"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 mai 2010

ne jamais mourir


Nous ne mourons pas, nous autres chrétiens:

notre tombe est le berceau de notre âme.


Honoré de Balzac, "Pensées et maximes"

2 commentaires:

Thibault a dit…

Actes 7: 59-60
Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit!
Puis, s'étant mis à genoux, il s'écria d'une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, IL S'ENDORMIT.
:)

Jean-Michel a dit…

certes "il s'endormit" - c'est cependant une traduction moderne, et il faut regarder dans les langues d'origines ce que le concept ainsi traduit recouvre