"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 février 2007

Le jeûne et le siècle à venir (DYNAMIS)

From: Dynamis
To: Daily Dynamis list
Date sent: Thu, 15 Feb 2007 07:02:49 -0600
Subject: DYNAMIS, Fasting and the Age to Come, February 17, 2007, Saturday

Samedi 17 février 2007 – jeûne de la viande
Saint Théodore Tyron
Vêpres, vendredi de la tyrophagie :
icone saint prophete ZacharieZacharie 8,19-23 : "Voici ce que dit le Seigneur des armées: le jeûne du quatrième mois, comme celui du cinquième et celui du septième mois, et le jeûne du dixième mois seront désormais pour Juda jours de gaîté et d'allégresse, jours de fête. Aimez donc la vérité et la paix! Voici ce que dit le Seigneur des armées: Des peuples divers, des habitants de grandes cités viendront encore; les habitants de l'une iront à l'autre et s'inviteront: Allons donc prier le Seigneur! Allons rechercher le Seigneur des armées! - J'y vais moi aussi. - Peuples nombreux et puissantes nations viendront rechercher le Seigneur des armées à Jérusalem et l'y prier. Voici ce que dit le Seigneur des armées: En ce jour-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de sa robe et lui déclareront: Nous voulons aller avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous."

Épître : Romains 14,19-23; 16,25-27
Évangile : saint Matthieu 6,1-13

Jeûne et le siècle à venir : Zacharie 8:19-23 LXX, en particulier le verset 19: ".. Aimez donc la vérité et la paix." En tant que genre littéraire, la prophétie hébraïque, elle-même créée avec l'aide du Saint-Esprit, permet à la gloire de Dieu sur la face de Jésus-Christ de percer, mais uniquement si quelques "règles de base" sont appliquées avec discernement. Il faut connaître la plénitude du Christ, être au sein de l'Église croyante et célébrante, être "un enfant de la Lumière et un héritier des biens éternels de Dieu," et mettre les paroles du prophète en pratique. Qui fait cela, alors, contemplera naturellement la gloire de Dieu.

D'abord, comprenez que les prophètes ont prévu les Mystères du Christ dans les grandes lignes, de manière très vague. Dieu a donné suffisamment d'informations concernant la première et la seconde Venue du Seigneur pour que Son ancien peuple attende un "Messie." A présent, ceux qui sont unis à Jésus Christ – Juifs et Nations – ont "reçu à connaître les mystères du Royaume de Dieu" (Mc 4,11), mais doivent étayer les prophéties par l'Évangile. Ainsi, en complétant ce qui est lu, le fidèle a le soutien et l'avantage du témoignage apostolique du Nouveau Testament et la sagesse des saints pères.

Deuxièmement, un grand nombre parmi les prophéties hébraïques a été écrit sous forme poétique, et il faut donc lire en respectant cette forme. Son imagerie devrait toujours être reçue dans le coeur de même que dans l'esprit du lecteur, et lue à travers la sainte Tradition, dépendant de l'aide du Saint Esprit pour recevoir la vérité de Dieu.

Pour finir, le langage des prophètes Hébreux assume "l'ethos", le culte liturgique et la vie de l'ancien Israël et Juda. Cependant, depuis la venue du Christ, des mots tels que "Israël", "Jérusalem", et "Sion" doivent être compris comme parlant de l'Église, comme saint Paul l'a clairement expliqué (Romains 9-11). Le Corps des fidèles en Christ, l'Église, est le véritable Israël de Dieu (Rom. 11,8, 23, 24).

Avec ces "règles de base" à l'esprit, retournons à présent lire la prophétie de Zacharie. La leçon parle du siècle à venir, le Royaume éternel de Dieu, qui prévaudra après le Second et Grand Retour du Christ au Jugement.

Cependant, Zacharie parle de 4 jeûnes pratiqués dans l'ancien Israël, lors des 4ème, 5ème, 7ème et 10ème mois (verset 19). Ces anciens jeûnes avaient été initiés à l'époque de la repentance nationale pour les péchés d'Israël, péchés qui avaient conduit à l'exil de la monarchie de Juda, la chute de Jérusalem, la destruction du Temple de Salomon, et l'inutile et meurtrière révolte contre les Babyloniens. Zacharie prédit qu'un jour, Dieu restaurerait et pardonnerait, et que cesserait le besoin de repentance. Alors les jeûnes deviendraient des fêtes – temps de célébration.

Soyons attentifs! Dieu nous exhorte à accomplir notre jeûne Chrétien par amour du Seigneur, dans la vérité et la paix. Nous jeûnons à présent pour nous préparer à célébrer la Fête de la Sainte Pâques qui arrive, de même que pour être digne de l'éternel banquet de l'Agneau – la fête céleste du siècle à venir dans le Royaume du Christ (Apoc. 19,9) où tout jeûne deviendra fête. Dans le siècle à venir, Juifs et Nations, tous également serviteurs du Christ, adoreront et prieront comme un seul peuple, "habitants de nombreuses cités, peuples et nations" (Zach. 8,22). L'incorporation des nations au sein d'Israël, au sein de l'Église, a commencé aux temps apostoliques (Gal. 3,28). A présent, 2.000 ans d'incorporation a fait l'Église largement Nation, et cependant, nous sommes uns en Christ, un nouveau peuple.

Alors pourquoi donc avons-nous des jeûnes à présent? Pourquoi le Grand Carême, le jeûne des Apôtres, le jeûne de la Dormition et le jeûne de la Nativité? Ces saisons sont des dons pour nous aider à nous préparer pour notre place dans la grande compagnie des peuples de toutes nations qui marcheront dans la Lumière Incréée de la Nouvelle Jérusalem dans le siècle à venir, lorsque toutes larmes et le besoin de jeûner auront été effacés (Apoc. 21,4).

O Toi Qui connais les secrets de tous les coeurs, prépare-nous à travers le jeûne à la fête à vivre avec Toi, à Ton banquet éternel et glorieux, dans le siècle à venir.

Saints prophète Zacharie et roi-prophète David (mur nord)
chapelle Saint-Georges
Monastère de Sopocani, Serbie

Aucun commentaire: