"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 décembre 2009

L'Église face aux questions de sorcellerie (conférence 061209)


6 décembre 2009, 13h30, Atelier du Forum Orthodoxe de Bruxelles

Conférence-débat avec le Père Timothée Dewedi,
Protopresbytre du Patriarcat grec-orthodoxe d’Alexandrie, Vicaire épiscopal pour le Bénin

entrée libre

Lieu: église orthodoxe de la Sainte-Trinité et des Saints-Côme-et-Damien
(26 rue Paul Spaak, 1050 Bruxelles, arrêt Stib: Bailli, trams 81 et 94, bus 54)

Renseignements :
tél./fax 02-6401596
gsm 0477584130
fob@orthodoxie.be
http://www.orthodoxie.be

01 décembre 2009

Notre soif de savoir (Ancien Sophrony de Maldon)

http://thehandmaid.wordpress.com/2009/09/26/our-longing-to-know/
Anachorète dans les forêts du Nord de la Russie
O Miloradovic (date inconnue)


Chapitre 1 : la connaissance de Dieu
L'esprit humain aspire à la connaissance – mais la connaissance entière, intégrale. Rien ne saurait détruire notre aspiration à vouloir connaître, et, naturellement, notre désir ultime c'est la connaissance de l'Être Primordial, ou Celui ou Ce qui est. Tout au long des siècles, l'homme a rendu instinctivement hommage à cet Être Premier. Nos pères et nos ancêtres L'ont vénéré de différentes manières car ils ne Le connaissaient pas comme étant "Celui Qui Est" (1 Jean 3,2). Certains – et ils devaient sûrement être parmi les plus élevés en sagesse – ont élevé "un autel avec l'inscription 'au dieu inconnu' (Actes 17,23)." Même de nos jours, nous nous voyons sans cesse rappeler que la raison seule, per se, ne pourrait pas nous faire franchir le seuil vers "l'Inconnu." Dieu est notre seul moyen d'accès à cette connaissance suprême, s'Il veut Se révéler.
"His Life is Mine" par l'archimandrite Sophrony

30 novembre 2009

Créer un homme ayant toutes les vertus (saint Jean le Petit)

http://thehandmaid.wordpress.com/2009/09/12/to-compose-a-man-of-virtue/



saint Jean le Petit disait :
"Je vais inventer un homme qui possédera toutes les vertus. Tous les matins, il se lèvera à l'aube, commencera à pratiquer chaque vertu, et gardera les Commandements de Dieu. Il vivra dans la patience totale, dans la crainte de Dieu, l'attente de Dieu et l'amour de Dieu; son corps et son âme y seront fermement dévoués; il vivra dans l'humilité, la patience, résolu d'âme et de corps; de profonde humilité et de patience, d'un coeur léger et appliqué à tout. Il prierait souvent, avec le coeur repentant, gardant ses lèvres pures, veillant à ce que ses yeux regardent. Il accepterait l'injure sans se mettre en colère, se soumettant humblement à toute créature, renonçant à toute propriété matérielle et à tout ce qui est de la chair. Il aimerait comme s'il était crucifié, en lutte, l'esprit abaissé, plein de bonne volonté et d'abstinence spirituelle, dans le jeûne, la pénitence, dans les larmes. Il combattrait contre le démon, il serait sage et prudent dans ses jugements, et d'esprit chaste. Il recevrait tout bon traitement paisiblement, il travaillerait de ses propres mains, veillant la nuit, supportant la faim et la soif, le froid et la nudité, et le labeur. Il vivrait comme s'il était déjà dans la tombe, déjà mort, sentant chaque jour sa proximité avec la mort."

Le vagabond
Vasily Perov
(19ème s., qui a peint entre autres un portrait de Fedor Dostoïevsky)