"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 novembre 2008

Saint Gennadios de Vatopedi et l'Icône Elaiovrytissa de la Mère de Dieu

Le monastère de Vatopedi, sur la sainte montagne de l'Athos, a certes été le "creuset spirituel" pour saint Savas de Serbie, saint Grégoire Palamas ou saint Maxime le Grec, pour citer 3 noms célèbres, il a aussi été celui de saints plus discrets et pourtant aussi importants aux yeux de Dieu et pour nous aider à vivre en confiance en la Providence divine. Nous en fêtons un ce jour. Grand merci à Pieter pour le rappel par SMS, sinon j'oubliais.. plongé que j'étais dans le livre sur la vie du monastère de .. Vatopedi.. ça ne s'invente pas :-)

Saint Gennadios de Vatopedi
http://ocafs.oca.org/FeastSaintsViewer.asp?FSID=103320



Saint Gennadios était le "dochiaris" (cellérier) du monastère de Vatopedi, sur le Mont Athos, au 14ème siècle, et il était donc en charge des approvisionnements. Lorsque l'huile commença à manquer, il essaya d'économiser ce qui en restait et de la réserver aux besoin liturgiques. Le responsable de la cuisine alla s'en plaindre auprès de l'higoumène, disant qu'il n'avait plus d'huile pour préparer les repas. L'higoumène ordonna à saint Gennadios de placer toute sa confiance dans la Mère de Dieu, et de donner toute l'huile nécessaire pour les besoins du monastère.
Un des jours suivant, saint Gennadios partit pour le cellier, et il découvrit la citerne débordante d'huile, qui coulait sur le sol jusqu'à la porte. Ce miracle fut attribué à la très sainte Théotokos et à son Icône Elaiovrytissa qui se trouvait à côté. Depuis lors, l'Icône pend dans le cellier, et elle émet un ineffable parfum.
L'Icône Elaiovrytissa ("débordante d'huile") de la très sainte Mère de Dieu est commémorée le Vendredi Radieux.

********************




Icône Elaiovrytissa de la Mère de Dieu
http://www.mountathos.gr/active.aspx?mode=en%7B1317b7b0-78b9-4960-9596-3ca8cd3aedcb%7DView

Cette Icône se trouve dans le "docheion" (cellier, pour huile et vin) du monastère. [...] Son autre nom, c'est la "Docheiarissa."

****************

Ce sont 2 antiques sarcophages qui servent de citerne pour l'huile. L'un porte l'inscription "de Dionysios," et l'autre, daté de l'an 321 après Jésus-Christ, "de Germanos Heraklas."

La façade actuelle a été réalisée sur commande de l'higoumène Théophanis, en 1627, le restant étant plus ancien. Le docheion a été restauré en 2005 grâce à l'aide de la Catalogne – avant sa chute, la péninsule Ibérique était Orthodoxe.. une telle aide annoncerait-elle enfin un début de bienheureuses relevailles?


Le hiéromoine Irénée, qui nous a reçu de longues heures pendant le récent pèlerinage au Mont Athos, célèbre très souvent dans le docheion. Les 2 fois où j'ai pu assister à l'Office, il était assisté d'un vieux moine perclus d'arthrose, qui lançait les réponses de l'Office comme un cri sorti du coeur avec la douleur. Et d'un autre vieux moine qui se pliait en deux pour servir de lutrin où poser le saint Évangile. Impressionnant à vivre, une vraie grâce.



(cette photo-ci provient de Wikipedia, les autres sont "stmaterne")

Aucun commentaire: