"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 janvier 2009

églises de Russie (1)




J'ai retrouvé la musique du diaporama original :

"The legend of Attaman"
Direction : Mikhaïl Minsky
in : Rossian Cossack music from the Urals


Elle raconte ceci :
http://forums.randi.org/archive/index.php/t-14620.html
"Volga, Voolga, mats radnaaja,
Volga Ruuskaja rieka,
nie vidaalu ti padarka,
oot Donskaava kazaka,
nie vidaalu ti padarka,
oot Donskaava kazaka.
Stenka Rasin était un chef Cosaque qui se rebella contre le Tsar de Russie en 1669. Il perdit et fut exécuté.
La chanson assez lugubre raconte une partie de sa vie. Stenka et sa bande descendent la Volga, et Stenka s'amuse avec sa jolie jeune épouse. Ses hommes l'accusent d'être devenu faible à cause de sa femme, alors il se met en colère et la jette à l'eau, afin de prouver qu'après tout, il est un dur de dur."


Télécharger le diaporama en format PPS :
diaporamas/LaSainteRussiec20090104.pps

Aucun commentaire: