"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 juin 2008

Le véritable amour Chrétien & l'oecuménisme (archev. Artemije)

Extrait d'une entrevue de sa grâce l'évêque Artemije de Raska et Prizren (Église Orthodoxe de Serbie):
http://ishmaelite.blogspot.com/2008/01/true-christian-love.html


Q: L'on pourrait conclure qu'il existe des positions théologiques variées au sein de l'Orthodoxie, à propos de la coopération avec l'église catholique-romaine, se basant sur le fait qu'il y a des théologiens Orthodoxes qui ont aussi participé aux commissions internationales, alors que le document (de Ravenne) a été vertement critiqué par leurs frères.

R: Il n'en existe que deux sortes, ceux qui persistent dans leur confession de Foi, et ceux qui sont prêts à diverses sortes de compromis, d'affadissements et d'abaissements. Nombre de participants Orthodoxes à ces rassemblements oecuméniques ne sont pas des confesseurs de leur Foi; dès lors, ils ne sauraient représenter l'enseignement de l'Église Orthodoxe. S'ils étaient vraiment de dignes représentants de l'Église Orthodoxe et de l'enseignement Orthodoxe, par dessus tout, ils écouteraient l'Apôtre Paul qui dit "tenez-vous loin de l'hérétique après l'avoir admonesté une première puis une seconde fois."
Jusqu'où allons-nous aller avec ces dialogues, commissions – jusqu'à ce que ça ne cesse pas? Y sommes-nous pour conseiller ceux qui sont dans l'hérésie, l'illusion? Non, nous y cherchons des compromis avec eux. Le véritable amour pour un Chrétien, c'est d'assurer la vie éternelle pour son prochain, ce qui signifie que vous devez franchement lui dire qu'il est dans l'erreur, et essayer de le ramener à la vérité, le dirigeant vers le chemin du Salut. Encourager quelqu'un à rester dans son illusion, ce n'est pas de l'amour, mais de la haine, selon saint Maxime le Confesseur.

Photo de 1977, de gauche à droite: p. (à présent métropolite) Amfilohije, p. (à présent évêque) Atanasije, "Lepura," saint Justin Popovic, p. (à présent) Artemije.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

LE COMPROMIS :
Joseph et Dimitri ont chacun un terrain. Joseph revendique la terre de Dimitri. Croyant s’en faire un allié, Dimitri opte pour le compromis et ne lui cède qu’une partie de ce qu’il réclame. Quelques temps plus tard, Joseph revient avec une nouvelle revendication. Et, par compromis successifs, il le dépouillera de tout ce qu’il a......