"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

20 janvier 2007

Pillage systématique des églises dans le nord de Chypre

http://www.lgr.co.uk/news/cyprus/5046/occupied-churches-survey/CNA – Mardi 11 janvier 2007
L'Église de Chypre proteste vivement contre le pillage continuel des sites religieux, dans la partie nord du pays, qui est sous occupation par les Turcs, condamnant la désacralisation d'églises Chrétiennes en cours, certaines ayant été transformées en mosquées, en camps militaires, en poulaillers, en mortuaires ou en silos. Alors que les experts ont constaté la campagne de pillage généralisé au cours des 3 dernières décennies, depuis l'invasion de Chypre par les Turcs en 1974, avec désacralisation de près de 550 églises, entre 15 et 20.000 Icônes disparues, soit volées soit vendues au marché noir, une campagne bien orchestrée et un effort concerté est en cours pour protester à niveau international contre cette situation.

"Nous nous sommes lancés dans une croisade d'information pour l'opinion mondiale par tous les moyens disponibles – conférences, articles écrits, contacts personnels, canaux diplomatiques – présentant les preuves irréfutables qui ont été corroborées par des recherches minutieuses et professionnelles en la matière,"a déclaré dans une entrevue à CNA Charalambos Hotzakoglu, archéologue et expert en art Byzantin pour le musée du monastère Kykko. Il dit que le but est de sauver ces sites religieux, une tâche à laquelle les Turcs s'opposent avec véhémence, prétendant que tous les sites appartiennent à présent à la fondation religieuse musulmane EVKAF.

Les chercheurs du monastère Kykko, qui ont visité et photographié quelques 550 églises dans la partie occupée de Chypre, disent que 50 d'entre elles sont à présent transformées en camps militaires – dont l'église de la Vierge Marie Axeropiitou dans le village de Lambousa, Agios Panteleimonas dans le village de Mirtou, l'église et le monastère d'Agia Anastasia dans le village de Lapithos étant à présent un complexe d'hôtel de luxe, le monastère d'Agios Panteleimonas étant utilisé comme dépôt de carburant, et l'église Sotiros dans le village de Chrysiliou, district de Morphou, sert à présent de mortuaire.

http://agrino.org/katehomena/Keryneia/Lapithos/enories.htm

http://www.kypros.org/Occupied_Cyprus/lambousa/cultural-destruction.htm



http://agrino.org/katehomena/Keryneia/Lapithos/Ayia_Anastasia.gif

Aucun commentaire: