"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

21 mars 2008

Grèce: l'Église dit non au contrat d'union civile ("mariage civil" ou pacs)

L'Église de Grèce s'oppose à la loi d'union matrimoniale civile
http://www.religiousintelligence.co.uk/news/?NewsID=1773


mercredi 19 mars 2008. 12:54pm
Par: George Conger.

L'Église de Grèce a dénoncé les plans du gouvernement visant à introduire une loi d'union matrimoniale civile, disant que le soutien du gouvernement à une loi de mariage civil équivaudrait à une "prostitution" approuvée par l'État.

Les 13 évêques du comité permanent de l'Église de Grèce ont déclaré lundi que la proposition de loi d'union matrimoniale civile serait une "bombe catastrophique" logée dans les fondements même de la société grecque, minant le mariage et la vie de famille.
La déclaration vient aussi comme un désaveu pour l'archevêque d'Athènes nouvellement élu, Ieronymos, qui avait signalé la semaine dernière que l'Église de Grèce ne s'opposerait pas au projet de loi.

Le 13 mars, le ministre de la Justice, m. Sotiris Hatzigakis, avait informé Ieronymos des intentions du gouvernement pour permettre aux couples non-mariés de faire enregistrer leur union auprès de notaires civils, plaçant
aux yeux de l'État cette relation à niveau d'égalité avec le mariage. La loi ne serait pas étendue aux couples de même sexe.
Dans une déclaration rendue publique après la rencontre avec le ministre de la Justice, l'archevêque d'Athènes avait dit "les membres de l'Église suivent ce que dictent la Bible, les règles de l'Église, l'ordre des Conciles oecuméniques et la sainte tradition."
"Par conséquent, il y a des limites claires, et à cet égard, l'Église n'a pas le droit de demander que cela soit édulcoré ou qu'une autre demande soit acceptée," rapporta le quotidien Kathimerini d'Athènes.
"L'Église ne sait pas surveiller de près" la fornication et la cohabitation en faisant "imposer des mesures par la police," dit-il.
Cependant, lundi, les 13 membres du comité permanent de l'Église de Grèce ont repoussé la loi proposée comme étant immorale et socialement destructrice.
"L'Église accepte et bénit le mariage établit selon les traditions Orthodoxes, et considère tout autre type de relation semblable comme étant de la prostitution," a déclaré le Synode de la part de l'Église de Grèce ce 17 mars.
Interrogé à propos de l'apparent volte-face de l'Église concernant cette loi, l'évêque Anthimos de Thessalonique a répondu à un journal d'Athènes que les commentaires de l'archevêque Ieronymos étaient "l'opinion d'une seule personne, tandis que ceci, c'était celle de 13."

Élu le 7 février pour succéder à feu l'archevêque Christodoulos d'Athènes, l'archevêque Ieronymos l'emporta face à l'évêque Anthimos et à 3 autres candidats pour l'élection du primat de l'Église de Grèce, qui compte comme membres approximativement 90% des Grecs.

=====================================

Le site officiel de l'Église de Grèce :
http://www.ecclesia.gr/


Sachant fort bien qu'à cause de l'Union Européenne et de ses lois abjectes et immorales, même si le gouvernement civil affirme le contraire, ce contrat d'union civile ne sera qu'une étape vers les débordements contre nature "légalisés" et remboursés par la sécu' sur le compte de tous, prélude à la destruction de la société.. Le plus fou étant qu'en Europe, seuls les partis populistes semblent s'en rendre compte. Ou les autres le savent et c'est bien ce qu'ils cherchent?...


Dieu merci, le Saint-Synode de l'Église de Grèce réagit à temps pour préserver le fondement même de la société, à savoir la vie de couple marié pouvant éventuellement donner naissance à une famille, seule union dont la fécondité (physique et spirituelle) soit bénie de Dieu.
icone orthodoxe du mariage de saint Joachim et sainte Anne

Aucun commentaire: