"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 décembre 2008

L'Immaculée et Toute Pure Mère de Dieu (Concile du Latran anno 649)

http://thehandmaid.wordpress.com/2008/12/04/ever-virgin/

L'Annonciation
Mikhail Nesterov, 1901


"Si quelqu'un ne confesse pas, selon les saints Pères, en un sens propre et véritable, Mère de Dieu la sainte, toujours vierge, et immaculée Marie, puisque c'est en un sens propre et véritable Dieu Verbe lui-même, engendré de Dieu le Père avant tous les siècles, qu'elle a, dans les derniers temps, conçu du Saint-Esprit sans semence et enfanté sans corruption, sa virginité demeurant inaltérée aussi après l'enfantement, qu'il soit condamné."
Concile du Latran, anno 649

*-------------*


Ce Concile a été tenu au Latran, à Rome. On en a conservé les Actes en latin ET en grec. Il était titré "Contre les monothélistes qui prétendent qu'il n'y aurait eu dans le Christ qu'une seule volonté, la volonté divine." Synode condamnant les thèses soutenues par les empereurs Héraclius Ier et Constant II. Synode approuvant la Foi des Pères telle qu'exposée par saint Maxime le Confesseur. Pas longtemps après, Honorius montera sur le trône épiscopal romain, et il se prononcera par écrit pour le monothélisme. Il sera condamné comme hérétique par le 6ème Concile Oecuménique. L'infaillibilité pontificale romaine en pratique? ;-)


Profession de foi du concile :

texte latin : "et de même que nous confessons ses deux natures unies sans confusion, de même aussi ses deux volontés naturelles, la divine et l'humaine, pour confirmer parfaitement et sans amoindrissement qu'un seul et même, Jésus Christ notre Seigneur et Dieu, est vraiment Dieu parfait et homme parfait en toute vérité, et qu'ainsi il a voulu et opéré divinement et humainement notre salut."

texte grec : "et de même que nous confessons ses deux natures unies sans confusion ni division, de même conformément aux natures, deux volontés, la divine et l'humaine, ainsi que deux opérations naturelles, la divine et l'humaine, cela pour confirmer parfaitement et sans omission que le même et unique Jésus Christ, notre Seigneur et Dieu, est vraiment par nature Dieu parfait et homme parfait, à l'exception du péché, et qu'ainsi il voulait et opérait divinement et humainement notre salut."

Canon 3, concernant la Mère de Dieu
texte latin :"Si quelqu'un ne confesse pas, selon les saints Pères, en un sens propre et véritable, Mère de Dieu la sainte, toujours vierge et immaculée Marie, puisque c'est en un sens propre et véritable Dieu Verbe lui-même, engendré de Dieu le Père avant tous les siècles, qu'elle a, dans les derniers temps, conçu du Saint-Esprit sans semence et enfanté sans corruption, sa virginité demeurant inaltérable aussi après l'enfantement, qu'il soit condamné."

texte grec : "Si quelqu'un ne confesse pas, selon les saints Pères, en un sens propre et véritable, Mère de Dieu la sainte, toujours vierge, et immaculée Marie, puisque c'est en un sens propre et véritable Dieu Verbe lui-même, engendré de Dieu le Père avant tous les siècles, qu'elle a, dans les derniers temps, conçu du Saint-Esprit sans semence et enfanté sans corruption, sa virginité demeurant inaltérée aussi après l'enfantement, qu'il soit condamné."


Très intéressant Canon 17 - c'est là qu'enfin fut reconnu en Italie le 5ème Concile général de toute l'Église comme étant "oecuménique." A cet égard, bien que n'ayant pas été invités ni informés en temps voulu, les Conciles dits "mérovingiens" avaient devancé les métropoles d'Italie. On remarquera la condamnation de toute idée de modification de la Foi, condamnation prononcée cette fois à Rome. A l'époque, une partie de ses évêques était encore Orthodoxe. Temps béni..

texte latin : "Si quelqu'un ne confesse pas, selon les saints Pères, en un sens propre et véritable, tout ce qui a été transmis et prêché à la sainte Eglise de Dieu, catholique et apostolique, tant par les saints Pères eux- mêmes que par les cinq vénérables conciles universels, jusqu'au dernier détail, dans les mots et dans l'esprit, qu'il soit condamné."
texte grec : "Si quelqu'un ne confesse pas, selon les saints Pères, en un sens propre et véritable, tout ce qui a été transmis et prêché à la sainte Eglise de Dieu, catholique et apostolique, tant par les saints Pères eux-mêmes que par les cinq conciles oecuméniques reconnus, jusqu'au dernier détail, dans les mots et dans l'esprit, qu'il soit condamné."


Deux Lettres des Actes du concile du Latran en 649
La lettre des Africains Magnum et indeficientem au pape de Rome Théodore I et la Lettre encyclique de Latran 649, traduits d'originaux grecs.
http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=12597658

à (re)lire :

La Conception de l'Immaculée explications par le p. Thomas Hopko (OCA), par le patriarche Bartholomeos 1er de Constantinople, par le p. Joseph Huneycutt (Antioche), débats entre Orthodoxes et Catholiques-romains sur le sujet (laïcs & clergés), références patristiques et scripturaires, explications par un professeur de patrologie Orthodoxe d'Oxford, iconographie, etc.
http://stmaterne.blogspot.com/2006/12/la-conception-de-limmacule.html

Fête de la Conception de la Mère de Dieu par sainte Anne et saint Joachim, & fête de saint Budoc de Dol-de-Bretagne
http://stmaterne.blogspot.com/2007/12/fte-de-la-conception-de-la-mre-de-dieu.html
.

Aucun commentaire: