"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

08 novembre 2007

In memoriam Jean-Louis Palierne 26/12/1930 - 07/11/2007

Ce 3 novembre, des appels étaient lancés un peu partout en faveur de Jean-Louis Palierne, et notamment ici, où je donnais un aperçu de sa richissime oeuvre de traduction pour l'Église:
"Demande urgente de prière pour Jean-Louis Palierne (03/11/2007)"

Jean-Louis est décédé hier soir. Requiescat in pace!

Date: Mercredi 07 Nov 2007 23:26:22 +0100
De: Vasili-Régis Gronoff
Forum: alt.religion.christian.east-orthodox
Sujet: Mémoire éternelle pour Jean-Louis Palierne
After waking up from his coma Monday evening, Jean-Louis's finally
passed out tonight at 9PM local time.
May he repose with the saints, especially his spiritual father Elder Justin of blessed memory, Saint Nikolaj of Zicha, St Silouan of Athos, all the orthodox saints of Gaul and France, under the protecting veil and the virginal peace of the Theotokos.
+

Trad: Après s'être réveillé lundi soir de son coma, Jean-Louis a fini par rendre l'âme ce soir à 21h.
Puisse-t'il reposer avec les saints, en particulier son père spirituel l'Ancien Justin de bienheureuse mémoire, saint Nicolas de Zicha, saint Silouane l'Athonite, tous les saints Orthodoxes des Gaules et de France, sous le voile protecteur et la paix virginale de la Théotokos.

saint Justin Popovic
"Rappel à Dieu de Jean-Louis Palierne" :
http://www.orthodoxie.com/2007/11/rappel-dieu-de-.html

Beau rappel de Jean-Claude Larchet sur cette riche et brûlante âme qu'était Jean-Louis Palierne :
http://www.orthodoxie.com/2007/11/recension-jean-.html

Aucun commentaire: