, elle brûlait du désir de Celui qu'elle croyait enlevé. C'est pour cela qu'elle a été la seule à Le voir, elle qui était restée pour Le chercher, car l'efficacité d'une œuvre bonne tient à la persévérance, et la Vérité dit cette parole : "Celui qui aura persévéré jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé."
Elle a donc commencé par chercher, et elle n'a rien trouvé; elle a persévéré dans sa recherche, et c'est pourquoi elle devait trouver; ce qui s'est produit, c'est que ses désirs ont grandi à cause de son attente, et en grandissant ils ont pu saisir ce qu'ils avaient trouvé. Car l'attente fait grandir les saints désirs. Si l'attente les fait tomber, ce n'étaient pas de vrais désirs. C'est d'un tel amour qu'ont brûlé tous ceux qui ont pu atteindre la vérité. Aussi David dit-il : "Mon âme a soif du Dieu vivant : quand pourrai-je parvenir devant la Face de Dieu?" Aussi l'Église dit-elle encore dans le Cantique des cantiques : "Je suis blessée d'amour." Et plus loin : "Mon âme a défailli."
"Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu?" On lui demande le motif de sa douleur, afin que son désir s'accroisse, et qu'en nommant Celui qu'elle cherchait, elle rende plus ardent son amour pour Lui. Jésus lui dit : "Marie." Après qu'Il l'eut appelée par le mot banal de "femme", sans être reconnu, Il l'appelle par son nom. C'est comme s'Il lui disait clairement : "Reconnais Celui par qui tu es reconnue. Je ne te connais pas en général, comme les autres, Je te connais d'une façon particulière." Appelée par son nom, Marie reconnaît donc son Créateur et elle l'appelle aussitôt "Rabbouni, c'est-à-dire maître", parce que Celui qu'elle cherchait extérieurement était Celui-là même Qui lui enseignait intérieurement à Le chercher."
Saint Grégoire le Grand, évêque et pape de Rome, père de l'Eglise.

Seigneur Jésus, par les prières de sainte Marie-Madeleine, daigne nous accorder de discerner les saints désirs, de brûler d'amour pour le seul Amour, de ne pas tant espérer les dons que le Donateur!

06 juin 2006

Saint Claude, prie Dieu pour nous!

Tropaire de saint Claude de Besançon, ton 1
Comme archevêque de Besançon, * tu es resté le moine que tu étais auparavant, * t'illustrant non par le faste, mais par les vertus * et dirigeant ton peuple, saint Claude, en bon pasteur; * après ta mort tu t'es montré vivant * par ton corps demeuré sans corruption * et par le nombre des miracles opérés en faveur des infirmes et des pélerins. * Gloire à Celui Qui t'a donné ce pouvoir, * gloire à Celui Qui t'a couronné dans le Ciel, * gloire à Celui Qui accorde à tous par tes prières le Salut.

Bruyante manifestation de pauvres enfants contre la faim

Jouant les pigistes à quat'sous et les amateurs de titres racoleurs, j'aurais aussi bien pu titrer "des parents indignes abandonnent leur marmaille à la maison, les laissant le frigo vide"



Mais c'eut été une injustice flagrante! Les mésanges sont tout sauf des parents indignes, surtout comparés à nombre d'êtres humains, créés pourtant "au sommet de la Création" mais se comportant comme n'ayant pas plus de QI et de sens social et moral qu'un mollusque victime du dégazage d'un tanker...
Ce sont donc 2 photos de la progéniture de nos petites "mésanges postières". Photos de qualité médiocre, je n'en disconviens pas, mais le sujet n'est pas statique!!



"Regardez les oiseaux : ils ne sèment pas, ne moissonnent pas, n'engrangent pas, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux?"
Evangile selon saint Matthieu 6,26

05 juin 2006

LE MEILLEUR DES MONDES

Une démocratie sans Dieu, est-ce démocratique? Et surtout, est-ce que cela a un avenir?
On se rappellera ce "mot d'esprit" de Napoléon 1er :
"On conquiert le pouvoir soit par la baïonnette, soit par les livres (de loi). Mais on ne sait pas s'asseoir sur une baïonnette. Au contraire des livres..."
Voyez le nombre de lois vraiment démocratiques ouvertement bafouées par nos élus – lois vraiment démocratiques mais détachées de Dieu. Et le nombre de lois anti-Dieu qu'ils promulguent dans le même temps, techniquement parlant, de manière parfaitement démocratique. Mais la plupart du temps, en "pays légal" contre "pays réel", et particulièrement dans le domaine éthique. Nous sommes d'ores et déjà devant un Anschlüss de la démocratie par une Nomenklatura qui ne fonctionne que pour elle-même et contre nous tous.
Suède, Danemark, Pays-Bas, Belgique, demain la France, la vraie peste exhale ses miasmes en nos pays déchristianisés, et fait tout son possible pour accélérer cette déchristianisation, afin de ne plus rencontrer un seul obstacle à son expansion destructrice.
Elle essaie en Russie, en Roumanie, etc, mais la résistance y est très forte, et Dieu merci, va en s'accroissant, ne se souciant pas des "chiens qui aboient contre la caravane", la médiacrassie. Dans ces pays, l'Eglise a relevé la tête après 70 ans "d'humanisme athée concret", et elle est à l'avant-garde de la résistance.
Car comme l'a récemment rappelé mgr Christodoulos, Primat de l'Eglise de Grèce, "l'Eglise est le dernier rempart" contre cette mondialisation du mal. Et le seul rempart. Absolument le seul.

Bien que venant d'un milieu hétérodoxe, la réflexion suivante est d'une pertinence flagrante, et le rappel historique, qui gênera ceux qui hurlent depuis 1968 "du passé faisons table rase", est là pour nous donner toute l'étendue de cette pertinence. Soit on arrête les frais de l'expérience d'une société rejetant ouvertement Dieu, et on aura un avenir commun possible, soit on va vers une néantisation de notre société. Pas d'alternative possible, désolé, mesdames et messieurs les utopistes!



Brave new world
Vendredi 2 Juin 2006, 01.am Eastern
WorldNetDaily http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=50472



Par Patrick J. Buchanan
© 2006 Creators Syndicate Inc.

Ecrivant en cette année fatale que fut 1939, T.S. Eliot, intellectuel et Chrétien, admonestait ses contemporains qui avaient placé leur foi dans le triomphe de la démocratie. La démocratie n'est pas suffisante, écrivait Eliot.
"Puisque la philosophie politique tient sa sanction de l'éthique, et l'éthique de la vérité de la religion, ce n'est qu'en revenant à la source éternelle de la vérité que l'on peut espérer pour toute organisation sociale qu'elle n'en ira pas, jusqu'à sa destruction finale, à ignorer quelques aspects essentiels de la réalité.

Le mot 'démocratie', comme je l'ai dit et répété, ne possède pas assez de contenu positif pour être opposé seul aux forces que vous n'appréciez pas – il peut être facilement transformé par elles. Si vous ne voulez pas avoir Dieu (et Il est un Dieu jaloux), vous devrez adresser vos respectueux hommages à Hitler et Staline."

Lorsqu'Eliot a écrit cela, le monde avait un parfait exemple de comment la démocratie pouvait être exploitée par ses ennemis : le Troisième Reich.

Après son putsch manqué du Beer Hall en 1923, Hitler décida de prendre la voie la plus longue vers le pouvoir, la voie démocratique.

Nommé chancelier d'Allemagne en 1933, en tant que dirigeant du plus grand parti minoritaire du Reichstag, Hitler utilisa le plébiscite pour permettre au peuple Allemand de participer à son règne et à ratifier ses décisions politiques. Après la réoccupation de la Rhénanie et l'annexion de l'Autriche (Anschlüss), un référendum national sera organisé. Près de 99% des Allemands approuveront ses actions. A Munich, il sera de loin le plus populaire des dirigeants politiques d'Europe.

Car nous y voilà. La démocratie n'est qu'un processus par lequel le peuple participe, en choisissant et confirmant ses dirigeants. Mais si les peuples d'Europe ont perdu leur foi dans les vérités du Christianisme – cette Foi qui a fait l'Europe – et la morale et l'éthique qui découlent de ces vérités, alors ils savent déclencher un enfer sur terre.

Ce qui nous amène aux Pays-Bas, une nation qui peut légitimement prétendre faire partie de l'avant-garde de l'Europe post-Chrétienne.

A Amsterdam, dans le Red Light District, il y a des bordels, des sex shops et des musées du sexe. Des femmes vantent leurs charmes en vitrine. Cette prostitution en vitrine a été légalisée, de même que la possession de marijuana et de haschisch, qui sont vendus au comptoir dans des cafés. On se drogue ouvertement. La pornographie est envahissante.

Une publicité sur internet fait la réclame : Amsterdam a "une attitude libérale et tolérante". "Au lieu de tout criminaliser, cette cité en vogue laisse voir ses sentiments." Pour ne pas être en reste, Utrecht a un "quartier chaud" le long du canal. Rotterdam a des sex clubs et des maisons privées pour la jouissance légalisée des plaisirs de la chair.

Les Pays-Bas montrent aussi la voie à l'Europe dans la position "libérale et tolérante" envers le suicide. En avril 2002, une loi Néerlandaise est rentrée en vigueur, permettant aux médecins d'aider à l'euthanazie et au suicide pour autant que la procédure soit accomplie d'une manière médicalisée appropriée.

Toute personne de plus de 16 ans a droit au suicide. Si vous avez entre 12 et 16 ans, vous devez demander la permission à votre tuteur légal pour pouvoir vous tuer. Durant la 2ème Guerre Mondiale, les médecins Néerlandais qui résistaient au programme d'euthanazie des Nazis étaient des héros. Apparemment, ces médecins étaient simplement arriérés.

Les dernières nouvelles des Pays-Bas sont à propos d'un nouveau parti politique en formation, le Parti de l'Amour, de la Liberté et de la Diversité. Point principal du programme : abaissement de la majorité légale pour les relations sexuelles de 16 à 12 ans.

"Nous allons secouer et réveiller Den Haag!", disent les pédophiles des Pays-Bas, pour qui abaisser l'âge pour les relations sexuelles à 12 ans n'est qu'un début. Ils veulent éradiquer toutes les prohibitions sur les relations sexuelles avec les enfants et avec les animaux.

Tout ceci enchanterait bien entendu le dr. Alfred Kinsey, le sexologue Américain dont les "recherches" ont causé des sévices sur d'innombrables enfants, jeunes voire très jeunes, ou qui utilisait les témoignages de pédophiles pour démontrer que les relations sexuelles d'adultes avec des enfants sont bénéfiques pour les deux.

Cela nous ramène au point de départ, avec Eliot. Si quelqu'un rejette le Christianisme, et la morale et l'éthique qui en découlent, sur quoi va-t'il se baser pour interdire la drogue, prostitution, euthanazie, suicide assisté, et les relations sexuelles avec des enfants ou des chiens?

Aujourd'hui les Pays-Bas, et l'Amérique – avec ses innombrables bébés morts avortés, près de cinquante million depuis le jugement Roe contre Wade – font se poser de sérieuses questions aux conservateurs et aux traditionalistes.

Qu'en est-il si une société libre choisit de devenir décadente et dépravée? Est-ce que nous lui devons toujours allégeance et loyauté? Est-ce qu'une communauté a le droit d'imposer ses valeurs, si ces valeurs sont enracinées dans la religion, à une minorité qui ne croit pas dans ces valeurs? Nous l'avons assurément fait durant l'ère des droits civils dans les années 1960.

A quel moment est-ce qu'un régime, même si démocratiquement élu, devient-il illégitime, comme celui d'Hitler l'était de toute évidence lorsqu'Eliot écrivait?

"Qu'est-ce qui vous fait croire que l'Occident vaut la peine qu'on le sauve?", demandait un prêtre à Whittaker Chambers lorsqu'il lui rendit visite dans sa chambre d'hôpital, dans les années 1950. C'était une excellente question. Elle est plus que jamais d'actualité de nos jours.

Peut-être que les Musulmans, qui pourraient bien dans 10 ans être majoritaires à Amsterdam, Rotterdam et Den Haag, soulèveront le problème à notre place à tous.
***
Pat Buchanan a été à 2 reprises candidat à l'investiture Républicaine aux USA, et candidat du Parti de la Réforme en 2000. Il est aussi fondateur et éditeur du journal "The American Conservative." A présent analyste politique pour MSNBC et journaliste d'agence, il a servit 3 présidents à la Maison Blanche, a fondé 3 émissions télévisuelles nationales, et est l'auteur de 7 livres.

********************************

SOCIETE: Pédophiles traqués sur l'internet
Soixante-sept utilisateurs présumés de pornographie infantile sur l'internet ont été interpellés dans cinq pays européens, dont la Belgique, lors d'une opération coordonnée par Europol.
Lire la suite de cet article du quotidien belge "Le Soir"
en se disant que bientôt, au lieu d'être traqués, ils pourraient bien se retrouver promus...

*************************************


Très sainte Mère de Dieu,
sauve nous!

04 juin 2006

Le Primat de Grèce appelle la Turquie à reconnaitre le Génocide


Lors d’une conférence de presse au siège du Conseil Œcuménique des Eglises à Genève, le dernier jour de sa visite officielle, le Primat de l’Eglise de Grèce, l’Archevêque d’Athènes Christodoulos évoquant la sensibilisation menée en Suisse...
lire la suite...

Tous aveuglés par les artifices du prince de ce monde

Dans l'Orthodoxie, la partie byzantine de l'Eglise dédiait la Liturgie de dimanche dernier à l'Aveugle de l'Evangile.
Aveuglés par les passions et par les artifices du prince de ce monde, nous pouvons nous considérer comme étant toutes et tous aveugles, spirituellement parlant. Une belle méditation sur la faiblesse nous vient du fond du Sud Profond...

Réflexion dominicale : "C'est dans votre faiblesse qu'Il déploie Sa puissance"
http://www.saintbarbara.net/Weekly%20Bulletin.htm

ST. BARBARA GREEK ORTHODOX CHURCH
1205 San Antonio Creek Road, Santa Barbara, CA

"Mais Il m'a dit : 'Ma grâce te suffit; c'est dans la faiblesse que ma puissance donne toute sa mesure.' Je préfère donc me vanter de mes faiblesses, afin qu'habite en moi la puissance du Christ." 2 Corinthiens 12,9

J'ai demandé la force à Dieu afin que je puisse réussir.
J'ai été affaibli afin que je puisse apprendre l'humilité pour obéir.

J'ai demandé la santé à Dieu, afin de pouvoir faire de grandes choses.
J'ai été fait infirme, afin que je puisse faire de meilleures choses.


J'ai demandé les richesses, afin que je sois heureux.
Il m'a été donné la pauvreté, afin que je sois sage.


J'ai demandé la puissance, afin qu'on me loue.
J'ai reçu la faiblesse, afin que je puisse ressentir le besoin de Dieu
.

J'ai demandé toutes les choses que je pourrais aimer dans la vie.
J'ai reçu la vie afin de pouvoir apprécier toutes choses.


Je n'ai rien eu de ce que j'ai demandé, mais bien tout ce que j'ai espéré...
Presque malgré moi, mes prières non-exprimées ont été exaucées.
De tous les hommes, je suis le plus richement béni.


Un soldat Confédéré inconnu a composé ces puissantes paroles. Il savait la vérité de la lecture de l'Ecriture Sainte de ce jour : ce n'est pas ce que tu as qui compte, mais ce que tu sais. Paul a écrit une autre pensée à propos de la faiblesse, qu'il vous faudrait connaître : "Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes" (1 Cor. 1,25). Dans vos moments les plus faibles, ne craignez pas de vous abandonner dans les bras puissants et stables de votre Sauveur!

Défi : donnez une de vos faiblesses à Dieu et demandez-Lui de la transformer en force. Ca ne sera pas facile, et vous aurez à rendre à Dieu le mérite.

(Ce texte est extrait de "Getting in Touch with God" par Jim Burns)

prière découverte grâce au père Joseph


avec ceci pour la faiblesse de nos faiblesses : la prière pour ceux qui nous détestent..


Prières pour les ennemis
Tropaire
Toi Qui a prié pour ceux qui Te crucifiaient, O Seigneur, Qui aime les âmes des hommes, et Qui a commandé à Tes serviteurs de prier pour leurs ennemis, daigne pardonner à ceux qui nous haïssent, à ceux qui nous maltraitent, et transforme en nos vies tout mal et toute nuisance en amour fraternel et bonnes oeuvres. Humblement, nous T'adressons ainsi nos prières, afin qu'unis de coeur et d'esprit, nous puissions Te glorifier, Toi seul Qui aime l'humanité.

Kondakion
De même que Ton premier martyr Etienne T'a prié pour ses assassins, O Seigneur, ainsi nous tombons à genoux devant Toi et prions : pardonne à tous ceux qui nous haïssent et nous font du tort, et ne laisse aucun d'entre eux périr à cause de nous, mais que tous soient sauvés par Ta grâce, O Dieu Tout-Miséricordieux.