"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

29 mai 2009

Le pluralisme et les Apôtres (Orthodoxdynamis)

Épître pour le vendredi après la Fête de l'Ascension – Actes 19,1-8
http://groups.yahoo.com/group/orthodoxdynamis/message/3664



"Or, durant ce séjour d'Apollos à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les régions élevées du pays, parvint à Éphèse. Il y rencontra quelques disciples à qui il demanda: "Avez-vous reçu le Saint-Esprit lorsque vous avez embrassé la foi?" À quoi ils répondirent: "Mais, nous n'avons même pas entendu dire qu'il y eût un Saint-Esprit!" - "Quel baptême avez-vous donc reçu?" demanda Paul. Ils répondirent: "Celui de Jean." - "Jean, reprit Paul, ne donnait qu'un baptême de repentance, en disant au peuple de croire en celui qui devait venir après lui, c'est-à-dire en Jésus." Ayant entendu ces paroles, ils reçurent le baptême au Nom du Seigneur Jésus; et quand Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit descendit sur eux, et ils se mirent à parler en langues étrangères et à prophétiser. Ils étaient une douzaine d'hommes en tout. Pendant 3 mois, Paul se rendit à la synagogue et y prêchait avec assurance. Il parlait de ce qui touche le royaume de Dieu, essayant de persuader ses auditeurs."

Pluralisme: Actes 19,1-8, en particulier les versets 1-2: "...il y rencontra quelques disciples à qui il demanda: 2 "Avez-vous reçu le Saint-Esprit lorsque vous avez embrassé la foi?" À quoi ils répondirent: "Mais, nous n'avons même pas entendu dire qu'il y eût un Saint-Esprit.'"

Le pluralisme est une forme de vie en société dans laquelle les membres de divers groupes ethniques, raciaux, religieux ou sociaux ont une participation indépendante, demeurant dans leurs coutumes, tout en vivant au sein d'un ordre politique commun, et soutiennent cette sorte de société mélangée. Le pluralisme décrit bien le monde gréco-romain dans lequel les Apôtres ont introduit l'Église, et nous fournit un exemple pour caractériser le comportement de la majorité dans la civilisation occidentale contemporaine.

La lecture du jour nous donne un aperçu des méthodes que l'Apôtre Paul utilisait lorsqu'il rencontrait dans la société gréco-romaine des groupes religieux indépendants ayant des affinités potentielles avec le christianisme orthodoxe. Son approche devrait être d'un intérêt particulier pour les Chrétiens Orthodoxes vivant dans la culture occidentale, au milieu de confessions protestantes et catholiques-romaines, dont certaines partagent nombre d'éléments de la vraie Foi. L'Apôtres recevait favorablement ses contacts, ces autres que l'on pourrait qualifier de "disciples" (v. 1), et cependant, il examinait avec soin la nature de leur connaissance et de leur expérience de la Foi (v. 2-4), car il oeuvrait afin d'accomplir le désir du Seigneur, à savoir "..que tous soient sauvés et en viennent à la connaissance de la Vérité" (1 Tim 2,4).

Dans cette péricope des Actes, l'Évangéliste Luc fait référence à ces hommes que l'Apôtre avait trouvés comme "disciples" (v. 1). Il réserve ce terme pour ceux qui ont été instruits au moins partiellement des voies du Seigneur (cfr Actes 18,25). Luc nous dit simplement que l'Apôtre a "rencontré" ces hommes, mais il ne nous dit pas comment. Il met plutôt l'accent sur la joie de saint Paul face à l'opportunité de pouvoir discuter de la Foi avec des gens ayant une évidente "sympathie" pour l'Évangile.

A quelle situation l'Orthodoxie doit-elle faire face aujourd'hui? Nous rencontrons sans cesse des voisins, des collègues de travail, et nous avons aussi nos rencontres dans nos loisirs. Un certain nombre se montrent curieux de visiter nos églises, ou d'assister à une de nos Liturgies, un mariage ou des funérailles. Bien souvent des Chrétiens Orthodoxes sont invités à participer à des activités et projets avec des groupes locaux d'autres confessions. La réponse de l'apôtre à cette rencontre avec d'autres "disciples" (Actes 19,1) était de parler de manière décidée, de s'informer avec soin sur ce qu'ils croient et ce qu'ils pratiquent, et de leur partager la plénitude de la Foi. Ne redoutez jamais les rencontres avec d'autres qui se montrent amicalement persuasifs, ne vous tenez pas à l'écart de ces amitiés. Au contraire, soyez ouverts pour eux, tout en gardant les pieds bien fermement ancrés dans les vérités de l'Orthodoxe, sans pour autant être sur la défensive ou toujours à argumenter.

L'Apôtre suivit l'intérêt de ses nouveaux amis, s'informant correctement de leur connaissance et expérience de 2 doctrines essentielles de la Foi :
1. Le Saint Esprit
2. la Personne et l'oeuvre du Christ Jésus (v. 2-4)
L'Église a une histoire longue et souvent douloureuse dans le domaine de la clarification, de la précision et de la définition des relations entre les Personnes de la Sainte Trinité, les 2 natures du Christ en tant qu'homme et Dieu à la fois, et la divinité du Saint Esprit. Il ne vous incombe pas de supposer que les autres "disciples" du Seigneur ont nécessairement des théologies correctes ou complètes au sujet de Dieu. C'est pourquoi, au fur et à mesure que des relations se développent avec les confessions chrétiennes, paisiblement mais fermement, soutenez la plénitude de la Foi, sans compromis, sans esprit de belligérance, ni de défensive.

Et remarquez le résultat final des discussions et des questions de l'Apôtre : "...ils reçurent le baptême au Nom du Seigneur Jésus; et quand Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit descendit sur eux..." (v 5-6). Ils entrèrent donc dans l'Église et la vie en Christ dans la puissance du Saint Esprit. A la suite de la sainte Communion dans la Liturgie, nous chantons une hymne qui dit : ""Nous avons vu la vraie Lumière, nous avons reçu l'Esprit céleste, nous avons trouvé la Foi véritable, nous adorons l'indivisible Trinité : car c'est Elle Qui nous a sauvés." Suivez généreusement les Apôtres, et partagez la Foi avec tous ceux qui y sont ouverts et sont intéressés par la Foi

O Seigneur, accorde que nombreux soient trouvés dignes de recevoir Ton Nom pour refuge.

Aucun commentaire: