"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

10 juin 2008

Russie: le Saint-Synode, saint Jean Maximovitch, la sainte famille impériale et les néo-martyrs

(merci au p. Serge pour le texte russe de l'agenda du Saint-Synode et à Varvara pour les sources en anglais)

http://02varvara.wordpress.com/2008/04/18/


Conférence académique à l'université Orthodoxe Saint Tikhon à Moscou
Le p. Georgy Mitrofanov est un des participants


Moscou, 15 Avril 2008 (Interfax): Le Concile des archevêques du patriarcat de Moscou, qui se tiendra en juin, examinera la question de la glorification universelle de saint Jean Maximovitch de Shangaï et San Francisco [*], de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières. Saint Jean a été glorifié localement par l'EORHF en 1994.
Le p. Georgy Mitrofanov, ancien membre de la Commission de Canonisation, a déclaré à Interfax-Religion qu'une liste unifiée des Nouveaux Martyrs de Russie serait publiée l'an prochain par le PM et l'EORHF. Il a expliqué qu'une telle nouvelle liste était nécessaire, parce que la canonisation des Nouveaux Martyrs par l'EORHF dans les années 1980 a été une canonisation collective, ajoutant automatiquement tous les noms à la liste des saints sans avoir eu l'opportunité d'investiguer tous les détails de chaque cas particulier. De plus, à l'époque, l'EORHF n'avait pas accès aux matériaux d'archives, depuis lors déclassifiés, qui ont donné des preuves documentaires sur la manière dont s'est comportée telle ou telle personne pendant son interrogatoire.
"La canonisation des Nouveaux martyrs par l'EORHF dans les années 1980 a connu plusieurs étapes. Tout d'abord, ils ont glorifié l'entièreté de l'Assemblée des Nouveaux Martyrs de Russie. Après avoir inscrit certains des noms au rouleau des saints, ils firent peindre une Icône, et certains de ceux qui y étaient dépeints n'étaient objectivement pas des saints, et c'est alors seulement que commença une réelle énumération des Nouveaux Martyrs. Au PM, on avait choisi une autre méthode. Chaque canonisation était traitée sur base individuelle, nous avons travaillé lentement et avec précaution, et nous avons soigneusement étudié toutes les archives disponibles sur chaque candidat," explique p. Georgy.
Le p. Georgy rajoute que c'est parce que le processus de canonisation au sein de l'EORHF a suivi le schéma inverse que de ci de là sont apparues des anomalies. Par exemple, ils ont canonisé en même temps que la famille royale tous leurs serviteurs morts avec eux, alors que certains n'étaient pas Chrétiens Orthodoxes (Aleksei Igorovich Trupp, était catholique-romain et Mme Schneider était protestante luthérienne).
Cependant, le plus célèbre nom sur la liste des saints de l'EORHF qui n'est pas actuellement repris sur celle du PM, c'est celui de l'archevêque Jean Maximovitch de Shangaï, qui avait été le chef spirituel des Orthodoxes de l'émigration russe en Chine, à Paris [*] et à San Francisco pendant les années qui suivirent la victoire de l'Armée Rouge pendant la guerre civile. "Une nouvelle canonisation de Vladika Jean ne sera pas nécessaire, nous allons simplement introduire son nom dans la liste commune universelle des saints," a ajouté le p. Gregory.
L'article original en russe :
http://www.interfax-religion.ru/?act=news&div=23950


[*] ndt : Nos amis d'Interfax Russie semblent avoir quelques problèmes avec la géographie ouest-européenne... car le siège épiscopal de saint Jean Maximovitch, quand il était archevêque de l'Europe Occidentale, c'était à Bruxelles et non pas à Paris! Ce siège épiscopal, c'est la célèbre église Saint-Job, avenue de Fré, à Uccle, pas loin de l'ambassade de Russie en Belgique. Laquelle église existe toujours, célèbre toujours, et contient un mémorial à la sainte famille impériale martyre, et une relique authentique de la sainte impératrice, trouvée par le juge de l'Armée Blanche la semaine ayant suivi le massacre. Un lieu aussi riche spirituellement, on ne devrait pas le laisser ignorer.




Autre note : le monastère du patriarcat de Moscou en Belgique, situé à Pervijze, près de Diksmuide, dédié à la "Mère de Dieu consolatrice", accueille depuis longtemps les visiteurs avec une grande Icône de saint Jean Maximovitch sur une des pilastres de l'entrée. Et à l'intérieur, il possède une relique de saint Jean, sa croix pectorale, accrochée à une Icône devant laquelle brûle toujours une veilleuse à huile. L'absence de saint Jean sur la liste officielle du PM n'avait pas empêché nombre de Russes de connaître la sainteté du grand thaumaturge de Bruxelles, Shangaï et San Francisco, protecteur du Rite Orthodoxe Occidental, héros de la résistance à l'invasion japonaise, etc...


Quelques films de la canonisation sont disponibles sur youtube, mais c'est en version hélas partielle et de mauvaise qualité. Espérons qu'un jour on verra l'entièreté de la Liturgie, si magnifique.
http://www.youtube.com/watch?v=LkZ9w5R7hyk
http://www.youtube.com/watch?v=u0pgZesxAW0

l'église Orthodoxe à Shangaï:

http://www.youtube.com/watch?v=e1A_7h7w4gA



Le tsar saint Nicolas Alexandrovich avec sa famille

******************


Moscou, 16 Avril 2008 (Interfax)
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=4559
Le Saint Synode du patriarcat de Moscou a donné instruction à l'archevêque Vikenti de Yekaterinburg d'établir un programme pour la commémoration du 90ème anniversaire de la mort de toute la famille du dernier tsar de Russie, Nicolas II. En plus, des Offices religieux de commémoration des martyrs royaux seront célébrés dans toutes les églises russes les 16-17 juillet 2008, a décidé le Saint Synode mardi lors de sa session à Moscou. Le mois dernier, les membres d'une organisation publique et religieuse appelée "Yekaterinburg Initiative" ont exhorté les dirigeants russes à renommer toutes les agglomérations en Russie portant le nom de gens ayant participé à l'assassinat de la famille impériale.

******************


A (re)lire, un article complet sur la sainte famille impériale et les découvertes de reliques
http://stmaterne.blogspot.com/2008/05/russie-ladn-offrirait-il-enfin-le-repos.html

Aucun commentaire: