"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 novembre 2007

St Paulin de Nole: le saint orgueil et la mauvaise humilité


"Il existe des choses telles que le saint orgueil et la mauvaise humilité.
Car l'orgueil est justifié quand il est arrogant vis-à-vis de ce monde, le méprise, et s'abstient de jouir de toutes ses grandeurs, douceurs et belles possessions, parce qu'il est absorbé par les choses célestes et soumis aux Commandements de Dieu.
Et de l'autre côté, elle est condamnée, cette humilité qui est complaisante envers les hommes non par Foi, mais par lâcheté mentalle, qui se soucie plus d'être populaire auprès des hommes que de Salut. Elle est la servante des mensonges, l'ennemi de la vérité, une étrangère à la liberté, un sujet de l'injustice, elle mèle de l'eau au vin, affaiblissant le vin de la vérité avec l'eau de la flatterie. Je pense que c'est l'humilité de cette sorte qui est spécifiquement attaquée et condamnée par ces paroles de l'Écriture : "Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière et la lumière en ténèbres, qui rendent doux ce qui est amer et amer ce qui est doux!" (Is. 5,20).
Lettres de saint Paulin de Nole, V,I.


Saint Paulin, évêque de Nole (It) - Bordeaux 354 - Nole 431.
Pontius Meropius Anicius Paulinus, dans l'Orthodoxie byzantine, on l'appele "saint Paulin le Miséricordieux". De sénateur, né d'une des plus grandes familles patriciennes des Gaules, il n'a pas hésité à devenir serviteur du Christ et de Ses enfants. Il a été jusqu'à s'offrir en échange pour obtenir la libération d'un esclave, fils d'une pauvre veuve. Il a été élu évêque alors qu'il était encore marié, chose courante à l'époque, voyez saint Grégoire de Nysse ou saint Hilaire de Poitiers. Cfr "Vita sancti Paulini, episcopi Nolani" pour sa riche vie. Ses saintes reliques sont honteusement détenues par les vaticanistes en leur "église saint Barthelemy" à Rome, mais on possède heureusement encore de lui 32 poèmes et 51 lettres, de grande beauté et profondeur spirituelle.
(Grand ami de saint Nicétas de Remesiana B (Bela Palanka, Serbie); ils sont fêtés le même jour dans le calendrier orthodoxe occidental, à des dates différentes dans le byzantin. Nicétas à qui certains érudits attribuent le Te Deum, d'autres l'attribuant à saint Ambroise de Milan, qui reste le candidat le plus probable vu le style.)
Fêtes de saint Paulin :
22 juin (orth.occ)
23 janvier (orth.byz)


Aucun commentaire: