"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

05 juillet 2008

Roumanie: non à l'exhibition contre-nature!



Si en Roumanie, les intellectuels, les eurocrates et autres dégénérés - car c'est bien de ça qu'il s'agit, de la décadence européenne - tous ces gens qui sont majoritaires à la direction des grandes villes, ont voté depuis longtemps pour l'abandon de toute dignité, de toute notion de normalité et moralité, il n'en est Dieu merci pas de même partout ailleurs.. La jeunesse et les campagnes n'acceptent pas que l'abjection soit considérée comme normalité et qu'elle ait tous les droits, y compris celui de nous forcer à la subir. Ils ne sont pas d'accord et ils le font savoir. C'est rassurant pour l'avenir.






Alors peu importe le soutien des libéraux à un apostat comme Nicolas Corneanu, les Roumains pour finir
ne les suivront jamais. Car le peuple sait bien qu'historiquement une majorité des dirigeants, tant religieux que politiques, n'a jamais été du côté de Dieu et a toujours agit contre son peuple. Ils savent que ce sont les saints comme p.ex. le père Ilie Cleopa qui sont la véritable voix de la Foi salutaire. Deo gratias!

Aucun commentaire: