"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

14 décembre 2008

La Mère de Dieu veille sur la moisson et les récoltes (Icône d'Optina)

http://thehandmaid.wordpress.com/2008/10/15/a-helper-for-the-acquiring-of-their-daily-bread/


L'Icône de la Mère de Dieu "qui multiplie la moisson" a été peinte avec la bénédiction de l'Ancien saint Ambroise du monastère de la Visitation, dans le désert d'Optina, saint fêté le 10 octobre. Saint Ambroise, grand ascète russe du 19ème siècle, avait une ardente confiance envers la Mère de Dieu, comme un enfant pour sa mère. En particulier, il vénérait toutes les Fêtes de la Mère de Dieu, et ces jours-là, il redoublait de prière. Avec l'Icône "qui multiplie la moisson," saint Ambroise bénit le couvent féminin de Shamordino, fondé en l'honneur de l'Icône Kazanskaïa de la Mère de Dieu, couvent qu'il avait fondé non loin du monastère d'Optina.

Sur cette Icône, la Mère de Dieu est dépeinte assise sur les nuages, et ses mains sont étendues en signe de bénédiction. En dessous d'elle, on trouve un champ, et au milieu de ses herbes et fleurs, on trouve des gerbes de seigle liées. L'Ancien Ambroise décréta lui-même le jour de célébration, 15 octobre, et nomma l'Icône "multiplie la moisson," indiquant par cela que la très sainte Théotokos "aide le peuple dans ses labeurs pour acquérir son pain quotidien."

Avant son bienheureux repos, saint Ambroise commanda nombre de copies de cette Icône et les fit envoyer à ses enfants spirituels. Pour l'Acathiste à cette Icône, l'ancien composa une réponse particulière : "Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi! Accorde-nous, indignes que nous sommes, la rosée de ta grâce et fais-nous voir ta miséricorde!"

Les funérailles de saint Ambroise eurent lieu le 15 octobre, jour de la fête de l'Icône. Le premier miracle de cette sainte Icône fut constaté en 1891, lorsqu'à travers toute la Russie la famine régnait à cause de mauvaises récoltes. Cependant, dans le district de Kaluga, et dans les champs du monastère de Shamordino, la récolte fut bonne. En 1892, déjà après le décès de saint Ambroise, son desservant de cellule Jean Cherepanov envoya une copie au couvent féminin de Pyatnitsa, dans le district de Voronezh. Dans cette région, sécheresse et famine menaçaient, mais peu après qu'un Office d'intercession (moleben / paraklisis) ait été célébré devant l'Icône "multiplie la moisson," la pluie tomba et la sécheresse cessa
.

Aucun commentaire: