"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

27 mai 2009

Comment remplir son église le dimanche - in vodka veritas...

Un pasteur recrute ses paroissiens en leur offrant des verres
C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski
Créé le 23/03/09 - Dernière mise à jour à 10h51
http://www.europe1.fr/Radio/chroniques/chroniques/C-est-pas-pour-critiquer-Stephane-Blakowski107/(gid)/211642


Marc-Olivier Fogiel : C’est Gérard Schivardi qui va être content ! Ca se passe aux Etats-Unis, un pasteur a eu une idée originale pour remplir son église. Il a décidé de recruter des paroissiens au bar du coin en leur offrant des verres gratuits… A la vôtre, Stéphane Blakowski !

Le pasteur Hanson, installé près de Desmoines dans l'Iowa, s'est déjà taillé une certaine réputation d'originalité. Par exemple, il a l'habitude de dire la messe avec son Saint Bernard de 70 kilos couché à ses pieds, il a aussi remplacé les cierges qu'on allume pour faire des voeux par des bâtonnets fluorescents. Récemment, histoire de marquer les esprits, il a distribué des sacs à vomi pendant la messe pour symboliser la nécessité de se purger des pensées impures.
Bref, le père Hanson fait un show à chaque fois qu'il dit la messe, dans l'espoir d'attirer du monde ! Le problème, c'est que trois quarts des américains ne vont pas à la messe. Donc pour recruter des paroissiens, il a décidé d'offrir des verres aux clients de tous les bars alentour.
Alors, quand on parle d'offrir des verres, attention, il ne paye pas sa tournée. En fait, le père Hanson a fait fabriquer des petits verres à vodka sur lesquels a été gravé la croix de Jésus d'un côté, et de l'autre, son numéro de portable. Les verres ont été distribués gratuitement dans les bars du coin, en espérant que ceux qui viennent y boire un coup se rapprocheraient ainsi de Dieu.
En fait, le père Hanson a bien reçu quelques coups de fil, mais c'était des types complètement bourrés qui appelaient sur le coup de deux heures du mat'. Si bien que désormais, il doit couper son portable avant d'aller se coucher.
Bref, l'initiative du Père Hanson, n'est pas franchement efficace mais toute la presse en parle. Normal, avant de devenir pasteur, Glen Hanson travaillait dans le marketing. Ça c'est moderne !
Si Benoît XVI avait fait des études de marketing au lieu d'études de théologie, il serait sans doute plus à l'aise pour défendre l'image de l'Eglise dans les médias.


A Kiev, ça semble avoir donné des idées
source



est-ce une haie d'honneur pour les futurs paroissiens?

Aucun commentaire: