"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

13 mai 2008

EORHF: élection du primat, confirmation, entrevues médiatiques & épître synodale (EORHF, PM, Interfax & Kommersant)



L'archevêque Hilarion de Sydney est élu comme primat de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=4665



New York, 12 Mai 2008, 21:29, Interfax – L'archevêque Hilarion (Kapral) de Sydney, Australie et Nouvelle Zélande a été élu comme nouveau primat de l'EORHF (Rocor), a rapporté à Interfax-Religion l'archiprêtre Nikolai Balashov, secrétaire du département des affaires étrangères du patriarcat de Moscou.
L'élection a eu lieu au cours d'une session du Synode épiscopal EORHF à New York.
L'archevêque Hilarion était devenu le locum tenens de l'EORHF après la mort de son hiérarque en chef, le métropolite Laurus d'Amérique occidentale et New York, et était considéré comme son probable successeur.
Sous le nouveau fonctionnement, son élection doit être approuvée par le patriarche de Moscou Alexis II.
L'archevêque Hilarion (Igor Kapral) est né le 6 janvier 1948 au Canada.
En 1972, il a obtenu son diplôme du Séminaire Holy Trinity à Jordanville.
En décembre 1974, il a été tonsuré moine rassophore sous le nom d'Hilarion. En décembre 1975, il a été ordonné au diaconat. En 1976, il est devenu hiérodiacre. L'année suivante, il a été diplômé de l'université de Syracuse, avec une maîtrise en étude slaves et littérature russe, et a ensuite été ordonné prêtre.
En décembre 1984, à l'âge de 36 ans, le prêtre Hilarion a été élu évêque de Manhattan. En juin 1996, il a été transféré au diocèse d'Australie et Nouvelle Zélande, et élevé au rang d'archevêque.
En 2006, il a été élu premier vice-président du Synode EORHF.


L'archevêque Hilarion est élu premier hiérarque de l'EORHF
http://www.russianorthodoxchurch.ws/synod/eng2008/5enizbrany.html





NEW YORK: 12 mai 2008 - Ce 12 mai, à midi, à la cathédrale synodale de Notre Dame du Signe à New York, son éminence l'archevêque Hilarion de Sydney, Australie et Nouvelle Zélande a été élu primat de l'EORHF, et sera élevé au rang de métropolite. En accord avec l'Acte de Communion Canonique signé le 17 mai 2007, le Synode des évêques enverra l'acte d'élection rédigé par le Comité de décompte à sa sainteté le patriarche Alexis II de Moscou, avec demande du premier hiérarque nouvellement élu pour obtenir sa bénédiction afin d'assumer les devoirs qui lui sont confiés par ses frères archipasteurs, et pour la confirmation de son élection par le Saint-Synode du patriarcat de Moscou.
L'intronisation de son éminence le métropolite Hilarion d'Amérique occidentale et de New York, primat élu de l'EORHF, aura lieu le dimanche 18 mai 2008.



L'ordo des cérémonies de l'intronisation du nouveau premier hiérarque est le suivant :
17 mai, vigile de la nuit à partir de 18h. A la fin des Offices du soir, le primat nouvellement élu sortira par les Portes Royales revêtu du klobouk noir (coiffe monastique) et d'un simple manteau épiscopal, et se tiendra à l'ambon face au peuple. Deux évêques principaux apporteront le manteau bleu clair et le klobouk blanc au métropolite, qui les revêtira avec l'aide de sous-diacres. Pendant le revêtement du manteau et du klobouk, l'évêque le plus ancien entonnera "axios" ("il est digne"), ce qui sera d'abord répété par les évêques et l'assemblée, puis par le choeur. Ensuite, le métropolite bénira le clergé et le peuple.
Au préalable, le manteau bleu clair et le klobouk auront été bénit avec de l'eau bénite par l'archevêque le plus ancien pendant la lecture de Prime.



18 mai, Divine Liturgie à 09h30. Après les prières d'entrée et la bénédiction coutumière, les 2 évêques les plus anciens guideront le nouveau métropolite à la plate-forme de vestitutre, et proclameront "axios," ce qui sera d'abord répété par les évêques et le clergé, ensuite par le choeur.
Le premier hiérarque nouvellement élu sera ensuite revêtu au milieu de l'église, pendant que les autres évêques se revêtiront à l'Autel. Ensuite, 2 des plus anciens archimandrites ou protopresbytres apporteront la mitre et la présenteront silencieusement au primat de l'EORHF.



Après le moleben, le hiérarque le plus ancien remettra le bâton pastoral au premier hiérarque – un don du diocèse de Sydney, Australie et Nouvelle Zélande, qui a été béni sur les reliques de saint Tikhon, patriarche et Confesseur de Russie - et il déclarera :
"Puisse la Toute Puissante et Vivifiante Trinité, l'Infinie Souveraineté et Indivisible Royaume, vous accorder ce grand trône d'épiscopat, afin d'être métropolite et primat de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, suite à votre élection par vos frères, les évêques de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières. Et à présent, maître et frère, acceptez ce bâton pastoral, et montez sur le siège de supérieur épiscopal, au Nom de notre Seigneur Jésus-Christ, et suppliez Sa toute père Mère pour toute la Chrétienté Orthodoxe et pour le peuple Russe dans la diaspora qui vous est confié, et sauvez-les comme le ferait un bon pasteur, et daigne le Seigneur Dieu vous accorder santé, bien-être et de longues années."

L'archidiacre entonnera alors le "longues années" à l'adresse du nouveau premier hiérarque de l'EORHF. Le choeur chantera ensuite "longues années."



En accord avec le Rite d'intronisation, le primat nouvellement élu s'adressera à ses frères dans l'épiscopat par les paroles suivantes:
"Puisse la toute puissante et souveraine main droite du Très Haut tous nous préserver et nous renforcer. Puisse-t'Il accorder la paix et la concorde à Sa sainte Église, et sauver notre patrie contre les ennemis visibles et invisibles, et accorder la force à l'Orthodoxie. Et à vous, frères archipasteurs de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, et à tous les Russes dans la diaspora, et à tous les Chrétiens Orthodoxes, puisse-t'Il accorder santé et longues années."

Ensuite le choeur chante "longues années" (sans l'introduction par l'archidiacre).



source photos de la cérémonie (et page de la version anglophone de son discours d'intronisation):
http://www.synod.com/synod/eng2008/5enmhnastolavaniye.html


+ ACTE

Le 29 avril (12 mai) 2008, en la fête des Neufs Martyrs de Cyzique, nous, les sous-signés évêques de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, nous étant assemblés dans l'église de notre très sainte Reine, la Mère de Dieu et Toute Pure Marie, en l'honneur de l'Icône miraculeuse du Signe, par le biais d'un vote à bulletin secret, avons élu le primat de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, pour lequel 8 bulletins écrits ont été remis par les évêques participants, et 3 de la part des évêques absents. Après avoir ôté le sceau de l'urne, les votes suivant ont été révélés :

Archevêque Hilarion 9
Archevêque Marc 2

+ archevêque Kyrill
+ évêque Agapit
+ évêque Peter



Le métropolite Hilarion d'Amérique occidentale et New York répond aux questions de Kommersant
http://www.russianorthodoxchurch.ws/synod/eng2008/5enmhinterviewkommersant.html



NEW YORK: 12 Mai 2008
1. Votre éminence, vous avez été qualifié de protégé du métropolite Laurus, à savoir que Vladyka voyait en vous particulièrement celui qui aurait à occuper la place dirigeante de l'Église Hors Frontières. Est-ce le cas? Et continuerez-vous sur la voie prise par le métropolite Laurus, créant des liens plus étroits avec le patriarcat de Moscou?

Je me prosterne pieusement et avec amour devant la bienheureuse mémoire de mon prédécesseur, dont j'ai l'intention de poursuivre la grande tâche, avec l'aide de Dieu, m'appuyant sur le soutien de mes frères archipasteurs, du clergé et des fidèles.
J'ai toujours été inspiré par l'exploit monastique de son éminence vladyka Laurus, qui s'exprimait dans sa prière, sa foi, sa patience et sa douceur. Vladyka était un grand homme de prière, il participait à tous les Offices du monastère, il lisait les règles monastiques de prière. En règle générale, il était avant tout resté moine. Vladyka ne croyait pas seulement profondément en Dieu, mais de tout son coeur, il Lui faisait confiance et s'abandonnait à Sa guidance. Il s'humiliait, acceptant docilement la volonté de Dieu, c'est-à-dire, il s'y remettait pleinement et joyeusement. C'est pourquoi il rayonnait toujours de paix et de calme.
Je prie Dieu, Qui a confié à mon âme indigne ce nouveau service à travers l'élection par mes frères dans le service, afin qu'Il me permette d'accomplir au moins une petite partie de ce que vladyka Laurus a accomplit durant son service et dans sa vie spirituelle. C'était un géant spirituel de l'émigration russe.

2. Une année s'est écoulée depuis la signature de l'Acte de Communion Canonique. Est-ce que toutes les questions en suspens concernant la réunification de l'EORHF et du PM ont été résolues depuis, ou subsiste-t'il des problèmes, et si oui, lesquels?

Bien entendu, il y a des questions et barrières purement psychologiques. Hélas, une partie du clergé et des fidèles n'ont toujours pas confiance dans les hiérarques de l'Église Orthodoxe de Russie. Mais comme nous le voyons, cette attitude se résout progressivement, par le biais de rencontres fraternelles, de concélébrations liturgiques et d'efforts de coopérations, qui doivent se poursuivre. Par exemple, le métropolite Yuvenaly de Krutitsa et Kolomensk, qui a présidé les funérailles de son éminence Vladyka Laurus, a fait grande impression sur le clergé et les fidèles de notre église, par la profondeur de sa prière, sa pieuse célébration, et l'honneur qu'il rendit à la mémoire de notre inoubliable vladyka Laurus.
Vladyka Onoufry, qui accompagnait l'Icône Régnante de la Mère de Dieu, a visité presque tous les diocèses de l'Église Russe Hors Frontières, semant les semences de l'amour, de la patience et de l'humilité. Ses paroles et son exemple ont inspiré la confiance à nombre de gens qui avaient auparavant émis des doutes quant à notre unité, et cela a fait bonne impression.
Il y a des problèmes secondaires qui n'ont jamais empêché notre pleine communion mutuelle, et qui, avec l'aide de Dieu, au fur et à mesure qu'ils seront résolus, renforceront notre unité.

3. Avez-vous déjà été félicité pour votre élection par le patriarche Alexis II ou quelqu'un d'autre du patriarcat de Moscou, et si c'est le cas, est-ce que la direction du PM a donné son consentement à vous confirmer comme chef de l'EORHF?

Le Comité du décompte a rédigé un Acte lors de mon élection. J'enverrai ce document aujourd'hui, avec une lettre adressée à sa sainteté le patriarche Alexis II de Moscou, Russie, qui dans un proche avenir présidera une réunion du Saint-Synode. En accord avec l'Acte de Communion Canonique signé l'année dernière, l'élection du premier hiérarque de l'EORHF est soumise à la confirmation par sa sainteté le patriarche et son Synode. Je présume que cela aura lieu dans le plus proche avenir.

4. Prévoyez-vous des réformes personnelles dans la direction de l'EORHF après votre élection?

Si Dieu le permet, demain nous entamerons des discussions sur des affaires concernant les différents diocèses et la vie ecclésiale générale. J'espère que le Seigneur nous accordera force et courage pour accomplir Sa volonté en ces domaines, et, par dessus tout, en nos vies, et dans le salutaire service de Dieu et du peuple de notre Église, et dans la pieuse et attentive administration de nos devoirs.

5. Il est notoire qu'après la signature de l'Acte de réunification, un groupe de clergé de l'EORHF qui n'était pas d'accord avec cette unification avec le PM, a quitté l'EORHF. Ferez-vous des gestes pour le retour des "dissidents" dans le sein de l'EORHF?

Suivant le testament du Christ au sujet de la préservation de l'unité, nous attendons les bras ouverts ces frères et soeurs d'entre les nôtres qui ont quitté l'Église. La principale chose dans la vie de notre Église, c'est de donner un exemple d'amour, d'unité, de patience et d'humilité, car le Seigneur a dit : "A cela tous les hommes vous reconnaîtrons pour Mes disciples, à l'amour que vous aurez les uns pour les autres." Si nous nous efforçons activement d'aller à Dieu et d'accomplir des bonnes oeuvres du mieux que nous pouvons, manifestant les règles de l'Évangile et des saints Pères, alors notre Église sera florissante. Et le parfum de cette floraison montrera le bénéfice spirituel et la grâce salvifique de la grande tâche du rétablissement de la plénitude de la communion fraternelle de l'Église Locale Orthodoxe Russe accomplie par sa sainteté le patriarche Alexis II et son éminence le métropolite Laurus. Je crois que ceux qui nous ont quitté, le temps passant, verront les riches fruits de l'unité ecclésiale, du témoignage commun rendu à la Vérité du Christ, et de la prédication de nos idéaux de sainte Russie. Mais pour que cela ait lieu, les 2 parties de l'Église Orthodoxe de Russie doivent prononcer leur grande parole, "Écoutez," elles doivent exprimer leur sainte parole russe au monde, non pas tant verbalement qu'à travers nos vies et service, en étant un exemple de l'amour du Christ.



Le premier hiérarque de l'EORHF estime que le Conseil Oecuménique des Églises est dépassé
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=4667

Moscou, 13 Mai 2008, 12:41, Interfax – Le nouveau premier hiérarque de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières (eorhf) doute de l'intérêt du Conseil Oecuménique des Églises.
"Le patriarcat de Moscou participe au Conseil Oecuménique des Églises afin de maintenir un dialogue entre chrétiens, mais nous savons voir qu'il n'y a pas la moindre union d'atteinte, et cette organisation a perdu son importance," a dit le premier hiérarque Hilarion dans son entrevue publiée mardi par le quotidien "Komsomolskaya Pravda."
Selon l'archevêque Hilarion, le clergé et les laïcs étrangers ont été intéressés dans la participation du patriarcat de Moscou à cette organisation depuis les années 1960, quand le patriarche de Constantinople, Athenagoras I, et le pape Paul VI de Rome, annulèrent les excommunications du grand Schisme, "que les Églises Orthodoxes et catholiques-romaines s'étaient adressées mutuellement en 1054."
"Il y a même eu des cas de prière commune, ce qui est strictement interdit par nos Canons. Mais en 2000, le patriarcat de Moscou a explicitement définit dans son règlement que la véritable Église Orthodoxe est celle initialement fondée par Jésus. Et les chrétiens qui se sont séparés aux diverses époques de l'Église des origines ne sont pas d'authentiques Chrétiens, et leur croyance est fausse. Le patriarcat de Moscou indique, comme nous le faisons, qu'il est impossible d'avoir des célébrations communes avec ceux qui se sont égarés," ajoute le métropolite Hilarion.

(ndt - pour cette vibrante réflexion sur l'oecuménisme, je dis :)
AXIOS!


Le Saint-Synode de Russie confirme l'élection du métropolite Hilarion (Kapral)
http://www.synod.com/synod/eng2008/5enmhizhzhurnalasynoda.html

MOSCOU: 14 Mai 2008

Saint-Synode du patriarcat de Moscou
14 Mai 2008
No. 3526
Moscou, 119034, Chisty, 5

A son éminence le très révérend Hilarion,
métropolite d'Amérique occidentale et de New York

Extrait du journal n° 39 de la réunion du Saint-Synode de l'Église Orthodoxe de Russie du 14 mai 2008

Au cours d'une réunion du Saint-Synode présidée par le patriarche :

Attendu :
Un rapport de sa sainteté le patriarche à propos de l'élection par le Synode des évêques de l'Église Orthodoxe Hors Frontières le 12 mai 2008, de son éminence l'archevêque Hilarion de Sydney, Australie et Nouvelle Zélande comme étant son nouveau premier hiérarque, métropolite d'Amérique occidentale et de New York.

Contexte:
En accord avec l'Acte de Communion Canonique du 17 mai 2007, le primat de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières est élu par son Synode des évêques. L'élection est confirmée, en accord avec la loi canonique, par le patriarche de Moscou et le Saint-Synode de l'Église Orthodoxe de Russie.
Le Synode des évêques de l'Église Russe Hors Frontières, agissant en accord avec les règles de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, le 12 mai 2008, a élu son éminence l'archevêque Hilarion de Sydney, Australie et Nouvelle Zélande comme primat de l'Église Russe Hors Frontières.
L'Acte d'élection du premier hiérarque de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, conjointement à une demande de confirmation par sa sainteté le patriarche et par le Saint-Synode de cette décision prise par le Synode des évêques de l'Église Russe Hors Frontières, ont été adressés à sa sainteté le patriarche Alexis de Moscou.

DÉCRÈTE:
La décision du Synode des évêques de l'Église Russe Hors Frontières quant à l'élection de son éminence l'archevêque Hilarion de Sydney, Australie et Nouvelle Zélande comme son premier hiérarque, métropolite d'Amérique occidentale et de New York, est par la présente confirmée.

Ceci est un extrait authentique.
[sceau du Saint-Synode de l'Église Orthodoxe de Russie]
[signature : Kliment]
Administrateur du patriarcat de Moscou
métropolite de Kaluga et Borovsk




Synode des évêques EORHF - décrets 16/05/2008
http://www.synod.com/synod/eng2008/5enmhukaz.html


Entendu à la réunion du Synode des évêques de l'EORHF du 30 avril/13 mai 2008:

* Un rapport par le protopresbytre Alexander Lebedeff sur l'urgence à établir un secrétariat aux relations inter-Orthodoxes auprès du Synode des évêques.

Décrète:
1. D'établir un secrétariat aux relations inter-Orthodoxes auprès du Synode des évêques, qui répondra directement à son président.
2. De nommer le protopresbytre Alexander Lebedeff comme secrétaire aux relations inter-Orthodoxes.
3. De nommer le protopresbytre Nicolas Artemoff et le protopresbytre Serafim Gan comme secrétaires adjoints.
4. De demander que le secrétaire aux relations inter-Orthodoxes fasse rapport des activités de son secrétariat lors des sessions régulières du Synode des évêques.

Délibéré lors de la réunion du Synode des évêques de l'EORHF du 30 avril/13 mai 2008 : à propos de la révision et de l'adoption de prière pour le salut de la Russie.

Décrète : d'adopter le texte proposé par l'archevêque Marc, et de le faire lire au cours de la Divine Liturgie de l'Ascension du Seigneur; et, si souhaité, lors de la fête de tous les saints de Russie; les fêtes de saint Vladimir, sainte Olga, et les saints russes particulièrement vénérés. De changer le nom de la prière en "prière pour le bien-être de l'Église Orthodoxe de Russie."

* Un rapport sur la consécration épiscopale de l'archimandrite Theodosius (Ivashchenko).

Décrète: D'adresser le curriculum vitae de l'archimandrite Theodosius et appel l'accompagnant à sa sainteté le patriarche Alexis II de Moscou, Russie, pour la confirmation de sa candidature à la consécration épiscopale. Dès confirmation de sa candidature par le Saint-Synode du patriarcat de Moscou, d'accomplir la consécration épiscopale de l'archimandrite Theodosius comme évêque de Seattle, vicaire du diocèse de l'Ouest de l'Amérique, le 7 septembre 2008, en la cathédrale de la Mère de Dieu "Joie des affligés," prévoyait de faire coïncider une session régulière du Synode des évêques avec cette cérémonie.


* Un rapport du protopresbytre Alexander Lebedeff sur l'adoption par une commission ecclésiastique et par le Synode des évêques, mais nécessitant confirmation par le Concile des évêques, des révisions des "Règles de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières."

Décrète: de confirmer les changements proposés aux "Règles de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières."

Délibéré à la réunion du Concile des évêques de l'EORHF du 30 avril/13 mai 2008:

* Sur la sélection d'une nouvelle composition du Synode des évêques.

Décrète: président – métropolite Hilarion d'Amérique de l'Est et de New York.
Premier vice-président : archevêque Marc de Berlin et d'Allemagne.
Second vice-président: archevêque Kyrill de San Francisco et Amérique de l'Ouest.
Membres permanents : évêque Gabriel de Montréal et du Canada, et évêque Peter de Cleveland, administrateur du diocèse de Chicago et du centre de l'Amérique.
Membre alternatif: évêque Michael de Genève et d'Europe occidentale.


* Sur le transfert de l'évêque Gabriel de Manhattan vers le siège épiscopal de Montréal et du Canada.

Décrète:
1. De nommer sa grâce l'évêque Gabriel à la cathèdre de Montréal et du Canada, avec le titre "évêque de Montréal et du Canada."
2. En connection avec la nouvelle charge donnée à l'évêque Gabriel, de délier sa grâce de ses devoirs comme secrétaire du Synode des évêques.


* Nomination d'un nouveau secrétaire pour le Synode des évêques.

Décrète: De nommer l'archevêque Kyrill à la place vacante de secrétaire du Synode des évêques.

Entendu à la réunion du Concile des évêques de l'EORHF du 30 avril/13 mai 2008:

* La proposition du président de gratifier l'archevêque Kyrill du droit de porter une croix sur son klobouk.

Décrète: d'accorder à l'archevêque Kyrill le droit de porter une croix sur son klobouk.


Délibéré à la réunion du Concile des évêques de l'EORHF du 30 avril/13 mai 2008:

* D'agrandir le corps épiscopal de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières.

Décrète: D'adresser le curricula vitae des archimandrite George (Schaeffer) et du protopresbytre John Shaw avec les appels accompagnant à sa sainteté le patriarche Alexis II de Moscou, Russie, pour la confirmation de leurs candidatures à la consécration épiscopale. Dès confirmation de leurs candidatures par le Saint-Synode du patriarcat de Moscou, de déterminer la date et le lieu de leurs consécrations.



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

notes de traduction : concernant la liste des décrèts pris par le Synode EORHF après l'élection du nouveau primat, on remarquera que l'évêque Gabriel, unique opposant direct à ce que l'EORHF soit "avalée" par le PM sans un rejet préalable et clair du "sergianisme", évêque qui s'était même manifesté par écrit à cet égard durant le Sobor de mai 2006, est "promu" au Canada.. perdant dès lors la main sur l'agenda synodal et son influence.. certes, c'est mieux que de l'envoyer en Sibérie casser des cailloux ou de chercher à le faire passer pour un foldingue (voir ce qui est advenu à mgr Daniel d'Erie, hiérarque des Vieux Croyants dans l'EORHF et disparu depuis des listes...). Mais cette "promotion," c'est quand même une manière de se débarrasser d'une "voix discordante" sans faire trop de vagues...une gestion très humaine des relations synodales, où on ne veut voir qu'une tête et pas un seul cheveux qui dépasse..
Et concernant l'intégralité des décrets, décisions, textes, on remarquera aussi que la notion de "diaspora," qui est partie intégrante de l'hérésie ethno-phylétiste que l'Église Orthodoxe de Russie a condamnée, de commune voix avec tout le plérôme de l'Église au Concile pan-Orthodoxe à Constantinople en 1873, est constamment présente dans les idées et conceptions qui fondent les relations et l'organisation actuelle. Je me répète, certes, mais cette réunification n'avait pas de base canonique, rien que phylétiste mais pas canonique. Elle ne saura pas apporter de fruit à l'ensemble de l'Église, quant bien même elle saura apporter un temps durant des solutions administratives temporaires à des problèmes organisationnels.... qui n'auraient jamais éclaté et continué à exister si l'Église s'efforçait vraiment de vivre selon les saints Canons orthodoxes...