"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 septembre 2008

La sensibilité, atout et faille à la fois (Ancien Porphyrios)

http://thehandmaid.wordpress.com/2008/08/29/turning-upwards/

Le chemin vers le Christ, Mikhail Nesterov (1911)


Certains deviennent extrêmement affligés par l'état de ce monde. Ils sont choqués quand ils voient que de nos jours, la volonté de Dieu n'est pas accomplie par les autres, et par eux-mêmes aussi, et ils ressentent la douleur physique et psychologique des autres. Cette sensibilité est un don de Dieu. Nous la retrouvons plus fréquemment chez les femmes. Les âmes dotées de cette sensibilité sont particulièrement réceptives à la volonté de Dieu. Ces âmes sensibles ont la capacité d'effectuer beaucoup de progrès dans la vie en Christ, parce qu'elles aiment Dieu et ne veulent en rien Lui déplaire. Cependant, elles courent un danger. Si elles ne confient pas entièrement leur vie au Christ, il deviendra possible à l'esprit mauvais d'exploiter leur sensibilité, et de les guider sur la voie de la dépression et du désespoir.

On ne sait pas corriger la sensibilité. On ne peut que la transformer, la modifier et la transfigurer, de sorte qu'elle devienne amour, joie et adoration. Comment? En se tournant vers le Ciel. En transformant toute peine en connaissance du Christ, amour du Christ, et adoration du Christ. Et le Christ, Qui est toujours prêt et avide de nous aider, viendra vous donner Sa grâce et Sa force, afin de transformer la peine en joie, en amour de votre prochain, et pour L'adorer. C'est ainsi que se dissiperont les ténèbres. Rappelez-vous saint Paul. Que disait-il? "Je trouve actuellement ma joie dans les souffrances que j'endure pour vous" (Col. 1,24).

Ancien Porphyrios, "Wounded by Love"



autre photo de l'Ancien Porphyrios, de bienheureuse mémoire:
http://bluedusk.blogspot.com/2007/11/saint-ancien-poprhyrios-de-kafsokalyvia.html
.

Aucun commentaire: