"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

12 décembre 2008

Aime et fais ce que tu veux! (Saint Augustin d'Hippone)

Nous venons de parler d'actes semblables. Lorsqu'il s agit d'actes différents, nous voyons qu'un homme peut sévir par charité, cajoler par méchanceté. Un père bat son enfant, un marchand d'esclaves cajole son esclave. Si tu donnes à choisir entre les deux choses, les coups et les cajoleries, qui ne choisira les cajoleries et ne fuira les coups? Si tu regardes aux personnes, la charité frappe, la perversité cajole. Voyez ce que nous mettons en relief ce qui distingue les actes des hommes, c'est la charité qui est à la racine. Bien des choses peuvent avoir l'apparence du bien, qui ne procèdent pas, à la racine, de la charité. Les épines aussi ont des fleurs il y a des actes qui paraissent durs, qui paraissent cruels; mais ils visent à corriger, inspirés par la charité. Une fois pour toutes t'est donc donné ce court précepte "Aime et fais ce que tu veux" ; si tu te tais, tais-toi par amour ; si tu parles, parle par amour ; si tu corriges, corrige par amour; si tu pardonnes, pardonne par amour; aie au fond du coeur la racine de l'amour de cette racine il ne peut rien Sortir que de bon.
+ Augustin, évêque d'Hippone
Commentaire sur la 1ère épître de saint Jean


Des rescapés Sud-Ossètes cherchent des vêtements pendant une distribution de charité organisée par l'Église Orthodoxe, 25 août 2008, Tskhinvali, république d'Ossétie du Sud. source


Où sont amour et charité, Dieu est présent
http://en.wikipedia.org/wiki/Ubi_caritas
Hymne ORTHODOXE, composée en Occident entre le 4ème et le 10ème siècle quant à la musique traditionnelle, mais au texte nettement antérieur.

Ubi caritas et amor, Deus ibi est.
Congregavit nos in unum Christi amor.
Exultemus, et in ipso iucundemur.
Timeamus, et amemus Deum vivum.
Et ex corde diligamus nos sincero.

Ubi caritas et amor, Deus ibi est.
Simul ergo cum in unum congregamur:
Ne nos mente dividamur, caveamus.
Cessent iurgia maligna, cessent lites.
Et in medio nostri sit Christus Deus.

Ubi caritas et amor, Deus ibi est.
Simul quoque cum beatis videamus,
Glorianter vultum tuum, Christe Deus:
Gaudium quod est immensum, atque probum,
Saecula per infinita saeculorum. Amen.


Aucun commentaire: