"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

27 novembre 2009

Moira, la destinée, la prédestination, Fatum, le sort, la scoumoune, la poisse, etc

Cakyamuni le Solitaire, dit Sidarta Gauma le Sage, dit le Bouddah, se saisit d'un morceau de craie rouge, traça un cercle et dit
"Quand des hommes, même s'ils l'ignorent, doivent se retrouver un jour, tout peut arriver à chacun d'entre eux et ils peuvent suivre des chemins divergents. Au jour dit, inéluctablement, ils seront réunis dans le cercle rouge."

source

Je ne le crois pas. Pour moi, tout n'est pas écrit d'avance – sinon il n'y a pas de liberté. Et sans liberté - bien comprise! (*) - il n'y a pas d'amour. Dieu est amour. Dieu nous a créés par amour. Je pense qu'une forme de "fil d'or" nous guide, mais on peut très bien s'en détacher et suivre un tout autre chemin. Le cercle rouge où on se retrouve tous, il existe en quelque sorte, mais pas il n'est pas pour ici bas/ C'est face au Jugement du Christ. Nul n'y échappera.

Par contre, j'ai comme la sensation que certains qui acceptent de suivre le fil d'or que Dieu déroule devant eux, qui "zigzague" à travers les méandres de la vie, ceux-là pourraient ainsi rentrer dans un projet où des rencontres sont "prévues" – à condition toujours que tous les "prévus" suivent jusqu'au bout. La possibilité existe.

Mais on est si souvent pas d'accord avec soi-même. Pas même avec sa conscience - quand on ne la fait pas tout simplement mourir pour avoir la paix. Encore moins avec ses propres convictions - qu'on en préfère ses opinions car elle sont fluctuantes et très malléables. Etc. Comment être sûr?

Que de questions, jamais de certitudes...

Prisonniers Cosaques pendant la Guerre Civile
Dmitri Shmarin (2000)
Certes, l'étoile rouge maudite flottait là-bas, mais un cercle rouge y était-il tracé? Toute la terre là-bas était rouge, de ce rouge-brun du sang qu'ont abondamment fait couler les "libérateurs" du peuple russe...


(*) liberté... "La seule liberté, c'est de se donner comme le font les pétales d'une fleur. La seule joie c'est l'état de grâce qui découle d'une profonde et humble reconnaissance"
Lord Yehudi Menuhin (New York, 22 avril 1916 – Berlin, 12 mars 1999)
(dans mon jeune temps, lors d'un camp de la FNACEM, étant alors élève violoniste, mes condisciples et moi avons eu le privilège incroyable de recevoir ce grand maître du violon (et de la paix) dans notre stage estival. Et d'avoir un bout de parcours musical avec lui. L'année suivante, c'était avec Lola Bobesco.. j'ai encore aujourd'hui les "trompettes d'Aïda" qui résonnent dans mon âme musicale, oeuvre que les mômes que nous étions alors avions apprise à l'époque...)

portrait par Myfanwy Pavelic (1916-2007)

24 novembre 2009

Hérétique, il n'y a rien de pire! (Abba Agathon / Dynamis)

http://groups.yahoo.com/group/orthodoxdynamis/message/3881


abba Agathon (8 janvier)

On rapporte à propos d'abba Agathon qu'un jour, quelques moines vinrent le trouver, ayant entendu parler de son grand discernement.
Voulant voir s'il perdrait son calme, ils l'apostrophèrent ainsi : "N'es-tu pas cet Agathon qu'on dit n'être qu'un fornicateur et un orgueilleux?"
"Hélas oui, c'est bien vrai" répondit-il.
Ils reprirent : "N'es-tu pas cet Agathon qui n'arrête pas de dire des bêtises?"
"Oui, c'est moi"
Alors ils insistèrent : "N'es-tu pas Agathon l'hérétique?"
Mais à ça il répondit "je ne suis pas un hérétique."
Alors ils lui demandèrent "dis-nous pourquoi tu as accepté toutes nos invectives, mais que tu as rejeté cette dernière insulte." Il répondit "les premières accusations, je les ai prises pour moi, car c'est bon pour mon âme. Mais l'hérésie, c'est être séparé de Dieu. Je n'ai aucune envie d'être séparé de Dieu."
Cette parole les surpris, ils comprirent son discernement, et ils s'en retournèrent édifiés.

Extrait de la version anglaise : "The Sayings of the Desert Fathers: The Alphabetic Collection," "Agathon," # 5, Benedicta Ward (ed. tr.), pp. 20, 21.


Effectivement, malgré certaines apparences, ça mène à se séparer de Dieu, voire à en arriver à tuer ceux qui veulent obstinément y rester attachés... rien n'a changé, sauf qu'on utilise d'autres méthodes moins saignantes de nos jours, pour tenter vainement de détruire l'Église...


22 novembre 2009

Bruxelles: Vente de Noël 2009 pour un monastère de Minsk


Du 7 au 30 décembre 2009, vente d'objets liturgiques & culturels au profit des oeuvres du monastère Sainte Élisabeth la néo-martyre, de Minsk (Biélorussie).
à l'étage de la Librairie UOPC
avenue G. Demey, 14-16
1160 Auderghem (Bruxelles)

informations : soeur Elisabeth http://www.diakonia.be