"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

03 février 2007

Athènes-Moscou: Mgr Christodoulos soucieux pour la paix dans l'Orthodoxie

mgr Christodoulos d'Athenes et le patriarche Bartholomeos 1er de ConstantinopleL'acceptation de l'évêque Basile (Osborne) est une menace pour la paix inter-Orthodoxe – archevêque Christodoulos
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=2543


Moscou, 31 Janvier 2007, 16:21, Interfax – L'archevêque Christodoulos d'Athènes (Grèce) a déploré la décision de Constantinople d'accepter l'évêque Basile Osborne au sein de sa juridiction.

Dans une réponse au patriarche Alexis 2 de Moscou (Russie), il a exprimé qu'il regrettait l'émergence de menaces à la "coopération constructive entre les diasporas ethniques locales dans les efforts communs pour résoudre les problèmes pastoraux urgents."

L'archevêque a noté que cette situation est "lourde de danger avec cette violation de l'ordre dans l'Église et cause des troubles nuisibles en premier lieu à l'unité des saintes Églises Orthodoxes."

Il a aussi insisté sur l'engagement de l'Église Orthodoxe de Grèce "envers la tradition canonique établie par la longue pratique de l'Église."

Le primat de l'Église de Grèce croit que "rencontrer les besoins pastoraux urgents et empêchent qu'une situation de dangereuse discorde se développe dans la diaspora Orthodoxe pourrait être facilité par les propositions présentées par la Commission Préparatoire Inter-Orthodoxe pour le Saint et Grand Concile lors de ses rencontres en 1990 et 1993."

L'archevêque Christodoulos a cité la proposition suivante de la Commission : "Les Églises Orthodoxes s'engagent à éviter toute action qui pourrait affecter une résolution canonique du problème de la diaspora, y compris l'établissement de nouveaux diocèses dans la diaspora aux côtés d'autres déjà existants."

Malgré la proposition faite par la Commission Préparatoire Inter-Orthodoxe en 1993, l'Église de Constantinople a depuis lors établi les sièges suivants : Toronto 1996, Buenos Aires 1996, Hong Kong 1996, Panama 1996, Espagne et Portugal 2003, Corée 2004, rappelle le site internet officiel du Patriarcat de Moscou.

------------------------------------

"13. C'est pour cela que, déterminant la loi de la prière, Il ajoute : "Quand vous irez pour prier, pardonnez les griefs que vous pouvez avoir contre tel ou tel, afin que votre Père qui est aux Cieux vous pardonne aussi vos fautes" (Mc 11,25). Celui qui se présente au sacrifice avec un désaccord, Il l'écarte de l'Autel et lui ordonne de se réconcilier d'abord avec son frère, et alors seulement, la paix étant acquise, de revenir offrir à Dieu ses présents : Dieu détourna Sa Face des offrandes de Caïn, et Caïn ne pouvait trouver un Dieu apaisé, n'ayant pas lui-même, dans son coeur travaillé de jalousie, la paix avec son frère."
"De l'unité de l'Église"
Saint Cyprien, évêque de Carthage

Même si c'est un péché auquel quasiment tout Orthodoxe "actif" succombera tôt ou tard, on ne devrait jamais se mèler de ces disputes. Toutes ces histoires de juridiction sont un vrai sac d'embrouille, d'autant qu'hors du pays d'origine d'une Église dite "nationale", elle n'a canoniquement pas la moindre juridiction possible. Tout n'est que toléré par "économie", temporaire donc, et totalement non-canonique de toute manière. Et c'est bien entendu aussi vrai pour Constantinople, Chalcédoine ne lui donnant pas de juridiction hors de l'Asie Mineure.
La chute de Rome et la création d'une nouvelle religion à la place du patriarcat orthodoxe d'Occident, religion appelée "catholicisme romain", n'avait pas été prévue par les Pères. On s'attendait à tout sauf à ça. Qu'un pontife romain chute et soit excommunié, comme on l'a vu avec le 6ème Concile Oecuménique, c'est chose possible, si le restant tenait bon le cap, ce n'était pas trop important. Mais voilà, quand l'ensemble s'effondre...
Vivement le Concile pour régler tout ce souk une bonne fois pour toutes!

Voir aussi sur le sujet "Sourozh" :
Sourozh veut s'envoler pour Constantinople (05/2006)
http://stmaterne.blogspot.com/2006/05/sourozh-veut-senvoler-pour.html

Sourozh, test pour la catholicité de l'Église (06/2006)
http://stmaterne.blogspot.com/2006/06/sourozh-test-pour-la-catholicit-de.html

Hors de l'Église, on se réjouit de nos différents humains, sans bien entendu mettre en avant notre unité doctrinale et fidélité apostolique rigoureuse en la matière:
http://www.cwnews.com/news/viewstory.cfm?recnum=48975


mise à jour de 05h30 du matin (vive les insomnies! :-)
"Lettre du Saint Synode [de l'Eglise de Grèce] à sa sainteté Bartholomée Ier, concernant les communautés orthodoxes dans la diaspora"
http://www.orthodoxie.com/2007/02/lettre_du_saint.html

Aucun commentaire: