"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 mai 2007

P. Hopko: Fête de la mi-Pentecôte




Au milieu de cette 4ème semaine, le jour qui est à mi-parcours entre Pâques et Pentecôte est célébré avec solennité. On l'appelle Fête de la mi-Pentecôte. C'est le jour où le Christ, "au milieu de la fête", apprend aux hommes Sa mission salvatrice et offre à tous "les eaux de l'immortalité" (Jn 7,14). C'est un rappel de la présence du Maître et de Sa promesse de Salut : "Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à Moi, et qu'il boive" (Jn 7,37). Nous repensons ainsi à notre propre mort et résurrection avec le Christ par notre Baptême, et notre sanctification par l'Esprit Saint lors de notre Chrismation. Regardant vers l'arrière, vers la Résurrection, nous vivons la Pentecôte par anticipation, ainsi que le dit une des hymnes de la fête. Nous savons que nous appartenons au Royaume du Christ Ressuscité où "l'Esprit et l'Épouse disent 'viens!', et que celui qui est assoiffé s'approche, et que celui qui le désire prenne l'eau de la Vie gratuitement" (Apoc. 22,17; Is. 55,1).

"Au milieu de la fête, donne à mon âme assoiffée les eaux de la piété, ô Sauveur qui as dit à tous : Celui qui a soif, qu'il vienne à Moi et qu'il boive. Source de Vie, Christ Dieu, gloire à Toi!" (Tropaire apolytikion).

"Au milieu de la fête de la Loi, Christ Dieu Créateur et Maître de l'univers, Tu disais à ceux qui étaient là : 'venez et puisez l'eau de l'immortalité.' Nous nous prosternons devant Toi et nous disons dans la foi : 'Donne-nous Tes compassions, car Tu es la source de notre vie." (Kondakion)

Protopresbytre Thomas Hopko, "The Orthodox Faith"






Aucun commentaire: