"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 mai 2007

saint Chrême : comment, par qui et quand est-il consacré?


Sa Sainteté le Patriarche Alexis a béni le saint chrême
http://www.patriarchia.ru/db/text/222973.html

Le 2 аvril 2007, Lundi de la Semaine sainte, en la petite cathédrale du Monastère de la Mère de Dieu du Don à Moscou, Sa Sainteté le Patriarche Alexis II de Moscou et de toutes les Russies a lancé le processus de la fabrication du saint chrême, qui s’est achevé par la bénédiction du chrême le Jeudi Saint 5 avril, en la cathédrale patriarcale de la Théophanie.


Après l’office de la petite bénédiction des eaux, le Primat de l’Eglise russe a aspergé d’eau bénite le four, le chaudron et les instruments de cuisson, après quoi, avec le trikirion, il a allumé le feu du four.


Ensuite, Sa Sainteté a béni les ingrédients (différentes épices, vin, huile) pour la préparation du saint chrême, et dans le chaudron furent verses l’eau bénite, le vin, l’huile et les épices.





La consécration du chrême est un des rituels de l’Eglise orthodoxe, réalisé traditionnellement durant la Semaine sainte. Selon la tradition, ce rite est exclusivement accompli par les Primats
des Eglises orthodoxes locales, non pas chaque année mais selon les nécessités, et au vu de l’utilisation du chrême béni les années précédentes.

Le chrême béni par le Saint Patriarche est transmis à tous les diocèses de l’Eglise orthodoxe russe et est utilisé dans le sacrement du Baptême, de même que pour la consécration des églises.

(traduction : prêtre Serge Model, que je remercie encore chaleureusement.)

Source & autres photos

Saint Remi baptisant le roi Clovis:
la Colombe lui apporte le Saint Chrême

Aucun commentaire: