"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

21 avril 2008

Grand et saint Lundi (p. Sergei Boulgakov, 1900)

http://www.transfigcathedral.org/faith/Bulgakov/index.shtml


Dans le Divin office de ce jour, la sainte Église invite le fidèle à marcher avec le Christ, à être crucifié avec Lui, à mourir aux plaisirs de cette vie par amour pour Lui afin de vivre avec Lui. Par la contemplation mystique reliant les événements de l'Ancien et du Nouveau Testament, elle nous annonce les futures souffrances de l'innocent qu'est le Sauveur dans le prototype de l'Ancien Testament qu'est le chaste Joseph, que la jalousie de ses frères fit vendre et humilié, mais qui plus tard fut restauré par Dieu. "Joseph," dit le Synaxaire, "est le prototype du Christ, car le Christ aussi devient l'objet de la jalousie pour des personnes de la même race, les Juifs, et est vendu par un des disciples pour 30 pièces d'argent, est confiné dans un trou obscur et étroit – une tombe – et, S'étant relevé par Sa propre puissance, domine sur l'Égypte, c-à-d au dessus de tout péché, et à la fin la conquiers, et règne sur le monde entier, alors que par Son amour pour l'homme, Il nous délivre en nous accordant la mystérieuse manne, afin de manger le pain céleste, Sa propre Chair Vivifiante."
Des événements de l'Évangile, la sainte Église rappelle le dessèchement du figuier stérile. Selon l'avis de la sainte Église, le figuier stérile représente l'assemblée Juive, dans laquelle Jésus-Christ ne trouva pas de vrai fruit, mais uniquement l'ombre hypocrite de la loi qui l'accusait et le condamnait. Mais ce figuier représente aussi toute âme qui ne porterait pas de dignes fruits de repentance, et c'est pourquoi la sainte Église nous appelle aussi : "Le figuier fut desséché parce qu'il ne portait pas de fruit. Nous devrions redouter la même punition, ô frères, et portons de dignes fruits de repentance au Christ, qui nous accorde grande miséricorde." A côté de ce récit du dessèchement du figuier, l'Évangile des Matines nous édifiera ce jour avec la parabole racontée par le Sauveur au sujet des vignerons indignes, qui avaient d'abord maltraité puis tué les serviteurs de leur seigneur qui avait envoyé chercher la récolte, et par la suite, même le fils du maître. Dans cette parabole, représentant le plus proche paradigme de la dureté des Juifs, qui avaient auparavant massacré les prophètes, et avec la venue sur terre du Fils de Dieu, Le crucifièrent, il est impossible de ne ne pas aussi voir la terrible condamnation pour les Chrétiens qui oseraient enfreindre les commandements des Apôtres et des saints Pères, et ce faisant continueraient à crucifier le Fils de Dieu à travers leurs péchés. Dans la lecture de l'Évangile à la Liturgie, la sainte Église rappelle le sort du peuple Juif apostat, jusqu'aux confins de la terre, comme ils étaient décrits avant par Jésus-Christ. Les fidèles sont motivés par les grandes et variées catastrophes et signes de destruction de Jérusalem et la fin de l'époque au milieu du mal, motivés par la magnanimité, l'impartialité, la patience, la prière spirituelle et la vigile, et sont réconfortés dans la promesse du Sauveur de répandre l'Évangile dans le monde entier, "mais pour le bien des élus, ces jours seront abrégés" (Mt. 24: 14, 22).

Tropaire Ton 8
Voici, l'Époux arrive au milieu de la nuit - Et bienheureux le serviteur qu'Il trouvera veillant - Mais indigne celui qu'Il trouvera nonchalant - Veille donc, mon âme - à ne pas sombrer dans le sommeil - afin de n'être pas livrée à la mort et enfermée hors du Royaume - Mais reviens à toi et chante - Tu es Saint, Saint, Saint, notre Dieu - Par la Mère de Dieu aie pitié de nous.

Kondakion Ton 8
Jacob souffrait d'avoir perdu Joseph - mais le noble Joseph sur son char était honoré comme un roi - L'Égyptienne n'avait pu l'asservir à ses plaisirs - Mais l'avait glorifié Celui qui voit les coeurs des hommes - et donne la couronne incorruptible.

Exapostilaire Ton 3
Je vois, paré de beauté - le lieu de Tes Noces, mon Sauveur - et je n'ai pas de vêtement pour entrer - Illumine la parure de mon âme - Toi qui donnes la lumière, et sauve moi.

Évangile des Matines : Mt. 21,18-43
AT: 1) Ezech. 1,1-20. 2) Exod. 1,1-20. 3) Job 1,1-12.
Évangile de la Liturgie: Mt. 24,3-35

S. V. Bulgakov, manuel pour serviteurs de l'Église, 2ème éd., 1274 pp. (Kharkov, 1900) pp. 534-5


Le Christ tête penchée
Nikolai Andreievich Koshelev, années 1880

"[..] la Semaine Sainte. Pour nombre d'entre nous, c'est la semaine la plus chargée de l'année. Il y a beaucoup d'Offices supplémentaires à l'église, les préparations de la fête, et tout cela vient en sus des devoirs et responsabilités ordinaires.
Je souhaitais publier un portrait du Christ qui porte à la réflexion, et je pense qu'avec celui-ci, j'ai ce qui convient. Notre Seigneur a une expression pensive, comme s'Il pensait au dénouement des événements des jours qui viennent. Cela lui pèse, et Il ploie sous le poids de cette charge. C'est l'accomplissement de ce pourquoi Il est venu parmi nous, et cependant, Il souhaiterait que cela Lui soit épargné.
Je trouve que c'est une excellente méditation pour la semaine qui s'ouvre. Pour mes amis Orthodoxes, je vous souhaite une Semaine Sainte des plus profitables. Puissions-nous être à même de nous adresser la salutation pascale dimanche prochain, avec la joie et l'allégresse qui conviennent. Néanmoins, avant d'y être, il faut d'abord passer par le Golgotha."
Vara
source : http://01varvara.wordpress.com

1 commentaire:

Vara a dit…

I give you many thanks for the translation into French of my little post. It humbles me to see how many people around the world read my material. However, I view myself only as a collector of good things from the abundant vein of rich ore to be found in Russia, both secular and religious.

All glory to the Russian writers, painters, musicians, and performing artists whose work I try to bring to the attention of the Western world. THEY deserve all the credit, for I am only a messenger.

Pray for this sinner.

Vara Drezhlo

PS
May I wish you an early KHRISTOS VOSKRESE? I do not think it out of place.