"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

16 avril 2009

Se sauver: pélerin, jeûneur, ermite? (apophtegme des Pères du Désert)

http://thehandmaid.wordpress.com/2008/08/14/discretion/

Moine se rendant aux Vêpres
Mikhaïl Nesterov, 1910


Longin demanda à Lucius : "j'ai 3 idées, et la première est de partir en pèlerinage." Lucius répondit : "Si tu ne contrôle pas ta langue, tu ne sera jamais pèlerin, où que tu ailles. Mais contrôle ta langue ici, et tu seras pèlerin même sans voyager."
Longin dit alors : "Ma deuxième idée, c'est de jeûner pour 2 jours à la fois." Lucius répondit : "Même si tu courbais ton cou jusqu'au sol, ton jeûne ne serait pas accepté (Isaïe 58,5); tu ferais mieux de garder ton esprit de toute mauvaise pensée."
Longin acheva : "Ma troisième idée, c'est d'éviter la compagnie des humains." Lucius répondit : "A moins que tu ne parvienne d'abord à résoudre tes propres péchés en vivant au milieu des humains, tu ne seras pas capable de t'occuper de toi-même quand tu vivras seul."

Les Pères du Désert : Paroles des premiers moines Chrétiens. (The Desert Fathers: Sayings of the Early Christian Monks)


Ermite avec un ours
Mikhaïl Nesterov, 1925
source

Aucun commentaire: