"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 septembre 2008

Ouvre-Moi (st Ambroise de Milan)

http://thehandmaid.wordpress.com/2008/08/22/open-to-me/



Même lorsque tu dors, si le Christ en est venu à connaître la dévotion de ton âme, Il vient et frappe à sa porte et dit "Ouvre-Moi, Ma soeur."
"Soeur" est tout à fait approprié, car le mariage du Verbe et de l'âme est spirituel. Car les âmes n'ont pas besoin d'alliances de mariage ou de l'union corporelle, mais elles sont tels les Anges au Ciel. "Ouvre-Moi", mais reste fermée pour les étrangers. Fermée au temps qui passe, fermée au monde, ne franchissant pas sa porte pour les choses matérielles, n'abandonnant pas sa propre lumière pour partir à la recherche d'une autre car la lumière matérielle répand un brouillard sombre, de sorte que la lumière de la vraie gloire ne puisse plus être vue. Dès lors, "Ouvre-Moi" et ne sois pas ouverte à l'adversaire, ni ne laisse passer le démon. "Ouvre-toi à Moi", ne reste pas confinée, mais accueille, et Je te comblerai. Et parce que, durant Mon passage par ce monde, J'ai trouvé beaucoup de trouble et de contrariété, et n'ai pas même eu de lieu où reposer, alors toi, ouvre-toi, de sorte que le Fils de l'Homme puisse reposer Sa tête en toi, car Il ne trouve repos nulle part si ce n'est chez l'humble et le doux.

Saint Ambroise de Milan

Aucun commentaire: