"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

05 novembre 2008

Changement d'heure entre Athos et ici : quelle soupe!


24/10, départ pour notre pèlerinage.. En Grèce, c'est un autre fuseau horaire qu'en Belgique ou en France; premier changement dès la descente du vol Köln-Thessaloniki..

Oui, mais le lendemain de notre arrivée en Grèce, passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver, et le pays suit aussi ce système de décalage horaire saisonier européen.

Ensuite, arrivés quelques heures plus tard sur la sainte montagne de l'Athos, c'est pour constater que là il y a en plus "l'heure locale," particularité pour centrer les offices sur l'heure solaire. Une certaine logique – chanter le lever du soleil quand il pointe déjà vers midi est un peu illogique, et les moines athonites sont très logiques.

les 2 heures sont indiquées dans la cour du monastère de Grigoriou, sur l'Athos, mais dans bien des autres monastères, seule l'heure locale est indiquée, celle qui compte pour leurs activités de travail comme de prière.


Après le retour 8 jours plus tard, rebasculer en vivant en 2 jours sur 3 fuseaux horaires différents. Et ici, pas de sonneries des cloches à 1h30 ou 3h30 du matin (pour les Offices de nuit, puis les Heures & Matines), et le corps, l'âme et l'esprit qui s'y attendent pourtant.. et pas d'environnement sentant bon la piété et la Foi, la joie Chrétienne.. la réadaptation au monde paganisé est dure..

Aucun commentaire: