"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

01 janvier 2009

Vie de saint Basile le Grand (p. George Poulos)

http://members.tripod.com/~shtyetz_john/life-of-st-basil.html

[En Cappadoce,] La communauté Chrétienne du 4ème siècle, luttant pour sa survie contre de gros problèmes, eu ses espoirs et son inspiration renouvelés par les nobles efforts d'une famille de 6 enfants, qui tous devinrent saints de l'Église. De cette remarquable famille Chrétienne fut issu saint Basile le Grand, un géant spirituel. Beaucoup d'hommes dans l'histoire profane ont reçu le superlatif "le grand," accolé à leur nom principalement parce qu'ils étaient des monarques qui, tel Alexandre le Grand, ont accomplit des exploits sur de vastes territoires. Saint Basile, cependant, a reçut ce titre pour avoir atteint les foules avec les paroles du Christ. Il n'était pas roi, mais il gagna les coeurs de ses compatriotes pour le service du Roi des rois. Le titre "grand" n'a pas été plus mérité par quelqu'homme que ce soit dans l'histoire, car il possédait l'humilité de Moïse, le zèle d'Élie, la Foi de Pierre, l'éloquence de Jean le Théologien, et le dévouement et la consécration de Paul. Les frères et soeurs de saint Basile, comme prêtres, évêques et moniales, servirent sous sa direction comme d'authentiques ouvriers de la Vigne du Christ.
Né à Césarée en Asie Mineure vers 330, Basile fut élevé par des parents à la dévotion peu commune; ils insufflèrent leur amour de Dieu à leurs enfants avec un tel succès que tous finirent canonisés. Ces 6 branches de l'arbre familial furent abondamment bénies, et portèrent quantité de fruit spirituel. L'héritage spirituel de saint Basile fut légué à la communauté Chrétienne par sa vie d'une très grande profondeur religieuse. Il fut éduqué dans ces grands centres culturels de l'empire qu'étaient Constantinople et Athènes. Sous la direction de son ami Grégoire (Nazianzos) le Théologien, Basile devint un des plus éloquents portes-parole du Christianisme, gagnant une renommé mondiale tant par son art oratoire que par ses écrits. Bien qu'il aurait pu obtenir n'importe quelle poste d'importance au gouvernement, saint Basile ne souhaitait pas de position élevée. Au contraire, il voulait retourner à sa ville natale, ce qui lui fut accordé, et il fut ordonné évêque de Césarée le 14 juin 370.
Homme de considérable talent, Basile s'appliquât à organiser et composer les règles du monachisme. Cela accomplit, il s'occupa de formaliser la Divine Liturgie qui porte son nom. La Liturgie de saint Basile devint une norme dans la tradition liturgique Orthodoxe [orientale]. En fait, la Liturgie de saint Jean Chrysostome, qui est célébrée 42 dimanches par an, en est une version modifiée. La Liturgie de saint Basile est célébrée lors de cérémonies plus solennelles dans l'Église, dont Noël et la fête de saint Basile (1er janvier), de même que les dimanches pendant le Grand Carême. La Liturgie de saint Basile est donc utilisée 10 fois pendant l'année.
Visionnaire, créatif et planificateur, Basile fut le premier à combler le besoin urgent d'institutions charitables; il dirigea la création et le développement d'orphelinats, d'hôpitaux, et de maisons pour les personnes âgées. Son concept d'amour et de respect mutuel et son application pratique de l'amour fraternel l'amena par la suite à la fondation d'associations philanthropiques Chrétiennes.
En dehors de saint Paul, et malgré le fait que l'égalité face à Dieu ne signifie pas nécessairement égalité en matière de reconnaissance humaine du dévouement, saint Basile s'élève probablement à la tête de tous les saints de l'Église Orthodoxe. Reconnu comme un des 3 plus grands hiérarques dans l'histoire Orthodoxe [orientale], et de ce fait aussi célébré un autre jour de l'année appelé "fête des Trois Hiérarques," il est sans égal comme protagoniste de la Foi Orthodoxe.
De même que la fleur qui porte son nom, Basile représente la beauté et l'amour dans le Christianisme, ce qui assure sa place confortable dans l'histoire ecclésiastique pour toute l'éternité. Une biographie complète de ce saint bien-aimé, rapportant en détail tout son glorieux service à Jésus-Christ, s'étendrait sur de nombreux volumes, mais ce n'est pas faire injure à ce magnifique clerc que de l'inclure dans une série de brèves biographies, aux côtés de pairs moins connus. Comme il en est pour les grands hommes, que ce soit dans ou hors de l'Église, il compte parmi ses attributs cette authentique humilité qui ne fait qu'en rajouter à sa considérable envergure.
Par les prières de saint Basile, puisse le Seigneur Jésus-Christ avoir pitié de nous. Amen!

George Poulos, Orthodox Saints
Holy Cross Orthodox Press, Brookline Mass. 1991

.

Aucun commentaire: