"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

28 janvier 2007

Se débarasser de son ego (Radio orthodoxe CRTL, usa)

http://www.receive.org/index.php?submenu=40
Le prêtre Stanley Harakas revient parler avec le prêtre Chris à propos de la "sublime théologie" de l'Orthodoxie.

BON VENT À MON EGO!

pretre orthodoxe Stanley S HarakasQuelque soit la période de l'Histoire de l'Église que vous preniez, les Pères Orthodoxes de l'Église nous ont toujours mis en garde à propos du pouvoir de l'orgueil et de sa capacité à court-circuiter notre maturité spirituelle.

Écoutez cette phrase du d'Hesychios le Prêtre : "De même qu'il est impossible de mener des batailles sans armes, ou de nager en pleine mer en étant habillé, ou de vivre sans respirer, ainsi, sans l'humilité et la prière constante adressée au Christ, il est impossible de maîtriser l'art de la guerre spirituelle intérieure ou de l'entamer et de la poursuivre habilement."

L'humilité semble être une vertu perdue dans le monde d'aujourd'hui, où demander ses "droits" semble être vu comme une marque d'honneur plutôt qu'un symptôme de faiblesse spirituelle. Dès nos plus jeunes années, on semble être encouragés à protéger notre ego par dessus tout, et pour insister que tout le monde devrait me considérer comme étant spécial et important.

Assurément, vous êtes spécial. En fait, vous êtes une personne libre et unique en son genre, créée à l'image même de Dieu, voulue pour être finalement à Sa Ressemblance. Vous avez été créé pour être un compagnon éternel de Dieu. Vous avez été prévu pour les biens éternels. Vous avez été créé pour partager la nature même de Dieu (2 Pierre 1,4). Tout ce qui est moindre que ça n'est autre que déni de votre valeur et votre beauté, et un rejet du précieux don du Christ du Salut et de la vie.

Mais voici où le paradoxe entre en piste : si vous passez votre vie à vous occuper de vos "droits" ou à tenter d'obtenir "ce qui vous est dû", vous nourrissez l'égocentrisme qui vous livre en fait la guerre pour vous empêcher de devenir ce que vous êtes prévu de devenir. Vous tombez dans le piège que les Pères appelaient "prelest" ou orgueil spirituel.

Un sage a autrefois dit que "bien des fois, nous recevons ce dont nous avons besoin en passant par la porte de son opposé." Jésus expliqua ceci de la manière suivante à Ses disciples : "Si l'on veut venir à ma suite, il faut renoncer à soi-même, prendre sa croix, et Me suivre ainsi. Car celui qui voudra sauver sa vie, la perdra; et celui qui perdra sa vie à cause de Moi, la recouvrera. Que servirait-il à un homme de gagner le monde entier, s'il vient à gâcher sa vie? Ou que donnerait un homme en échange de sa vie?" (Matthieu 16,24-26)

Alors, comment évitons-nous l'orgueil spirituel ET en même temps nous rappelons-nous le but pour lequel nous avons été créés? Nous avons à éviter cet orgueil spirituel qui nous rend égocentristes et devons éviter la fausse humilité du désespoir qui mène elle aussi à l'égocentrisme.

Voici 3 idées sur l'amour-propre Chrétien basé sur l'humilité et l'amour pour Dieu:

Premièrement, l'amour-propre Chrétien est centré sur Dieu. Je ne suis pas spécial par moi-même. Je suis spécial du fait du Don de Vie qui m'a été donné. Dieu m'a donné la vie afin que je n'aie rien fait pour mériter l'existence. Seule cette attitude a le pouvoir de défaire l'influence de l'égocentrisme arrogant. Mon problème, c'est quand j'oublie que toute ma vie est un don reçu. Lorsque je crois sottement que quelque part je "mériterais" un traitement spécial, je me retrouve regardant les autres comme "moins que" moi, et ce faisant, j'insulte l'image de Dieu en eux. Ce n'est pas seulement stupide, c'est un suicide spirituel.

Deuxièmement, l'amour-propre Chrétien est Christocentrique. Jésus-Christ est l'Homme Parfait. Maintenant, Il est aussi pleinement Dieu en tant que Fils de Dieu, mais Il est aussi parfait en Son humanité. En Lui, nous voyons l'attitude mûre et saine en matière d'amour-propre. Il savait Qui Il était, mais s'abaissa pour laver les pieds de Ses disciples. C'est cette humilité christocentrique qui me libère de demander un traitement spécial et me permet de devenir un serviteur plutôt que de quémander mes droits. Jésus Se connaissait Lui-même et était confiant en Sa mission, c'est ainsi qu'Il était libre pour servir, sans être préoccupé de savoir s'Il était abusé ou maltraité.

Finalement, l'amour-propre Chrétien est orienté vers le service. Lorsque j'en viens à me regarder tel que Dieu m'a créé, je suis libéré et n'ai plus à "défendre mes droits", et je suis libéré pour devenir le serviteur de quiconque vient à moi. Lorsque je sais pourquoi j'ai été créé et à Qui j'appartiens, alors plus rien de ce que n'importe qui pourrait me faire n'a la capacité d'amoindrir mon âme ou abaisser ma personne. J'ai été fait pour Dieu et Dieu Seul a le pouvoir sur qui je suis. Dans l'éternité, je serai Son compagnon et demeurerai à jamais avec Lui. Comme l'Écriture le déclare, "si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?" (Romains 8,31)

Faire courageusement face au défi d'un véritable amour-propre Chrétien signifie refuser le court-circuit de l'orgueil spirituel et demander à Dieu de vous aider à vaincre votre propre ego, de sorte que vous puissiez être celui que vous étiez prévu de devenir. Un travail difficile, mais qui vaut chaque effort entrepris.

Je suis enchanté d'accueillir à nouveau cette semaine un hôte fort apprécié, le prêtre Stanley S. Harakas. Le p. Stanley nous aide à voir la valeur par une solide compréhension de notre théologie Orthodoxe. Ne ratez pas cela.

A la semaine prochaine.
Bien à vous pour la diffusion de l'Orthodoxie,

Prêtre Chris Metropulos

(ré-)écouter l'émission avec le père Stanley:


========================

Le prêtre Stanley Harakas qui donne cet exposé est un prestigieux théologien et pasteur Orthodoxe, jugez-en par vous-mêmes par son parcours spirituel et pastoral que voici :
http://orthodoxhernandocountyfl.org/harakas.htm

Le p. Stanley S. Harakas est un prêtre de l'archidiocèse Grec-Orthodoxe d'Amérique, et professeur émérite de théologie Orthodoxe de l'archevêque Iakovos dans le domaine de l'éthique Chrétienne Orthodoxe à la Holy Cross Greek Orthodox School of Theology, Brookline, Massachussets, États-Unis d'Amérique.
Il est diplômé en théologie d'Holy Cross. En 1965, il est devenu docteur en théologie (Th.D) à l'université de Boston. En 1966, il a commencé à enseigner à la Holy Cross Greek Orthodox School of Theology. Il a été professeur externe au Séminaire Saint Vladimir à New York, à la Boston University School of Theology, au John the 23rd Center à New York City, au Boston College Department of Theology, et au Emmanuel College à Boston et a été conférencier à l'université de Thessalonique en Grèce. En 1986, il a été nommé pour la première chaire à Holy Cross en tant que "Archbishop Iakovos Professor of Orthodox Theology." Il a servit comme doyen du Collège Hellénique durant 5 ans, et doyen du Holy Cross Greek Orthodox School of Theology dix ans durant (1970-1980). Durant ces 2 périodes, les 2 écoles ont été reconnues et de nouvelles licences ouvertes.
Membre de nombreuses associations professionnelles, il a servit comme officier en certaines. Il a été président de l'Orthodox Theological Society, et membre du Conseil des Directors of the Society of Christian Ethics. En 1988, il a été élu comme membre de l'American Theological Society. Le p. Harakas a été le premier à recevoir la nouvelle distinction honorifique, en 1981, "Archbishop Iakovos Faculty Award." En 1986, il fut honoré comme "ancien élève distingué" ("Distinguished Alumnus") de la Boston University School of Theology. En Mai 2000, il a été fait docteur honoraire en théologie par la Holy Cross Greek Orthodox School of Theology.
Le p. Stanley a été orateur majeur lors de la 7ème assemblée générale du COE à Canberra, Australie, et servit de 1990 à 1998 comme membre de la commission du COE "Justice, paix et Création." Il a servit comme co-président du Orthodox Studies Group de l'American Academy of Religion de 1992 à 1998.
Le p. Harakas est l'auteur de 5 brochures et 15 livres, tant d'érudition que populaires, et près de 120 articles de recherche. Il est l'auteur de :
Toward Transfigured Life: The "Theoria" of Eastern Orthodox Ethic;
Living the Faith: The “Praxis” of Eastern Orthodox Ethics;
Health and Medicine in the Eastern Orthodox Tradition;
Let Mercy Abound: Social Concern in the Greek Orthodox Church;
Contemporary Moral Issues Facing the Orthodox Christian;
Living the Liturgy;
The Orthodox Church: 455 Questions and Answers;
Of Life and Salvation.
Wholeness of Faith and Life: Eastern Orthodox Ethics (3 vols.).
Orthodox Christian Beliefs: Real Answers to Real Questions from Real People.
Son livre le plus récent est : "Orthodox Christian Beliefs About the Bible." C'est le second titre de la série "Exploring Orthodox Christianity."
Depuis 1985, il a été le rédacteur de l'article "Orthodox Church" dans le supplément annuel du The World Book Encyclopedia et, de 1992 à 1999, il a écrit un article équivalent pour l'Encyclopaedia Britannica. Vingt-et-un ans durant (1980-2000), il a été journaliste au quotidien national des Grecs Américains, The Hellenic Chronicle. En 1989, il a reçut une bourse de la National Endowment of the Humanities et en 1990 une bourse de l'Association of Theological Schools pour des travaux sur un manuscrit grec inédit. Il a été journaliste et contribué au Orthodox Observer. De 1997 à 1999 il a été éditeur de la "Greek Orthodox Theological Review", publiée par la Faculty of Holy Cross Greek Orthodox School of Theology. Il a été élu professeur associé honoraire par le Religion Department de l'University of South Florida pour les années académiques 1997-98 et 1998-99. Depuis le 18 octobre 1997, il est chroniqueur de la rubrique en anglais
publiée en fin de semaine dans le quotidien national en grec, The National Herald. Il est membre de l'Educational Committee de l'American Foundation for Greek Language and Culture et en Mars 2000, il a été nommé professeur honoraire de l'Interdisciplinary Center for Hellenic Studies à l'université Tampa de Floride du Sud..
Le p. Harakas a servi comme pasteur des paroisses de Lancaster, PA, Peabody, MA, Lexington, MA et Newburyport, MA.
Dans chacune, il y a eu d'importants programmes de construction. Il a aussi servi comme prêtre auxiliaire dominical à la Holy Trinity Church à Lowell, MA, St. Nicholas Church à Enfield, CT. et dans la paroisse de mission St. Gregory the Theologian, à Sharon, MA. Le 13 janvier 2001, il a été nommé prêtre de la paroisse Christ the Savior Greek Orthodox Church ("Hellenic Orthodox Mission of Hernando County”) dans la métropole d'Atlanta, archidiocèse grec-orthodoxe d'Amérique. Il est marié à feu Emily G. Maniates, de Boston, MA. Ils ont eu 5 enfants (dont 4 encore en vie) et ont 3 petit-fils et 3 petites-filles. Les Harakas se sont retirés en Floride en juillet 1995.
CONTACT: Rev. Stanley S. Harakas
14442 Silversmith Circle Brooksville, FL 34609
Phone-(352) 796-8482
Fax- 1-352-688-9846
E-Mail : Rharakas @ aol . com

Aucun commentaire: