"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 décembre 2008

Suivre le Christ même quand les autres s'en détournent (Apophtegme)

http://thehandmaid.wordpress.com/2008/09/10/an-old-man-was-asked/



On demanda à un Ancien : "comment un frère fervent ne serait-il pas choqué en voyant les autres qui retournent dans le monde?" Et il répondit : "regarde les chiens qui chassent les lièvres. Lorsqu'un d'entre eux a aperçu un lièvre, il le poursuit jusqu'à ce qu'il l'ai attrapé, sans se soucier du restant; lorsque les autres voient le chien lancé à la poursuite, ils courent un peu avec lui, puis ils reviennent à leur place. Seul celui qui a vu le lièvre le suit jusqu'à ce qu'il l'ai attrapé, ne se laissant pas détourner de sa course par ceux qui font demi-tour, et ne prêtant pas attention aux ravins, aux roches, et aux sous-bois. Il en est ainsi pour celui qui cherche le Christ comme Maître : toujours gardant la Croix présente en sa conscience, il ne se soucie d'aucun des scandales qui ont lieu, jusqu'à ce qu'il parvienne au Crucifié."
.

Aucun commentaire: