"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 décembre 2008

Charismes: ne rien laisser transparaître, par humilité (arch. Zacharias)

http://thehandmaid.wordpress.com/2008/10/29/it-is-more-humble-not-to-show-anything/

L'étang (? bohr ?) Saint Paphnuce
Mikhail Nesterov, 1890

Lorsque nous nous abandonnons à la Providence de Dieu, nous avons le courage de lutter, parce que le choix des choses ne dépend pas de nous. Dieu nous place là; Il veillera à tout. L'Apôtre Paul dit que "Les esprits qui animent les prophètes doivent leur être soumis" (1 Co 14,32). C'est à dire que si nous étions vraiment prophétiques, nous ne montrerions jamais quoi que ce soit de notre activité intérieure, de notre vie intérieure; il est bien plus humble de ne rien montrer, afin de préserver l'humilité, qui est si précieuse, et aussi de ne pas attirer l'attention sur soi. Par exemple, la manière dont nous lisons en église est sur un ton neutre, de sorte que le peuple de Dieu qui est présent puisse entendre s'ils le veulent, et qu'ils puissent cesser de le suivre s'ils veulent suivre leur propre rythme de prière intérieure. Telle est la culture de l'Église. Si je passe la nuit entière en prière, et que j'ai un rythme différent en moi, je ne suis pas forcé de suivre celui d'un autre : j'ai mon propre rythme, et je ne provoque personne. Dès lors, nous faisons tout afin de protéger notre humilité, et de protéger la conscience de nos condisciples.
C'est pourquoi, dans l'Église (Orthodoxe), les personnes vraiment charismatiques ne montrent pas leurs dons et grâces reçues. Que Dieu me pardonne ce que je vais dire, je ne veux pas critiquer – je pense que nombre de gens "charismatiques" ne sont pas libres de la soif de pouvoir, et parfois ils font étalage de leurs grâces et de leurs charismes afin de dominer les autres. Pardonnez-moi pour ce commentaire. C'est folie et destruction, comme le Seigneur l'a dit à la mère des fils de Zébédée (Mt 20,20-28).
Père évêque, pardonnez-moi, car j'en ai déjà dit beaucoup trop.

Archimandrite Zacharias
Bulletin dominical de l'église Holy Theophany
.

Aucun commentaire: