"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

26 mars 2007

L'Annonciation dans le Rite Orthodoxe Occidental romain (EORHF)

Le Sacramentaire-Pontifical "Saint Colman Prayer Book" n'a été approuvé pour usage dans l'Église Orthodoxe (EORHF) qu'en septembre 2005. Le monastère Saint-Petroc suit le calendrier Julien ("ancien calendrier") comme la plupart des paroisses et missions en dépendant. Or il n'y a pas encore eu d'occasion depuis 09/2005 pour une fête de l'Annonciation "ancien calendrier" tombant un dimanche, même non-lié à une festivité du Grand Carême. Le "propre" doit donc encore être rédigé. On m'a fait transmettre une partie du matériau liturgique qui servira pour la composition de ce Propre. Ce n'est donc pas ci-après la version définitive, officielle; c'est un aperçu informatif pour qui est intéressé, ne reprenant que les lectures de la Liturgie et une prière.

Ce Rite Romain est basé sur la version compilée connue sous le nom de "Sarum"; il a été débarrassé des ajouts déviants et défigurants que les rites occidentaux ont tous subis après le Schisme. Tout comme la liturgie du Temple a été "orthodoxisée" par les saints Apôtres, c'est ce cette même purification que ce texte a reçu. Sauf que lui, auparavant, était Orthodoxe. C'est donc une restauration, d'autant plus légitime que pleinement autorisée par l'Église, et même encouragée. Deo gratias.

La remarque d'introduction explique le report de la fête mentionné hier dans les paroisses antiochiennes de rite occidental; cependant, l'Annonciation étant l'autre facette de la Résurrection, puisqu'on y fête l'Incarnation - liturgiquement c'est Alpha, et à Pâques c'est l'Omega – il est possible que le calendrier EORHF occidental, tout comme dans le Rite byzantin, ne pratiquera pas ce report.

En la fête de saint Ludger de Münster, notre père dans la Foi, qui envoya Charlemagne paître lorsque celui-ci tenta de le faire mander alors qu'il était occupé à l'Office divin...

JM
Psautier de Borch, enluminure, l'Annonciation
*-*-*-*-*

Missel de Sarum - Annonciation de la Bienheureuse Vierge Marie [25 Mars]

"Si cette fête devait correspondre avec un dimanche du grand Carême, elle sera toujours transférée au lendemain; si elle survient un autre jour qu'un dimanche durant le temps de la Passion, elle sera célébrée solennellement ce jour-là. Mais si elle survient le Jeudi Saint ou un des 2 jours qui suivent, ou durant la semaine de Pâques, elle sera transférée au premier jour de semaine vacant après l'octave de Pâques qui sera trouvé approprié pour la célébrer.
Et la même règle sera observée au sujet des autres fêtes doubles qui ont lieu durant la période précitée. Et toujours durant le grand Carême, lorsqu'il y a pour un saint du jour un office en 9 leçons, la Messe de la fête sera célébrée après Tierce, et la Messe de Carême après None, toutes deux au Maître-Autel; et la prosternation aura lieu après le Sanctus. Et les prières de férie sont dites de la manière habituelle lors de la Messe de Carême, même si c'est une fête double."

Première lecture : Isaïe 7,10-15
"Le Seigneur dit encore à Achaz: "Demande au Seigneur ton Dieu de t'accorder un signe venant du fond du séjour des morts ou de là-haut." Achaz répondit: "Je n'en ferai rien, je ne veux pas mettre le Seigneur à l'épreuve." Isaïe répondit: "Écoutez, maison de David! Cela ne vous suffit-il pas de lasser la patience des hommes, que vous lassiez aussi celle de mon Dieu? Aussi le Seigneur va-t-Il vous donner Lui-même un signe: la jeune vierge va concevoir et enfanter un fils, et tu le nommeras Emmanuel."

Séquence
Réjouis-toi, Marie, espoir de toute l'humanité!
Réjouis-toi, douce vierge à l'esprit de sainteté!
Réjouis-toi, par la grâce divine comblée!
Réjouis-toi, vierge telle que nul n'a jamais connu,
Dont le Buisson Ardent était la préfiguration,
Lui qui brûlait sans se consumer!

Réjouis-toi, ô toi la plus belle des roses!
Réjouis-toi, ô toi qui est sortie de la lignée de Jessé!
Dont le fruit naturel à notre triste état
apporta la liberté!

Réjouis-toi, à qui on ne saurait trouver d'égale;
Tu as rendu le son de la joie à la terre
qui gémissait depuis la nuit des temps.
Réjouis-toi, qui porta en ton sein
un Fils dont la puissance allait vaincre
et défaire les liens de la mort.

Réjouis-toi, lumière des vierges à éclairer,
par qui d'en haut vint la Lumière
sur ceux qui étaient dans les ténèbres.
Réjouis-toi, vierge, que le Roi des Cieux
ne repoussa pas pour naître,
et qui fut nourrit par toi.

Réjouis-toi, perle précieuse, luminaire céleste,
Réjouis-toi, sanctuaire du Saint Esprit.
O que cette virginité est cause d'émerveillement et digne de toute louange,
en qui, éveillée à la Lumière par le Paraclet
brilla la fécondité!

O Toute Sainte, ô sérénissime
O noble, ô toute douce
que doit être cette vierge
qui avait repoussé la chaîne au loin,
ouvert largement la porte du Ciel,
et ramené la liberté.

O lys de pure chasteté,
supplie Ton saint Fils,
car Il Se plaît dans l'humilité,
Afin qu'au triste jour du Jugement
Il ne nous repousse pas,
Mais par ta toute gracieuse prière,
Il nous purifie de toute iniquité,
Afin que nous puissions régner dans la radieuse demeure;
que toute créature dise "amen"!


Évangile selon saint Luc 1:26-38
"Au sixième mois, l'Ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph; le nom de la vierge était Marie. L'Ange lui dit en entrant: "Je te salue, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi." Bouleversée par ces paroles, elle se demandait ce que signifiait pareille salutation. L'ange lui dit: "Rassure-toi, Marie, tu as gagné la faveur de Dieu. Tu vas concevoir et enfanter un fils, à qui tu donneras le nom de Jésus. Il sera grand: on l'appellera Fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu Lui donnera le trône de David, son père; Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et Son règne n'aura pas de fin." Mais Marie dit à l'Ange: "Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme?" L'ange répondit: "L'Esprit-Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de Son ombre. Aussi l'Être saint qui naîtra de toi sera-t-Il appelé Fils de Dieu. D'ailleurs Élisabeth ta parente vient de concevoir, elle aussi, un fils dans sa vieillesse; et celle qu'on disait stérile est à son sixième mois: pour Dieu, rien n'est impossible." Marie dit alors: "Voici la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole." Et l'Ange la quitta."

Prière de Collecte
Ô Seigneur, nous Te supplions de répandre Ta grâce dans nos coeurs; afin que, puisque par le message d’un Ange, nous avons appris l’Incarnation de Ton Fils Jésus-Christ, nous soyons aussi conduits par Sa Croix et par Sa Passion à la gloire de Sa Résurrection. Par Jésus-Christ notre Seigneur, Qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, Dieu Un, pour les siècles des siècles.

Homélie de saint Ambroise, évêque de Milan
(Livre 2 sur l'Évangile selon saint Luc)
Sans doute, les divins Mystères sont cachés; et il n’est pas facile à un homme, selon la parole des prophètes, de pouvoir pénétrer les desseins de Dieu. Cependant, d’après tous les autres actes et préceptes du Seigneur Sauveur, nous pouvons saisir la raison plus spéciale pour laquelle fut tout particulièrement choisie, pour enfanter le Seigneur, celle qui était fiancée à un époux. Pourquoi, en effet, ne fut-elle pas enceinte avant d’avoir été fiancée? Sans doute afin qu’on ne dît pas qu’elle avait conçu par suite d’adultère.
"Et l’Ange entra chez elle." Apprenez à connaître la vierge par ses actes, apprenez à connaître la vierge par sa modestie, apprenez-le par l’oracle de l’Ange, apprenez-le par ce mystère. C’est le propre des vierges de trembler, de s’effrayer devant toutes les démarches d’un homme et de craindre tous les entretiens d’un homme. Que les femmes apprennent à imiter cet exemple de modestie. Elle est seule dans l’intérieur de sa demeure, aucun homme ne l’aura vue, seul l’Ange l’aura découverte : seule sans compagnon, seule sans témoin; pour qu’elle ne soit pas rabaissée par un entretien vulgaire, c’est par un Ange qu’elle est saluée. Ce ne fut pas en effet la bouche d’un homme, mais celle d’un Ange qui devait exposer le mystère d’un si grand message. Aujourd’hui, pour la première fois, on entend dire: "L'Esprit-Saint viendra sur toi ." On entend et on croit. Enfin, "Voici", dit la vierge, "la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole." Voyez l’humilité, voyez le dévouement. Elle se dit la servante du Seigneur, celle qui est choisie pour sa mère; et elle ne s’enorgueillit point de cette promesse inattendue.
+ Ambroise

Aucun commentaire: