"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

25 octobre 2009

Le sort qui attend les Chrétiens en ce monde (Dynamis - saint Seraphim de Sarov)

http://groups.yahoo.com/group/orthodoxdynamis/message/3844



Batiushka Seraphim répondit : "De cette même manière, le Seigneur préservera, comme la pupille de Ses yeux, Son peuple, à savoir les Chrétiens Orthodoxes qui L'aiment et Le servent de tout leur coeur et de tout leur esprit, tant en paroles qu'en actes, jour et nuit. Et ceux-là, ce sont ceux qui préservent entièrement toutes les règles, tous les dogmes et toutes les traditions de notre Église Orthodoxe, et qui confessent de leurs lèvres la Foi qui a été transmise par l'Église, et qui agissent dans toutes les circonstances de leur vie conformément aux saints commandements de notre Seigneur Jésus-Christ."



Saint Seraphim de Sarov, "Concerning the Fate of True Christians: The Great Diveyevo Mystery," The Little Russian Philokalia, Vol. 1: St. Seraphim, St. Herman of Alaska Brotherhood, p. 131.

Aucun commentaire: