"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

05 décembre 2008

Décès du patriarche Alexis II de Moscou (5/12/2008)

qu'on l'aime/aimait ou pas, qu'on l'idéalisait, qu'on le respectait vraiment ou machinalement ou sans plus, qu'on avait un regard réaliste sur son passé et son action, peu importe. Quand la mort d'un frère en Christ est là, c'est le temps du recueillement et de la prière, plus des règlements de compte. Je ne traduirai que les articles que j'ai trouvés ce soir, et je n'ai pas de temps libre ce week-end, et je ne rajouterai pas de commentaire personnel à ce que j'aurai traduit. Donc ça en restera là. Afin d'éviter toute inutile polémique, les commentaires sur cet article sont clos.. et la prière est ouverte.

(c) agences photos via news.yahoo.com



Le patriarche Alexis II de Moscou est mort
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=5452

Moscou, 5 décembre 2008, 12h17, Interfax – Le patriarche Alexis II de Moscou est décédé à sa résidence à Peredelkino, dans la région de Moscou, "il y a une heure, une heure et demi d'ici," a déclaré le responsable des relations publiques du patriarcat de Moscou, le prêtre Vladimir Vigilyansky.

---------------------------------




Sur cette photo du 20 avril 1999, le patriarche Alexis II de Moscou, Russie, à gauche, en compagnie du patriarche Pavle de Belgrade, Serbie, pendant les bombardements de l'OTAN. Alexis II était venu montrer concrètement son soutien aux Serbes en état de guerre.
(AP Photo/Srdjan Ilic,file)



Le patriarche Alexis II célèbre à la cathédrale Yelokhovsky, Moscou, 30 avril 2000.
REUTERS/Vladimir Suvorov

Laur & Alexis: les voilà à nouveau réunis, éternellement cette fois.Sur cette photo du 17 mai 2007, à gauche, le métropolite Laur, primat de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, et à droite, le patriarche Alexis II, primat de l'Église Orthodoxe de Russie, ensemble à la cathédrale du Christ-Sauveur, Moscou.
(AP Photo/Misha Japaridze, file)


Le président russe Dmitry Medvedev et le patriarche Alexis II, pendant une célébration au monastère Danilovsky, Moscou, septembre 2008.
(AFP/Pool/Vladimir Rodionov)


28 juin 2008, le premier ministre russe Vladimir Poutine reçoit le patriarche Alexis II au Kremlin de Moscou.
(AP Photo/RIA Novosti, Alexei Nikolsky, pool, file)

Le président russe Boris Yeltsin (Eltsine) et le patriarche Alexis II participe à la cérémonie d'inauguration de la restitution du terrain de la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, 3 septembre 1997.
REUTERS/Yuri Gripas/Files (RUSSIA)

La veuve d'Eltsine loue le dirigeant de l'Église Orthodoxe qui vient de mourir
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=5467

Moscou, 05 Décembre 2008, 22h19, Interfax – La veuve de l'ancien président russe Boris Eltsine dit que le primat de l'Église Orthodoxe de Russie, le patriarche Alexis II, qui est mort ce vendredi, a réalisé un travail inestimable pour la Russie, et "était pour tous un homme qui insufflait l'espérance dans le coeur."
"Il a tant fait. C'est son oeuvre, si la spiritualité a repris vie et est si vivante ici en Russie – des milliers d'églises, de monastères, la cathédrale du Christ Sauveur. Il a insufflé cette spiritualité dans le coeur de chaque Russe, ceux qui louent Dieu et même ceux qui n'y croient pas; il a insufflé la Foi," a déclaré Naina Yeltsina à la télévision russe Vesti.
Et d'ajouter "qu'il y avait une merveilleuse entente" entre son mari et Alexis, et "qu'ils se voyaient fort souvent."


---------------------------------

Décès du patriarche Alexis II de l'Église Orthodoxe de Russie
http://www.guardian.co.uk/world/2008/dec/05/russia-religion-patriarch-alexy

Luke Harding à Moscou
Vendredi 5 décembre 2008 10h38 GMT

Feu le primat de l'Église Orthodoxe de Russie, Alexis II, lâchant une colombe après une Liturgie au Kremlin, avril 2004.
Photographe: Yuri Kadobnov/AFP/Getty Images


Le primat de l'Église Orthodoxe de Russie, le patriarche Alexis II, qui joua un rôle influent en dénonçant le coup d'état du KGB contre Mikhaïl Gorbachev, est décédé.
L'Église a dit que l'homme, âgé de 79 ans, est mort à sa résidence dans la banlieue de Moscou ce vendredi. Elle n'a pas précisé la cause de la mort, mais le patriarche souffrait de problèmes cardiaques – et il était notoire qu'il était fortement malade depuis le début de cette année.
L'éminent évêque avait dirigé depuis 1990 la plus grande Église Orthodoxe du monde, présidant sur un peuple que la plupart estiment comporter les 2/3 de la population de Russie, qui compte 142 millions d'habitants.
Né Aleksey Ridiger, d'une famille d'aristocrates allemands émigrés, le patriarche a présidé pendant une des périodes les plus troublées de l'histoire de la Russie moderne. Il a aussi dû faire face à des accusations persistantes – déniées par l'Église – d'avoir été un agent du KGB. [*]
Il entra à l'Académie théologique de Leningrad en 1947, dont il fut diplômé en 1949. Il servit comme prêtre en Estonie, qui faisait alors partie de l'Union soviétique, et gravit rapidement les rangs hiérarchiques, devenant métropolite à l'âge de 39 ans, puis se voyant élu patriarche en 1990, alors que l'Union Soviétique s'effondrait.
Comme patriarche, Alexis II se fit le vigoureux avocat du retour de l'Église Orthodoxe au centre de la vie et de la spiritualité russe. Il veilla à un renouveau religieux majeur en Russie, avec des centaines d'églises construites ou reconstruites dans tout le pays.
Il protesta aussi contre ceux qui avaient tenté de renverser Gorbachev, le dirigeant soviétique, en août 1991.
Ce matin, Gorbachev a dit être choqué par ce décès. "Je le respectais profondément," a déclaré Gorbachev à l'agence de presse Interfax, ajoutant qu'il était "si bouleversé qu'il lui était très difficile de trouver les mots qui conviennent."
La télévision russe a aussitôt commencé à rediffuser des extraits de la dernière entrevue télévisée d'Alexis II, fin octobre 2008.
Selon un transfuge du KGB vivant en Angleterre, Oleg Gordievsky, Alexis aurait travaillé 40 ans durant pour le KGB, et était repris dans les archives du KGB sous le nom de code de Drozdov. Le patriarcat de Moscou a nié cette affirmation, mais Alexis II lui-même a reconnu que pendant le communisme, les évêques étaient forcés de se compromettre avec le pouvoir soviétique.
Les funérailles d'Alexis devraient avoir lieu à la cathédrale du Christ Sauveur – la monumentale église en face du Kremlin de Moscou, à côté du fleuve Moskva, détruite par Staline mais reconstruite au milieu des années 1990 sous Boris Eltsine. C'est en cette cathédrale qu'on eu lieu les propres funérailles d'Eltsine l'an dernier.

---------------------------------

[*] NDT: Il a reconnu les faits et demandé pardon, expliquant ce que tout le monde savait, c'est-à-dire que tous les évêques survivants des persécutions socialistes étaient forcés de coopérer avec l'État soviétique depuis la Révolution.

05/12/2008 13:50
Преставился ко Господу Святейший Патриарх Московский и всея Руси Алексий II
http://www.mospat.ru/index.php?page=43505



05/12/2008 09:52
Фоторепортаж с богослужения в день празника Введения Пресвятой Богородицы во храм
http://www.mospat.ru/index.php?page=43507

Le Saint-Synode de Russie va tenir une réunion extraordinaire ce samedi
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=5454

Moscou, 05 Décembre 2008, 15h20, Interfax – Le Saint-Synode va avoir une réunion extraordinaire ce samedi pour organiser les funérailles du patriarche Alexis II de Moscou, a déclaré à Interfax l'évêque Marc de Yegoryevsk, vice-président du département des affaires extérieurs du patriarcat de Moscou.
Un "locum tenens" patriarcal sera élu pendant la réunion, a-t'il dit.
Tous les membres du Synode se sont rassemblés à la résidence patriarcale à Peredelkino, région de Moscou, où Alexis II est mort ce vendredi matin, a-t'il ajouté.
D'après les statuts de l'Église Orthodoxe de Russie, le Saint-Synode élit un locum tenens patriarcal issu de ses membres permanents lorsque le siège patriarcal est vacant.
Toujours selon les statuts, le locum tenens patriarcal et le Saint-Synode devraient convoquer un Concile de l'Église pour élire un nouveau patriarche de Moscou moins de 6 mois après que le siège patriarcal se soit retrouvé vacant.
Les candidats au patriarcat doivent être des évêques âgés de plus de 40 ans, diplômés en théologie et avec une expérience suffisante de gouvernance éparchique.

**********


Vue de la résidence patriarcale à Peredelkino, près de Moscou, 5 décembre 2008
(AP Photo/Mikhail Metzel)

Des prêtres viennent pour un Office / Litie pour feu le patriarche Alexis II, Riga, Estonie, 5 décembre 2008.
REUTERS/Stringer (LATVIA)


Des moines attendent pour entrer dans la résidence patriarcale à Peredelkino, ce vendredi 5 décembre 2008.
(AP Photo/Mikhail Metzel)


Une femme allume un cierge à la mémoire de feu le patriarche Alexis II, dans une église de Kiev, 5 décembre 2008. Fortement conservateur, le patriarche Alexis II avait fait renaître l'Église Orthodoxe de Russie après l'effondrement du communisme et s'était fermement affronté avec Rome concernant l'activité prosélyte catholique-romaine en Russie. Il est mort ce vendredi à l'âge de 79 ans.
REUTERS/Konstantin Chernichkin (UKRAINE)

Une femme pose une gerbe de fleurs à l'extérieur du bureau de feu le patriarche Alexis II de Moscou, 5 décembre 2008.
REUTERS/Sergei Karpukhin (RUSSIA)

Des fidèles Chrétiens allument des cierges pendant un Office à la mémoire du patriarche Alexis II, à la cathédrale du Christ Sauveur, Moscou, 5 décembre 2008.
(AP Photo/Alexander Zemlianichenko)

mise à jour du 9 décembre, jour des funérailles


AP Photo



AP Photo/Alexander Zemlianichenko


Reuters/Sergei Karapukhin


AFP/Dmitry Kostyukov




AFP/Alexey Sazonov


AP Photo/Alexander Zemlianichenko



AP Photo/Alexander Zemlianichenko


Le patriarche-catholicos de Géorgie, Ilia II, embrasse & bénit feu le patriarche Alexis II, qui repose dans son cercueil, posé au centre de la cathédrale du Christ Sauveur, Moscou, Russie, lundi 8 décembre 2008. Le primat de l'Église de Géorgie a loué la mémoire de feu le patriarche russe Alexis II et exprimé l'espoir que les relations russo-géorgiennes iront en s'améliorant, maintenant que la guerre d'août appartient au passé. Le patriarche-catholicos Ilia II s'est joint aux cérémonies funèbres à Moscou ce lundi. (AP Photo)



AP Photo/Misha Japaridze



La première dame de Russie, Svetlana Medvedeva, très pieuse fidèle Orthodoxe, vient prier et allumer un cierge près du cercueil du défunt patriarche Alexis.
AP



Le mufti principal de Russie, dirigeant religieux islamique, Talgan Tadzhuddin, vient se receuillir près du cercueil du défunt patriarche russe Alexis.



AP Photo/Mikhail Metzel



.