"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

06 février 2007

Saint Photius, plus "grand" que saint Amand ou saint Vaast? En quel honneur?!

Lorsque le calendrier de l'Église ne me proposa (imposa!) que les "Trois Hiérarques", j'ai estimé opportun et important de rappeler l'appauvrissement que ces choix, exclusivement byzantins, causaient à l'Église.
Bis repetita placet? Il semble bien que oui, parce que le calendrier prévoit des lectures spécifiques pour célébrer saint Photius dans la Liturgie, mais strictement rien pour "ceux d'ici", alors que nous vivons tous ici en Occident, y compris ceux qui ont une lointaine origine familiale en Orient. Ca doit changer : il y va de la catholicité de l'Église.

St Photios the Great - Patriarch of Constantinople
http://groups.google.be/group/alt.religion.christian.east-orthodox/msg/f98a2fe61e70ee82
nick cobb wrote:
> St Photios the Great - Patriarch of Constantinople
> Commemorated February 6

in Western Europe, today, [..] texte traduit :
En Europe occidentale, aujourd'hui, nous les Orthodoxes ont (et devraient avoir, catégoriquement) saint Amand, le grand Apôtre, équivalent à saint Colomban et autres apôtres "d'envergure continentale." Nul ne peut sous-estimer l'importance de saint Amand dans la formation de l'Orthodoxie occidentale. Il fut – bien entendu – un des merveilleux fruits de la "magna opera" de saint Colomban, les écoles monastiques de Luxeuil et Bobbio, qui avaient essaimé en tant de monastères et couvents vivant dans le même esprit, partout en Europe, hors desquels sortiront et par lesquels passeront nombre de grands saints, tant du clergé que laïcs.

Nous avons aussi saint Vaast (Gaston), le "catéchiste" de Clovis, d'importance majeure pour les pays des anciennes Gaules et terres Franques – Belgique, France, Suisse, Allemagne, Pays-Bas, Espagne. Pendant que sainte Clothilde, l'épouse de Clovis, priait beaucoup pour la conversion de son violent païen d'époux, saint Remi, qui avait la confiance du couple royal, parvint à ce que Clovis accepte saint Vaast auprès de lui, pour qu'il devienne son formateur spirituel, un saint Vaast qui était déjà alors un très grand saint. Tous ensemble, ils briseront la "grande muraille" et le fier Sicambre courbera la tête en face du Seigneur, brûlant ce qu'il avait adoré la veille, et adorant se qu'il avait brûlé.

Oui, vraiment, nos calendriers liturgiques ont besoin d'être mis à jour pour correspondre aux réalités de l'Histoire de l'Église, afin que les erreurs du premier millénaire ne soient pas à nouveau reproduites. L'erreur principale fut de REFUSER de VOIR "l'autre" grandissant en Christ, volontairement L'IGNORER. C'est ainsi que le vrai schisme commença, un éloignement volontaire. Et il est inutile de dire que ça commença en tout premier lieu en Orient, dans le monde hellénistique, avec leur mépris de tout ce qui était Syriaque et équivalent. Le mur culturel doit être vaincu pour guérir l'Église de l'intérieur. Et pour évacuer les faux schismes. Nous avons déjà assez de soucis avec les vrais..

JM

En bref : il ne faut pas remplacer saint Photius par saint Amand ou saint Vaast, il faut les y adjoindre. Avec le Christ, c'est "toujours plus", pas l'appauvrissement pour cause d'aveuglément culturel. Quand on aura commencé à lutter effectivement contre l'ethno-phylétisme, toutes les discordes habituelles entre évêques et patriarches Russes et Grecs trouveront facilement résolution. Ils ne se connaissent pas, comment s'aimer?...




icone de saint Photiusenluminure de saint Vaastenluminure de saint Amand

Saint Photius, saint Vaast, saint Amand, priez Dieu pour nous!

*-*-*-*-*

4 février 2007, photos de la fête de la paroisse orthodoxe Heilige Amandus (Saint Amand), à Kortrijk (Courtrai, B), patriarcat de Constantinople, avec liturgie pontificale présidée par mgr Athenagoras (Peckstadt) :
http://www.flickr.com/photos/orthobel/archives/date-posted/2007/02/06/


Site internet de la paroisse :
http://heilige-amandus.myftp.org/

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'ai beaucoup apprécié votre discours dans cet article. Enfin "un" qui a compris ! Non à l'ethnicisme! Oui à la catholicité! Sans cela, il n'y a point d'orthodoxie de la foi !
De la part d'un ami de saint Photios...