"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

06 décembre 2009

Saint Nicolas de Myre: Acathiste




KONDAKION 1
Toi donc qui es écouté avec amour par le Segineur, demande-Lui de nous délivrer de tout malheur afin que nous puissions te crier :
Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !

IKOS 1
Ayant été revêtu par la grâce, ta terrestre nature s'est manifestée avec la splendeur d'un Ange de miséricorde et l'Auteur de toute la Création, voyant la fertile beauté de ton âme, ô bienheureux Nicolas, nous enseigne à te clamer :

Réjouis-toi, toi qui fus béni dès le sein maternel !
Réjouis-toi, toi qui restas sanctifié jusqu'à la fin !
Réjouis-toi, toi qui stupéfias tes parents par ta naissance !
Réjouis-toi, toi qui manifestas sitôt après ta nativité la puissance de ton âme !

Réjouis-toi, jardin de la terre promise !
Réjouis-toi, fleur de divine plantation !
Réjouis-toi, sarment vertueux dans la vigne du Christ !
Réjouis-toi, arbre miraculeux au paradis de Jésus !

Réjouis-toi, lys des fleurs du Paradis !
Réjouis-toi, myrrhe parfumée du Christ !
Réjouis-toi, car par toi est bannie la lamentation !
Réjouis-toi, car par toi est offerte l'allégresse !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !

KONDAKION 2
Voyant l'effusion de ta myrrhe, ô divinement sage, nous sommes illuminés d'âme et de corps, réalisant quelle admirable et vivifiante source de bienfaits par toi coule, ô Nicolas. Car de miracles, comme d'ondes répandues par la grâce divine, tu abreuves ceux qui clament avec ferveur à Dieu : alléluia !

IKOS 2
Rendant intelligible l'incompréhensible connaissance de la Sainte Trinité, tu fus à Nicée avec les Saints Pères un champion de la confession de la Foi orthodoxe : car tu confessas le Fils égal au Père, et avec Lui règnant de toute éternité, tandis que tu gifleais Arius, qui persistait à nier la divinité du Christ et voulait imposer sa folie à l'Eglise. C'est pourquoi les fidèles apprirent à te chanter :

Réjouis-toi, haute colonne de piété !
Réjouis-toi, cité de refuge des fidèles !
Réjouis-toi, ferme citadelle de l'orthodoxie !
Réjouis-toi, vénérable réceptacle et louange de la Trinité !

Réjouis-toi, toi qui as prêché le Fils égal en honneur au Père !
Réjouis-toi, toi qui au Concile de Nicée a dénoncé la grave erreur du prêtre Arius!
Réjouis-toi, Père Nicolas, glorieuse beauté des Pères !
Réjouis-toi, très sage bonté des divinement sages !

Réjouis-toi, toi qui proféras d'ardentes paroles !
Réjouis-toi, toi qui conduisis bien ton troupeau !
Réjouis-toi, car par toi la Foi est affermie !
Réjouis-toi, car par toi l'hérésie est abattue !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !


KONDAKION 3
Par la force qui te fut donnée d'en Haut, tu as séché toute larme au visage de ceux qui souffrent terriblement, ô Père Nicolas, qui portat Dieu au monde. Tu te révélas le nourricier des affamés, l'exceptionnel pilote de ceux qui se trouvent dans les tempêtes en mer, le guérisseur des infirmes, tu t'es manifesté comme le secours de tous ceux qui clament à Dieu : alléluia !

IKOS 3
En vérité, ô Père Nicolas, c'est un chant du Ciel, et non pas de la terre, qui devrait t'être chanté. Car comment l'un d'entre les hommes pourrait-il proclamer la grandeur de ta sainteté ? Mais nous, conquis par ton amour, nous te clamons:

Réjouis-toi, modèle des agneaux et des pasteurs !
Réjouis-toi, sainte purification des moeurs !
Réjouis-toi, réceptacle de hautes vertus !
Réjouis-toi, demeure pure et honorable de sainteté !

Réjouis-toi, lampe toute lumineuse de prédilection !
Réjouis-toi, lumière immaculée aux rayons d'or !
Réjouis-toi, digne interlocuteur des Anges !
Réjouis-toi, excellent enseignant de l'humanité !

Réjouis-toi, règle de pieuse Foi !
Réjouis-toi, modèle de la douceur spirituelle !
Réjouis-toi, car par toi nous sommes délivrés des passions corporelles !
Réjouis-toi, car par toi nous sommes comblés des délices spirituels !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !


KONDAKION 4
La tempête du doute trouble mon esprit : comment dignement chanter tes miracles, ô bienheureux Nicolas ? Car nul ne saurait les dénombrer, même s'il avait, avec de multiples langues, la ferme intention de les énumérer. Mais nous avons l'audace de chanter à Dieu merveilleusement glorifié en toi : alléluia !

IKOS 4
Au loin tout comme aux environs, les gens entendirent parler, ô sage en Dieu Nicolas, de la grandeur de tes miracles, de comment, dans les airs, sur les ailes légères de la grâce, tu as coutume d'assister ceux qui sont plongés dans les malheurs, et d'en délivrer promptement tous ceux qui te clament :
Réjouis-toi, délivrance de l'épreuve !
Réjouis-toi, canal de la grâce !
Réjouis-toi, dispersion des maux inopinés !
Réjouis-toi, planteur des biens désirés !

Réjouis-toi, prompte consolation de ceux qui sont dans le malheur !
Réjouis-toi, terrible correction des offenseurs !
Réjouis-toi, abîme des miracles déversés par Dieu !
Réjouis-toi, tables de la Loi du Christ gravées par Dieu !

Réjouis-toi, ferme relèvement de ceux qui sont tombés !
Réjouis-toi, support de ceux qui se tiennent droit !
Réjouis-toi, car par toi toute tromperie est dénoncée !
Réjouis-toi, car par toi toute vérité est réalisée !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !


KONDAKION 5
Tu es apparu comme un astre à la trajectoire divine, guidant ceux qui voguaient sur mer à grand péril, et qu'une mort imminente menaçait si tu ne les avais assistés, eux qui t'appelaient à l'aide, saint thaumaturge Nicolas; car, t'opposant aux démons effrontés qui tournoyaient et cherchaient à faire sombrer le navire, tu les chassas et enseignas les fidèles à clamer à Dieu qui, par ton entremise, les sauvait : alléluia !

IKOS 5
Les jeunes filles destinées à être vendues en raison de leur misère virent ta grande miséricorde à l'égard des pauvres, très bienheureux Nicolas, quand tu donnas secrètement de nuit à leurs vieux parents 3 bourses d'or, les sauvant ainsi avec leurs filles de la chute dans le péché. C'est pourquoi de tous tu entends ceci:

Réjouis-toi, trésor de grandiose miséricorde !
Réjouis-toi, amitié prévoyante pour le peuple !
Réjouis-toi, nourriture et rafraîchissement de ceux qui recourent à toi !
Réjouis-toi, pain inépuisable des affamés !

Réjouis-toi, richesse donnée par Dieu à ceux qui vivent pauvrement sur terre !
Réjouis-toi, rapide relèvement des miséreux !
Réjouis-toi, prompte écoute des pauvres !
Réjouis-toi, qui prend soin des affligés !

Réjouis-toi, immaculé maître de noce pour les trois vierges !
Réjouis-toi, zélé gardien de la pureté !
Réjouis-toi, espoir des désespérés !
Réjouis-toi, délectation du monde entier !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !

KONDAKION 6
Le monde entier te proclame, ô très bienheureux Nicolas, prompt intercesseur dans les malheurs. Car bien souvent, prenant les devants, tu vins à la même heure porter secours et à ceux qui voyageaient par terre et à ceux qui naviguaient par mer, et tous ensemble les préserva des maux, eux qui clamaient à Dieu : alléluia !

IKOS 6
Tu as resplendi comme une lumière vivante, apportant la délivrance aux généraux qui allaient être injustement exécutés et qui t'invoquaient, ô bon pasteur Nicolas, lors qu'aussitôt tu apparus en songe à l'empereur qui en fut terrifié, et tu lui ordonna de les relâcher indemnes. C'est pourquoi avec eux nous aussi te clamons dans notre gratitude :

Réjouis-toi, toi qui aides ceux qui t'invoquent avec ferveur !
Réjouis-toi, toi qui délivres d'une exécution injuste !
Réjouis-toi, toi qui protèges de la laide calomnie !
Réjouis-toi, toi qui fait échouer les injustes projets !

Réjouis-toi, toi qui déchires les mensonges comme une toile d'araignée !
Réjouis-toi, toi qui exaltes glorieusement la vérité !
Réjouis-toi, toi qui défais les liens des innocents !
Réjouis-toi, retour à la vie des défunts !

Réjouis-toi, révélateur de justice !
Réjouis-toi, dénonciateur de l'injustice !
Réjouis-toi, car par toi les innocents sont délivrés du glaive !
Réjouis-toi, car par toi ils jouissent de la lumière !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !


KONDAKION 7
Voulant dissiper les infectes erreurs menaçant la Foi, tu apparus en vérité comme la myrrhe parfumée et mystique, ô Nicolas. Ayant sous ta houlette le peuple de Myre, tu as empli le monde entier de ta myrrhe pleine de grâce. Ainsi, débarrasse-nous de la puanteur du péché qui déplaît tant à Dieu afin que nous puissions dignement clamer à Dieu : alléluia !

IKOS 7
Nous réalisons que tu es un nouveau Noé, guide de l'arche salvatrice, Père Saint Nicolas, dispersant la tempête des calamités par tes conseils et apportant le calme divin à ceux qui clament:

Réjouis-toi, havre tranquille de ceux que ballote la tempête !
Réjouis-toi, sûre protection de ceux qui coulent !
Réjouis-toi, bon pilote de ceux qui naviguent parmi les gouffres !
Réjouis-toi, toi qui maîtrises le déchaînement des flots !

Réjouis-toi, guide de ceux qui sont pris dans les tourbillons !
Réjouis-toi, chaleur de ceux qui sont dans les frimas !
Réjouis-toi, éclair qui disperse la ténèbre des afflictions !
Réjouis-toi, lampe qui éclaire les confins de la terre !

Réjouis-toi, toi qui délivres les hommes de l'abîme des péchés !
Réjouis-toi, toi qui jettes Satan dans l'abîme infernal !
Réjouis-toi, car par toi nous invoquons hardiment l'abîme de la miséricorde divine!
Réjouis-toi, car par toi, délivrés du déluge de la colère, nous retrouvons la paix avec Dieu !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !



KONDAKION 8
Ta sainte Eglise se révèle un étrange miracle pour ceux qui affluent vers toi, bienheureux Nicolas, car en y offrant même une humble prière, nous recevons la guérison de lourdes infirmités, pour peu qu'après Dieu nous placions notre espérance en toi, clamant avec ferveur : alléluia !

IKOS 8
Tu es en vérité le total secours de tous, ô Nicolas qui porte Dieu à l'humanité, et tu as rassemblé tous ceux qui ont recours à toi, en tant que libérateur, nourricier et prompt médecin pour tous les habitants de la terre, les incitant tous à te chanter cette louange :

Réjouis-toi, source de toutes sortes de guérisons !
Réjouis-toi, secours pour ceux qui souffrent terriblement !
Réjouis-toi, aurore luisant pour ceux qui errent dans la nuit du péché !
Réjouis-toi, toi qui donnes la prospérité à ceux qui le demandent !

Réjouis-toi, toi qui bien des fois devances les suppliques !
Réjouis-toi, toi qui restaures la force des vieillards aux cheveux gris !
Réjouis-toi, dénonciateur de beaucoup de ceux qui courrent loin du vrai chemin !
Réjouis-toi, fidèle célébrant des divins Mystères!

Réjouis-toi, car par toi nous terrassons la jalousie !
Réjouis-toi, car par toi nous parvenons à vivre dans de bonnes moeurs !
Réjouis-toi, car par toi nous suivons les conseils évangéliques !
Réjouis-toi, qui nous guide sur l'unique chemin du Salut !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !


KONDAKION 9
Soulage toute maladie, ô notre grand intercesseur Nicolas, dispensant les grâces de guérisons, réjouissant les âmes et les cœurs de tous ceux qui recourent avec ferveur à ton aide et clament à Dieu : alléluia !

IKOS 9
Tu as démasqué les portes-parole de l'erreur, ô divinement sage Père Nicolas, car tu as réfuté l'égarement d'Arius qui mettait en doute la divinité du Christ Seigneur, et celui de Sabellius qui niait la divinité de l'Esprit Saint, mais nous, tu nous a affermis dans l'orthodoxie de la Foi. C'est pourquoi nous te clamons :

Réjouis-toi, bouclier qui défend la piété !
Réjouis-toi, glaive qui pourfend l'impiété !
Réjouis-toi, précepteur des commandements divins !
Réjouis-toi, destructeur des doctrines impies !

Réjouis-toi, échelle dressée par Dieu par laquelle nous montons aux Cieux !
Réjouis-toi, protection donnée par Dieu, par laquelle beaucoup sont abrités !
Réjouis-toi, toi qui par tes paroles rends sages les insensés !
Réjouis-toi, toi qui par tes moeurs ranimes les paresseux !

Réjouis-toi, luminosité inextinguible des commandements divins !
Réjouis-toi, rayon très lumineux des préceptes du Seigneur !
Réjouis-toi, car par ton enseignement les chefs de l'hérésie furent vaincus !
Réjouis-toi, car par toi les fidèles reçoivent la gloire !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !


KONDAKION 10
Tu as équilibré en harmonieux concert ton corps et ton esprit, en vérité, ô notre Père Nicolas, tu as aussi conquis le Paradis : par le silence tout d'abord, puis des saintes réflexions, et ensuite par des paroles de vie, tu as uni l'action à la divine méditation, et par celles-ci, tu as acquis la parfaite intelligence avec laquelle tu converses hardiment avec les Anges devant la Face de Dieu, toujours clamant : alléluia !

IKOS 10
Tu es un rempart pour ceux qui louent, ô bienheureux, tes miracles et tous ceux qui recourent à ta protection. Ainsi, nous qui sommes pauvres en vertu, délivre-nous de la misère, de l'adversité, des infirmités et des besoins divers, nous qui te clamons avec amour :

Réjouis-toi, toi qui secours de l'éternelle misère !
Réjouis-toi, toi qui donnes l'impérissable richesse !
Réjouis-toi, incorruptible nourriture pour les affamés de justice !
Réjouis-toi, inépuisable boisson pour les assoiffés de vie !

Réjouis-toi, toi qui protèges de la rébellion et de la guerre !
Réjouis-toi, toi qui délivres des liens et de la captivité !
Réjouis-toi, très glorieux intercesseur dans les malheurs !
Réjouis-toi, très grand défenseur dans les tentations !

Réjouis-toi, toi qui en as arraché beaucoup à la perdition !
Réjouis-toi, toi qui as conservé intact un nombre incalculable d'humains !
Réjouis-toi, car par toi les pécheurs échappent à une mort terrible !
Réjouis-toi, car par toi les pénitents obtiennent la vie éternelle !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !


KONDAKION 11
Tu as offert plus que tout autre un chant à la très Sainte Trinité, très bienheureux, par la pensée, la parole et l'action, car avec beaucoup d'expérience tu as énoncé les principes de la vraie Foi, nous instruisant avec foi, espérance et charité à chanter au Dieu unique en l'indivisible Trinité : alléluia !

IKOS 11
Nous te voyons comme un inextinguible rayon luisant dans les ténèbres de l'existence, Père Nicolas élu de Dieu. Car tu conversas de la lumière incréée de la Trinité avec les lumières angéliques immatérielles, et tu éclairas les âmes des fidèles qui te clament :

Réjouis-toi, rayonnement de la lumière au triple Soleil !
Réjouis-toi, astre levant du Soleil sans couchant !
Réjouis-toi, lampe allumée à la flamme divine !
Réjouis-toi, car tu as éteint la flamme démoniaque de l'impiété !

Réjouis-toi, lumineuse prédication de la vraie Foi !
Réjouis-toi, éclat plaisant de la lumière évangélique !
Réjouis-toi, éclair qui consume les hérésies !
Réjouis-toi, tonnerre qui terrifie les tentateurs !

Réjouis-toi, enseignement de la vraie connaissance !
Réjouis-toi, rosée versée du Ciel sur ceux qui sont dans la fièvre du labeur !
Réjouis-toi, car par toi l'adoration de la Création a été terrassée !
Réjouis-toi, car par toi nous avons appris à adorer le Créateur en la Trinité !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !




KONDAKION 12
Connaissant la grâce qui t'a été donnée par Dieu et nous réjouissant, nous célébrons ta mémoire avec joie, très glorieux Père Nicolas, et nous accourons de toute notre âme implorer ta merveilleuse intercession. Incapables de dénombrer tes très glorieux actes qui sont comme le sable de la mer et la profusion des étoiles, et pris d'étonnement, nous clamons à Dieu : alléluia !

IKOS 12
Chantant tes miracles, nous te louons, ô très louable Nicolas; car en toi Dieu a été admirablement glorifié dans la Trinité, mais même si nous t'offrons une multitude de Psaumes et d'hymnes composés avec toute notre âme, ô Saint thaumaturge, nous ne ferions rien d'équivalent au don de tes miracles, et émerveillés par eux, nous te clamons :

Réjouis-toi, serviteur du Roi des rois et du Seigneur des souverains !
Réjouis-toi, compagnon de Ses célestes serviteurs !
Réjouis-toi, secours des rois fidèles !
Réjouis-toi, exaltation de la génération Chrétienne !

Réjouis-toi, homonyme de la victoire !
Réjouis-toi, porte-couronne remarquable !
Réjouis-toi, miroir de toute vertu !
Réjouis-toi, ferme contrefort pour tous ceux qui recourent à toi !

Réjouis-toi, après Dieu et la Mère de Dieu, toute notre espérance !
Réjouis-toi, santé de nos corps et salut de nos âmes !
Réjouis-toi, car avec Toi nous sommes libérés de la mort éternelle !
Réjouis-toi, car avec toi nous recevons la vie sans fin !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !


KONDAKION 13
Ô très saint et merveilleux Père Nicolas, consolation de tous les affligés, reçois notre supplication présente et délivre nous du gouffre de perdition, prie le Seigneur par ton intercession agréable à Dieu afin qu'avec toi nous chantions : alléluia ! (trois fois)


[ A nouveau IKOS 1 puis KONDAKION 1 ]


IKOS 1
Ayant été revêtu par la grâce, ta terrestre nature s'est manifestée avec la splendeur d'un Ange de miséricorde et l'Auteur de toute la Création, voyant la fertile beauté de ton âme, ô bienheureux Nicolas, nous enseigne à te clamer :

Réjouis-toi, toi qui fus béni dès le sein maternel !
Réjouis-toi, toi qui restas sanctifié jusqu'à la fin !
Réjouis-toi, toi qui stupéfias tes parents par ta naissance !
Réjouis-toi, toi qui manifestas sitôt après ta nativité la puissance de ton âme !

Réjouis-toi, jardin de la terre promise !
Réjouis-toi, fleur de divine plantation !
Réjouis-toi, sarment vertueux dans la vigne du Christ !
Réjouis-toi, arbre miraculeux au paradis de Jésus !

Réjouis-toi, lys des fleurs du Paradis !
Réjouis-toi, myrrhe parfumée du Christ !
Réjouis-toi, car par toi est bannie la lamentation !
Réjouis-toi, car par toi est offerte l'allégresse !

Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !


KONDAKION 1
Toi donc qui es écouté avec amour par le Segineur, demande-Lui de nous délivrer de tout malheur afin que nous puissions te crier :
Réjouis-toi, saint évêque Nicolas !

PRIÈRE Á SAINT NICOLAS
Ô saint évêque digne de toute louange et de tout honneur, grand par les miracles et Saint du Christ, Père Nicolas, homme de Dieu et fidèle serviteur, homme de désir, vase élu, ferme pilier de l'Eglise, flambeau très brillant, étoile qui illumine et éclaire l'univers entier. Tu es un juste florissant comme le palmier planté dans les parvis de ton Seigneur. Vivant à Myre, tu as répandu le parfum de myrrhe et tu déversas la myrrhe jaillissante de la Grâce Divine. Par ta présence, très saint Père, la mer fut bénie quand tes reliques miraculeuses furent transférées à la ville de Bari, de l'Orient à l'Occident, pour louer à l'unisson le Nom du Seigneur.
Ô très gracieux et merveilleux thaumaturge, rapide secours, fervent intercesseur, bon berger qui sauve ton troupeau spirituel de toutes sortes de maux, nous te glorifions et te magnifions comme un espoir pour tous les Chrétiens, une source de miracles, un protecteur des fidèles, un très sage docteur, nourricier des affamés, joie des affligés, vêtement pour ceux qui sont nus, un guérisseur des malades, un pilote de ceux qui voguent en mer, un libérateur de prisonniers, un nourricier et défenseur des veuves et orphelins, un gardien de la chasteté, un doux tuteur des enfants et support des vieillards, un guide des jeûneurs, un repos de ceux qui peinent et une source de richesse abondante pour les pauvres et nécessiteux. Ecoute-nous qui te prions et avons recours à ta protection, intercède en notre faveur auprès du Très-Haut et obtiens par tes puissantes prières tout ce qui est utile pour le salut de nos âmes et de nos corps. Protège cette sainte communauté et nos paroisses, toute ville, tout village et tout pays Chrétien et le peuple ici présent de tout mal par ton secours. Car nous savons, nous savons que la prière d'un juste est une grande et puissante force pour le bien. Et après la Toute bénie Vierge Marie, nous t'avons comme juste intercesseur auprès de Dieu très Miséricordieux, et nous avons humblement recours à ta fervante intercession et protection, très gracieux Père. Sous ta houlette, comme un berger attentif et bon, garde-nous de tous les ennemis, des fléaux, des tremblements de terre, de la grêle, de la famine, de l'inondation, de la violence, de l'invasion étrangère, de la guerre civile, des conflits sociaux, des désastres écologiques et de toutes nos adversités et afflictions. Tends-nous une main secourable et ouvre-nous les portes de la Miséricorde divine; car nous sommes indignes de contempler les hauteurs célestes à cause de la multitude de nos péchés; nous sommes enchaînés par tout ce mal que nous commettons sans nous repentir et nous n'avons pas accompli la volonté de notre Créateur, ni gardé Ses Commandements. C'est pourquoi dans un esprit de conversion et l'humilité nous fléchissons les genoux de notre coeur devant Dieu et sollicitons ton intercession paternelle auprès de Lui. Secours-nous, Saint de Dieu, afin que nous ne périssions pas dans nos péchés; délivre-nous de tout mal et de toute puissance hostile, dirige notre esprit et affermis notre cœur dans la vraie Foi, confiants qu'avec ton intercession, ni les plaies, ni les menaces, ni les fléaux ne nous écraserons, et que la juste colère de notre Créateur sera apaisée. Et accorde-nous de pouvoir mener une vie paisible ici-bas et de contempler les biens éternels dans la terre des vivants, glorifiant le Père, le Fils et le Saint Esprit, un seul Dieu glorifié dans la Trinité, maintenant et aux siècles sans fin. Amen.



VIE DE SAINT NICOLAS, ÉVÊQUE DE MYRE en Lycie (+ 325)
Fêté les 6 décembre, 25 septembre, 3 février et 18 mars.
Grec :

" nike" , "nike", victoire;
"

laos ", "laos", peuple.
Jeune homme, il apprit qu'à cause de la pauvreté, un voisin n'arrivait pas à marier ses filles et risquait de devoir les vendre. De nuit, Nicolas jetta par la fenêtre des bourses d'or, et ainsi les filles purent se marier. Élu évêque de Myre, sur une indication expresse de Dieu, il fut un évêque modèle. Lors des dernières grandes persécutions contre les Chrétiens, il fut jetté en prison pour décourager le peuple, et laissé 7 ans loin de son Eglise. La Tradition rapporte qu'il assista au 1er Concile Oecuménique de Nicée; un prêtre fou et méchant, Arius, prétendait que Jésus-Christ n'était pas vraiment Dieu, et saint Nicolas, habituellement doux, le giffla. Sur son lit de mort, il déclara aux fidèles présents : "Lorsque je serai au Ciel, je veux d'abord aller voir la Mère de Dieu, que j'ai tant priée ici bas. Et puis je veux revenir sur terre pour faire le bien et aider". Des Anges vinrent accueillir l'âme de Nicolas mourant.
Au tombeau, son corps distilla de l'huile et de l'eau. "De nos jours encore", une huile sainte émane de lui et guérit bien des personnes. Les invasions des musulmans semaient la désolation, ils massacraient tout sur leur passage. Quand les Turcs arrivèrent à Myre, les habitants s'enfuirent, sans rien emporter. Mais un bateau de corsaires d'Italie vint sur place, 62 hommes en tout, dont on possède les noms. Et les 47 soldats de cet équipage de Bari prirent le corps précieux de saint Nicolas et l'emportèrent chez eux en 1087. Un jour, des matelots en péril l'invoquèrent: comme saint Claude de Besançon ou sainte Anne avec d'autres marins, saint Nicolas apparut, aida la manoeuvre, et la tempête s'apaisa. En temps de famine, il ravitailla miraculeusement sa province. Il est le saint patron de la Russie, des marins, des enfants, des voyageurs, etc. C'est un des prénoms masculins les plus portés en Grèce et en Russie. Il s'accomplit encore de nos jours beaucoup de miracles par l'intercession de saint Nicolas de Myre.
Voici une histoire avec une de ses saintes icônes : lors de la guerre entre la Russie et le Japon en 1904, les Japonais s'emparèrent d'un navire torpilleur Russe. 30 ans après, ils envahirent la Chine. Le navire était amaré à Shangaï. L'évêque du lieu était saint Jean Maximovitch, qui deviendra ensuite archevêque de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières pour l'Europe Occidentale, avec son Siège épiscopal en Belgique, à Bruxelles. Cet évêque, tout petit et pourtant "de feu comme le prophète Elie", grimpa à bord du navire, malgré l'interdiction des soldats de garde. Il entra dans le réfectoire des officiers sans que personne n'arrive à l'arrêter, et là il leur montra une sainte icône de saint Nicolas qui était encore accrochée à la paroi, à l'endroit où les marins Russes l'avaient fixée auparavant. Il dit aux Japonais, ébahis : "Si votre navire est encore à flot, c'est à saint Nicolas que vous le devez. Alors respectez-le!". Ces Japonais-là furent d'autant plus surpris que n'étant pas (encore devenus) Chrétiens, ils ne savaient ni qui était saint Nicolas de Myre, ni ce qu'était une sainte icône et sa force spirituelle pour ceux qui vivent dans la Foi.


Notes : c'est l'adaptation que j'ai réalisée avec bénédiction du prêtre qui venait à l'époque célébrer dans la chapelle locale, et nous avons utilisé cette Acathiste pour un office lors d'un pèlerinage à saint Nicolas le 6 décembre 2005. Le texte d'origine venait de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, mais utilisait un vocabulaire parfois incompréhensible pour la plupart des gens d'ici, d'où l'adaptation demandée par le prêtre.
La courte "vie" est ce que j'avais composé dans un carnet de "vies de saints" que l'institutrice de 3ème primaire d'une de mes enfants m'avait demandé, à l'époque, car elle ne trouvait pas dans les livres de sa confession de quoi parler du saint patron de la plupart des enfants de ses 2 classes. C'est un abrégé très personnel, destiné à des mômes de 8-10 ans, pas à des théologiens férus!



à (re)lire aussi, cette richissime page, tant au niveau iconographique qu'historique, et même liturgique (explications de la Liturgie par le p. Schmemann, Liturgie de l'Occident Orthodoxe, etc):

http://stmaterne.blogspot.com/2006/12/que-saint-nicolas-apaise-les-temptes.html

Aucun commentaire: