"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

25 mars 2008

25.3.1821: les Grecs se libèrent de 4 siècles de joug des Turcs Ottomans

La sortie de Messolonghi
La sortie de Messolonghi
huile sur toile, 1,69 x 1,27m
par Theodoros Vryzakis, milieu 19ème s.


drapeau de la guerre de liberation de la Grece, ou guerre d'independance, signifiant la liberte ou la mort

http://catechumen-memoirs.blogspot.com/2007/03/march-25.html



Le métropolite Germanos de Patras
bénit le drapeau de la Révolution

tableau de Theodoros Vryzakis (1865)


Aujourd'hui, nous célébrons le début de la libération du peuple Héllène du joug des Turcs. Le 25 mars 1821, le métropolite Germanos de Patras bénit un drapeau grec au monastère d'Agia Laura, et proclama le soulèvement national. La Grèce déclara son indépendance de l'empire Ottoman, entamant la Guerre Grecque d'Indépendance.

Aujourd'hui, nous nous souvenons du chant de raliement du poète Righas Pheraios, brutallement assassiné par les Turcs:








Ως πότε παλληκάρια θά ζούμε στά στενά
μονάχοι σάν λιοντάρια στίς ράχες τά βουνά

Καλύτερα μιάς ώρας ελεύθερη ζωή
παρά σαράντα χρόνια σκλαβιά καί φυλακή.
Ô braves jeunes guerriers, nous allons vivre plus proches,
Seuls semblables aux lions sur les cîmes des montagnes,

Mieux vaut une heure de vie libre,
Que 40 ans esclave enchaîné.



Puisse Dieu continuer à bénir la nation grecque toutes les années à venir!



Photios Kontoglou et divers poètes ont parlé et chanté cette Révolution:
http://locandiera.blogspot.com/2006/03/

Theophilos est assassine par les Turcs musulmans











«Για της πατρίδος την ελευθερίαν,
Για του Χριστού την πίστιν την αγίαν,
Γι’ αυτά τα δύο πολεμώ,
Μ’ αυτά να ζήσω επιθυμώ
Κι αν δεν τα αποκτήσω,
Τι μ’ ωφελεί να ζήσω;»
"Pour la liberté de la patrie,
Pour la sainte Foi en Christ,
Pour ces deux, je combat
Par elles, je veux vivre,
Et si je ne peux les gagner,
A quoi bon vivre?"




[ma traduction des citations de Photios Kontoglou est en cours de correction par la secrétaire du conseil paroissial, à Hagia Barabara. Ma connaissance du grec est scolaire, remonte à 28 ans déjà, et se limitait au grec ancien. La traduction était compréhensible mais.. cahotique :-). Une meilleure version viendra la semaine prochaine]




Nombreuses images et chronologie en anglais de cette guerre de libération :
http://members.fortunecity.com/fstav1/1821/pictures.html

"Les Braves reculèrent : La vie et l'époque de Laskarina Bouboulina"
http://www.mith2.umd.edu/events/feb-28th-digital-dialogue


"Elle construisit sa propre flotte.

Elle s'empara de la forteresse de Nafplion.

Elle sauva des centaines de femmes du harem.

Et lança une Révolution."


Pas mal pour une grand-mère cinquantenaire des années 1820...



Née en prison à Constantinople, Bouboulina défia les règles établies quand au rôle des femmes au 19ème siècle, en devant une des plus éminentes figures de la Guerre Grecque d'Indépendance. Se basant sur les documents conservés aux Archives Générales à Athènes, le musée de Spetses, et des entrevues avec des spécialistes dans le domaine de l'histoire et de la culture grecque et turque, y compris le petit-fils de Bouboulina à la 5ème génération, ce documentaire long d'une heure présente un portrait vivant d'une des plus extraordinaires héroïnes de Grèce (film en anglais sous-titré en grec).


April Householder enseigne la filmographie à l'université de Maryland depuis 1996. Sous la supervision du prof. John Fuegi et de sa série de films documentaires "femmes de pouvoir," elle a achevé une dissertation multimédia pour son doctorat (Ph.D), qu'elle a obtenu en 2006. Son film de dissertation, "The Brave Stepped Back: The Life and Times of Laskarina Bouboulina," fut projeté pour la première fois au festival Armata à Spetses, en Grèce, le 8 septembre 2005, à la demande du gouverneur de l'île, m. Evangelos Kontaxakis.
Maryland Institute for Technology in the Humanities (MITH) :
http://mith2.umd.edu/programs/mith_speakers_spring_2006.pdf




Comme le fait fort à propos remarquer le Lecteur Claude et par téléphone, de son lit d'hôpital, mon ami Vasili, le drame sera que la guerre n'amènera pas au pouvoir un roi Orthodoxe (et Grec); le jeu politique des grandes puissances fera que la Grèce subira un potentat.. Allemand et protestant, Othon. Au demeurant, la Grèce libérée du joug des Ottomans faillit avoir comme premier souverain un certain Léopold 1er de Saxe-Cobourg Gotha, mais ce dernier aurait en plus exigé l'Albanie et Constantinople.. au lieu du soleil de Grèce, il recevra... la Belgique..


Aucun commentaire: