"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

29 octobre 2009

Saint Timothée d'Esphigmenou, néo-martyr Grec (+ 1820)

Le vénérable martyr Timothée d'Esphigmenou (Prologue d'Ochrid)
http://www.westsrbdio.org/prolog
Il était du village de Kessana, en Thrace. Il se maria et eu 2 filles. Sa femme fut capturée par les Turcs et convertie à l'islam. Afin de sauver sa femme du harem, il prétendit devenir musulman. Après avoir sauvé sa femme, il la conduisit dans un couvent, pendant que lui-même se rendit à la Grande Laure sur le Mont Athos, puis au monastère d'Esphigmenou. Il aspira à mourir en martyr du Christ, comme Agathangelos d'Esphigmenou, et fut décapité à Jedrene le 29 octobre 1820. Son corps fut jeté dans une rivière, mais ses vêtements furent récupérés par l'Ancien Germanos, père spirituel d'Esphigmenou.
Extrait du Prologue de saint Nicolas Velimirovic, évêque d'Ochrid





Saint Timothée d'Esphigmenou
http://www.roca.org/OA/23/23h.htm
Saint Timothée est un exemple d'un Chrétien qui a trahi le Christ, puis est revenu afin de souffrir le martyre pour son Seigneur. Il était marié, mais sa jolie épouse fut enlevée par un musulman qui l'enferma dans son harem après l'avoir convertie de force à l'islam. Afin de récupérer sa femme via l'application de la loi islamique, saint Timothée se converti lui-même à l'islam. Sa femme lui fut en effet rendue, et ils se repentirent tout les deux secrètement pour avoir apostasié en faveur de l'islam, et revinrent au Christianisme. Pour finir, sa femme se retira dans un couvent, et lui sur le Mont Athos, où il devint moine et se prépara pour le jour où il pourrait revenir dans le monde turc, afin d'y témoigner du Christ et d'accepter le martyre, ce qu'il finit par pouvoir faire.

*****************


(grand merci à Claude pour m'avoir communiqué les 2 textes. S'nami Bog!)

Aucun commentaire: