"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

01 septembre 2009

Un enseignement transmis sans interruption depuis le Christ et Ses Apôtres (p. Seraphim Rose)

http://thehandmaid.wordpress.com/2009/08/23/never-has-there-not-been/


l'école secrète (Kryfo Skoleio), Nicholas Gysis, 1885


L'enseignement Orthodoxe des saints Pères n'est pas quelque chose qui remonte à une époque donnée, qu'elle soit "ancienne" ou "moderne." Il a été transmis par une succession ininterrompue depuis l'époque du Christ et de Ses Apôtres jusqu'à nos jours, et il n'y a jamais eu d'époque où il aurait été nécessaire de redécouvrir un enseignement patristique "perdu." Même lorsque nombre de Chrétiens Orthodoxes avaient négligé cet enseignement (comme c'est le cas de nos jours, par exemple), ses authentiques représentants étaient encore là à le transmettre à ceux qui étaient avides de le recevoir. Il y a eu de grandes époques patristiques, telle l'époque fantastique du 4ème siècle, et il y a eu des périodes de déclin de conscience patristique parmi les Chrétiens Orthodoxes; mais il n'y a pas eu la moindre période depuis la fondation même de l'Église du Christ sur terre où la tradition patristique ne guidait pas l'Église; il n'y a pas eu le moindre siècle sans ses propres saints Pères. Saint Nicétas Stetathos, disciple et biographe de saint Siméon le Nouveau Théologien, a écrit : "Il a été accordé par Dieu que de génération en génération, il ne cesserait jamais d'y avoir la préparation par le Saint Esprit de Ses prophètes et amis, pour le bon ordre de Son Église."

Bienheureux Seraphim Rose

Aucun commentaire: