"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 décembre 2008

Vers une France Orthodoxe (saint Jean Maximovitch)

http://orthodoxengland.org.uk/oefranc2.htm


PARIS, 8 MAI 1960
Christ est Ressuscité!

Le Christ a envoyé les Apôtres pour prêcher dans tous les pays. L'Église du Christ n'a pas été fondée pour un seul peuple, pour un seul pays, mais pour le monde entier. Tout le monde, chaque peuple, chaque pays, est appelé à la Foi dans le Vrai Dieu. Les Apôtres ont accomplit pleinement le commandement du Christ en allant dans toutes les nations : Simon le Zélote a été en Grande-Bretagne; Jacques fils de Zébédée en Espagne; Thomas en Inde et selon la tradition il aurait été aussi loin qu'en Chine; l'Apôtre André prêcha en Russie et en Grèce. Selon la tradition, Lazare, celui qui fut relevé de la mort après 4 jours, fuit les Juifs qui voulaient le tuer et vint en France. Avec ses soeurs, Marie et Marthe, il s'installa à Marseille et prêcha en Provence. Trophime et d'autres des 70 Disciples parcourent la France de long en large.

Donc, depuis les temps Apostoliques, la Foi Orthodoxe en Christ a été prêchée en Gaule, dans ce qui est à présent la France. C'est à l'Église Orthodoxe que saint Martin de Tours appartenait, ce qui est aussi vrai pour le grand saint Jean Cassien - fondateur du monastère près de Marseille, où des années durant il montra l'exemple d'une vie ascétique, et aussi saint Germain de Paris, et sainte Geneviève, et quantité d'autres grands. C'est pour cela que la Foi Orthodoxe n'est pas une Foi étrangère au peuple Français. C'est leur propre Foi, confessée ici en France, par leurs prédécesseurs depuis les temps les plus reculés : c'est la Foi de leurs pères.

C'est notre sincère et ardent souhait de voir la Foi Orthodoxe, dans une forme propre à l'esprit français, rétablie sur le sol de France, pour la voir à nouveau être la Foi de tout son peuple, comme c'est resté le cas pour les Russes, les Serbes, les Grecs, selon les particularités propres à ces divers peuples.

Aujourd'hui, d'après le Pentecostaire du calendrier Oriental, comme dans l'Occidental, nous glorifions le saint Archange Michel, qui apparut aussi bien en Orient qu'en Occident afin d'insuffler au peuple la force spirituelle pour accomplir des exploits héroïques, comme un jour il inspira Jeanne d'Arc dans le combat pour la liberté de la France.

Aujourd'hui aussi, selon l'ancien calendrier, l'Église Orthodoxe glorifie le saint Apôtre Marc, un des 4 Évangélistes, qui, avant de partir pour Alexandrie, vint en Europe Occidentale où il composa son Évangile - à Rome – et, d'après certains, en latin.

En ce temps présent, c'est notre conviction que la renaissance politique et patriotique de la France a commencé : puisse-t'elle être jointe à sa renaissance spirituelle! Puisse la France Orthodoxe renaître, et que la bénédiction de Dieu soit sur elle!
+ Jean, archevêque


Saint Jean célébrant à Tunis, la Lumière Incréée le surplombant, comme saint Martin de Tours et d'autres grands saints

Père pour tous, saint universel, le voici célèbrant à Paris, conformément à ses voeux ("dans une forme propre à l'esprit français") :


(cette dernière photo a été trouvée sur geocities, tous droits réservés)
.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

p. Luc Duloisy: Le texte cité de saint Jean de San Francisco a été prononcé en la Cathédrale Saint Irénée de l'Eglise Orthodoxe de France au 93 boulevard Blanqui à Paris. Ce jour la Divine Liturgie a été célébrée par l'archevêque Jean, selon le rite de Saint Germain de Paris.