"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 novembre 2008

Bâtir pour Dieu ou pour sa propre renommée

http://thehandmaid.wordpress.com/2008/11/15/building/

Avec l'aide de Dieu
Alexander Matrehin, 1997


Qui construit une église pour Dieu, et non pour la gloire
Jamais n'y gravera son nom dans le marbre.

Who builds a church to God, and not to fame,
Will never mark the marble with his name.

Alexander Pope, poète anglais (18ème s.)

Aucun commentaire: